Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille... Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres. Le monde magique anglais est en ébullition à mesure que les trois candidats s'opposent, laissant un peu leurs charges respectives à l'abandon au profit de leur campagne. C'est ainsi qu'à Poudlard, un joyeux bazar règne souvent en l'absence du directeur, et que les créatures de tous poils envahissent peu à peu les villes sorcières pour le meilleur comme pour le pire !
poufsouffle
1189 pts
serpentard
918 pts
serdaigle
661 pts
gryffondor
612 pts

l'unité
203 pts
ligue des sorciers
223 pts

Caesius ▬ fondatrice retirée
Viridus ▬ administratrice
Kalev ▬ modératrice
Sloan ▬ modératrice
Flavian ▬ modératrice



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Progéniture ║ Encore plus précis que Mama Oudie !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Invité



avatar
Invité



Message
Sam 24 Aoû - 0:01
Avoir des enfants, tout le monde en rêve OU PAS ! Cela peut être une véritable corvée ou un bonheur infini ! Et vous ? Ou vous situez vous ? Pour toute réclamations, veuillez vous plaindre à Caesius d'amour qui est responsable de la moitié des questions ♥

La jolie descendance


Question numéro une : Aurez-vous des enfants ? Si non, ce questionnaire est déjà terminé pour vous ~
    votre douce réponse

Question numéro deux : Un enfant ça ne se fait pas tout seul ! Qui fut le second parent ? Un membre, un animal, le saint esprit, le service d'adoption du ministère de la magie ?
    votre douce réponse

Question numéro trois : Une progéniture c'est fun ! Vous en avez combien au total ?
    votre douce réponse


Question numéro quatre : Oh c'est mignon ! Et ce sont des filles ? Des garçons ? Comment les avez vous nommés ?
    votre douce réponse

Question numéro cinq : Oh, c'est très jolie ... Une signification particulière ?
    votre douce réponse


Question numéro six : Et je suppose que ces petites terreurs ont un visage ? Non ?
    votre douce réponse

Question numéro sept : Et leur caractère alors ? Dîtes moi tout !
    votre douce réponse


Question numéro huit : Et en bon sorcier qu'ils ont, ils ont été répartie dans quelle maison ?
    votre douce réponse

Question numéro neuf : Et bien, vous deviez être fier ! Et ils sont devenus quoi ? Métier ou autre occupation bien sur ...
    votre douce réponse


Et du côté des parents ?


Question numéro une : Votre accouchement - ou celui de votre conjoint - vous l'avez vécu comment ?
    votre douce réponse

Question numéro deux : Aieuh ... Et du côté de la belle famille ? Elle tente de vous trucider et de vous volez vos gosses ?
    votre douce réponse


Question numéro trois : Et vos relation avec vos enfants ... ça se passe comment ? Non parce que c'est pas toujours facile de s'occuper de sorcier pré-pubère !
    votre douce réponse

Question numéro quatre : Vous vouliez les voir dans quelle maison à la base ?
    votre douce réponse


Question numéro cinq : Etes vous fier de votre progéniture ?
    votre douce réponse

Question numéro six : Et ça vous fait quoi d'avoir pris un coup de vieux de quarante ans en répondant à ce questionnaire ** ?
    votre douce réponse


Code:
<div class="c1"><div class="t1">La jolie descendance</div>

[justify][font=georgia][size=11][b][color=rosybrown]Question numéro une[/color][/b][color=rosybrown] : Aurez-vous des enfants [color=crimson]♥[/color] ? [i]Si non, ce questionnaire est déjà terminé pour vous ~[/i][/color][list]votre douce réponse[/list]
[b][color=rosybrown]Question numéro deux[/color][/b][color=rosybrown] : Un enfant ça ne se fait pas tout seul ! Qui fut le second parent ? Un membre, un animal, le saint esprit, le service d'adoption du ministère de la magie ?[/color][list]votre douce réponse[/list]
[b][color=rosybrown]Question numéro trois[/color][/b][color=rosybrown] : Une progéniture c'est fun ! Vous en avez combien au total ?[/color][list]votre douce réponse[/list]

[b][color=rosybrown]Question numéro quatre[/color][/b][color=rosybrown] : Oh c'est mignon ! Et ce sont des filles ? Des garçons ? Comment les avez vous nommés ?[/color][list]votre douce réponse[/list]
[b][color=rosybrown]Question numéro cinq[/color][/b][color=rosybrown] : Oh, c'est très jolie ... Une signification particulière ?[/color][list]votre douce réponse[/list]

[b][color=rosybrown]Question numéro six[/color][/b][color=rosybrown] : Et je suppose que ces petites terreurs ont un visage ? Non ?[/color][list]votre douce réponse[/list]
[b][color=rosybrown]Question numéro sept[/color][/b][color=rosybrown] : Et leur caractère alors ? Dîtes moi tout ![/color][list]votre douce réponse[/list]

[b][color=rosybrown]Question numéro huit[/color][/b][color=rosybrown] : Et en bon sorcier qu'ils ont, ils ont été répartie dans quelle maison ?[/color][list]votre douce réponse[/list]
[b][color=rosybrown]Question numéro neuf[/color][/b][color=rosybrown] : Et bien, vous deviez être fier ! Et ils sont devenus quoi ? Métier ou autre occupation bien sur ...[/color][list]votre douce réponse[/list]

<div class="t1">Et du côté des parents ?</div>

[b][color=rosybrown]Question numéro une[/color][/b][color=rosybrown] : Votre accouchement - ou celui de votre conjoint - vous l'avez vécu comment ?[/color][list]votre douce réponse[/list]
[b][color=rosybrown]Question numéro deux[/color][/b][color=rosybrown] : Aieuh ... Et du côté de la belle famille ? Elle tente de vous trucider et de vous volez vos gosses ?[/color][list]votre douce réponse[/list]

[b][color=rosybrown]Question numéro trois[/color][/b][color=rosybrown] : Et vos relation avec vos enfants ... ça se passe comment ? Non parce que c'est pas toujours facile de s'occuper de sorcier pré-pubère ![/color][list]votre douce réponse[/list]
[b][color=rosybrown]Question numéro quatre[/color][/b][color=rosybrown] : Vous vouliez les voir dans quelle maison à la base ?[/color][list]votre douce réponse[/list]

[b][color=rosybrown]Question numéro cinq[/color][/b][color=rosybrown] : Etes vous fier de votre progéniture ?[/color][list]votre douce réponse[/list]
[b][color=rosybrown]Question numéro six[/color][/b][color=rosybrown] : Et ça vous fait quoi d'avoir pris un coup de vieux de quarante ans en répondant à ce questionnaire ** ?[/color][list]votre douce réponse[/list][/size][/font][/justify]</div>
Revenir en haut Aller en bas

Invité



avatar
Invité



Message
Sam 24 Aoû - 0:52
La jolie descendance


Question numéro une : Aurez-vous des enfants ? Si non, ce questionnaire est déjà terminé pour vous ~

    « Euh... J'ai toujours eu du mal avec, ça me fait un peu peur dans le sens où je dois avoir des responsabilité, ça pue, ça chiale, c'est pas fini quoi... Mais je pense que si j'en ai j'en prendrai soin et je deviendrai gaga - dans le bon sens du terme. »


Question numéro deux : Un enfant ça ne se fait pas tout seul ! Qui fut le second parent ? Un membre, un animal, le saint esprit, le service d'adoption du ministère de la magie ?


    « ... Le second parent attitré est bien entendu le petit et innocent Pan - plus tant que ça une fois qu'on sera arrivé à ce stade. DESOLE ZELDA ♥. ET EN TOUTE LOGIQUE... Ils sont adoptés, les gosses. (Techniquement c'est impossible autrement, et vous imaginez un mélange entre moi et Pan ? D:) »


Question numéro trois : Une progéniture c'est fun ! Vous en avez combien au total ?[/color]


    « Deux, grands maximum. Des jumeaux, aussi. »



Question numéro quatre : Oh c'est mignon ! Et ce sont des filles ? Des garçons ? Comment les avez vous nommés ?


    « Deux garçons, jumeaux, appelé Nirvana et Dante. »


Question numéro cinq : Oh, c'est très jolie ... Une signification particulière ?


    « J'aime bien les prénoms peu communs - ça doit venir de mes propres parents, non mais Nausicaa quoi, le nom le plus chelou jamais entendu chez un gars. Nirvana pour le premier groupe que j'ai apprécié et aussi pour sa sonorité et Dante en clin d'oeil à la Divine Comédie de Dante, ou plutôt la Porte des Enfers réalisée par Rodin. Donc deux noms qui se rapportent à l'art, l'un à la musique, l'autre à la sculpture. Même si Dante, c'est plus délicat à porter, je sais. »



Question numéro six : Et je suppose que ces petites terreurs ont un visage ? Non ?


    « Si ça se passe mal et qu'on leur inflige une éducation trop étrange (Nirvana à gauche, Dante à droite) :

    Spoiler:
     

    et si ça se passe bien (Nirvana gauche, Dante droite)

    Spoiler:
     
    »


Question numéro sept : Et leur caractère alors ? Dîtes moi tout !


    « Très proches tous les deux, un peu du style Weasley. Même si Dante serait un peu plus renfermé, plus sérieux, moins souriant que Nirvana. Mais leurs caractères sont les mêmes et est le résultat d'un étrange mixte entre moi et Pan. Innocents et à la fois matures, tout en restant gentils, bien entendu. Et doués. Trop doués. »



Question numéro huit : Et en bon sorcier qu'ils ont, ils ont été répartie dans quelle maison ?[/color]


    « Tous les deux à Serdaigle ! Le bleu leur va si bien. »


Question numéro neuf : Et bien, vous deviez être fier ! Et ils sont devenus quoi ? Métier ou autre occupation bien sur ...


    « Ils ont appris à grandir séparé l'un de l'autre - chose difficile pour eux - tout en étant proches à la fois. Ils auraient une vie relativement simple et stable à la fois, sans doute en train de piocher des petits boulots à droite et à gauche parce qu'ils ne tiennent pas en place. »



Et du côté des parents ?


Question numéro une : Votre accouchement - ou celui de votre conjoint - vous l'avez vécu comment ?


    « ............... Question suivante. »


Question numéro deux : Aieuh ... Et du côté de la belle famille ? Elle tente de vous trucider et de vous volez vos gosses ?


    « Ca a pas été facile au début, d'annoncer qu'on était en couple, puis qu'on projetait d'adopter m'voyez. Ils m'ont vu un peu comme un sale type à cause des mes tatouages et mes piercings mais tout doucement j'ai fais mes preuves et j'ai fini par prendre ma place dans la famille. Bon ok, j'avoue, le papa de Pan me fait grave flipper et j'ai pas envie de finir empalé sur une fourchette. »



Question numéro trois : Et vos relation avec vos enfants ... ça se passe comment ? Non parce que c'est pas toujours facile de s'occuper de sorcier pré-pubère !


    « Bien ! Nirvana et Dante, c'est un peu Pan et moi.. Sans la relation amoureuse quoi. Ca a été un beau mélange, c'est marrant. Ils sont un peu hyperactif et posent des questions débiles comme celles de Pan mais on s'y fait et c'est mignon, du genre papa, y a plus de voitures ou d'hommes sur la Teeeerre ? °A° »


Question numéro quatre : Vous vouliez les voir dans quelle maison à la base ?


    « Aucune en particulier, on s'en fichait un peu, enfin moi surtout, l'important c'était qu'il s'y sente bien. C'est certain qu'on avait un petit coup de coeur pour Serdaigle et Serpentard vu que c'était nos maisons, après si ça avait été Gryffondor ou Poufsouffle, qu'importe. »



Question numéro cinq : Etes vous fier de votre progéniture ?


    « Je ne ferai pas la même erreur que mon père à me regarder tout le temps de travers : Oui. Je les regarde toujours avec les yeux plein d'étoiles et je suis fier d'être leur père tout comme je suis fier qu'ils soient mes fils. »


Question numéro six : Et ça vous fait quoi d'avoir pris un coup de vieux de quarante ans en répondant à ce questionnaire ** ?


    J'ai juste l'impression que Nausicaa a perdu le peu de virilité qu'il lui restait, mais oui.

Revenir en haut Aller en bas

Serdaigle
j'explose et je flingue



avatar
Pan E. Seweryn
Messages : 576
Age : 21
Localisation : quelque part près du lac
Date d'inscription : 07/07/2013




Message
Sam 24 Aoû - 1:01
Je. C'est normal que les «enfants» questionnaires à Nausicaa et Pan se ressemblent pas, on a pas réussis à se mettre d'accord /vamourir/

La jolie descendance


Question numéro une : Aurez-vous des enfants ? Si non, ce questionnaire est déjà terminé pour vous ~

    Cette question est totalement inutile.

Question numéro deux : Un enfant ça ne se fait pas tout seul ! Qui fut le second parent ? Un membre, un animal, le saint esprit, le service d'adoption du ministère de la magie ?

    Bumble-. Nausicaa évidemment. Et oui on aura des enfants. Grâce à la magie tout est possible. Ou alors on ira voler des gamins dans les maternités et on les adoptera par le sang.

Question numéro trois : Une progéniture c'est fun ! Vous en avez combien au total ?

    Quatre adorables petits bambins. Des sales teignes oui.



Question numéro quatre : Oh c'est mignon ! Et ce sont des filles ? Des garçons ? Comment les avez vous nommés ?

    Une douce jeune fille de 14 ans qui s'appelle Sacha Daenerys. Un petit garçon de 12 ans nommé Néron Eddard. Deux jumeaux de sept ans qui répondent au nom de Orion Keith et de Ulysse Friedrich

Question numéro cinq : Oh, c'est très jolie ... Une signification particulière ?

    Sacha. En référence à Pokémon, forcément. Daenerys et Eddard sont en hommage à ma série préférée et je trouvais que Néron été le nom digne d'un roi. Mieux d'un empereur ! J'ai voulu appeler les jumeaux Caligula et Auguste mais mon cher et tendre m'en a empêché. Ainsi Ulysse est une idée de Nausicaa, et Orion me faisait penser à de l'or, donc je trouvais ça bien. Ketih fait référence à mon propre père et Friedrich à mon grand-père maternel.


Question numéro six : Et je suppose que ces petites terreurs ont un visage ? Non ?

    Sacha (www) est une douce jeune fille, aussi fine et frêle que moi aux lourdes boucles blondes claires -héritage familiale de ma part- et aux yeux couleur lapis lazuri. Néron est aussi blond que sa soeur, mais il possède déjà une forte carrure pour son âge, un sourire et requin et des yeux oscillant entre le gris et le bleu. Ulysse a des cheveux roux sombres -héritage Seweryn- et de quelques tâches de rousseurs. Il possède des yeux bleus tout comme son frère qui lui ressemble comme deux gouttes d'eau, excepté qu'il a le visage parsemé de tâches de rousseurs et des cheveux tendant vers le noir.

Question numéro sept : Et leur caractère alors ? Dîtes moi tout !

    Sacha est une douce rêveuse, toujours dans la lune et dans son monde. Elle voit des choses que les autres ne perçoivent pas, comme moi à son âge. Ahaha. Elle a hérité de ma gourmandise, tout du moins lorsque cela concerne les Dragée surprises. Elle possède également une chance insolante. Elle est d'une naïveté touchante que je tiens à préserver à tout prix, le premier qui posera ses sales pattes sur elle pourra dire adieu à ses bijoux de famille. Sacha est ma petite princesse, toujours un peu à l'ouest.

