Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille... Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres. Le monde magique anglais est en ébullition à mesure que les trois candidats s'opposent, laissant un peu leurs charges respectives à l'abandon au profit de leur campagne. C'est ainsi qu'à Poudlard, un joyeux bazar règne souvent en l'absence du directeur, et que les créatures de tous poils envahissent peu à peu les villes sorcières pour le meilleur comme pour le pire !
poufsouffle
1189 pts
serpentard
918 pts
serdaigle
661 pts
gryffondor
612 pts

l'unité
203 pts
ligue des sorciers
223 pts

Caesius ▬ fondatrice retirée
Viridus ▬ administratrice
Kalev ▬ modératrice
Sloan ▬ modératrice
Flavian ▬ modératrice



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Are you mad ? With Richard Morgan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2

Ligue des Sorciers
& sorcier



avatar
Richard Morgan
Messages : 543
Age : 22
Date d'inscription : 11/03/2014




Message
Ven 16 Mai - 17:18
Richard se leva de là où il était assit, transi de froid à cause de la température de ce couloir, mais n'en montrant rien à la petite Serdaigle. De la buée sortait de sa bouche à chacune de ses expirations pendant qu'il regardait distraitement le souffle de Cyryiel faire de même alors qu'elle lui parlait. Tout ça n'avait pas de sens aux yeux de Richard. Il ne comprenait pas pourquoi les gens ne pensaient pas comme lui. C'était pourtant simple comme manière de vivre, non ? Mieux que ça, c'était SAIN.

Pourquoi les duels, violents, dangereux, parfois théâtres d'actions criminelles étaient autorisés alors que le plus simple geste d'amour le plus tendre ne l'était pas ? On permettait aux élèves de s'assommer, de se faire cracher des limaces, de se découper en rondelles, de se faire exploser et ça ne choquait personne, par contre il suffisait qu'un préfet tombe sur Richard en train de faire l'amour avec une fille lambda pour que le monde semble s'écrouler dans leurs yeux. Ce n'était pas logique. Ce n'était pas juste. Ce n'était pas bien. L'amour était bien plus sain que la violence.

-Les rumeurs courent, mais elles ne savent faire que ça. Selon les rumeurs, le professeur Mantis donne des dopant à ses élèves pour qu'ils réussissent leurs examens. C'est aussi ridicule de croire ça que de croire n'importe quoi sur moi.

Il s'accroupit et ramassa un peu de neige entre ses doigts, laissant la morsure glacée de la matière poudreuse lui engourdir les extrémités alors qu'il la froissait pour lui donner une forme plus ronde. Au fur et à mesure, il ramassait un peu plus de neige pour former une grosse boule de neige, prête à être lancée sur le ou la première venue, cependant il n'y avait pas vraiment de candidat dans le couloir à part Cyryiel.

-Un ressentit bizarre ? Il eut un petit sourire. Est que tu penses que je suis dangereux ? Que je suis malsain ?

Un ressentit bizarre. Ça l'amusait qu'elle lui dise ça. Encore cet instinct qui lui disait de ne pas faire confiance à Richard. Il retint un ricanement ironique. Pauvre de lui, le Richard qui était tombé si bas que même les instincts parfaitement animaux des humains s'en méfiait. Il fit sauter la boule de neige dans sa main une ou deux fois, puis, s'y prenant à deux mains, il l'écrasa d'un air distrait. Ce n'était qu'un peu de neige. Ils n'allaient pas en faire tout un plat.

-Et comment je pourrais te prouver quoi que ce soit ? Je n'ai pas vraiment rassemblé de preuves de mon innocence dans l'attente du jour de notre rencontre, répliqua-t-il d'un air sarcastique.

Il se demanda s'il pourrait ensorceler la neige pour qu'elle forme toute seule un bonhomme de neige. Oui, c'était possible. Son regard se tourna à nouveau vers Cyryiel et il se souvint qu'elle était préfète. Pas de magie dans les couloirs. Il retint un soupir et se mit à genoux dans la neige, mouillant au passage son pantalon et lui arrachant une grimace alors qu'il commençait à ramasser la neige à la main dans ses doigts déjà complètement transits. Il ne les sentait même plus.

-Je ne sais pas tout ce qui se raconte sur moi...


