Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille... Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres. Le monde magique anglais est en ébullition à mesure que les trois candidats s'opposent, laissant un peu leurs charges respectives à l'abandon au profit de leur campagne. C'est ainsi qu'à Poudlard, un joyeux bazar règne souvent en l'absence du directeur, et que les créatures de tous poils envahissent peu à peu les villes sorcières pour le meilleur comme pour le pire !
poufsouffle
1189 pts
serpentard
918 pts
serdaigle
661 pts
gryffondor
612 pts

l'unité
203 pts
ligue des sorciers
223 pts

Caesius ▬ fondatrice retirée
Viridus ▬ administratrice
Kalev ▬ modératrice
Sloan ▬ modératrice
Flavian ▬ modératrice



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Beep beep Avenue Marceau — Ginkgo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Unité
& sorcier



avatar
Carys Wheler
Messages : 773
Age : 21
Date d'inscription : 18/07/2013




Message
Sam 15 Fév - 19:25


Carys attendait assise sur un gros rondin de bois que son ami mi-homme mi-cheval se pointe. Elle voulait passer le temps en faisant des ricochets, mais avait trop peur de contrarier des créatures d'eau, en particulier des Kelpys. Si jamais il y avait des Kelpys dans ce cas. Elle devrait d'ailleurs lui demande s'il en avait déjà vu dans le coin... Parler à Gingko était cent fois mieux que de lire un livre. Et pour qu'elle, Carys, la fille qui passe son temps à lire dès qu'elle a du temps libre, celle qui dévore des bouquins pour se sentir mieux, ça signifiait beaucoup.

C'était pourtant inespéré qu'elle réussisse à se lier d'amitié avec le centaure. Ou même, réussir à l'approcher ! Même maintenant, parfois, la jeune femme avait du mal à le croire. Combien de personnes pouvaient se vanter de connaître un centaure ? Des sorciers peut-être, mais son statut de née-moldue la rendait, de toute façon, facilement impressionnable. Raison pour laquelle elle avait eut tellement de mal à aller lui parler. D'ailleurs, si ça n'avait pas été par accident, elle n'aurait probablement jamais oser lui adresser la parole, totalement fascinée par le simple fait de le regarder. Elle ne savait pas comment s'y prendre après tout. Elle regarda l'eau du Lac Noire et se remémora tout ça.

Des bruits familiers de sabots la tirèrent de ses souvenirs. Elle se releva pour faire signe à Ginkgo.

« Hey ! Comment tu vas depuis... Hum, eh bien depuis hier en fait ? »

Elle lui fit un sourire radieux, engageant. C'était rare pourtant, qu'elle sourit.


__________________________


Carys était cachée derrière un arbre, osant parfois sortir sa tête brune pour l'observer. il ne semblait pas avoir remarqué sa présence. Ça faisait un certain moment qu'elle avait entendu parler de lui, et qu'elle le suivait aussi, admirative. Pourtant elle avait peur de lui, un peu. Il était intimidant, plus grand qu'elle, et il serait sans doute capable de la piétiner. Bien qu'elle soit fascinée par les créatures magiques, elle avait toujours eut beaucoup de mal avec celles associées à l'eau, ou aux chevaux. Associer les deux et vous obtenez un Kelpy, la forme de son épouvantard.

Ah, voilà qu'il remettait ça. Il prenait tout à coup une pose un peu tordue, qui lui semblait plutôt inconfortable, comme s'il s'était fait piquer par quelque chose, ou qu'il avait un tic nerveux. Elle avait remarqué qu'il faisait souvent ça, et se demandait si c'était en fait, des crampes ? La Gryffondor voulu s'approcher alors que le centaure s'éloignait, et trébucha malencontreusement sur une racine de l'arbre derrière lequel elle s'était cachée. Elle se releva prestement en époustant sa robe. Trop tard, il l'avait déjà vu. Qu'est-ce qu'elle allait faire ? Détaler en courant ? Elle avait déjà tourné les talons pour le faire. Pourtant, elle avait une chance inespérée d'aller lui parler. Serrant les poings, elle prit son courage à deux mains et inspira profondément avant de se retourner.

« Est-... Est-ce que vous avez des crampes ? »

Quoi ? Carys chercha furieusement quelque chose d'autre à dire pour se justifier. C'était pathétique comme première approche.

« Je veux dire... Vous prenez souvent des poses étranges parfois alors... Je me suis dis que peut-être... Vous aviez des crampes ? Ou c'est peut-être un tic ?  Ou quelque chose qui a à avoir avec la culture des centaures ou... Hum... »

Elle passa nerveusement une main dans ses cheveux. Quelle horreur, elle se ridiculisait.


Spoiler:
 




Carys est Legilimens et Occlumens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

S.A.U.M.O.N
& créature



avatar
Ginkgo
Messages : 116
Age : 24
Localisation : Au creature's cafe.
Date d'inscription : 25/08/2013




Message
Jeu 13 Mar - 20:18
Le concept de rendez-vous était quelque chose sur quoi Ginkgo avait particulièrement buté.
Tout d'abord, il n'avait pas de montre – et quand bien même il en aurait une, il ne saurait absolument pas y déchiffrer les étranges aiguilles qui semblaient ne jamais être d'accord entre elles. Lui, Ginkgo, il se repérait dans le temps grâce au ciel. Il levait son nez bruns vers les nimbus et il savait si le soleil allait bientôt s'échouer, s'il brillait de toutes ses forces – et aussi, si la fin du monde était proches.
Bon, pour ça il fallait qu'il affûte un peu sa pratique de la divination.