    Néron est une petite teigne, vicieuse et sournoise. Egalement moi à son âge, sisi, je vous assure. Il est malicieux et possède un don inné pour les blagues d'un goût douteux. Il aime avant tout s'amuser, se souciant peu des conséquences. Il est pourtant beaucoup plus terre à terre que sa soeurette, notant dans sa tête le moindre détail qui pourrait lui être utile par la suite. Il est très minutieux lorsque cela concerne ce qu'il aime ; la botanique. À mon plus grand bonheur, il a reprit mes plans clandestins de Gingembre dont le commerce est des plus florissants.

    Ulysse ressemble étrangement à son grand frère, certainement sa mauvaise influence. Il est impulsif et assez casse-cou, il n'en rate pas une pour monter dans des endroits dangereux ou encore tester les réactions de tel ingrédients de cuisine avec tel autre. Extrêmement curieux, il n'en est pas moins fondamentalement gentil et protecteur. Et même s'il traine Orion dans toutes ses bêtises, il s'assure néanmoins qu'il ne risque rien. Il possède un lien très fusionnel avec son jumeaux et ils ne se quittent jamais, dormant, mangeant, se baignant et jouant ensemble. Ainsi, il est peut-être celui des deux qui a le plus de mal à se lier aux autres enfants.

    Orion est plus calme et casanier que son frère, pourtant il est assez influençable et il se retrouve donc entraîné dans les aventures de son jumeau. Il reste assez proche de sa grande soeur, avec qui il aime passer du temps à tout simplement observer les nuages. Il possède mon grand amour pour les étendues d'eaux et il ne se lasse pas de se prélasser dans la mer lorsque nous y allons. Il est d'un naturel serviable et attentionné -je ne sais toujours pas comment j'ai réussi à élever une telle crème- et il supporte assez mal la solitude. Il a ainsi tendance à s'entourer, de son jumeau et puis des autres enfants auxquels il se lie assez facilement.


Question numéro huit : Et en bon sorcier qu'ils ont, ils ont été répartie dans quelle maison ?

    Sacha a fini à Serdaigle, comme moi. Néron à Serpentard comme son autre papa. Ulysse et Orion finiront à Pouffsouffle à ne pas en douter.

Question numéro neuf : Et bien, vous deviez être fier ! Et ils sont devenus quoi ? Métier ou autre occupation bien sur ...

    Sacha a reprit la boutique du vieux Florian Fantôme et elle vend de délicieuses glaces aux parfums improbables aux chemins de traverse. Elle s'est mariée avec Lewis et ils attendent leur premiers enfant. La famille Seweryn et Andersem enfin unie ! (www)
    Néron a fait une brillante carrière en tant que botaniste. Si je m'attendais à cela. Il a développé il y a peu une thèse sur le Mubunga Patibula qui lui a valut un prix quelconque. Je suis fier de lui !
    Ulysse et Orion viennent de finir leurs années à Poudlard et ils se dirigent pour des études de potioniste pour Orion. Ulysse souhaite faire des études de droit international magique et moldu pour devenir diplomate.


Et du côté des parents ?


Question numéro une : Votre accouchement - ou celui de votre conjoint - vous l'avez vécu comment ?

    Ça a fait mal. Même si nous avons réussi à avoir des enfants alors que nous étions tous les deux des hommes. La poche magique à l'intérieur de mon ventre faisait horriblement mal. Et puis je ne vous dis pas combien de temps l'accouchement à durer pour les jumeaux. Ces fichus appareils magiques n'avaient détectés qu'un seuls des enfants !

Question numéro deux : Aieuh ... Et du côté de la belle famille ? Elle tente de vous trucider et de vous volez vos gosses ?

    Très franchement. Les parents que Nausicaa étaient assez contre notre unions et quand ils ont apprit qu'on allait avoir des enfants, il n'ont pas été les plus heureux du monde. Pendant les premières années de vie de Sacha et Néron, ils ne connurent pas leurs grands parents de ce côté-ci de la famille. Mais pour la naissance des jumeaux, ils ont renoués le contact et on passe de plus en plus de temps à se connaître et s'apprécier.


Question numéro trois : Et vos relation avec vos enfants ... ça se passe comment ? Non parce que c'est pas toujours facile de s'occuper de sorcier pré-pubère !

    Sacha est un amour. Une magnifique petite princesse qui ne se défile jamais lorsque je demande des câlins. Par contre Néron. Il est assez réfractaire à toute forme d'autorité, donc forcément le ton monte assez facilement. Pourtant, lorsqu'on se rend compte que l'on va trop loin, nous partons bouder dans notre coin puis nous nous offrons un cadeau de réconciliation. Ulysse commence peu à peu à suivre les pas de son grand frère. Mais il reste quand même très attaché à moi et mon conjoint. Orion est le plus dépendant et quémandeur en câlin.

Question numéro quatre : Vous vouliez les voir dans quelle maison à la base ?

    Sacha je ne l'aurai vu qu'à Serdaigle et Néron à Serpentard. Après, je ne me faisais pas d'illusion pour les jumeaux. Je préfère les voir ensemble que séparés dans des maisons différentes.


Question numéro cinq : Etes vous fier de votre progéniture ?

    Bien entendu. J'ai une fille aussi douce que magnifique aux capacités remarquables. Un fils brillant et charismatique qui fera une grande carrière, j'en suis certain. Les jumeaux sont des amours de tendresse. Je les chéris tous les 4 chaque jour que dieu fait et je remercie Merlin d'avoir permis ce miracle.

Question numéro six : Et ça vous fait quoi d'avoir pris un coup de vieux de quarante ans en répondant à ce questionnaire ** ?

    Les sorciers vivent sans problème jusqu'à 130 ans ~ 



ON FORNIQUE SUR DU ROCK, ON BAISE SUR DE LA TECHNO
ON FAIT L'AMOUR SUR DU CLASSIQUE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Unité
& sorcier



avatar
Alix Barthelemy
Messages : 1055
Age : 23
Localisation : Sur les épaules de Light
Date d'inscription : 13/07/2013




Message
Sam 24 Aoû - 23:21
La jolie descendance


Question numéro une : Aurez-vous des enfants ? Si non, ce questionnaire est déjà terminé pour vous ~

    "Hum, bflfblf oui certainement. Un jour, lointain. De préférence, parce que ça doit quand même être quelque chose a connaitre hein? Le seul problème étant qu'on s'en débarrasse pas facilement... donc ba... un jour lointain c'bien."


Question numéro deux : Un enfant ça ne se fait pas tout seul ! Qui fut le second parent ? Un membre, un animal, le saint esprit, le service d'adoption du ministère de la magie ?


    "Ah... Ouais il faut être deux... *bug* (1)

    (1) NDA, Ma Lilix est un peu prude, heureusement moi son auteur adorée, je sais très bien avec qui elle va copuler, roulement de tambour, elle se fera passer (ou passera) la bague au doigt de Light 8D


Question numéro trois : Une progéniture c'est fun ! Vous en avez combien au total ?


    "Euh ba deux c'est pas mal! Ou trois."



Question numéro quatre : Oh c'est mignon ! Et ce sont des filles ? Des garçons ? Comment les avez vous nommés ?


    "Des jumeaux, Ezequiel et Edwin et une petite fille aussi! Roxane que j'vais l'appeller"


Question numéro cinq : Oh, c'est très jolie ... Une signification particulière ?


    "Hum..."



Question numéro six : Et je suppose que ces petites terreurs ont un visage ? Non ?


    Ezequiel, beau garçon, brun, très foncé mais avec des reflets roux au soleil, aux yeux bleus, un peu froid en apparence et terriblement sage mais d'une roublardise qui donne a ses yeux une grande chaleur. Des cheveux ni trop courts ni trop longs, de longues mains. C'est un garçon a l'allure un peu délicate mais qui héritera de la grande force physique de sa maman. www (cheveux long sur cette image il voulait faire comme son frère)

    Edwin, le faux jumeau d'Ezequiel, les mêmes yeux, bleus foncés, d'un bleu acier, aussi terriblement séduisant que son frère mais des cheveux plus longs et plus clairs qu'il attachera sur sa nuque. Un châtain-roux tout dépend la lumière, de grandes mèches folles quand il les détachera, partant un peu partout. Il sera aussi plus robuste et un peu plus grand que son frère. Plus énergique aussi, plus tard il aura certainement une stature assez impressionnante. Peut être un peu plus ressemblant au père. www

    Roxane, elle se teindra les cheveux en vert. De beaux cheveux soyeux coupé dans un carré plongeant. Elle héritera du sourire de son père mais des yeux de sa mère, de grands yeux dorés brillants. Elle sera assez grande, élancée. Un beau mélange des deux parents. Des traits fins, une peau laiteuse aussi.www


Question numéro sept : Et leur caractère alors ? Dîtes moi tout !


    Ezequiel, c'est pas le cerveau de la bande malgré se que l'on pourrait croire. C'est plutôt un ninja de la connerie, il la fait mais il est compliqué de le prouver. Mais jamais des énormes, des justes pour rire, pour taquiner sa sœur, des gentilles qui feront sourire sa maman. Il est plutôt doux comme garçon, curieux aimant sa solitude. Toutefois un peu pervers bien qu'on ne puisse pas le deviner en le regardant.

    Edwin, c'est lui le cerveau. Du genre curieux et un peu envahissant, il est vraiment brillant. D'ailleurs on sait pas trop comment avec ses gènes. C'est le genre a rigoler un peu trop mais qui ne sera jamais méchant. Toujours pour aider bien qu'il aime bien qu'on flatte un peu son égaux avec quelques jolies remerciement. Il adore sa sœur, peut être casserait il bien les dents au malheureux qui osera s'y intéresser. C'est comme ça, ils sont trois, pas de place pour un quatrième.

    Roxane, elle adore jouer au quidditch, mais en tant que gardienne. C'est une fille qui aime être jolie mais qui n'a pas besoin du regard des autres pour l'être. Ses goûts sont particuliers et elle les trouve diablement bons. Elle peut paraître très froide quand elle est en colère, même glaciale. Mais malgré tout cela, elle est bûcheuse et aime son train de vie tranquille. Sa logique vient d'ailleurs mais ne l’empêche pas d'avoir des résultats correctes.



Question numéro huit : Et en bon sorcier qu'ils ont, ils ont été répartie dans quelle maison ?


    " Si ils finissent pas tous a Poufsouffle c'est direction le congelo. Même a 11 ans. Il est jamais trop tard pour bien faire"

    NDA: 8D ouais enfin bon... Disons qu'Edwin a terminé a Gryffondor et son frère et sa soeur a Poufsouffle.


Question numéro neuf : Et bien, vous deviez être fier ! Et ils sont devenus quoi ? Métier ou autre occupation bien sur ...


    "Ezequiel est  rentré dans le service des usages abusifs de la magie, Edwin a terminé magicomage, une grande fierté pour nous! Et enfin Roxane elle est rentrée dans une équipe professionnelle de Quidditch.



Et du côté des parents ?


Question numéro une : Votre accouchement - ou celui de votre conjoint - vous l'avez vécu comment ?


    "J'ai hurlé. Beaucoup, très fort, en serrant les dents, le grognement a fait fuir un musard errant. Oui parce que pour l’accouchement des jumeaux j'étais sur un terrain de Quidditch a vérifier les équipements. Ne pouvant plus voler sur un balais aussi grosse qu'une baleine, je me suis occupée avec le coatchs de mes coéquipiers. Peut être que j'aurais du écouter mon mari et rester un peu a la maison... enfin bref. Dans tous les cas je lui aurais broyé la main. Pour Roxane c'était plus soft. J'étais a St Mangouste. Mais avec elle j'ai fracturé les os de mon cher et tendre en serrant un peu plus fort que la première fois. Tous de beaux bébés, pas trop de complications, un ou deux sortilèges pour bouger un peu le cordon pendant le développement, trois fois rien."


Question numéro deux : Aieuh ... Et du côté de la belle famille ? Elle tente de vous trucider et de vous volez vos gosses ?


    "On m'apprécie je crois. Enfin je pense, se sont des gens gentils. Peut être un plus gros problème avec la sœur. Un coup de baguette et l'histoire est réglée. Avec une tronche pareil après je pense pas qu'elle viendra me regarder comme elle le fait bien longtemps"  



Question numéro trois : Et vos relation avec vos enfants ... ça se passe comment ? Non parce que c'est pas toujours facile de s'occuper de sorcier pré-pubère !


    "Merlin, heureusement plutot bien. Juste Roxane qui aura quelques problème avec la tarte aux citrouilles et qui fera polémique au sein de la famille.


Question numéro quatre : Vous vouliez les voir dans quelle maison à la base ?


    " POUFSOUFFLE ALLEZ LES BLAIREAUX!!!! BLAI BLAI BLAIREAUUUU"



Question numéro cinq : Etes vous fier de votre progéniture ?


    " On a longtemps cru qu'Edwin serait un Krakmol mais même dans ce cas il serait resté notre enfant. Quoi qu'ils fassent on doit les assumer hein. On les a conçu, faut pas non plus en attendre trop, c'est déjà bien qu'on ait réussit a les faire pas trop cons, pas trop moches. "


Question numéro six : Et ça vous fait quoi d'avoir pris un coup de vieux de quarante ans en répondant à ce questionnaire ** ?


    " Je reste sacrément bonasse. Et puis j'ai aussi fais partie d'une grande équipe de Quidditch, j'ai eu mon heure de gloire. Puis j'ai l'air heureuse dans ma famille imaginaire. Et mon mari dans ma tête fait la vaisselle. Je m'enjaille, j'attend la retraite avec impatience pour transplanner avec lui voir les licornes de Tanzanie!"





Spoiler:
 


Merci à Sloan gngn ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



avatar
Invité



Message
Sam 24 Aoû - 23:42
La jolie descendance


Question numéro une : Aurez-vous des enfants ? Si non, ce questionnaire est déjà terminé pour vous ~

    Surement, sinon ma mère me frapperait. Elle veut perpétuer la famille et que le nom des Red demeure dans l'annuaire.


Question numéro deux : Un enfant ça ne se fait pas tout seul ! Qui fut le second parent ? Un membre, un animal, le saint esprit, le service d'adoption du ministère de la magie ?


    Grâce à  un coup de braguette ! Euh... De baguette. Euh non. Je sais pas.  Une fille suffisamment balèze pour se faire enfanter plusieurs fois.

    Ps.: Dans un futur proche ou lointain, c'est Alix qui aura l'immense honneur *tousse* de porter les futurs Red... Après un mariage arrosé 8D.


Question numéro trois : Une progéniture c'est fun ! Vous en avez combien au total ?


    Une demi-douzaine. Et un dernier, pour faire 7.



Question numéro quatre : Oh c'est mignon ! Et ce sont des filles ? Des garçons ? Comment les avez vous nommés ?


    3 filles et 4 garçons. Ca va grave démanger (pour ca que j'achèterais un manoir) Donc les prénoms, Juliette, Imène (pardon ma fille) et Roxane. Ensuite y aura Gilderoy, Boris, Roméo et Gilbert. (ou Gilberto, ça fait Italien) Et j'aurais un chien qui s’appellera Napoléon aussi.


Question numéro cinq : Oh, c'est très jolie ... Une signification particulière ?


    Euh... Ben non. C'est juste... L'inspiration.



Question numéro six : Et je suppose que ces petites terreurs ont un visage ? Non ?