House Morgan
(et Hartell)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Serdaigle
& préfète & voyante à deux noises



avatar
Cyryiel Song
Messages : 501
Age : 21
Localisation : Paumée dans un couloir
Date d'inscription : 12/02/2014




Message
Ven 23 Mai - 14:52

Ais-confianceeeeee...

Avec Richard Morgan, dans le couloirs enneigé



Alors qu’elle était toujours assise dans son coin de fenêtre, au chaud sous la cape du Serpentard ou plusieurs petits flocons s’aventuraient pour s’accrocher à la laine noire de l’étoffe, Richard s’était levé. Peut être avait-il des fourmis dans les jambes ? C’est vrai que la pierre c’était pas très confortable. M’enfin, elle était soulagée qu’il se soit un peu éloigné. Rien à faire, plus elle restait avec lui, plus elle avait envie de se carapater en vitesse.

‘‘Les rumeurs courent, mais elles ne savent faire que ça.’’ Oui, elle ne pouvait pas lui donner tort. On prétendait aussi que les Serpentard étaient tous mauvais, alors que, à son grand étonnement, il y en avait au moins un pour qui ce n’était pas le cas. Alors pourquoi pas un deuxième ? Oui, pourquoi pas ? Arrgh, tout simplement parce qu’elle n’arrivait pas à se défaire de cette impression qu’il flottait autour de lui quelque chose de louche, il avait une aura louche, voilà tout.

Alors que le type en face d’elle, celui avec son aura louche, se mettait à faire mumuse avec la neige, qui formait une boule dans ses mains de plus en plus grosse, elle se demandait bien ce qu’il comptait en faire.  C’est à ce moment qu’il reprit la conversation. Dangereux ? Malsain ? Dangereux non, pas tant que ça. Malsain, ce n’était pas encore le bon terme. Elle avait beau chercher, celui qui lui venait à l’esprit quand elle le regardait, ben c’était : louche.

-Non, pas dangereux, ni malsain. Juste louche.


Et hop, les pieds dans les plats, bravo Cyryiel. Si il n’avait pas encore prit la mouche avec ce qu’elle lui balançait depuis le début de leur conversation, ça n’allait pas tarder. Ou alors il n’avait aucune estime de lui et s’en contrefichait royalement de ce qu’on pouvait lui dire. Difficile à cerner le gus. Tellement absorbée dans ses pensées elle n’en sortit que pour voir la boule de neige qu’il tenait dans ses mains se transformer en petits paquets de flocons, un peu surprise elle recula encore dans son coin.

-J’imagine que tu ne rassembles pas de preuves, mais ça ne semble pas t’affecter plus que ça. On raconte un tas de trucs sur toi, et tu restes stoïque ?

Évidement, pourquoi rassemblerait-il des preuves, si il n’avait rien à se reprocher. Mais il ne semblait absolument pas surpris à propos de ces rumeurs, comme si quelque part elles possédaient un fond de vérité. Fixant le Serpentard qui s’était à genoux dans la neige, et qui avait l’air partit pour faire une nouvelle boule elle réfléchissait à sa phrase «Je ne sais pas tout ce qui se raconte sur moi... ».

-Logique. Mais globalement ?

Oui, qu’est-ce qui ressortait dans l’ensemble ?


Cae,Dessia, Sloan, Summer, Judas, Ocean, Jazzie, Camille & Alwin ♥



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier



avatar
Richard Morgan
Messages : 543
Age : 22
Date d'inscription : 11/03/2014




Message
Sam 24 Mai - 20:41
Juste louche.

Elle le faisait rire, un peu. Il sourit. Richard, l'homme louche. Heureusement qu'il aimait la soupe. Cette pensée le fit sourire étrangement, son humour ne s'arrangeait décidément pas. Il reprit encore un petit peu de neige et s'en voulu immédiatement pour ça. Il avait les doigts congelés, il ne sentait plus ses extrémités.

-Louche ? Vraiment ? Dans quel sens ?

Il était assez intéressé par ce qu'elle lui disait en vérité. Il pouvait jauger où en était sa côte de popularité comme ça et visiblement elle n'était pas au plus haut. À moins que cette fille ne soit juste méfiante par nature et particulièrement peureuse, mais il pouvait écarter cette éventualité puisqu'elle semblait au courant de ce qu'on racontait sur lui.