Et puis, les rendez-vous, c'était bizarre. Les centaures qu'il avait connu, dans la forêt interdite, ils ne se donnaient pas de rendez-vous – ils se tombaient dessus, s'échangeaient deux ou trois flèches au pire, où alors passaient du temps ensemble sans rien prévoir. Ils étaient beaucoup plus faciles à vivre que les sorciers, en vérité.
Ah, si ! Il venait de s'en rappeler, il avait déjà eu un rendez-vous – c'était le jour où Brunehilde lui avait dit qu'ils allaient chasser des trolls ensemble. Quel heureux souvenir – il lui avait posé un lapin, trop effrayé à l'idée de se retrouvé nez à nez avec un troll des montagnes.

Mais voilà, Ginkgo faisait des efforts. Depuis plusieurs semaines qu'il était à Poudlard, il avait toujours fait des efforts – pour manger, pour se déplacer, pour discuter aussi. Alors, les rendez-vous, même si ça lui avait fait froncé les sourcils au début, maintenant, il gérait bien.
Franchement, il n'en revenait pas lui même de sa facilité d'adaptation, quand même.

Et puis, c'était un peu différent là, parce que ce n'était pas n'importe que rendez-vous ; c'était un rendez-vous avec Carys.
Et Carys, il le savait (et ça le faisait tellement sourire comme un idiot) – elle l'adorait.
Oui, lui, Ginkgo – elle l'adorait, et il le savait, il en était certain, elle était l'idole de sa vie et elle trouvait qu'il avait une musculature à en faire pâlir un géant (et oui, à ce point).
Il en était tellement certain (et tellement fier), que c'est avec l'arrière-train sautillant qu'il traversait parc pour rejoindre son amie – et admiratrice.

Cette certitude lui venait de leur première rencontre (enfin, une de leur première rencontre, parce qu'il y en avait plusieurs mais, un peu plus discrètes). Ginkgo avait remarqué qu'il y avait cette forme sombre et floue qui le suivait un peu partout.
Au début, il avait cru que c'était un fantôme – ou une goule – qui le poursuivait. Mais, après un examen minutieux, il s'était rendu compte qu'il s'agissait d'une (jolie) fille.
Une fille – eh oui, une fille qui observait Ginkgo, le valeureux centaure !
Il n'en fallut pas plus pour que ses instincts de frimeurs se réveillent et que, pour le plaisirs des yeux de cette belle dame, il commence à prendre la pose un peu partout – et voilà que tu peux mater mes biceps, et regarde comment mes cheveux roses ils sont trop beaux, et j'en passe.

« Est-... Est-ce que vous avez des crampes ? »

Bon, ça, il avait de suite moins compris, quand elle était venu lui parler après plusieurs semaines de silence. Il avait prit un air un peu idiot (celui qu'il a toujours en général), avant de répondre avec la plus grand simplicité à son long monologue (et c'est la pipelette qui dit ça).

« Ben, non ! »

Et puis, il avait rit.
Il avait toujours ri très facilement, même maintenant. Il lui avait tendu une main très chaleureuse, parce qu'on lui avait apprit qu'il fallait faire ainsi, et il lui avait lancé avec le plus énorme des sourires.

« Moi c'est Ginkgo ! Et toi ? »

En prenant bien soin de bomber son torse pour mettre ses pectoraux en avant, bien sûr.

C'était pour ça, qu'il pensait que Carys l'admirait – il le savait très bien et ça lui faisait très plaisir, qu'il était son modèle d'homme parfait.
Enfin, homme, centaure, c'est du pareil au même pour lui.

Elle lui avait donné rendez-vous (il aimait bien ce mot, finalement), le long du Lac Noir, près de son campement – endroit qu'il connaissait comme le fond de sa chevelure rose bonbon. Sans difficulté, il finit par tomber sur elle et sur son joli sourire.
Un très joli sourire – toutes les filles du château avaient un joli sourire, ce qui était assez injuste pour lui.

« Hey ! Comment tu vas depuis... Hum, eh bien depuis hier en fait ? »

Il lui rendit son sourire avec le même bonheur.

« Je vais super – mega bien. Enfin, je me suis juste perdu une ou deux fois dans les cachots, j'ai glissé dans une bomboubase – mais ça va, ça sentait plutôt bon – et on m'a même offert des sucreries. »

Il lui tendit fièrement sa paume qui contenait deux dragées surprises de Bertie Crochue. Ils avaient l'air d'être respectivement au goût de poubelle et de vomi de chat.

« Tu en veux un ? lui proposa-t-il avec enthousiasme. »

Après tout, elle ne pouvait refuser un cadeau venant de lui, Ginkgo le valeureux – à cet instant, il eut très envie de prendre la pause. Incorrigible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Beep beep Avenue Marceau — Ginkgo

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WIGGENWELD ! :: 
 :: Extérieur :: Lac Noir
-
Vote pour WW parce que tu l'aimes ♥