    Sûrement. Juliette sera rousse avec les yeux verts et tes tâches de rousseurs. C'est notre carotte de la famille. Imène aura les cheveux et les yeux gris. Et un grand nez. Et les oreilles décollées. Pour ça qu'on la surnommera Dumbo. Roxane, elle aura les cheveux verts et le yeux bleus (comme son papa, je suis fière de toi ma fille. Papa est ému) Gilderoy sera grand, blond, beau, fort, avec des grandes dents et un visage marqué par les coups soleil. Boris aura … euh … il sera chauve, avec des yeux gris. Il sera gras et  quand il voudra se dépêcher pour pas rater le Magicobus, il roulera. C'est notre Bouboule. Roméo et Gilbert seront jumeaux. Ils seront grands, bruns avec la peau halée et des yeux clairs. Roméo aura un accent Russe et Gilbert un accent Italien.  Ils auront des moustaches et seront baraqué. Et genres ils seront poilus, l’Amazonie et tout.


Question numéro sept : Et leur caractère alors ? Dîtes moi tout !


    Juliette elle sera rebelle. Genre ''Mets la table ! '' ''Ok mais j'la met où ?'' Elle se coiffera jamais et aura tout les hommes à ses pieds. Imène, elle sera dépressive, future alcoolique. Elle braquera une banque pour s'en sortir mais elle oubliera de mettre une cagoule. Roxane elle est forte. C'est une battante. Intelligente, belle, drôle, franche et … ben elle tient pas l'alcool. C'était drôle au début mais quand elle mangé le poisson rouge... on l'a privé de bouteilles. Gilderoy sera fier, intelligent et populaire. Il aura toutes les filles à ses pieds, toutes générations confondu. Mais il sera un piètre cuisinier et manquera de tuer sa sœur en inversant sucre et sel dans son omelette. Boris il sera bête comme ses pieds et tellement transparent qu'il sera vite oublié. Il perdra ses dents en percutant une voiture garée. Sinon, il est très doux. Et les enfants aiment bien aller dans ses bras. Roméo et Gilbert. Alors, le premier sera un vrai don juan qui se prend que des vents. Prétentieux et tout. Avec un égo sur dimensionner. Et Gilbert un vrai soumis qui gémit quand on lui lèche l'oreille mais qu'est doté d'un sens du machiavélisme élevé.



Question numéro huit : Et en bon sorcier qu'ils ont, ils ont été répartie dans quelle maison ?


    Juliette, Poufsouffle et Imène aussi. Et Roxane aussi. Gilderoy sera un Serdaigle. Boris il sera jaune. Roméo Gryffondor et Gilbert  surement un vert.


Question numéro neuf : Et bien, vous deviez être fier ! Et ils sont devenus quoi ? Métier ou autre occupation bien sur ...


    Juliette travail en tant que dresseuse de troll. Imène... elle a pas vécu longtemps. C'est triste. Mais avant elle vendait des crapauds dans un magasins. Roxane sera une joueuse de Quidditch exceptionnelle. (qui donnera des gallions a son papa pour qu'il aille a Hawai avec maman)  Gillderoy sera professeur remplaçant et il sera mordu par un loup garou à l'age de 12 ans. Boris deviendra riche après avoir travaillé 4 ans comme gardien de dragons. Roméo travaillera à la banque et Gilbert bossera dans la prison. (même qu'une fois, il se retrouvera de l'autre côté des barreaux)



Et du côté des parents ?


Question numéro une : Votre accouchement - ou celui de votre conjoint - vous l'avez vécu comment ?


    Alors déjà. Y en a eu 7  heen.  Et à chaque fois, ma femme me broyait les os de la main puis quand le toubib disait ''Je vois la tête !!'' je m'évanouissais en disant ''Il voit la tête !!''


Question numéro deux : Aieuh ... Et du côté de la belle famille ? Elle tente de vous trucider et de vous volez vos gosses ?


    Euh... Ils ont sortis la carabine une fois puis... après on à trinqué. On a sorti les appéris cubes et on s'est offert des chocolats à noel.



Question numéro trois : Et vos relation avec vos enfants ... ça se passe comment ? Non parce que c'est pas toujours facile de s'occuper de sorcier pré-pubère !


    Plutôt bien. C'est ma  femme qui les tenait en laisse. Moi je leur séchais les larmes quand maman les faisait pleuré. Puis j leur racontais des histoires. Bah globalement, c'était peace and love chez nous. Sauf avec Imène. C'était pas facile. L'a fallut lui acheter un lapin pour qu'elle se calme. Et juliette aussi. Elle piquait les fringues des voisins. Et ça, j'étais contre. Les voisins, c'étaient des VIEUX.


Question numéro quatre : Vous vouliez les voir dans quelle maison à la base ?


    Celle que j'ai à la campagne. Je voulais les garder pour moi tout seul . Mais ils sont partis, l'un après l'autre, ça m'a brisé le coeur. Heureusement que j'avais ma femme.



Question numéro cinq : Etes vous fier de votre progéniture ?


    Très. Je peux pas dire non, sinon je vais passer pour un gros méchant jamais content. Mais ils sont beaux (pas tous mais bons) On peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre heen !


Question numéro six : Et ça vous fait quoi d'avoir pris un coup de vieux de quarante ans en répondant à ce questionnaire ** ?


    J'en perds mes dents.

Revenir en haut Aller en bas

Unité
& directeur de Serdaigle



avatar
Caesius Carthaigh
Messages : 1482
Age : 24
Localisation : Dans les choux.
Date d'inscription : 03/04/2013




Message
Dim 25 Aoû - 0:15
La jolie descendance


Question numéro une : Aurez-vous des enfants ? Si non, ce questionnaire est déjà terminé pour vous ~

    Eh bien, Caesius aura certainement des enfants - c'est le genre de mec qui adorerait être père, s'il avait un peu plus confiance en lui. Mais, ce sera sûrement après qu'il ait passé outre toute sa culpabilité - en bref, il y a du boulot.


Question numéro deux : Un enfant ça ne se fait pas tout seul ! Qui fut le second parent ? Un membre, un animal, le saint esprit, le service d'adoption du ministère de la magie ?

    Je pense, tout d'abord, que ce sera sûrement une madame - ou une demoiselle, ça dépend de ses préférences/meurt. Mais pour l'instant, il n'y a pas de maman attitrée du coup je prendrai toutes les décisions arbitraires quant à ce questionnaire. Mesdames, qu'attendez-vous/meurt


Question numéro trois : Une progéniture c'est fun ! Vous en avez combien au total ?

    Il aurait sûrement deux enfants, parce que un c'est triste, deux c'est bien, trois c'est peut-être trop mais - qui sait ! Ca dépendra de la mère, Caesius pourrait être père d'une clique entière, ça le rendrait très heureux.



Question numéro quatre : Oh c'est mignon ! Et ce sont des filles ? Des garçons ? Comment les avez vous nommés ?

    Alors, ses enfants, ce seraient une fille et un garçon - pour l'instant.
    L'aînée se nommerait Agathe, elle aurait cinq années de plus que son frère. Son frère lui, ce serait sûrement Jaspe. Il aurait donc cinq ans de moins, cqfd.


Question numéro cinq : Oh, c'est très jolie ... Une signification particulière ?

    Alors, c'est juste que j'ai un petit faible pour les noms de pierres - ET DONC CAESIUS AUSSI. Bref, Agathe, c'est l'agate. Jaspe, c'est la jaspe. Bon, j'aurai aimé qu'il se nomme Jasper, mais ça me fait trop penser à Casper. Caesius porte lui le nom d'une couleur, il veut aussi des noms colorés pour ces enfants, et précieux.



Question numéro six : Et je suppose que ces petites terreurs ont un visage ? Non ?

    ALORS ALORS.

    Agathe est certainement une jeune fille avec un fort tempérament, même si très affectueuse. Pas forcément jolie, mais avec un entrain et une confiance en elle qui lui donne du charme. Du coup, la faute un peu à Zelda qui m'a donné l'idée et qui m'a forcée à inventer Agathe, c'est un peu Lily Potter, sur la droite.
    Elle est trop cool hein ? /meurt

    Sinon, Jaspe lui, c'est le portrait craché de son père, donc il doit beaucoup lui ressembler quand il était ado - même si Jaspe à tendance à être un peu craintif, toujours dans les jupes de sa mère, rien à voir avec le Caesius orgueilleux de sa jeunesse. Le roux là, c'est Caesius jeune. Donc Jaspe, c'est un peu pareil, en plus petit, un peu plus chétif aussi et avec une coupe au bol/meurt


Question numéro sept : Et leur caractère alors ? Dîtes moi tout !

    Alors bon, j'en parle un peu dans chaque question, mais Agathe serait le strict opposé de son père. Enjouée, sociale, un peu chiante, qui a tendance à un peu trop s'imposer plutôt qu'à rester discrète, parfois lente à réagir et tête-en-l'air. Néanmoins, c'est une personne très chaleureuse et pleine d'affection qu'elle aime distribuer avec des bourrades. Elle serait légèrement garçon manqué - parce qu'en vérité elle prend son père pour modèle, mais bon, Caesius n'est pas le plus viril des mecs.

    Jaspe lui, serait donc comme son père actuellement. Peu confiant en lui, chétif, craintif, assez peureux et trouillard, tout maigre et nul en sport. Plutôt solitaire, il est néanmoins loin d'être orgueilleux, et sacrément bonne poire - genre c'est lui qu'on envoie dans le bureau du concierge. Il a la larme facile aussi, et est très attaché à sa mère. Néanmoins, il aime beaucoup sa sœur (même si ils se jettent tout le temps), et veut toujours la défendre alors que bon, c'est elle qui doit le sortir des armoires en général.



Question numéro huit : Et en bon sorcier qu'ils ont, ils ont été répartie dans quelle maison ?

    Alors alors, Agathe sera une Poufsouffle digne de ce nom, et Jaspe quant à lui, un Serdaigle, comme son papa.


Question numéro huit H'ai supprimé la question sans faire gaffe, mais c'est celle sur l'avenir/meurt

    Selon une certaine rousse que je ne nommerai pas Zelda, Agathe travaillerait à Poudlard, parce qu'elle serait amoureuse d'un certain fantôme héhé.
    Sinon, j'ai beaucoup de mal à l'imaginer encore plus loin. Je la verrai bien travailler dans les livres, dans uns bibliothèque, comme si elle s'était assagie et avait calmé son tempérament de feu.
    Pour Jaspe, il lui faudra un métier courageux, donc probablement avec les créatures magiques. Il aurait apprit à grandir et à ne plus être craintif.



Et du côté des parents ?


Question numéro une : Votre accouchement - ou celui de votre conjoint - vous l'avez vécu comment ?

    Oh, Caesius s'est évanouit - sans aucun doute.
    Mais bon, il a dû être réveillé à la fin.


Question numéro deux : Aieuh ... Et du côté de la belle famille ? Elle tente de vous trucider et de vous volez vos gosses ?

    Bah, faudrait déjà qu'il se trouve une conjointe, et après on en reparlera xD. Je peux vraiment pas me prononcer - mais je le vois bien se plier en quatre pour la belle famille, histoire de se faire accepter.



Question numéro trois : Et vos relation avec vos enfants ... ça se passe comment ? Non parce que c'est pas toujours facile de s'occuper de sorcier pré-pubère !

    Avec Agathe, c'est un peu le feu d'artifice chaque jour. Elle a tendance à se rebeller contre ce père bien trop gentil, et à toujours vouloir lui faire des crasses - même si elle l'aime très fort. Elle aime le provoquer en duel aussi, rien que pour pouvoir lui mettre la pâté - mais il fait semblant de perdre pour lui faire plaisir, en vérité. Disons que, avec sa crise d'adolescence, ça aurait explosé entre Agathe et Caesius. Mais après, faut voir avec la maman. Ils auraient toujours finit par se réconcilier, parce que Caesius est un père très - trop - affectueux. Surprotecteur aussi, il s'inquièterait toujours pour sa fille, ses fréquentations, etc. Probablement le principal sujet de dispute.

    Pour Jaspe, c'est différent. Il serait tout autant protecteur et affectueux, mais il essaierait de lui apprendre à aller vers les autres et à ne pas les craindre - en tirant ses conseils sur sa propre expérience, sur la façon dont il a réussi à se relever. Je le vois bien moins insistant avec Jaspe - déjà, c'est un garçon, mais aussi parce qu'il sait qu'il a besoin de trouver le courage nécessaire en lui. Ils partagerait néanmoins énormément, ne serait-ce que leur amour pour la connaissance. Une espèce de mini-Caesius, en fait jdkfjdl.


Question numéro quatre : Vous vouliez les voir dans quelle maison à la base ?

    Caesius s'en moquait un peu, mais en vérité, il aurait aimé avoir un Serdaigle et un Serpentard, parce qu'il a toujours eu beaucoup d'affection pour ces deux maisons. Le fait que Agathe soit envoyée à Poufsouffle lui a vaguement rappelé le mauvais souvenir de Vega, mais ça va, elle était moins ingérable.



Question numéro cinq : Etes vous fier de votre progéniture ?

    Caesius est immensément fier, c'est un vrai papa poule protecteur, alors ses enfants, ce sont les plus beaux et les meilleurs/meurt


Question numéro six : Et ça vous fait quoi d'avoir pris un coup de vieux de quarante ans en répondant à ce questionnaire ** ?

    J'ai eu beaucoup de mal à projeter Caesius, j'avoue xD. J'aime tellement faire son histoire au jour le jour que là, ça me fait franchement bizarre. Mais bon, je me dis que rien n'est définitif donc bon !




Every one of us is losing something precious to us. Lost opportunities, lost possibilities, feelings we can never get back again. That’s part of what it means to be alive.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



avatar
Invité



Message
Dim 25 Aoû - 1:30
J'adooooooore les questionnaires alors

La jolie descendance


Question numéro une : Aurez-vous des enfants ? Si non, ce questionnaire est déjà terminé pour vous ~

    Bien sur ! Les enfants c'est des bouboules d'amour .... au début en tout cas.


Question numéro deux : Un enfant ça ne se fait pas tout seul ! Qui fut le second parent ? Un membre, un animal, le saint esprit, le service d'adoption du ministère de la magie ?


    Un homme de préférence parce que j'me vois mal pondre un oeuf de dragon. Après je sais pas ca se fera au feeling


Question numéro trois : Une progéniture c'est fun ! Vous en avez combien au total ?


    Deux douzaines comme les oeufs ! Non franchement un minimum de deux après ça sera une question de timming et de performance on dira uou.



Question numéro quatre : Oh c'est mignon ! Et ce sont des filles ? Des garçons ? Comment les avez vous nommés ?


    L'aîné est un petit bonhomme au nom d'Arnold (oui "Hey  Arnold !" ... c'est bien la référence) Phillipe(Pour pas oublier le padre !).
    La seconde bouille est une petite deux ans plus jeune qu'Arnold au nom de Félicia Celia, dit Felix par son ainé pour la charrier et Féli' voir Fé pour les plus flemmards.


Question numéro cinq : Oh, c'est très jolie ... Une signification particulière ?


    .... Franchement j'ai pas cherché j'ai regardé leur joues démesurément adorable à croquer comme deux petites boulette de viande... Enfin j'veux dire que non, pas de signification particulière.



Question numéro six : Et je suppose que ces petites terreurs ont un visage ? Non ?



    Mon Arnold il est bronzé, bon pas au point d'être un 'tit pain d'épice, mais tout même ça doit être les origines méditerranéennes qui ont sauté une génération (pauvre de moi !). Enfin ce petit bonhomme refuse de couper sa crinière de lion, une vraie crinière châtain clair impossible à démêler ! Mais bon avec sa bouille et ses grosses pupilles noisettes, je craque ! Si il continue à me dire qu'il m'aime grand comma ça *ouvre les bras* il peu encore garder sa crinière !