-J'ai juste apprit à passer au dessus. Évidemment ça n'est jamais plaisant, mais j'imagine qu'il y a pire. Et puis de toute façon ce ne sont que des mots. Si je me souciais de ce qui se raconte sur moi, je n'en aurais pas fini de m'énerver sur tout...

Parfois il s'agaçait. On le faisait passer pour un monstre alors qu'il ne faisait rien de bien grave. Coureur de jupon ? Sans doute, mais est-ce qu'il avait forcé une seule fille à faire quoi que ce soit avec lui ? Non. Vantard incontestable ? Il était meilleur que les autres, il n'y pouvait rien. Il ne faisait juste pas d'effort pour ne pas paraître trop au dessus des autres. Il avait ses propres problèmes sans en plus en rajouter parce qu'il était tellement supérieur aux autres.

-Globalement ? Allons Cyryiel, je suis sûr que tu sais déjà ce qui se dit sur moi. Pourquoi vouloir l'entendre de ma bouche ?

Elle voulait une confirmation ? Il était au courant de tout, forcément, on lui avait déjà fait part de ce que les gens pensaient de lui. Elyrian par exemple était particulièrement expressive quand il s'agissait de lui dire tout ce qu'il y avait à changer chez lui. La pauvre, elle était totalement amoureuse de lui et ne savait plus quoi faire pour attirer son attention à part lui hurler dessus. Elle était vraiment mignonne.

-Il paraîtrait que je suis un tombeur, que j'aime utiliser les filles comme des objets. Il paraît aussi que je suis l'homme le plus vaniteux du monde. Que je me crois supérieur à tout le monde. Que je ne suis pas digne de confiance.

Il lui lança un regard amusé.

-Que je suis louche.

Avec un hausse d'épaules, il mit une forme à la neige qu'il avait dans les mains, un peu aléatoire, avant de la serrer une fois de plus dans sa paume et de la laisser retomber par terre où il commença à rassembler la neige avec ses chaussures, les mains dans les poches pour les réchauffer sans se soucier de la tâche d'humidité qui apparaissait alors au niveau de celles-ci.


House Morgan
(et Hartell)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Serdaigle
& préfète & voyante à deux noises



avatar
Cyryiel Song
Messages : 501
Age : 21
Localisation : Paumée dans un couloir
Date d'inscription : 12/02/2014




Message
Mar 3 Juin - 14:37

Fais moi confianceeeeee...

Avec Richard Morgan, dans le couloirs enneigé


Louche, quel autre qualificatif pouvait mieux le désigner ? Pourtant le Serpentard ne semblait pas s’offusquer de cet adjectif peu glorieux. Ou du moins, il n’en montrait rien, en effet il semblait plus amusé que vexé. Un sourire bizarre éclairait son visage, comme si une blague drôle trottait dans sa tête, décidément, oui, bien étrange le Richard. Alors que son sourire bizarre flottait encore sur ses lèvres il prit de la neige dans ses doigts déjà rougis par le froid et il lui demanda ce qu’elle entendait par louche, avec un air vraiment intéressé en plus.

-Hmm, je sais pas trop comment dire, parce que louche, ça s’explique pas vraiment, comme je te disais, on peut dire une intuition quoi, un ressenti, j’y peux rien mais voilà, louche ça te correspond bien  je trouve, désolée si tu le prends mal.

Il semblait réellement intéressé, comme si toutes les rumeurs et autres élucubrations qui le touchaient, et bien justement, ne l’effleuraient pas vraiment, ou alors peut-être se trouvait-elle face à un je-m’en-foustiste de base ? Hmm, bonne question.  Enfin, de ce qu’elle pouvait observer, ça ne semblait pas l’affecter plus que ça,  la sorcière opta donc pour la deuxième solution, soit je-m’en-foustiste de base. Alors comme ça s’il prêtait attention à toutes les rumeurs circulant sur lui il s’énerverait sur tout ? Soit, ce qui voulait donc dire que tous les aspects de sa vie semblaient servir aux cancans à son sujet. Pauvre petit, pour un peu, Cyryiel faillit le plaindre pendant un instant avant de se rappeler que non.

-Parce qu’il se raconte des choses sur toi, et sur tous les sujets de ta vie ?

