Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille... Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres. Le monde magique anglais est en ébullition à mesure que les trois candidats s'opposent, laissant un peu leurs charges respectives à l'abandon au profit de leur campagne. C'est ainsi qu'à Poudlard, un joyeux bazar règne souvent en l'absence du directeur, et que les créatures de tous poils envahissent peu à peu les villes sorcières pour le meilleur comme pour le pire !
poufsouffle
1189 pts
serpentard
918 pts
serdaigle
661 pts
gryffondor
612 pts

l'unité
203 pts
ligue des sorciers
223 pts

Caesius ▬ fondatrice retirée
Viridus ▬ administratrice
Kalev ▬ modératrice
Sloan ▬ modératrice
Flavian ▬ modératrice



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

A reader lives a thousand lifes before he dies, the man who never reads lives only one.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Serdaigle
& préfète & voyante à deux noises



avatar
Cyryiel Song
Messages : 501
Age : 21
Localisation : Paumée dans un couloir
Date d'inscription : 12/02/2014




Message
Lun 17 Fév - 14:23

Cyryiel Song

There once was a girl called Cyryiel

Prénoms ϟ Cyryiel Song
Âge ϟ16 ans
Nationalité ϟFranco-irlandaise
Origine ϟ Sang-mêlée
Année d’étude ϟ 6ème année
Options ϟ Divination et Soins aux Créatures Magiques.
Don ϟ Prophète, mais elle ne le sais pas, elle ne l'a jamais utilisé, du moins, pour l'instant)
Maison ϟ Serdaigle

Destined to be a star


Baguette Magique ϟ D'une longueur de 26,75 cm ni trop courte ni trop longue,avec une poignée en cyprès et un corps en tilleul argenté, avec un cœur en crin de licorne, assez souple, un peu sifflante.  
Patronus ϟ Un ornithorynque  (Mais si vous savez, cette adorable bestiole, mélange de canard et de castor, et venimeux pour parfaire le tout)
Odeur de l'Amortentia ϟ Une odeur de vieux livres, d'un bon feu de cheminée et le parfum particulier de la forêt après la pluie  
Forme de l'épouvantard ϟ Un vieux livre sur un pupitre dans une pièce sombre remplie de serpents (Horreur, enfer et damnation), c'est commun certes, mais une vraie phobie...
Reflet du miroir du Riséd ϟ Sa famille, réunie et heureuse, même si son père n' y apparait pas
Peut voir les Sombrals ϟ Et oui,  voir Tata Lucette s'étouffer avec un patacitrouille (vous me direz , à 104 ans ce n'est pas très raisonnable, mais on dois tous mourir de quelque chose) ça peut paraître insignifiant mais c'est marquant mine de rien.
Matière préférée ϟ Sortilèges, ou botanique, ou métamorphose, ou astronomie, ou….Bref quasiment toutes.
Friandise favorite ϟ Plume en sucre ou bien dragées surprises de Bertie Crochue (malgré certains goûts...douteux, qui tente rien n’a rien)
Sortilège favori ϟ Flambios ou orchideus, deux opposés mais bon, quand on ne sais pas choisir
Potion favorite ϟ Le philtre de paix
Créature favorite ϟ Oulalala, quelle question, toutes sont fascinantes mais peut être plus particulièrement le phénix et le dragon.
Plante favorite ϟ Le muguet une petite fleur toute simple et la branchiflore (rare, mais fichtrement pratique)
Sorcier célèbre en modèle ϟCircé, (ou sa mère, même si elle n’est pas célèbre)

La renommée est une amie bien peu fidèle.


Cyryiel, a grandi dans une famille relativement normale. Déjà toute petite elle avait un peu de mal à s’intégrer, réfléchissait trop, trop pour son âge ses parents se sont aperçus qu'elle était plus qu'intelligente, elle se faisait peu remarquer par ses professeurs (sauf celui de maths) au grand dam de ses parents. Ou plutôt, de sa mère, car dans la famille Song c'est une particularité remarquable le père est souvent absent. C'est pour cela que Cyryiel conserve des liens très forts avec sa mère. C'est donc après un rendez-vous magistral dans le bureau du directeur de l'école primaire, à cause du découpage...artistique du pantalon du professeur de maths que ses  parents ont commencé à se poser des questions. Il l'avait une fois de plus interrogée, tout en connaissant son niveau lamentable. Elle n'a pas répondu immédiatement à sa question, a serré très fort ses petits poings et le dit professeur s'était retrouvé avec des chiffres découpés sur son pantalon. Après quelques temps, ils ont su qu’elle avait hérité du don de sorcière de sa mère.