    Feli' ! Ma princesse, c'est ma tite fierté, elle est toute mimi avec ses robes qui tournent. Franchement sans me vanter c'est mon portrait craché gamine, petite, la peau blanche comme une jolie poupée les joues roses à force de rire pour tout et surtout pour rien, avec sa petite mèche qui encadre son p'tit visage et ses longs cheveux brun attachés en deux couettes bien haute (bon ok elle a pleuré parce qu'elle trouve que c'est trop serré et elle va bientôt finir par tomber en marchant sur ses cheveux, mais elle est cro mimi avec !)(Et oui j'étais brune avant d'être violette !)



Question numéro sept : Et leur caractère alors ? Dîtes moi tout !


    Arnold est un vrai rigolo, il a toujours le mot, la réflexion ou la mimique pour faire rire. Si il le pouvait sa vie se résumerait à rire, jouer, manger et dormir. Il vit simplement et s'occupe que de l'instant présent ... c'est pour ça qu'il confond souvent les jours de la semaine et se retrouve systématiquement en colle à rattraper de nombreux devoirs. Mais mon fils n'est pas idiot ce n'est pas le premier, mais certainement pas le dernier... enfin c'est ce qu'il me dit, quoique pour ce qui est faire des bêtises, alors là il peut avoir le cerveau d'un ingénieur ! Heureusement pour moi il ne sait pas mentir et dès qu'il a fait une bêtise il a tendance à sortir " Je vais aux toilettes !" quand je passe à côté de lui et chante une chanson de croquettes pour chien quand il est obligé de rester dans la même pièce que son père ou moi. Enfin c'est une vrai tête brulé un mot de travers, une phrase mal comprise, ou un mot mal entendu qui pourrait l’énerver, pire des paroles à l'attention de sa petite soeur, il sort les griffes et se bats. Impulsif et protecteur, mon Arnold c'est un bon p'tit !

    Felicia, c'est une belle fleure, qui aime rire et surtout qui aime parler. Plus bavarde qu'attentive, elle ne tient pas sa langue dans sa poche, alors soyez sur qu'elle ne gardera aucun secret. Une pipelette elle vous parlera du beau temps et d'un coup sans comprendre pourquoi elle vous parlera des escapades nocturnes de deux élève "mais tu le répète à personne ! Promis ?". Après que vous teniez votre paroles ou pas elle s'en lave les mains, du moment qu'on ne l'embête pas. Parce que comme toute princesse qui se respecte Féli a un ego.. plutôt imposant et est très susceptible. Eclat de voix garantie avec elle à propos de sa couette mal faite ou de son erreur stupide à un contrôle. Mais Felicia elle sait que la famille c'est sacré et n’hésite pas à être sournoise, voir mauvaise envers quiconque s'en prendra à son frère, même si c'est l'aîné, parce que c'est un Poufsouffle. Elle est encore petite ma louloute alors qu'elle s’énerve pour rien et pique des crises je m'en moque tant qu'elle croit aux princesses et j'espère chaque jour que Merlin lui laisse son imagination le plus longtemps possible encore, parce que c'est qui la rend humaine et vrai à ma Feli'.



Question numéro huit : Et en bon sorcier qu'ils ont, ils ont été répartie dans quelle maison ?


    L'ainé à Poufsouffle et la deuxième à Serpentard !


Question numéro neuf : Et bien, vous deviez être fier ! Et ils sont devenus quoi ? Métier ou autre occupation bien sur ...


    Arnold est un bon sorcier, mais il préfère sa vie de petit moldu et a ouvert un café en ville où il vit très heureux avec sa femme .... D'ailleurs je l'ai à l’œil celle-là !
    A l'inverse de Féli' qui travaille dans le journal des sorciers pour la rubrique divination, elle cherche toujours le prince charmant, mais elle profite bien de son statut de jolie sorcière, pour le grand bonheur de son père qui fait fuir ses prétendants ! Jamais je ne serais grand-mère à ce rythme !



Et du côté des parents ?


Question numéro une : Votre accouchement - ou celui de votre conjoint - vous l'avez vécu comment ?


    Le  premier accouchement je l'ai voulu à la dur, parce qu'on m'a dit " La naissance d'un bébé c'est merveilleux", " Ca permet d'en être plus proche encore !" BAH C'EST FAUX ! C'est atroce on dit ça à la fin quand on est shooté à la morphine une fois que le travail est terminé !
    La deuxième fois j'ai voulu la péridurale méthode moldu.................. Je crois que j'ai encore un morceau d'aiguille qui se ballade dans mon dos.
    Bon ça pas été une boucherie, tout s'est passé normalement, mais je suis bien contente que mes bébés n'aient pas de souvenir de ce que j’ai pu hurler à leur naissance


Question numéro deux : Aieuh ... Et du côté de la belle famille ? Elle tente de vous trucider et de vous volez vos gosses ?


    Avec belle famille en générale, pas de soucis on rigole on est courtois. Avec belle maman, il faut parler une seconde langue traduire le " C'est un ensemble original pour sortir" en "Mon fils ne gaspille pas assez d'argent pour vous habiller décemment ?" et le fameux "Mais qui t'as fait ses jolies couettes ma chérie ?" en " Ta mère t'as encore loupé nenette !". Et bien sur quand il nous arrive de sortir toutes les deux avec les enfants, c'est gentil flic et méchant flic.... devinait c'est qui le méchant.



Question numéro trois : Et vos relation avec vos enfants ... ça se passe comment ? Non parce que c'est pas toujours facile de s'occuper de sorcier pré-pubère !


    C'est mes bébés, mes amours, je tuerais quiconque leur fera du mal ! Mais au fur et à mesure qu'ils grandissent et bah c'est fini les cadeaux tout moche qu'ils se sont embêtés à faire pour la fête des mères, ils me racontent plus leur folle journée à l'école. Non ils grandissent ça me fout le cafard, si ils oublient de me faire un bisous avant de sortir dehors, je pleure en me demandant ce que j'ai pu leur faire pour mériter ça. Et maintenant ils me racontent plus leur petits secret, comme quoi ils ont caché une dent sous leur oreiller pour la petite souris, que le voisin est beau comme le prince charmant dans les contes.
    Je suis une mère poule qui supporte mal que ses enfants grandissent et soit moins câlins qu'auparavant.... et je ne me soignerais JA-MAIS !


Question numéro quatre : Vous vouliez les voir dans quelle maison à la base ?


    Franchement les deux à Poufsouffle et surtout tout sauf les lions.



Question numéro cinq : Etes vous fier de votre progéniture ?


    Bien sur ! C’est ma fierté, mon blason, ma plus belle réussite et osez parler  *-*


Question numéro six : Et ça vous fait quoi d'avoir pris un coup de vieux de quarante ans en répondant à ce questionnaire ** ?


    .... J'y avais pas pensé jusqu’à maintenant ... MERCI !

Revenir en haut Aller en bas

Invité



avatar
Invité



Message
Dim 25 Aoû - 1:39
Alors, mon questionnaire sera différent. C'est plus une descendance alternative, si Mori n'était pas mort, donc voici une descendance techniquement déjà vieille. XD (Je suis handicapé par le fait d'être un fantôme.) (Forevah.)





Question numéro une : Aurez-vous des enfants ? ♥

    Moriarty vous tourne ostensiblement le dos tandis qu'il se terre dans un coin, William dans un univers alternatif vous répond avec un sourire poli qu'en effet, oui, il en a.

Question numéro deux : Un enfant ça ne se fait pas tout seul ! Qui fut le second parent ? Un membre, un animal, le Saint Esprit, le service d'adoption du Ministère de la Magie ?

    Parce que faire des bébés ectoplasmiques à un fantôme, je trouve pas ça très sexy. Alors on reprend l'histoire de Moriarty, on la rend plus joyeuse, on l'arrange et voilà ce que ça donne. Notre cher William est marié à Margaret, alias Maggie. Un très beau mariage d'ailleurs, ha, grandes pompes de malade. Vous avez d'ailleurs un aperçu de leur mariage dans une image plus bas.

Question numéro trois : Une progéniture c'est fun ! Vous en avez combien au total ?

    Trois charmants petits bouts. Maggie n'en veut pas plus, c'est assez éprouvant comme ça de les faire sortir et de s'en occuper.

Question numéro quatre : Oh c'est mignon ! Et ce sont des filles ? Des garçons ? Comment les avez-vous nommés ?

    Il y a deux ravissantes petites filles et un garçon. L'aînée s'appelle Kathleen, la deuxième Freyja, qui est née quatre ans plus tard, et le petit dernier c'est Elliott, né un an après Freyja.

Question numéro cinq : Oh, c'est très joli... Une signification particulière ?

    Il n'y en a pas vraiment pour l'aînée et le benjamin, c'est sa femme qui les a choisis parce qu'elle adorait ces prénoms. Et William s'avoue être particulièrement faible face à sa femme ; mari charismatique et respectable officiellement, homme SOUMIS officieusement. Néanmoins, Freyja est une référence à ses origines scandinaves et c'était lui qui l'avait choisi avec amour. Hé oui, à tour de rôle.

Question numéro six : Et je suppose que ces petites terreurs ont un visage ? Non ?

    Regardez, ce sont des petits anges. (LE TRIO SOVIÉTIQUE C'EST TELLEMENT BEAU HIII JE MEURS.) Margaret a cette mauvaise habitude de pester parce qu'aucun n'a tenu d'elle. Tous sont blonds, mais son mari essaie de la rassurer en lui disant que leurs cheveux fonceront plus tard. Elle ne fléchira pas, malheureusement. Mais vous inquiétez pas, elle est juste jalouse de la chevelure magnifique de son époux.
    Détail inutile : Elliott a une croissance très... accrue. Il était déjà plus grand que Freyja à six ans et dépassera même son père en fin d'adolescence.

    Edit : Allez, je vous les montre une fois grands. Kathleen (oui c'est Athene), Freyja et Elliott. Bon par contre, je me fiche complètement de la couleur de leurs yeux, ils sont clairs ; bleus, verts, gris, c'est comme vous voulay.

Question numéro sept : Et leur caractère alors ? Dites-moi tout !

    Kathleen est une très charmante et délicieuse jeune fille. C'est elle qui a le mieux assimilé l'éducation stricte de William, donc c'est une vraie petite lady qui aime les robes, les fleurs, les bonnes manières. Elle est douce, délicate, intelligente et très polie. Bref, Will a engendré une petite Mary-Sue et le pire c'est qu'il en est fier. Sauf que je parie qu'au fond, elle cache un côté Serpentard et manigance des trucs glauques quand elle pense qu'on ne la voit pas.

    Freyja c'est... une brute. Non bien sûr, elle porte des robes, a les cheveux longs et a même un ruban dans les cheveux (cadeau précieux de môman), mais elle reste un garçon manqué. Elle a reçu plusieurs fois la fessée pour avoir osé faire preuve de violence, mais rien à faire, elle est incorrigible. Elle trouve que c'est tellement mieux d'être jolie comme une fille, mais de pouvoir faire des activités masculines, parce que son papa a l'air tellement puissant. Et on dirait qu'il peut se permettre tout.

    Elliott, à l'instar de ses sœurs, serait relativement ordinaire. Mais il démontrerait une certaine assiduité, alors il serait du genre à travailler d’arrache-pied pour honorer ses parents. Parce que c'est un adepte des compliments, et des caresses sur la tête de la part de maman et papa. Par conséquent, il développerait un caractère quelque peu orgueilleux dans sa période Poudlard et n'hésiterait pas à faire son encyclopédie Wiki quand quelqu'un se trompe dans son devoir.

Question numéro huit : Et en bons Sorciers qu'ils sont, ils ont été répartis dans quelle Maison ?

    Kathleen je la vois à Serdaigle malgré son côté obscur, Elliott serait sans doute à Serpentard, quant à Freyja, elle serait à Gryffondor. Tous différents. Ha, il y a de tout dans cette famille, et William en est heureux. Tiens, regardez, il a un sourire affreusement niais tellement il est content.

Question numéro neuf : Et bien, vous deviez être fier ! Et ils sont devenus quoi ? Métier ou autre occupation bien sûr...

    Kathleen se serait sans doute improvisée professeur à Poudlard, et donnerait des cours de Botanique dans la joie et la bonne humeur, hihi. Quelle adorable enfant. Mais en fait, y aurait toujours au moins un blessé dans ses cours parce que pour des raisons très obscures, une plante carnivore se serait soudainement énervée sur les élèves. Monstresse, va.
    Quant à Freyja, je la verrais bien partir à l'aventure dans le monde entier en criant vouloir chasser des dragons et des géants, parce que la vie d'une femme à cette époque c'est juste tellement barbant. ALLEZ ON VA FAIRE LE CASSE-COU ET BUTER DU DRAGON, QUI VIENT AVEC MOI ?
    Elliott aurait probablement accompagné sa grande sœur dans son périple, parce qu'il refuserait de la laisser se tuer dans un combat à mort contre un Scroutt à pétards. Il ferait tellement sa Hermione, à tenter de la raisonner et lui dire que c'est trop une noob. Et Freyja lui foutrait un coup de boule en guise de représailles. Ha, ces enfants sont juste parfaits.



Question numéro une : Votre accouchement - ou celui de votre conjoint - vous l'avez vécu comment ?

    Disons que. Ahem. Pour dire ça d'une manière gentillette, à chaque fois, Maggie voulait l'étrangler avec sa cravate et s'égosillait qu'il était le pire homme que la Terre ait porté, puis lui jetait forcément un objet quelconque à la figure pour qu'il sorte de la chambre. Du coup, il se retrouvait dans le couloir comme un con, à mâchonner le bout d'un cigare. Une femme qui accouche, c'est parfois d'humeur massacrante, m'voyez.

Question numéro deux : Aïeuh... Et du côté de la belle famille ? Elle tente de vous trucider et de vous voler vos gosses ?

    Hé. Sûrement pas, ils étaient tous très émus à leur cérémonie — et surtout parce que William est riche, donc non, ils peuvent pas cracher sur lui. Ce serait plutôt ce cher Thomas qui essaye de leur voler les filles, il n'a eu qu'un fils et devient fou quand il voit les petites princesses. À tel point qu'il les gâte beaucoup trop et que celles-ci le considèrent comme l'oncle gâteau qu'elles veulent voir tous les dimanches. Le plus souvent, Will et Thomas s'engueulent sur ça, mais rien de bien grave.

Question numéro trois : Et vos relations avec vos enfants... ça se passe comment ? Non parce que c'est pas toujours facile de s'occuper de Sorciers pré-pubères !

    Will serait devenu le père qu'on respecte et qu'on regarde avec une certaine crainte, même si au fond, il est plus doux qu'un agneau. C'est juste qu'il faut les éduquer à la baguette, sinon, ça devient très vite des monstres. Même s'il est un riche héritier, il ne gâte pas trop ses enfants histoire de pouvoir les gérer, c'est... euh, plutôt son entourage qui s'en charge. Et ça, ça le fait rager. Son entourage est une bande d'irresponsables d'après lui.
    Je dirais que la plus difficile à gérer est la cadette, soit Freyja. Elle passe ses journées à ramener des petites bestioles de toute sorte à la maison, complètement recouverte de terre et au grand damne de sa mère. Will a un peu plus de mal à lui parler qu'aux deux autres, parce que la petite est très attachée à Maggie. Comme un koala quoi. Son père est beaucoup trop calme et occupé à son goût, alors elle l'aime moins. Elle l'aime son papa, mais moins que maman. Alors pour qu'elle s'intéresse un peu à lui, il la porte sur ses épaules et lui souffle dans le ventre en riant bêtement.

Question numéro quatre : Vous vouliez les voir dans quelle Maison à la base ?