Évidement elle savait une partie de ce qui se racontait, mais elle ne se nourrissait pas des ragots et autres rumeurs en tout genre, ce qui faisait qu’elle ne pouvait pas trop savoir ce qui se racontait vraiment sur lui. Mais l’entendre à voix haute donnait un côté réel.

-Quand une personne dit quelque chose ça donne un côté tangible et réel à ce qu’elle dit. Enfin, selon moi. Tu trouves pas ?

Okay, ce qu’elle pressentait, eh bien se révélait donc vrai. Tombeur, manipulateur, vaniteux, supérieur aux autres, pas dignes de confiance et louche. Soit, bon, louche en soi, il pouvait se faire qualifié d’une façon bien pire. Puis de toute façon, il ne semblait pas vexé ou alors il cachait extrêmement bien ses émotions. Remarque, pour un manipulateur, ça parait naturel de masquer ses émotions, pour mieux piéger les gens, comme une araignée qui tisse lentement sa toile et boum, attrape ses proies et en fait ce qu’elle veut. Elle l’observa s’assoir dans la neige sans ressentir une once de compassion.

Spoiler:
 


Cae,Dessia, Sloan, Summer, Judas, Ocean, Jazzie, Camille & Alwin ♥



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier



avatar
Richard Morgan
Messages : 543
Age : 22
Date d'inscription : 11/03/2014




Message
Lun 30 Juin - 11:16
Debout, les mains toujours dans les poches pour les réchauffer, Richard continuait de rassembler la neige avec ses pieds pour en faire un petit monticule. Il avait souvent joué dans la neige avec ses cousins Morgan, étant petit. Enfin, aussi souvent que la neige le lui permettait. Il n'avait que des bons souvenirs rattachés à la neige et à ce genre froid-là. Il se demandait combien de personnes savaient qu'il adorait jouer dans la neige, à part sa famille. En fait, il se demandait combien de personnes se souciaient de la part innocente de lui.

Richard ne draguait pas par simple amusement. Il n'était pas Summer à toujours chercher à se coller à la source de chaleur la plus proche. Tout ce qu'il cherchait au fond en essayant de séduire les filles, c'était un peu d'attention. Passer un bon moment, complice, avec quelqu'un. Compenser l'attention de plus en plus défaillante que son père lui accordait malgré ses efforts pour se faire remarquer. Il n'avait pas vraiment le gène du Quidditch, malgré sa passion et n'avait pas été prit dans l'équipe par manque de talent.

Il souffla du nez d'un air amusé lorsqu'elle lui demanda s'il se racontait des choses sur lui et tous les sujets de sa vie. Il ne savait pas si tous les sujets de sa vie étaient représentés dans les rumeurs, mais il y en avait certaines parties oui. On racontait par exemple que son amour pour sa famille était louche et déplacé, car bien trop puissant. Il se demandait sur quoi les gens se basaient pour dire ça. Astrid ne voulait pas lui parler et Phoebe était certes adorable, mais il n'avait pas de lien de sang avec elle. Pas d'inceste de ce côté là, donc. Quand aux garçons, il n'y avait que son frère qui était à Poudlard et Richard n'était de toute façon pas de se bord là.

-Tous les sujets de ma vie, c'est peut-être un peu exagéré. Je ne suis pas la star de l'école, je n'ai pas tout le monde qui s'intéresse à l'heure à laquelle je prends mes repas.

Il fit une légère pause pendant laquelle il cessa de remuer la neige du bout du pied, pensant à l'absurdité que ça serait si quelqu'un s'amusait à faire ça.

-En plus ça n'aurait aucun sens, je prends mes repas aux heures normales, comme tout le monde.

Des fois les gens avaient des manies bizarres, mais on ne pouvait pas les blâmer pour ça, lui même en avait quelques unes. Il sortit l'une des mains qu'il avait dans ses poches pour tirer légèrement sur son col et dégager un bout de son tatouage au cou à l'air libre. Le faire lui avait fait un mal de chien, cette partie du corps était hyper sensible. Quand à la réalité de ce que les gens disait, Richard n'en était pas persuadé, non.

-Si je te dis que j'adore sortir pendant la nouvelle lune pour cueillir des fraises des bois dans la forêt interdite, est-ce que tu me crois ? Demanda-t-il en penchant la tête.