Avec le temps, elle s'est enfermée dans une bulle, que peu de gens arrive à percer, et ceux qui y arrivent sont bien souvent devenus ses amis les plus proches. Un peu rêveuse, elle aime bien lire pour ainsi se perdre dans d'autres univers, découvrir d'autres personnages et vivre d’autres vies (à ceux qui déclarent ne pas aimer les livres et la lecture, elle risque de les harceler de questions sur le pourquoi du comment de la chose). Elle aime bien passer son temps en écoutant de la musique, et grignotant, en voyageant quand elle le peut pour découvrir de nouvelles cultures (que ce soit gastronomique, ou autres). Depuis assez longtemps elle a développé une passion pour le chant. Elle aime bien être avec des amis, des vrais, il vaut mieux en avoir peu sur qui l'on peut compter dans les moments ou ça va pas que pleins qui une fois que plus rien ne va ne sont plus là. Bref, elle est pleine de vie, elle est assez confiante voir naïve, elle est aussi un peu maladroite autant avec les gens qu'avec les objets. Pour la faire sortir de ses gonds il faut y aller mais une fois énervée ça peut vite devenir l'enfer, elle tient aux gens qui lui sont proches plus qu'à elle même.

Bon, puis comme tout le monde elle a aussi ses petits défauts (ou gros ça dépends), elle est assez critique et a un sens de l'humour qui peut passer pour désagréable (plutôt sarcastique-ironique, ça dépend des versions) pour quiconque ne la connais pas. Cyryiel a aussi un petit coté autoritaire qui se révèle de temps en temps. Mais il y a une chose que vous ne la verrez pas ou peu faire, c'est reconnaitre qu'elle a tort. Sa plus grande phobie...les serpents, depuis la fois ou elle a trouvé quand elle était petit une vipère dans son salon. Ce n'est pas une athlète, mais elle adore passer on temps dans l'eau (dans une vie antérieure elle a du être un poisson ou toute autre créature aquatique). Par contre pour ce qui est des sports de balles, elle a su développer un talent particulier pour les esquiver ou les prendre dans le nez.

Espèce de grosse brute repoussante

Parlez nous des relations :
Avec les membres du personnel ϟElève attentive et sérieuse, Cyryiel ne pose pas vraiment de problèmes en cours. Mais sa maladresse peut parfois l'handicaper, surtout en potion. Mais dans l'ensemble elle entretient de bons rapports avec eux.
Avec les créatures du château ϟ Ces êtres la fascine depuis a plus tendre enfance, leur description faites dans les livres moldus était un peu erronée, pouvoir les côtoyer chaque  jours est un vrai plaisir pour Cyryiel. Elle ne peut s’empêcher de leur poser des questions et de s’y intéresser.
Avec les Serdaigles ϟLes serdaigles sont comme sa deuxième famille, certes ils ne peuvent pas remplacer sa mère ni les Song, mais elle a trouvé en eux des amis, et des soutiens. Et même si ils sont réputés studieux, elle se plait avec eux.
Avec les Poufsouffles ϟIls sont joyeux et semblent tellement insouciants, parfois elle envie cette facon tranquille qu'ils ont d'envisager le lendemain. Dans l'ensemble ils sont agréables.
Avec les Gryffondors ϟLeur courage frôlant l'inconscience l'effraye parfois un peu, mais pour autant ils sont sympathiques (quand ils ne font pas trop de bruits).
Avec les Serpentards ϟC'est sans doute avec cette maison que Cyryiel a le moins de rapports, connaissant leur capacité a faire des mauvais coups, elle s'en méfie un peu. Certains sont cependant fréquentables.

Par le caleçon de Merlin !