    Ça lui aurait été parfaitement égal, connaissant Will. Il les aurait toujours aimés, ses petits anges, peu importe leur Maison. Après tout, c'est un Serpentard, leur mère est une Poufsouffle, et leurs parrains sont un Serdaigle et un Gryffondor. Rien ne l'aurait surpris.

Question numéro cinq : Êtes-vous fier de votre progéniture ?

    Bien évidement. À ses yeux, ce sont des trésors, il serait capable de n'importe quoi si on osait toucher à un seul de leurs cheveux. Telle une lionne des savanes d'Afrique. On touche pas aux enfants de Will, comme on touche pas aux Serpy de Moriarty.

Question numéro six : Et ça vous fait quoi d'avoir pris un coup de vieux de quarante ans en répondant à ce questionnaire ?

    ... Quelle question impolie. Moriarty retourne dans ses douces rêveries, si vous voulez bien l'excuser.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



avatar
Invité



Message
Dim 25 Aoû - 1:54
La jolie descendance


Question numéro une : Aurez-vous des enfants ? Si non, ce questionnaire est déjà terminé pour vous ~

    Evidemment qu'elle en aura ! Elle le sait déjà depuis un bon moment de toutes façons.


Question numéro deux : Un enfant ça ne se fait pas tout seul ! Qui fut le second parent ? Un membre, un animal, le saint esprit, le service d'adoption du ministère de la magie ?


    Ohh, ça c'est une très bonne question ma foi. Il n'y a pas encore de père attitré, peut-être qu'avec le temps elle en trouvera un. Elle aimerait néanmoins bien trouver quelqu'un de puissant, donc je pense que le second parent se trouve probablement hors de Poudlard :3.


Question numéro trois : Une progéniture c'est fun ! Vous en avez combien au total ?


    Trois, c'est parfait.



Question numéro quatre : Oh c'est mignon ! Et ce sont des filles ? Des garçons ? Comment les avez vous nommés ?


    Deux filles et un garçon. L'aînée s'appelle Clayne, la petite deuxième Lux et le garçon Agostino.


Question numéro cinq : Oh, c'est très jolie ... Une signification particulière ?


    Clayne a toujours été un prénom qu'elle affectionnait, et elle trouvait que c'était un prénom fort, dur. Elle voulait le donner à son premier enfant, si c'était une fille. Lux vient de Lumière en latin, et elle avait cela dans un livre moldus qu'elle avait consulté. Quand elle a tenu pour la première fois son deuxième enfant dans ses bras, elle a vu en elle une Lumière semblable à aucune autre, ainsi elle lui a donné ce nom. Quant à Agostino, on va dire que ce prénom lui semblait le seul à réellement convenir à son troisième et dernier enfant, il ne pouvait en être autrement.



Question numéro six : Et je suppose que ces petites terreurs ont un visage ? Non ?


    Haha oui effectivement ! Je n'ai pas spécialement d'images sous la main par contre, alors ce sera description!time. Clayne a un visage fin, et ses traits sont quelque peu durs (voire totalement 8D) (elle a souvent la bouche crispée). Ses cheveux sont châtains ! Lux quant à elle est d'une blondeur étincelante ! Son visage respire la joie de vivre, avec toujours un sourire collé sur le visage. Agostino, châtain pour sa part, a un aspect quant à lui très fragile même si je pense qu'avec le temps il essayera de se muscler et tout mais même avec sa belle musculature une grande "fragilité" émanera toujours de lui. Il ne sourit pas beaucoup, un air sévère règne souvent sur son visage mais c'est ce qui fait son charme et sa beauté aussi - il n'est pas spécialement désagréable à regarder.


Question numéro sept : Et leur caractère alors ? Dîtes moi tout !


    Clayne est l'aînée et s'impose comme tel. Elle décide, et sa soeur et son frère doivent suivre. Elle prend les décisions pour eux, leur dicte comment ils doivent se conduire, où aller. Elle prend grandement d'ascendant sur eux. Elle est très cartésienne néanmoins (enfin autant que peut l'être une sorcière j'entends), très terre à terre et surtout très réfléchie, très posée. Elle ne cache pas son ambition et surtout sa mesquinerie. Les rêves très peu pour elle d'ailleurs hé !

    Lux est belle et espiègle. Un vrai bout-en-train que seul Clayne et sa mère peuvent arrêter ! Elle joue de sa beauté, elle s'amuse avec les hommes. Lux est l’insouciance même, avec son tempérament de feu. Elle clame haut et fort que rien ne l'effraye ! Elle fonce sur tout, elle s'en fout haha, et cela créer nombre de conflits entre elle et Clayne.

    Agostino est le petit dernier. Ses soeurs en prennent soin, et il a toujours vécu dans un foyer d'amour. Il ne parle cependant pas beaucoup en présence d'étrangers, et même avec toutes les personnes autre que les membres de sa famille. Il est assidu dans tout ce qu'il entreprend, et se donne du mal pour réussir. Ce n'est absolument pas un dragueur né non plus.



Question numéro huit : Et en bon sorcier qu'ils ont, ils ont été répartie dans quelle maison ?


    Clayne est une SERPENTARD même si elle avait de grandes chances d'aller à serdaigle. Lux est une GRYFFONDOR ce qui ne plaît pas spécialement à Aela d'ailleurs. Agostino est quant à lui un SERPENTARD.


Question numéro neuf : Et bien, vous deviez être fier ! Et ils sont devenus quoi ? Métier ou autre occupation bien sur ...


    Lux s'est mariée à un homme qu'elle n'aime pas et qui ne la rend strictement pas heureuse du tout. Elle ne s'épanouit pas et reste une mère au foyer déprimée, regrettant sa douce jeunesse. Clayne a réussi à faire partie du Magenmagot et a décidé de rester célibataire jusqu'à sa mort. Aela assiste cependant à son mariage avec un homme plutôt gentil qui prendra soin d'elle ♥. Agostino est devenu un Auror, mais finalement se retrouve de nombreuses années plus tard à ouvrir sa propre boutique au chemin de traverse pour une raison inconnue.



Et du côté des parents ?


Question numéro une : Votre accouchement - ou celui de votre conjoint - vous l'avez vécu comment ?


    SUPER. BIEN. malgré quelques complications pour Agostino.


Question numéro deux : Aieuh ... Et du côté de la belle famille ? Elle tente de vous trucider et de vous volez vos gosses ?


    Tout le monde aime Aela Beatris Tériocha.



Question numéro trois : Et vos relation avec vos enfants ... ça se passe comment ? Non parce que c'est pas toujours facile de s'occuper de sorcier pré-pubère !


    Aela est proche de Clayne et lui inculque de nombreuses valeurs. Elle a confiance en elle et elles s'entendent bien toutes les deux, contrairement à Lux. Elle apprécie grandement sa joie de vivre, elle la laisse vivre, mais elles discutent peu ensemble. Elle sait pertinemment bien que Lux l'aime, mais une trop grande part de Joshua règne en elle... Sa relation avec Lux est compliquée, car Aela ne va pas souvent vers elle. Quant à Agostino c'est son petit chou, elle en prend soin comme personne et le dorlote, le couvre de baisers. Elle a eu très peur quand il est devenu Auror aussi haha.


Question numéro quatre : Vous vouliez les voir dans quelle maison à la base ?


    Elle avait espéré au plus profond d'elle-même que Lux n'aille pas à gryffondor, tout sauf gryffondor voilà mais ça a échoué haha. Elle était terriblement heureuse de voir Clayne à serpentard, même si elle la voyait bien à serdaigle. Elle était comblée en voyant Agostino chez serpentard aussi.



Question numéro cinq : Etes vous fier de votre progéniture ?


    TOTALEMENT. ABSOLUMENT. sauf peut-être pour Lux. C'est difficile à dire...  


Question numéro six : Et ça vous fait quoi d'avoir pris un coup de vieux de quarante ans en répondant à ce questionnaire ** ?


    Aela se sent si heureuse d'avoir pu enfin fonder une famille, d'avoir pu élever ses enfants. Elle voulait prendre ce coup de vieux, même si cela la vieillit terriblement héhé.

Revenir en haut Aller en bas

Invité



avatar
Invité



Message
Dim 25 Aoû - 13:55
La jolie descendance


Question numéro une : Aurez-vous des enfants ? Si non, ce questionnaire est déjà terminé pour vous ~
    Oui quand même, c’est que ça peut être rigolo ces bestioles.

Question numéro deux : Un enfant ça ne se fait pas tout seul ! Qui fut le second parent ? Un membre, un animal, le saint esprit, le service d'adoption du ministère de la magie ?
    Vu la situation actuelle, Lionel pourrait faire un bon père ! De toute manière il a pas le choix.

Question numéro trois : Une progéniture c'est fun ! Vous en avez combien au total ?
    Deux, pas plus. Après ça revient franchement trop cher.


Question numéro quatre : Oh c'est mignon ! Et ce sont des filles ? Des garçons ? Comment les avez vous nommés ?
    Une fille et un garçon. Pour les prénoms on n’en a pas encore parlé mais moi j’aimerais bien appeler la fille Naelyss et le garçon Aaron. C’est pas commun, mais tant qu’on prénomme pas son enfant « google » je vois pas où est le problème. De toute manière le premier qui se moquerait du prénom de mes enfants aurait le droit à mon poing dans la gueule suivit d’un endoloris parfaitement justifié.

Question numéro cinq : Oh, c'est très jolie ... Une signification particulière ?
    Absolument aucune, d’autres prénoms m’ont inspirés ceux-ci tout simplement. Accessoirement Aaron est un groupe moldu français mais bon j’écoute pas des masses, c’est une simple coïncidence, pas un hommage.


Question numéro six : Et je suppose que ces petites terreurs ont un visage ? Non ?
    Aaron a les cheveux noirs, comme son père, qu’il garde assez court voir rasé sur un côté parfois. C’est un peu chelou mais bon je préfère laisser passer et me battre pour des sujets plus importants qu’une simple histoire capillaire. Sinon il a des yeux bleus comme les miens. Assez grand, il se donne le style cravate mal mise, manches retroussées afin de plaire aux filles – faudra que je lui cause MST assez rapidement je crois – et avec une démarche assurée quoi que légèrement blasée en même temps. Un blasé assumé ? Qu’importe. C’est mon marmot à moi, c’est donc le plus beau garçon du monde !

    Naelyss elle est rousse comme moi, une longue crinière lui arrivant au millieu du dos dont elle est très fière, moi aussi d’ailleurs. Bon les cheveux traînent partout dans la maison – et qui c’est qui fait le ménage hein ? … La magie, bon, ok, j’ai rien dit – mais ils sont beaux ces cheveux. Très. Elle a les yeux ambrés de son père, ça concorde avec la couleur de ses cheveux, ça rend beau même si madame a toujours dit qu’elle voulait mes yeux à moi. Sinon elle porte souvent des robes, ou des jupes, ce qui me surprend un peu car moi j’aimais globalement pas ça – sauf quand ça me permettait d’allumer Lio’ pendant un bal – mais bon, soit. Tant que ça montre pas ses fesses – non ma fille ne sera pas une pute – ça me dérange pas. Elle s’est également fait un tatouage dans le dos : Un hippogriffe qui prend son envol. J’ai longtemps hésité mais finalement pourquoi pas… Putain à se demander si je suis pas laxiste comme mère en fait. Ils me prennent peut être pour une conne…

Question numéro sept : Et leur caractère alors ? Dîtes moi tout !
    Aaron c’est le garçon un peu distant, un peu renfermé, il préfère généralement être seul, mais ça l’empêche pas de vadrouiller partout. C’est ce qui m’inquiète un peu d’ailleurs, ça va donner quoi pendant l’adolescence hein ? Il va faire la tournée des bars en solitaire puis va emmener une fille en cachette à la maison ? Probablement, tout aussi charmeur que son père, il sait s’y prendre quand il veut. Il suffit juste qu’il soit intéressé pour se donner à fond, dans les études, avec les gens, pour tout quoi. De ce côté-là il a hérité de moi à n’en pas douter, probablement aussi exigeant que je le suis. Il a cependant moins l’âme d’un battant, un peu plus je-m’en-foutiste. Mais tout aussi loyal que ses parents et encore heureux, sinon il s’en prenait une.

    Naelyss c’est la fille un peu naïve et qui fait confiance au monde entier. C’est dur pour moi, en tant que mère, de ne pas brider cet aspect de sa personnalité tout en lui disant de se méfier un peu quand même, que dans le monde y a pas que des bisounours. Mais bon, je suppose qu’elle fera ses propres expériences, alors je la laisse aborder les gens, leur sourire, leur demander s’ils vont bien. Je la surveille et en même temps je l’admire. Elle est tellement sûre d’elle, suffisamment confiante envers elle-même et envers les autres pour se permettre tout et n’importe quoi. Elle et ses grands sourires, son regard attendrissant, le monde est à ses pieds et elle ne s’en rend pas compte. Naelyss elle aime les gens et va toujours leur filer un coup de main, voler à leur rescousse, pour ensuite repartir avec un air satisfait sur le visage. Elle et son frère se complètent bien, lui sait canaliser l’énergie débordante de la rousse et elle, elle tente de l’ouvrir un peu plus au monde et de l’emmener pour ses expériences sociales.

    Ouais, ils nous ressemblent les mioches. On voit que j’ai pas couché avec le facteur.


Question numéro huit : Et en bon sorcier qu'ils ont, ils ont été répartie dans quelle maison ?
    Naelyss a été envoyée à Gryffondor, pas étonnant vu son côté « jvais me briser la nuque pour te sauver. » Et puis elle est fidèle avec ses amis. Mais la plus grande loyauté de la famille, c’est celle d’Aaron, probablement pour cela qu’il a fini à Poufsouffle, comme moi. Ils suivent donc les traces de leurs parents, ça me convient tout à fait mais cela ne m’aurait pas dérangé qu’ils aillent dans une autre maison. Moi-même je n’ai pas été à Gryffondor comme ma mère alors…

Question numéro neuf : Et bien, vous deviez être fier ! Et ils sont devenus quoi ? Métier ou autre occupation bien sur ...
    Aaron a d’abord travaillé pour le ministère et, comme sa grand-mère, était dans la capture de loups-garous. J’ai flippé pendant de nombreuses années, pas du tout rassurée à cette idée. Si ça n’avait tenu qu’à moi je l’aurais séquestré à la maison, lui et sa sœur, et je l’aurais gavé comme une oie. Mais bon on choisit pas. Fort heureusement le jeune homme finit par se lasser et, avec son argent, a décidé d’arrêter toute activité magique pour ouvrir une librairie à Londres. Aux dernières nouvelles, elle marche bien, c’est d’ailleurs là-bas qu’il a rencontré son actuelle femme, une gentille fille, suffisamment douce et taquine pour agacé Aaron et, paradoxalement, l’intéresser. Ils sont actuellement très heureux et je les soupçonne de vouloir un enfant. Je crois que devenir grand-mère me tuerait sur le coup.

    Bon pis sa soeur, parlons-en, elle a été capitaine de l’équipe de Quidditch de Gryffondor et a par la suite tentée d’intégrer une équipe nationale ce qu’elle n’a pas pu faire. Elle a mis du temps à s’en remettre, moi-même j’étais triste pour elle, mais finalement elle a décidé de devenir professeur de vol à Poudlard pour compenser et cela semble lui convenir également. Elle sort d’une relation de plusieurs années avec un parfait connard que je ne pouvais déjà pas encadrer, et que je peux encore moins maintenant qu’il a laissé tomber ma douce enfant. Mais Naelyss ne semble pas trop affectée et continue de faire des rencontres, sociale comme elle est.


Et du côté des parents ?