En fait, il se racontait sans doute tellement de choses à son propos que ça ne l'étonnerait pas qu'elle y accorde du crédit. Certaines personnes étaient allées jusqu'à prétendre qu'il avait été mordu par un loup-garou et que c'était pour ça qu'il avait des pulsions aussi animale avec une fréquence aussi haute. Il était vaguement amusé par ces rumeurs là mais tâchait de ne pas trop les évoquer, il ne souhaitait pas attirer le malheur sur lui à cause de fanfaronnades déplacées.

-C'est faux, mais je l'ai dit. Donc techniquement ça donne un côté tangible et réel à la chose. On pourrait jouer pendant un bout de temps à « dis moi quelque chose et je répondrais par vrai ou faux » mais je ne pense pas que tu accorderais du crédit à mes réponses parce que sur ce tableau, je suis le seul à affirmer que la plupart des rumeurs sont fausses. Une voix contre une centaine d'autres. Ce n'est pas très équitable...


House Morgan
(et Hartell)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Serdaigle
& préfète & voyante à deux noises



avatar
Cyryiel Song
Messages : 501
Age : 21
Localisation : Paumée dans un couloir
Date d'inscription : 12/02/2014




Message
Mar 12 Aoû - 20:30

Ais-confianceeeeee...

Avec Richard Morgan, dans le couloirs enneigé


Cyryiel était toujours enveloppée dans la cape du Serpentard. Celui-ci était d’ailleurs debout, les mains dans les poches il jouait avec la neige avec ses pieds. Curieux personnage. Sa présence en elle-même était perturbante.  Sans savoir pourquoi, ni même comment l’expliquer, Cyryiel ne savait pas sur quel pied danser avec Richard. Vivement que cet entretien se finisse.  C'est-à-dire déjà elle ne savait pas quoi lui dire (mais ça c’était avec tout le monde). Puis il la mettait mal à l’aise. Et pire que tout, on y revenait toujours, il avait un air louche qui se peignait constamment sur sa face.

Alors qu’elle venait de le questionner il souffla bizarrement. « Tous les sujets de ma vie, c'est peut-être un peu exagéré. Je ne suis pas la star de l'école, je n'ai pas tout le monde qui s'intéresse à l'heure à laquelle je prends mes repas. » Sa réponse sonnait comme un triste constat, on aurait put croire que le fait d’être le sujet d’un nombre incalculable de rumeurs le laissait presque indifférent, tout au plus blasé. Il adore sortir pendant la nouvelle lune pour cueillir des fraises des bois dans la forêt interdite ? Non, en fait il n’était pas blasé, mais totalement désabusé au point d’inventer n’importe quoi.

-Je veux bien croire qu’on raconte des choses bizarres sur toi, et que certaines soient inventées de toutes pièces mais si elles sont inventées c’est que d’une façon ou d’une autre il y a eut un élément déclencheur.

La demoiselle se remit sur ses pieds et posa la cape du vert sur le rebord qu’elle venait de quitter à l’instant. Finalement on était mieux avec une bonne cape, mais bon, il fallait bien restituer l’objet à son propriétaire. Après quelques plis rudimentaires elle la tendit au vert qui se tenait devant elle qui, il fallait l’avouer devait bien se geler aussi.

-Maintenant si ça te déranges pas j’aimerais bien enfin finir cette lettre donc je pense qu’après avoir débattu ton cas on pourrait peut être en rester là. Si tu n’y vois pas d’inconvénients ? Tiens, ta cape.


Quelle politesse et délicatesse, elle virait l’importun de façon peu gracieuse. Toujours pleine de bonnes manières elle lui tourna le dos et mit son sac sur son épaule, le début de sa lettre fourré en vrac à l’intérieur. La miss se retourna et s’enveloppa dans ses bras, non d’un dragon, on se gelait ici. Elle prit la direction de la sortie du couloir, les traces de pas du Serpentard y menait, même si les flocons commençaient à les estomper. Alors qu’elle allait se trouver hors de portée de voix, elle se tourna vers Richard et le leva timidement la main.

-Au fait merci et à plus.



Cae,Dessia, Sloan, Summer, Judas, Ocean, Jazzie, Camille & Alwin ♥



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas

Are you mad ? With Richard Morgan

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WIGGENWELD ! :: 
 :: Septième étage :: Couloir enneigé
-
Vote pour WW parce que tu l'aimes ♥