Iphrenia Angeline. Song : Née dans une famille de sorciers irlandais elle a fait ses études de sorcellerie à Poudlard après ses études est devenue guérisseuse à Ste Mangouste mais s’est lassée de la vie en ville. Iphrenia est donc retournée dans son Irlande natale pour se reconvertir en botaniste, ce qui la fit voyager aux quatre coins du globe. C’est durant un de ses multiples périples qu’elle rencontra David Roy, un moldu qui avait la particularité d’être aussi  souvent qu'elle en déplacement. Leur rencontre peut faire un peu cliché, mais ce fut quand tous deux étaient en voyage qu’ils se rencontrèrent. Ils s’installèrent en France, pays natal de David et  eurent une fille, Cyryiel. Cyryiel hérita donc de la double nationalité, française par son père, irlandaise par sa mère. Iphrenia avait tenu à ce que sa fille garde son nom de famille, comme elle l’avait et sa mère avant elle l’avait fait.

Peu après sa naissance ses parents ont déménagés une énième fois, ils se sont installés en Angleterre, à Swansea dans le Pays de Galle. Ainsi les allers-retours pour voir la famille Song en Irlande seraient simplifiés. C’est donc à côté du Clyne Garden que Cyryiel grandit. Seule la famille Song (et les sorciers qu’Iphrenia connaissait) étaient au courant de sa nature de sorcière. Pour se faire passer pour quelqu’un de normal, elle envoya sa fille à l’école moldue. La magie existait uniquement dans les livres et les films pour la petite.  

Cyryiel voyait souvent ses  grands-parents, et le reste de la famille Song, qui éprouvait pour la petite une grande affection, il ne se passait pas une semaine sans que celle-ci ne reçoive une lettre ou un colis de leur part (sans timbres, ce qu’elle trouvait un peu étrange, mais pas plus que ça). Elle les aimait beaucoup, même s’ils étaient un peu bizarres, ils étaient gentils et la faisait toujours rire. Il y  avait souvent des repas de famille chez les Song, et Iphrenia et sa fille étaient à  chaque fois conviées, et comme David n’était pas souvent là, elles en profitaient pour y aller. C’est d’ailleurs pendant un de ces repas que Cyryiel acquit la capacité de voir les Sombrals, à son insu (elle s’en rendra compte bien plus tard). Et oui, c’est durant un de ces repas qu’elle a vu Tata Lucette s'étouffer avec un patacitrouille (que sa famille faisait passer pour des bonbons de fabrication artisanale).

Les absences quoique nombreuses mais courtes, de David provoquaient de multiples tensions entre Iphrenia et lui. C’est dans ce contexte de Cyryiel commença à changer, physiquement, pas mentalement. La petite blonde solaire a vu ses cheveux s’éclaircir jusqu’ a devenir blonds-blancs. La couleur bleu pale de ses yeux attirait déjà l’attention de ses camarades, mais bizarrement aucuns d’entres eux ne s’aperçus de ce changement capillaire. Bien évidemment, Iphrenia remarqua tout de suite ce changement, puis elle se dit que vers cinq les cheveux des enfants pouvaient encore éclaircir. Quand à David, il fut aussi aveugle que tous les autres moldus.

Cyryiel même à sept ans était souvent plongée dans ses livres, elle partait ainsi à la rencontre de Merlin, Ulysse, et une pléthore personnages bigarrés. Elle passait beaucoup de temps avec sa mère. Les absences de David étaient devenues de plus en plus répétées et prolongées. Iphrenia élevant seule ou presque sa fille, un lien étroit s’était tissé entre elles. Iphrenia avait transmis à sa fille sa passion pour la lecture et la musique.

Elles allaient souvent dans la baie à quelques pas de la maison se promener. Pendant que Cyryiel allait dans l’eau Iphrenia restait sur le bord de la plage à la regarder en même temps qu’elle observait la multitude d’algues que l’écume abandonnait après elle, sa passion pour les plantes était toujours vivace.  