Question numéro une : Votre accouchement - ou celui de votre conjoint - vous l'avez vécu comment ?
    Comment j’ai vécu mon accouchement ? Vous vous foutez de ma gueule ? J’ai gueulé, encore gueulé, puis encore une fois jusqu’à ce que le gamin sorte. Aaron fut le premier, deux ans plus tard c’était au tour de Naelyss. Bon tout s’est bien passé pour les deux, heureusement. Enfin l’accouchement c’était pas le pire, demandez donc à Lio’ comment j’ai été pendant les grossesses : exécrable au possible. Il aurait demandé le divorce que ça m’aurait même pas étonné tant j’étais peste. En même temps les deux gamins se sont amusés à danser la salsa dans mon ventre 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. A force, ça use, et pas qu’un peu.

Question numéro deux : Aieuh ... Et du côté de la belle famille ? Elle tente de vous trucider et de vous volez vos gosses ?
    Evidemment qu’elle veut me tuer la belle-famille, pour la simple raison qu’ils ne voient pas assez souvent les enfants à leur goût. Mais je suis possessive, ces enfants c’est les miens – enfin les nôtres, à Lionel et moi – et à personne d’autre. Grand parents ou pas je m’en fous totalement, d’abord je m’en occupe, d’abord je les vois, d’abord je m’extasie devant eux. Et ensuite je laisse potentiellement la belle famille s’en approcher le temps d’une après-midi. Mais faut pas croire, je fais pareil avec mes propres parents. Aaron et Naelyss ils sont à moi avant tout, alors j’en profite un maximum.
    Bon, il n’empêche qu’il fallait bien les confier, au début, à nos parents respectifs, lorsqu’on travaillait m’enfin…


Question numéro trois : Et vos relation avec vos enfants ... ça se passe comment ? Non parce que c'est pas toujours facile de s'occuper de sorcier pré-pubère !
    Cela se passe magnifiquement bien, c’était là tout ce que je pouvais souhaiter d’ailleurs. J’ai moi-même eu de très bonnes relations avec mes parents, Lionel ne voulait pas se lancer dans des mensonges ou divers foutages de gueule avec nos enfants : conclusion on était franc avec eux. Franc, à l’écoute, toujours disponible pour parler de tout. Très tôt on les a incités à se confier à nous, faisant preuve d’une ouverture d’esprit très conséquente. Du coup les deux garnements nous font confiance, n’hésitent pas à nous parler et ça se passe donc très bien.
    Bon y a eu des périodes assez tendues vers l’adolescence, mais c’est passé.

Question numéro quatre : Vous vouliez les voir dans quelle maison à la base ?
    Pour ma part je n’avais aucune préférence. Gryffondor ou Poufsouffle c’est le top, bien sûr, mais sinon cela ne m’aurait pas dérangé qu’ils aillent ailleurs. Ce sont nos enfants, ils tiennent un peu de nous mais ont leur caractère propre, si ce caractère devait les envoyer à Serpentard, et bien soit. Cela reste mes enfants, que j’aime plus que tout au monde. C’est pas la décision du choixpeau qui changerait cela.


Question numéro cinq : Etes vous fier de votre progéniture ?
    Oui, toujours. Peu importe ce qu’ils puissent faire, je les soutiendrais toujours. Et tant qu’ils sont heureux, c’est tout ce qui compte. Je pense avoir été une bonne mère, peut-être me confirmeront-ils cette impression un jour.

Question numéro six : Et ça vous fait quoi d'avoir pris un coup de vieux de quarante ans en répondant à ce questionnaire ** ?
    C’était rigolo, mais bon ce sont que des idées, un beau rêve. Si ça se trouve avec Lio’ on va rompre dans deux semaines, je retrouverais jamais quelqu’un, j’aurais donc jamais d’enfants. Ou bien je me marierais avec un connard parce que j’aurais sombré dans l’alcool, mes enfants finiront drogués et renvoyés de Poudlard au bout de la deuxième année et on finira tous à la rue. Ô joie.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



avatar
Invité



Message
Dim 25 Aoû - 17:49
La jolie descendance


Question numéro une : Aurez-vous des enfants ? Si non, ce questionnaire est déjà terminé pour vous ~
    Par la barbe de Merlin ! Un peu que j’en aurai, je ne laisse pas le choix à mon conjoint ! Il faut que la dynastie des Andersem continue, même si on est pas noble et que je perd mon nom de famille en épousant mon homme !

Question numéro deux : Un enfant ça ne se fait pas tout seul ! Qui fut le second parent ? Un membre, un animal, le saint esprit, le service d'adoption du ministère de la magie ?
    Oui, il existe un homme pour remplir ce rôle, vous le savez tous, il s’agit de Berlioz de Basiliaque, bibliothécaire de Poudlard, bègue de temps à autre, et riche en gallions.

Question numéro trois : Une progéniture c'est fun ! Vous en avez combien au total ?
    Trois c’est le nombre parfait. Pas un de plus, ce n’est pas l’homme qui accouche après tout, c’est nous autre, gente dames.


Question numéro quatre : Oh c'est mignon ! Et ce sont des filles ? Des garçons ? Comment les avez vous nommés ?
    Et bien j’ai mis au monde deux petites filles et un petit garçon. Mélusine Nessa, l’ainée, suivi dix-sept mois plus tard par son jeune frère Lewis Oliver pour terminer six ans plus tard par Moira Fanella que l’on nomme « Fia » affectueusement.

Question numéro cinq : Oh, c'est très jolie ... Une signification particulière ?
    Beaucoup de feeling …

    Mélusine est le nom d’un personnage légendaire de la littérature écossaise et Nessa fait bien entendu référence à Nessie, soit le monstre du Loch-Ness. Notre première fille a donc des prénoms portés sur le légendaire, le côté littérature pour son père et le côté monstre du Loch-Ness … et bien pour mon stupide deuxième prénom. Je t’aime ma fille, crois le.

    Lewis est vraiment un nom … littéraire on va dire. Un nom made in Berlioz. Lewis pour Lewis Caroll ou bien l’écrivain des chroniques de Narnia – un magicien de gryffondor malheureusement pour moi. D’ailleurs il semble avoir eu un véritable coup de cœur pour ce prénom. Et Oliver … Dois-je vraiment indiquer l’œuvre littéraire ?

    Et enfin Moira Fanella, deux prénoms typiquement écossais pour rendre honneur à mes origines. Notre petite dernière, le dernier bébé de la famille, Moira, un nom de petite princesse. Néanmoins nous l’appelons affectueusement Fia en temps normal.


Question numéro six : Et je suppose que ces petites terreurs ont un visage ? Non ?
    Non, ils sont l’incarnations de SlenderMan, je ne vous l’avais pas dit ?

    Mélusine c’est notre première fille, grande et svelte. Cheveux long cuivré, souvent en bataille, un petit air malicieux, des tâches de rousseurs sur le visage, un corps élancé. Elle possède le visage rond de sa mère ainsi que ses rondeurs de l’enfance toujours bien présente malgré une certaine maturité physique atteint. Mélusine est très expressive et fait énormément de mimiques et de gestes ! Méfiez-vous quand elle vous fait ses airs de sainte nitouche pour vous amadouer, c’est qu’elle a une idée en tête et que vous faites partie de ce plan (www. et maintenant on regarde à gauche).

    Lewis est roux. Pas aussi roux que sa mère, mais bien roux, pour le plus grand plaisir de son père qui voulait à tout prit avoir un rouquin – « quitte à épouser une rousse, autant en profiter hin » – avec des yeux bleus. Joueur de quidditch, il a de large épaule et porte régulièrement des lunettes sur le front … Petit grincheux et râleur, on le voit souvent avec un visage blasé. Parfois on le voit en train d’étudier, les cheveux en bataille … Et ceux qui connaissent le père de ce jeune homme reconnaisse le bègue (www.).

    Moira, le bébé de la famille, est aussi rousse que sa mère, un nez en trompette, des yeux verts, et des petites tâches de rousseurs sur les joues et le nez. Un plus petit gabari, plus souple, plus mince, mais une même énergie. Des yeux pétillants, un sourire aux lèvres, des pansement un peu partout et vous aurez la petite « Fia » de Basiliaque, (www.).

Question numéro sept : Et leur caractère alors ? Dîtes moi tout !
    On prend les mêmes et on recommence !

    Mélusine est une fille très malicieuse, la tête dans les étoiles, pleine de rêve mais aussi très énergique. Elle est malheureusement très maladroite – petit cadeau génétique de son cher père – et tête en l’air. Ses grandes rêveries, elle les transpose en dessinant encore et encore, oubliant souvent de suivre le cours. Très optimiste, ses échecs scolaires ne la démotive pas pour autant et son engouement lui permis d’obtenir le poste de commentatrice de Quidditch, suivant la voie de sa mère. La jeune femme reste assez calme, bien que faisant un duo de choc avec son jeune frère dans le domaine des farces, testant toujours de nouvelles stratégies pour s’amuser le plus possible. Elle avoue apprécier le postérieur d’un certains William de serpentard. Très protectrice envers ses cadets, la jeune femme peut se montrer très virulente et violente quand il s’agit de sa fratrie. On ne touche pas à un de Basiliaque sans risquer d’avoir l’ainée sur le dos.

    Lewis, c’est un peu le mec qui tire la gueule pour un oui ou pour un non, qui râle pour un oui ou pour un non et qui se plains pour un oui ou pour un non. Très intelligent, mémoire photographique bonjour, c’est un peu « l’héritier » officiel de la famille de mon mari. Il garde quand même un caractère bien trempé ! Grincheux, sarcastique, ironique, râleur, humour noir, néanmoins un brin séducteur. C’est le garçon de vos rêves ! Sans oublier le côté jaloux et possessif ! Mais le jeune homme possède des qualités aussi … Ambitieux, orgueilleux, loyal, fidèle, grande gueule. Et oui, on peut être intelligent et curieux tout en étant une tête de con. Néanmoins je l’aime quand même car il sait se montrer doux et aimant quand il le souhaite ce petit gars. Oh ! Et parfois il se met en mode bégayement ! Du moins, là, c’est quand il tente désespérément de faire comprendre à Sacha qu’il en pince pour elle depuis toujours. Mais la p’tiote est encore plus à l’ouest que Mélusine alors bon. Ce petit est un génie de la farce, mettant son intelligence aux profits de « péripéties » en compagnie de sa tendre sœur ainée. De même que c’est un éternel insatisfait, il ignore totalement de quoi sera fait le lendemain, vu que certes il a l’intelligence, mais la raison ça, il ne connait pas.

    Moira, enfin on passe à la petite dernière ! Disons que Moira, si je l’avais faite avec mon frère ainé, cela m’aurait paru plus logique. C’est de l’Andersem à 200% ! Elle est trop énergique, où sont ses piles électriques bon sang ?! Que je la débranche un peu ! Oh certes, c’est la fille à sa maman et à son papa, quand elle était petite c’était une véritable glue. Mais en grandissant … Une petite teigne débordante d’énergie, toujours prête pour courir n’importe où sans qu’on puisse l’arrêter. Un tantinet épuisante si vous voulez mon avis. Elle fut peut-être un peu trop bercé par les contes de fée étant petite car en grandissant la jeune demoiselle prit goût au risque et à l’aventure, et heureusement pour elle, elle était née sorcière et non pas moldue. De l’aventure, elle pouvait en avoir sans trop de problèmes. Aventurière, sportive, créative, suicidaire, impulsive. Voici comment je définirai ma dernière petite fille. Oui avec ces trois-là je n’ai pas trop de soucis à me faire pour l’avenir de ma petite famille.


Question numéro huit : Et en bon sorcier qu'ils ont, ils ont été répartie dans quelle maison ?
    Mélusine fut envoyé à Serdaigle contre toute attente et l’année sui suivi, Lewis fut envoyé à Serpentard. C’était une répartition qui nous convenait parfaitement. Puis ma Fia fut envoyée à Gryffondor. Quand je vous disais que cette petite était plus proche d’Andrew que de moi !

Question numéro neuf : Et bien, vous deviez être fier ! Et ils sont devenus quoi ? Métier ou autre occupation bien sur ...
    Mélusine ouvrit sa propre entreprise de restauration de tableau magique tout en étant artiste peintre à côté. Cela lui convient et en est très heureuse donc je suppose que cela ne pose pas trop de problème. Elle fit ce choix car elle fut touchée par une romance entre une vieille dame et un tableau qui eut lieu à Poudlard il y a de ça quelque année. Pour se défouler, la jeune femme est commentatrice bénévole pour les matchs de Quidditch amateur et joue même parfois d’arbitre.

    Pour Lewis se fut un tantinet plus compliqué. Dès sa sortie de Poudlard, l’adolescent fut embauché par le ministère au « Département de contrôle et de régulations des créatures magiques » d’abord en tant qu’Historien chargé d’établie l’histoire des fantômes … Puis deux trois ans plus tard, il changea de service dans ce même département en tant que membre de la brigade d’intervention pour créature magique en danger. Là aussi, cela ne dura pas … Son dernier métier en date est observateur de nouvelles espèces, jusqu’à la prochaine fois. C’est un peu inquiétant en sachant qu’il a finalement épousé Sacha (HIGH FIVE PAN) et que celle-ci attend leur premier enfant. Mais il fut toujours aussi insatisfait et inconstant donc je ne me fais pas trop de soucis pour lui tant qu’il est heureux.

    Pour Moira, ce fut rapide … Après avoir stressé en attendant les résultats de ses ASPIC – comprenait par là que la demoiselle n’était pas très studieuse malgré une tête très bien faite – la jeune fille nous déclara qu’elle avait trouvé sa voie. En trois semaines, elle était en Roumanie avec son oncle Andrew pour faire joujou avec des dragons avec pour but ultime réussir à en chevaucher un. A priori c’est mal parti.


Et du côté des parents ?


Question numéro une : Votre accouchement - ou celui de votre conjoint - vous l'avez vécu comment ?
    Et bien l’accouchement s’est déroulé comme tout accouchement. Le premier fut catastrophique, douloureux à souhait, une horreur, soit disant parce qu’il « fallait que le chemin se forme ». Elle avait su entrer, je l’aurai expulsé d’une manière ou d’une autre. L’accouchement de Lewis fut un calvaire aussi vu que j’ai accouché dans un hôpital moldu. Et les moldus ne connaissent RIEN à la gestion de la douleur ! Seul l’accouchement de Moira fut à peu prêt normal … Enfin, demandez à la main de mon tendre époux, elle s’en souvient encore.

    Une dernière chose … la prochaine fois qu’une infirmière me dit « imaginez que c’est un toboggan ! que ça glisse » je lui arrache les yeux pour les lui mettre dans le [pour cause de monologue violent, ce passage vous sera censuré].

Question numéro deux : Aieuh ... Et du côté de la belle famille ? Elle tente de vous trucider et de vous volez vos gosses ?
    Ma belle-famille ? Ils ont interdiction à approcher mes enfants à moins de cinq cent mètre. Je ne veux surtout pas voir la sale tronche de rat de ma belle-mère ! Je ne l’aime pas, elle ne m’aime pas, tout va bien pour le meilleur des mondes. Et si cette femme a le malheur un jour de critiquer l’éducation que j’ai donné à mes enfants, que j’ai aimé moi, je lui fais bouffer son tailleur de luxe à 250 gallions ! Se sont mes gosses !


Question numéro trois : Et vos relation avec vos enfants ... ça se passe comment ? Non parce que c'est pas toujours facile de s'occuper de sorcier pré-pubère !
    Mélusine fut assez simple à gérer … à part des « oui oui » et des « j’arrive » et elle n’arrive pas justement, ça allait. On était assez complice, on s’entendait à merveille et elle passa les trois quart de son adolescence à dessiner. Evidement, parfois, on a eut des disputes vis-à-vis des cours, de ses notes, mais finalement elle fut la plus facile à vivre.

    Lewis fut le pire. Il était dur mon dieu, encore pire quand il arriva à l’adolescence ! Entre son je-m’en-foutisme, la remise en question de l’autorité paternelle – et maternelle même parfois – sans oublier les provocations gratuites ! Ah mon gars il nous en a fait voir des vertes et des pas mûr ! En plus il s’éclatait à faire exploser les verres grâce à la magie quand il n’était pas content. Heureusement, il commença à se calmer vers sa quatrième année pour redevenir ce que j’avais toujours connu. C’est mon unique garçon, mon bébé, mon petit prince, c’est normal que je prenne soin de lui … Je me retenais avec grande peine de ne pas le sur-protéger.

    Moira fut aussi assez compliqué à gérer. Surtout dans le fait de faire en sorte qu’elle ne se suicide pas par accident suite à ses trop nombreuses « aventures » dans les Highlands. Mais bon, à part son hyperactivité, c’était un amour de petite fille. Par contre quand elle était petite, je pouvais dire adieu à mes soirées câlins en privé dans la chambre conjugale. C’était qu’elle nous aimait beaucoup … beaucoup trop.

Question numéro quatre : Vous vouliez les voir dans quelle maison à la base ?
    En fait, personnellement je souhaité voir mes enfants à Serdaigle et Serpentard … Enfin pour qu’ils suivent nos pas. Néanmoins, je viens d’une famille où la mère fut envoyé à Gryffondor, le fils ainé aussi, mon petit frère à Poufsouffle et moi-même à Serpentard. Ce ne fut donc pas une déception quand j’ai appris que ma petite dernière avait fini sous l’insigne des lions. De plus, je n’ai jamais vraiment était dans la mentalité de rivalité entre les maisons. Sauf pour le Quidditch.


Question numéro cinq : Etes-vous fier de votre progéniture ?
    Mes enfants, c’est ma plus grande fierté. Je les ai eu avec l’homme que j’aime et que je croyais ne jamais avoir, ils sont le fruit de quelque chose que j’ai chéri du plus profond de mon cœur. Ils sont ma chaire, mon sang et mon âme et rien que pour ça, je ne peux être que fière d’eux. Quelques soit leur choix, je les guiderai du mieux que je peux, je les regarderai évoluer avec fierté en me disant que j’ai réussi mon travail. Ce sont mes rayons de soleils à moi.

Question numéro six : Et ça vous fait quoi d'avoir pris un coup de vieux de quarante ans en répondant à ce questionnaire ** ?
    Mon homme reste plus agé que moi.

Revenir en haut Aller en bas

Invité



avatar
Invité



Message
Dim 25 Aoû - 18:20
La jolie descendance


Question numéro une : Aurez-vous des enfants ? Si non, ce questionnaire est déjà terminé pour vous ~

    Bien-sûr qu'elle en veut, c'est un peu comme des spécimens   à étudier ! (ce qu'elle se disait au début )


Question numéro deux : Un enfant ça ne se fait pas tout seul ! Qui fut le second parent ? Un membre, un animal, le saint esprit, le service d'adoption du ministère de la magie ?


    Un sorcier né-moldu ou un moldu normal. À la limite, un sang-mêlé, mais pas de sang-pur. C'est pas que son obsession est un peu obsessive, mais c'est un peu ça. Oh, et puis, le papa risque fortement d'être serbe. Carmilla n'a absolument rien contre les britanniques ou les autres gens, mais elle souhaite élever ses gamins en leur partageant sa culture et tout le tralala. Et elle veut des gamins qui roulent les "r", donc mieux vaut qu'ils soient serbes.


Question numéro trois : Une progéniture c'est fun ! Vous en avez combien au total ?


    Elle en aura trois, c'est bien assez pour elle (même si cinq aurait été préférable vu son chiffre chanceux). Surtout que même si elle ne sait pas encore quoi faire de sa vie, elle veut faire quelque chose de très demandant et exigeant, donc il faudrait éviter de laisser dix gamins dans les pattes du pauvre papa.



Question numéro quatre : Oh c'est mignon ! Et ce sont des filles ? Des garçons ? Comment les avez vous nommés ?


    Elle aura deux garçons et une fille. Svetlana Paraskeva (problème d'entente avec les parents, donc ils lui ont donné les deux) est la demoiselle et également l'aînée. Nikita est un des damoiseaux et le cadet. Radomir Konstantin (insérez ici une autre dispute parentale) est l'autre jeune homme et le benjamin.


Question numéro cinq : Oh, c'est très jolie ... Une signification particulière ?


    Carmilla et le papa ont simplement voulu donner des noms slaves à leurs enfants. Pour leur signification véritable (parce qu'il n'y en a pas vraiment émotionnellement). Svetlana vient du slave et veut dire "lumineux". Paraskeva est tiré du grec et veut dire "préparation". Nikita est un prénom russe d'origine grecque signifiant "victorieux". Radomir signifie "celui qui s'attache. Konstantin vient du latin et veut dire "constant"  



Question numéro six : Et je suppose que ces petites terreurs ont un visage ? Non ?


    Svetlana ressemble beaucoup plus à son papa qu'à sa maman, même si elle a le nez de cette dernière. Elle est petite et toute blonde. Elle a la peau un peu pâle. Elle a de grands yeux bleus. ( au centre. Avec les yeux bleus et non violets. :B )
    Nikita  est plutôt grand. Brun des cheveux et brun des yeux. Il a la vue un peu plus mauvaise que sa mère, mais il a opté pour les lentilles de contact plutôt que les lunettes, ça rend mieux. ( le brun en uniforme de gryffondor )
    Radomir est un ex-blond. Il a, depuis ses onze ans, toujours teints ses cheveux. Ses yeux sont aussi bruns que ceux de son frère et il a également un problème de vision. Il est  plus grand que sa soeur, mais plus petit que son frère. Il n'a pas des traits extrêmement masculins et vu qu'il n'est pas mordu du sport, il est fin comme un bâtonnet de sucette glacée. ( ici


Question numéro sept : Et leur caractère alors ? Dîtes moi tout !


    Svetlana est une fille calme et douce. Comme sa maman, peut-être même plus qu'elle, elle adore les livres.  Elle est travaillante et elle cumule les bonnes notes, ce qui fait la fierté de ses parents. Elle est l'amie fidèle et un peu trop généreuse, elle se fait souvent marcher sur les pieds, chose que ses parents tentent de faire en sorte qu'elle change. Elle a du mal à s'imposer et à prendre ses propres décision. Elle est horriblement influençable. Heureusement, elle est optimiste et arrive à surmonter les situations que lui font subir ce côté d'elle en gardant le sourire.

    Nikita a hérité du côté fonceur et imprudent de sa mère. Il est beaucoup moins réfléchit que sa grande soeur, mais il n'en reste pas moins largement plus astucieux qu'elle. Il cumule les plans foireux et les aventures rocambolesques. Malheureusement, il est souvent arrêté d'avance par sa mère qui a prévu d'avance ses imbécillités (le problème d'avoir une mère prophète). Entêté, il écoute à peine les conseils des autres et il finit par le regretter rapidement. Ce gamin-là est du genre à s'imposer beaucoup trop. Il adore imposer ses idéaux et ses préférences aux autres et il est très sélectif niveau gens qu'il fréquente.

    Radomir est un enfant assez timide, mais pas pour autant introverti. Il adore fréquenter les gens, mais il semble avoir du mal à leur parler normalement dès le début. Il met plus de temps que les autres à s'adapter aux nouvelles situations. Il est tête en l'air et très peu organisé, il a toujours besoin qu'on passe derrière lui pour lui rappeler ce qu'il doit faire. C'est un grand rêveur, un créatif. Un jour, il souhaite écrire ses propres livres. Bien que timide, il est quand même un peu plus "éclaté" que les autres. Assez tôt, sa mère lui a permis de se teindre les cheveux en rose bonbon, puis en bleu électrique et puis en d'autres couleurs. Il adore se démarquer et il ne supporte pas de se fondre dans la masse. Ce n'est pas pour rien qu'il tente de surmonter sa timidité.  



Question numéro huit : Et en bon sorcier qu'ils ont, ils ont été répartie dans quelle maison ?


    Svetlana a été envoyée à Poufsouffle, Nikita a été placé à Gryffondor (d'où son statu de chouchou de maman) et Radomir a eu sa place à Serdaigle  


Question numéro neuf : Et bien, vous deviez être fier ! Et ils sont devenus quoi ? Métier ou autre occupation bien sur ...


    Nikita est devenu professeur de défense contre les forces du mal et a tenté de devenir auror, mais il a lamentablement échoué. Radomir a terminé par écrire ses livres, mais comme il ne peut pas vivre totalement de ça, il travaille également au bureau de liaison des êtres de l'eau. Svetlana a d'abord été vendeuse chez Fleury&Bott, puis elle est ensuite devenue éditrice à la maison d'édition Obsucrus Books.  



Et du côté des parents ?


Question numéro une : Votre accouchement - ou celui de votre conjoint - vous l'avez vécu comment ?


    Comme une expérience de vie très souffrante.


Question numéro deux : Aieuh ... Et du côté de la belle famille ? Elle tente de vous trucider et de vous volez vos gosses ?


    Ça va plutôt bien du côté de la belle-famille. Ils ont simplement du mal à endurer Carmilla est ses dix milles questions sur le mode de vie moldu et tout ça. Par contre, ils adorent les enfants et ils sont leurs gardiens officiels lorsqu'il y a nécessité de faire garder les gamins.



Question numéro trois : Et vos relation avec vos enfants ... ça se passe comment ? Non parce que c'est pas toujours facile de s'occuper de sorcier pré-pubère !


    La communication est facile avec les garçons. Les deux sont plutôt sympathiques lorsque maman pose les traditionnelles questions typiques des mamans. Radomir adore raconter ses dix-milles idées et maman Carmilla est toujours là pour les écouter et Nikita parle souvent de ses histoires rocambolesques de gamins et ça fait bien rire Carmilla, par contre, avec Svetlana c'est un peu plus compliqué, elle ne s'ouvre pas beaucoup aux gens. Pour ce qui est de la discipline, elle en faisait seulement avec Nikita. Les deux autres étaient assez calmes. Carmilla s'est toujours donnée corps et âme pour aider Svetlana à s'endurcir et à ne pas se laisser se marcher sur les pieds, même si ses efforts ont été fournis en vains. Et finalement, pour Radomir, elle a mis un peu de temps avant d'accepter totalement toutes ses fantaisies.  


Question numéro quatre : Vous vouliez les voir dans quelle maison à la base ?


    En vrai, Carmilla aurait voulu voir ses garçons à Durmstrang, mais vu leur statu de sang-mêlé, elle n'a pas pu les envoyer là, donc elle a dû se contenter de Poudlard. Donc, elle aurait voulu voir toute sa progéniture à Gryffondor, mais bon. Les maisons attitrées à Nikita et Radomir lui plaisent bien, mais elle aurait voulu que Svetlana soit placée ailleurs qu'à Poufousouffle. Elle manque déjà assez de confiance en soi, c'est horrible de l'avoir placée dans une maison qui est cible de plus ou moins de brimades.



Question numéro cinq : Etes vous fier de votre progéniture ?


    En général, oui. Par contre, elle aurait préféré avoir moins de discipline à faire avec Nikita, elle aurait aussi apprécié que Svetlana s'impose un peu plus et que Radomir surmonte un peu plus rapidement sa timidité, mais ça reste ses petits anges qu'elle adore.


Question numéro six : Et ça vous fait quoi d'avoir pris un coup de vieux de quarante ans en répondant à ce questionnaire ** ?


    Pour de vrai, non. L'âge est un truc qui lui importe peu.

Revenir en haut Aller en bas

Invité



avatar
Invité



Message
Dim 25 Aoû - 21:58
La jolie descendance


Question numéro une : Aurez-vous des enfants ? Si non, ce questionnaire est déjà terminé pour vous ~

    Eh... Probablement, je sais pas trop. Vous me voyez vraiment avoir des enfants ? Ça serait des gamins élevés par un gamin. Ça donne pas toujours des bons résultats... Mais admettons que, oui, j'en veux. C'est adorable, les enfants.


Question numéro deux : Un enfant ça ne se fait pas tout seul ! Qui fut le second parent ? Un membre, un animal, le saint esprit, le service d'adoption du ministère de la magie ?


    Probablement une demoiselle. Non, sûrement une demoiselle. Je pense pas que deux hommes peuvent se reproduire entre eux... Enfin, je sais pas, vous voyez, l'évolution de la science, peut-être que dans quelques années ça sera possible. Enfin, bref, étant hétéro, j'ai pas trop le choix. Par contre, je sais pas qui.


Question numéro trois : Une progéniture c'est fun ! Vous en avez combien au total ?


    Si j'écoutais mon coeur, je dirais mille, mais c'est pas trop possible, donc on y va avec quatre !



Question numéro quatre : Oh c'est mignon ! Et ce sont des filles ? Des garçons ? Comment les avez vous nommés ?


    Quatre filles. Aucun  garçon. C'est un peu triste, mais bon. J'ai plus de facilité à communiquer avec les demoiselles qu'avec les damoiseaux, alors avoir quatre garçons serait horrible. La plus vieille se nommera Amy, les deux cadettes se nommeront Gemma et Mallory, la cadette aura Heaven pour prénom. Je voudrais  les nommer de façon à ce que leurs quatre initiales forment "ABCD", mais ça mettrait  mon rôle de père mature en doute !  


Question numéro cinq : Oh, c'est très jolie ... Une signification particulière ?


    Pas en tant que tel. Je trouvais ça joli. C'est pas comme si j'avais envie d'honorer la bande de débiles qui me sert de famille en donnant quelques de leurs noms à mes enfants. En plus, c'est passé date ce genre de technique. Je veux dire, nomme tes enfants selon tes envies, pas pour faire plaisir aux autres. Si j'avais voulu les nommer "Crayon", "Ordinateur", "Banane" et "École", je l'aurais fait. Tant pis si ça plait pas aux autres.



Question numéro six : Et je suppose que ces petites terreurs ont un visage ? Non ?


    Non, non, elles ont seulement du vide à la place de la face. Un peu comme dans les films qui font peur, là. Bon, sérieusement... Je pense qu'elles ne seront pas toutes blondes (peut-être mentalement, mais pas physiquement), ça serait un peu trop banal et trop ennuyant. Amy elle sera rousse (en fait, dans ma fratrie, je le seul à pas être roux ou blond vénitien ! Au moins, j'ai une âme, genre.  Elle aura donc hérité de cette petite partie de mes gènes) . Comme Amy Pond. Elle sera plus grande que moi, comme ça elle pourra m'embêter comme je le fais avec mes parents. Elle aura de grands yeux verts  et des taches de rousseur plein de visage. Elle me ressemblera juste un peu. Gemma sera auburn. Elle aura les yeux bleus et beaucoup moins de taches de rousseur que sa grande-soeur. Elle sera petite, donc ça sera moi qui l'embêtera à ce sujet (comme pour ses deux petites soeurs). Mallory sera blonde aux légers reflets roux  et elle adorera avoir les cheveux courts. Elle sera un peu plus petites que Amy et un peu androgyne. Elle aura les yeux verts. Heaven sera toute petite, plus petite que ses trois grandes soeurs et elle sera toute fine.. Elle aura de longs cheveux blonds comme les miens et les yeux bruns chocolats.   ( AmyGemma , Mallory, Heaven )


Question numéro sept : Et leur caractère alors ? Dîtes moi tout !