C’est un après-midi chaud d’été, lors de sa huitième, alors que sa mère était en train de discuter avec une amie devant la maison que Cyryiel qui était partie lire dans la véranda attenante au salon s’était endormie dans le canapé où elle lisait. Elle avait senti un poids sur elle, c’est ce qui l’avait d’ailleurs réveillée.  Puis elle avait  vu des petits yeux marron qui la fixait, une langue fourchue qui lui chatouillait la  cheville. Une vipère s’était glissée sur elle dans son sommeil. Terrifiée, la petite avait hurlé de toutes ses forces, sa mère alertée par ses cris était arrivée en courant pour voir sa fille avec un reptile sur ses pieds. Et bien que celui n’avait pas l’air de vouloir lui faire de mal, par mesure de sécurité Iphrenia fit sortir sa fille de la pièce, et y retourna seule (mais un sorcier avec sa baguette n’est jamais vraiment seul). Elle utilisa la magie pour faire sortir la vipère, et ce fut l’une des rares fois qu’elle l’utilisa depuis qu’elle avait rencontré David et eut Cyryiel.

Cyryiel, qui était loin d’être un cancre avait des résultats corrects, voir plus que corrects dans toutes les matières, sauf en maths. C’était un peu sa phobie scolaire si l’on peut dire. L’année de ses  neuf ans il se produisit un évènement étrange, qui allait marquer un tournant dans la vie de la petite. Une semaine ou son père devait rentrer, chose exceptionnelle, elle avait été à l’école, toute heureuse de savoir que l’après-midi quand elle rentrerait il serait là. Ce qu’elle avait oublié par contre, c’est qu’elle avait cours de mathématiques, et Cyryiel de nature assez rêveuse ne suivais pas trop dans cette matière (voir pas du tout). Son professeur qui savait son talent pour ne pas écouter et tout en connaissant son niveau lamentable l'avait une fois de plus interrogée. Elle n'a pas répondu immédiatement à sa question, a serré très fort ses petits poings et ledit professeur s'était retrouvé avec des chiffres découpés sur son pantalon. Evidement toute la classe s’était esclaffée devant le spectacle.

Mais le soir même la famille Song au complet était convoquée dans le bureau du directeur. Sa mère savait qu'elle réfléchissait trop, trop pour son âge, et qu'elle était plus qu'intelligente. Ce qu’elle ne savait pas (mais dont elle se doutait), après ce rendez-vous apparu clair comme de l’eau de source. Elle avait aussi hérité du don de sorcière de sa mère. Durant ce rendez-vous le directeur sermonna la petite, celle-ci était au bord des larmes vu qu’elle ne comprenait pas de quoi on l’accusait. Mr Martin, le directeur, qui n’était pas un mauvais bougre et savait que cette élève était exemplaire lui demanda ce qu’il c’était passer. Mais elle ne pouvait pas lui répondre, vu qu’elle ne le savait pas elle-même. Ce rendez-vous vit sortir trois personnes perplexes du bureau du directeur, une quatrième pour qui tout paraissait clair (devinez qui).

Iphrenia qui pendant une dizaine d’année s’était comportée comme une moldue ou presque voyait la magie réinvestir sa vie. David qui était furieux contre sa fille depuis ce rendez vous devenait de plus en plus râleur. Un soir où elle ne supportait plus de le voir comme ça, Iphrenia le prit à part et lui raconta tout, ce qu’elle était et ce qu’était donc Cyryiel. Celui-ci était à la fois furieux et stupéfait. Furieux qu’elle lui ait caché la vérité pendant si longtemps et stupéfait de savoir que la magie existait.

Le lendemain de cette discussion, encore sous le choc, il faisait ses valises pour un énième voyage, un voyage dont il ne revenait qu’une fois par an, pour les anniversaires de la petite. Cyryiel avait alors neuf ans. Elle ne savait rien de la raison du brusque départ de son père, elle était habituée. Quand il était parti il lui avait dit que c’était à cause du travail, mais qu’il reviendrait vite. Mais cette fois, elle savait qu’il mentait, son regard noisette n’arrivait pas à regarder les yeux de sa fille, ses paroles étaient vides, comme un discours préparé à l’avance.

Pendant deux ans Cyryiel a grandi seule avec sa mère. Elle en veut à son père pour les avoir abandonnées du jour au lendemain, sans explications, elle lui en veut de faire souffrir sa mère. Même si celle-ci a beau cacher sa souffrance, Cyryiel arrive à la voir dans ses yeux. Depuis le jour où il est parti elle s’est renfermée, il y a comme une bulle entre elle et le monde extérieur. Elle s’est renfermée pour ne pas être blessée, et ne plus souffrir, ne plus s’attacher.