    Heaven sera du genre réfléchie et peut-être un peu plus intelligente que moi. Rusée, elle me rappellera étrangement ma soeur. Elle aura beaucoup plus ambitieuse que moi et elle aura su très tôt ce qu'elle voulait dans la vie. J'en aurais peut-être un peu peur ! Un peu trop curieuse, elle aura tendance à s'attirer des ennuis. Elle sera cette enfant malicieuse qui adore jouer des tours. Amy sera éclatée ! Le genre de fille à sautiller partout et à à peine savoir contrôler ses pulsions. Elle sera ce genre de fille à imposer sa loi et à  pas laisser les autres décider pour elle. Elle sera travaillante et passionnée dans ce qu'elle fait. Par contre, elle ne sera pas une de ces personnes qui cumule facilement les bonnes notes. Honnête, elle ne m'aura jamais menti sur ses occupations et tout ça. Gemma sera une de ces militantes qui militent pour toutes sortes de choses plus ou moins utiles, que ce soit pour  la libération des chevaux opprimés ou pour l'égalité des unijambistes. Contrairement à sa soeur, elle n'aura pas vraiment besoin de travailler pour avoir de bonnes notes, elle sera de ces gens qui ont une intelligence plus rapide que la moyenne. Elle réfléchira en faisant la chandelle contre un mur ! Par contre, son habitude à inciter les gens à la joindre dans ses combats pour telle ou telle chose tombera un peu sur les nerfs. Un peu paresseuse, elle se trouvera toutes sortes d'excuses pour pas faire telle ou telle chose. Mallory sera peureuse et anxieuse. Elle aura peur de tout, même de son ombre. Par contre, si elle s'embarque dans quelque chose, elle ne laissera pas la personne qui l'accompagnait toute seule. Elle sera prête  à tout pour aider les gens qu'elle aime et elle mentira uniquement pour les aider. Elle sera le genre d'enfant affectueuse toujours en manque d'affection. Un peu capricieuse, elle fera souvent des yeux typiques du chat potté pour espérer qu'on lui donne ce qu'elle veut. Par contre, si on lui donne quelque chose, il sera sûr qu'elle donnera quelque chose en retour. 



Question numéro huit : Et en bon sorcier qu'ils ont, ils ont été répartie dans quelle maison ?


    Amy & Mallory seront placées à Poufsouffle ! Comme moi. Ça me rendra fier et je leur ferai comprendre qu'il  faut pas croire toutes les imbécilités que les gens disent au sujet de leur maison. Qu'elles doivent en rester fières, puisque très peu de gens ont les caractéristiques nécessaires pour entrer à Poufsouffles. Les gens honnête et fidèles se font de plus en plus rares ! Gemma fera la fierté de ma mère en se faisant classer à Serdaigle . C'est drôle de dire qu'un truc créé par moi pourrait finir à Serdaigle, tient. Heaven, qui justement me rappellera ma soeur que j'arrivais  pas à imaginer à Serdaigle, finira à Serpentard.



Question numéro neuf : Et bien, vous deviez être fier ! Et ils sont devenus quoi ? Métier ou autre occupation bien sur ...


    Gemma aura finit à la tête de sa propre organisation pour défendre les droits des trolls et, pour subvenir à ses besoins, elle sera également rédactrice en chef d'un grand mensuel sorcier ! Et évidement, elle aura pas le choix de m'en donner des exemplaires gratuits vu que j'aurais subvenu à ses besoins toute sa vie. Amy aura beaucoup hésité avant de choisir une orientation future qui lui conviendrait comme une chaussette. Elle sera finalement devenue photographe pour la Gazette du sorcier ! Heaven aura visé plus haut que ses soeurs et sera devenue membre du Magenmagot. Pour elle, je serai plutôt content qu'elle n'ait pas mal tournée comme beaucoup de serpentards. Malloryaura ouvert sa propre boutique de vêtements pour sorcières à la mode ! Elle aurait bien aimé devenir joueuse de Quidditch, mais elle avait trop peur de monter sur un balais.



Et du côté des parents ?


Question numéro une : Votre accouchement - ou celui de votre conjoint - vous l'avez vécu comment ?


    Je suppose que j'aurais fuis. Je supporte pas trop ce genre de truc, je suis trop empathique. Dans le genre que j'ai mal pour la personne. Je serais le genre de type à me plaquer les mains sur les oreilles et à sortir de la salle en attendant que ça finisse !


Question numéro deux : Aieuh ... Et du côté de la belle famille ? Elle tente de vous trucider et de vous volez vos gosses ?


    Admettons que ma belle famille sera un peu (voire beaucoup) mieux que ma vraie famille. J'veux dire, on peut pas plus chiant que la mienne. Vu que j'aime tout le monde à la base, je verrais pas de raison de les détester dès le début. L'idéal serait qu'ils m'apprécient autant que je les apprécie. Après, pour les gamins, c'est probable qu'ils voudront passer beaucoup de temps avec eux. C'est normal, ils seront les grands-parents. Bon, je garantie pas le fait qu'ils y auront toujours accès vu que j'suis un peu comme un gamin avec ses jouets !



Question numéro trois : Et vos relation avec vos enfants ... ça se passe comment ? Non parce que c'est pas toujours facile de s'occuper de sorcier pré-pubère !


    Je penses que je serai trop protecteur envers mes filles. Je les empêcherai de faire un tas de trucs dangereux et même de faire des trucs futiles et inoffensif de peur qu'il leur arrive quelque choses. Si elles ont un jour un copain, je risquerai  pas mal de leur faire  passer un interrogatoire détaillés pour connaître leurs intentions. Ensuite, je serai le type de père beaucoup plus immatures que ses propres enfants, celui qui tente de les faire jouer à des jeux, de leur raconter des histoires n'importe quand dans la journée, qui court partout en tentant de les faire suivre... Pas grave si je leur fais honte ! Je serai là pour écouter leurs maux, pour les aider à aller mieux ou à régler leurs problèmes. Je les laisserai pas perdre leur sourire. J'arriverai à des moments aléatoire pour leur faire des câlins ! En fait, je suppose que je m'entendrais bien avec mes filles, même si elles risquent de me trouver étrange.  


Question numéro quatre : Vous vouliez les voir dans quelle maison à la base ?


    À vrai dire, je m'en fiche. Peu importe dans quelle maison tomberont mes enfants, ils resteront mes enfants. Je cesserai pas de les aimer parce qu'ils ont été classés dans une maison qui me plaisait pas, c'est con. Tant que leur maison leur plait, moi ça me va parfaitement.



Question numéro cinq : Etes vous fier de votre progéniture ?


    Bah, je suppose que oui. Tant qu'il y en aille pas un qui m'arrive avec un cadavre dans les bras, je vois pas pourquoi je serais pas fier. Je suis presque sûr que je serais le genre de père gaga qui poste des photos random sur facebook de son gamin en train de marcher ou de manger avec pleins de petits mots niais. Leurs moindres accomplissements me rendraient horriblement fier et je suis pratiquement sûr que j'arrêterai pas de les récompenser ! Je passerais mon temps à leur envoyer un hibou avec un paquet cadeau aux pattes pour les récompenser d'un bon coup à l'école, j'en suis persuadé. Tellement qu'au bout d'un moment, elles arriveraient en me disant "t'es pas sérieux, papa ? T'es trop bizarre !" et là je me sentirais mal pendant des heures !


Question numéro six : Et ça vous fait quoi d'avoir pris un coup de vieux de quarante ans en répondant à ce questionnaire ** ?


    Ouais... Assez. J'pense que je préfère profiter encore un peu -beaucoup de mes années de jeunesse...

Revenir en haut Aller en bas

Invité



avatar
Invité



Message
Dim 25 Aoû - 22:12
Parce qu'il le fallait bien, et j'accepte de me faire taper après hein  

La jolie descendance


Question numéro une : Aurez-vous des enfants ?

    Malheureusement Hestia refuse catégoriquement d'avoir des enfants. Le dégout de son père envers elle l'a rendue stérile psychologiquement à toute idée de progéniture. Elle aurait pu en vouloir, considérer ça comme une victoire personnelle sur son père qui aurait échoué sur le plan parental tandis qu'elle aurait réussi de son côté mais elle ne voit pas ça du tout comme ça. En fait, Hestia a simplement une peur bleue de l'échec et elle sait pertinemment qu'elle ne fera pas une bonne mère, qu'elle noiera probablement sa peine dans l'alcool et la dépression et elle n'est pas encore prête à se voir changer physiquement et psychologiquement uniquement pour prouver quelque chose, elle préférerait encore être morte plutôt que d'avoir ce genre de responsabilités et ça peut sembler égoïste mais elle espère intimement être stérile sur le plan physique pour que jamais oh grand jamais il ne lui arrive un accident.
    Parce qu'elle a des principes quand même, et si elle tombait enceinte, je doute qu'elle trouve la force d'avorter, même si elle se poserait longtemps la question.
    Non, Hestia ne voit un avenir heureux que dans la réussite de ses projets et pour ça elle ne peut pas laisser des enfants lui gâcher ses chances. Parce que pour elle, avoir des enfants c'est mourir pendant au moins 18 ans si elle a de la chance, c'est stagner au même point d'encrage et faire passer leurs besoins avant les siens.
    C'est peut-être le seul sujet où elle paraît égoïste et si elle était stérile, ça l'arrangerais vraiment.
    Même si le fait que cette décision n'en soit plus une, qu'elle n'ait plus le contrôle de ce qu'elle désire ou pas, la frustrerait grandement.




Revenir en haut Aller en bas

Invité



avatar
Invité



Message
Lun 26 Aoû - 18:39
La jolie descendance


Question numéro une : Aurez-vous des enfants ?

    ouiouioui


Question numéro deux : Un enfant ça ne se fait pas tout seul ! Qui fut le second parent ? Un membre, un animal, le saint esprit, le service d'adoption du ministère de la magie ?


    POUF SAINT ESPRIT j'ai pas trouvé la maman j'avoue


Question numéro trois : Une progéniture c'est fun ! Vous en avez combien au total ?


    deuuux.



Question numéro quatre : Oh c'est mignon ! Et ce sont des filles ? Des garçons ? Comment les avez vous nommés ?


    une fille - hazel (louan). et un garçon, william (lucyas) !


Question numéro cinq : Oh, c'est très jolie ... Une signification particulière ?


    pas vraiment – silas a plus essayé de ne pas leur donner de prénoms honteux, tenant compte qu'il n'aimait pas vraiment le sien vers son adolescence. pour louan, il ne sut que plus tard que cela signifiait lumière. il a fait le bon choix, au final, et il espère que sa fille ne lui en veut pas trop.



Question numéro six : Et je suppose que ces petites terreurs ont un visage ? Non ?


    je n'ai pas d'images à portée de main, mais william serait brun, avec mh sûrement les yeux de silas ? il ne sera pas une beauté angélique, mais plus du genre mignon débraillé mmh.
    quant à hazel, elle serait blonde (blond wtf), couleur de son père. quant aux yeux je ne sais pas encore - mais hazel n'est pas désagréable à regarder. c'est plus une beauté simple, qu'on peut croiser tous les jours.  


Question numéro sept : Et leur caractère alors ? Dîtes moi tout !


    hazel et william sont assez différents – hazel sourit beaucoup, est très joyeuse. elle est un peu comme silas, un peu trop maladroite dans ses relations, et se pose beaucoup de questions insignifiantes – elle juge cependant qu'il n'est pas nécessaire d'en parler avec les autres à part silas, ce dernier essayant de la rassurer du mieux qu'il peut.
    william, contrairement à hazel, est plus réservé. c'est ce qu'il a principalement hérité de son père – sa rudesse et son inconscience. il peut se montrer orgueilleux quelques fois – mais suite à des discussions avec son père, il s'est calmé. il a aussi du mal à se mettre dans l'ambiance d'une situation – ce qui explique que certaines personnes ne l'apprécient pas vraiment.



Question numéro huit : Et en bon sorcier qu'ils ont, ils ont été répartie dans quelle maison ?


    hazel une poufsouffle. je pensais à faire de william un serpentard – mais mhm tout compte fait il risque plus de finir à serdaigle.


Question numéro neuf : Et bien, vous deviez être fier ! Et ils sont devenus quoi ? Métier ou autre occupation bien sur ...


    hazel a plus de chance de travailler dans un endroit calme. enfin, elle ne sera pas du genre à avoir un poste au sein du ministère de la magie ; au final, hazel est assez simple. une bibliothèque, sûrement. ou un petit café agréable !
    william, lui, n'aura pas vraiment de boulot fixe. il sera plus du genre à voyager, à vouloir découvrir les autres pays - il viendra voir de temps en temps sa famille, mais ne restera pas longtemps.  



Et du côté des parents ?


Question numéro une : Votre accouchement - ou celui de votre conjoint - vous l'avez vécu comment ?


    silas a beaucoup paniqué - il n'arrivait pas à rester assis et attendre. mais quand william est né, il était surtout heureux et un peu choqué, aussi. pour hazel, il a pu se contrôler !


Question numéro deux : Aieuh ... Et du côté de la belle famille ? Elle tente de vous trucider et de vous volez vos gosses ?


    ...trouvez la môman et je repasse xD. eh bien mh silas essayera de se montrer comme étant un bon père et un bon mh mari.  



Question numéro trois : Et vos relation avec vos enfants ... ça se passe comment ? Non parce que c'est pas toujours facile de s'occuper de sorcier pré-pubère !


    il est plus facile pour silas de parler à hazel - sa bonne humeur communicative l'aide beaucoup. bien sûr, il l'aide du mieux qu'il peut ; et d'un côté, il ne veut pas trop la gâter. il aimerait beaucoup que ses enfants ne se sentent pas traités comme des princes - au contraire, il apprécie plus qu'ils soient simples.
    avec william, cependant, c'est un peu plus compliqué. william étant quelqu'un de réservé, son père a quelques fois du mal à lui parler - il a peur de se montrer un peu trop présent, de l'étouffer. néanmoins l'ambiance dans la famille est bonne.


Question numéro quatre : Vous vouliez les voir dans quelle maison à la base ?


    au départ, j'ai voulu mettre william chez les serpentards, et ce avant de faire son caractère. à présent, je ne le vois pas trop chez les verts - il faudrait le créer pour voir dans quelle maison il serait réparti.
    pour hazel, j'ai voulu la mettre chez les poufsouffles - ce que silas n'apprécie pas trop, mais tant pis, c'est la décision du choixpeau.



Question numéro cinq : Etes vous fier de votre progéniture ?


    silas en est extrêmement fier ! hazel est d'une nature calme et joyeuse. elle trouvera un métier qui lui plaira, et cela suffit à son père pour qu'il soit heureux. william ne restera pas avec eux très longtemps - pourtant silas en sera plus que ravi. il est fier de voir que son fils voyage ; il aurait aimé, lui aussi. alors william a pris la relève - et ça silas ne le remerciera jamais assez.


Question numéro six : Et ça vous fait quoi d'avoir pris un coup de vieux de quarante ans en répondant à ce questionnaire ** ?


    j'ai eu un peu de mal au début, visualiser silas plus âgé a été assez difficile pour moi. j'ai cependant pris un grand plaisir à répondre à toutes ces questions ! de toute façon, j'adore les questionnaires.



hestia je sais pas si c'est la fatigue mais voilà j'ai ri /meurt
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas

Progéniture ║ Encore plus précis que Mama Oudie !

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WIGGENWELD ! :: 
 :: Fariboles !
-
Vote pour WW parce que tu l'aimes ♥