Cette bulle, où elle s’est enfermée, peu de personnes arrivent à y accéder. Mais les rares élus qui y arrivent la découvrent sous un autre jour. Elle qui parait renfermée, solitaire, sérieuse, ironique (la meilleure défense étant encore l’attaque), se révèle en fait un peu naïve, maladroite avec les gens, joyeuse, et attachante malgré son air mélancolique et sérieux, et parfois (oui, parfois), elle peut aussi se monter marrante (petit détail, Cyry a un humour quelque peu spécial, que beaucoup qualifierait de pourri).

Le jour, de ses onze ans Cyryiel avait reçu une lettre sans timbre, rien d’étonnant à cela, si ce n’est qu’elle ne venait pas de sa famille maternelle, mais d’une école, une école de sorcellerie. Pour elle qui était fascinée par la magie depuis son enfance, se fut le plus beau jour de sa vie. Cependant elle était un peu étonnée, ce fut alors ce moment que choisi sa mère pour lui dire la vérité, sur la magie, la famille Song un peu bizarre, sur  les lettres sans timbres, sur la couleur étrange de ses cheveux, sur le pantalon de son prof de maths deux ans plus tôt.  Et plus important encore, sur le départ de son père.  Cyryiel  loin d’en vouloir à sa mère, les pièces du puzzle se mettaient en place.

Elle passa son été à se cultiver sur ce monde qui était désormais le sien, un monde fait de magie et de toutes les créatures qui avaient bercés les récits qu’elle lisait. Et le jour tant attendu de la rentrée arriva enfin, et elle prit le chemin de Poudlard cette école où sa mère avait grandi, et où elle allait en faire de même. Après le long trajet en train, les nouveaux élèves dont elle faisait partie, furent conduits dans une grande salle. On lui posa un chapeau sur la tête, ne sachant pas trop à quoi s’attendre elle pensa très fort à sa mère quand un grand cri retenti :

« Serdaigle !!! »

Mais, je suis l'élu.


Pseudo ϟ Cyryiel, Cyry, Cycy... Tout autre diminutif de Cyryiel
Et l'âge ϟ 17 balais (pas volants hahaha)
Male, Femelle, où Dumbledore ϟ Huhuhu, surprise ;)
Comment tu as connu WW ϟ Google, et bouche à oreille
Est-ce que tu aimes WW ϟ Et oui sinon je ne serais pas là ^^
Est-ce que tu aimes beaucoup WW ϟ ].....Joker ?
Des réclamations ? ϟ Nope, point
Personnage sur l'avatar ϟBelarus de Hetalia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

PNJ



avatar
Le Choixpeau Magique
Messages : 1367
Date d'inscription : 05/05/2013




Message
Lun 17 Fév - 23:41


Il y a une certaine rêverie.SERDAIGLE !





Bienvenue sur WW Cyriel !
Tout est bon pour ta future Serdaigle. Par contre, attention, tu n'as pas complété entièrement la partie sur les préférences. Tu peux écrire ton histoire dès que tu le souhaites, et amuse-toi bien :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Serdaigle
& préfète & voyante à deux noises



avatar
Cyryiel Song
Messages : 501
Age : 21
Localisation : Paumée dans un couloir
Date d'inscription : 12/02/2014




Message
Ven 21 Fév - 17:38
Comme demandé j'ai complété mes préférences et j'ai mis mon histoire, donc voili voilou. =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

PNJ



avatar
Le Choixpeau Magique
Messages : 1367
Date d'inscription : 05/05/2013




Message
Dim 23 Fév - 23:10


Chère Cyryiel Song, tu es désormais validée ! Tu peux aller gambader tout nu (ou non) dans les couloirs de Poudlard. Pense à passer dans la Gestion du Sorcier et d'ouvrir ton Passeport Wiggenweld. Tu peux également rejoindre un Club de ton choix ou en créer un. Au moindre besoin, le staff est à ton service - n'hésite pas à faire appel à nous ♥.

BIENVENUE A POUDLARD !



Jolie fiche !
Bienvenue sur WW o>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas

A reader lives a thousand lifes before he dies, the man who never reads lives only one.

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WIGGENWELD ! :: 
 :: La Cérémonie de Répartition :: Bienvenue à Poudlard !
-
Vote pour WW parce que tu l'aimes ♥