Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille... Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres. Le monde magique anglais est en ébullition à mesure que les trois candidats s'opposent, laissant un peu leurs charges respectives à l'abandon au profit de leur campagne. C'est ainsi qu'à Poudlard, un joyeux bazar règne souvent en l'absence du directeur, et que les créatures de tous poils envahissent peu à peu les villes sorcières pour le meilleur comme pour le pire !
poufsouffle
1189 pts
serpentard
918 pts
serdaigle
661 pts
gryffondor
612 pts

l'unité
203 pts
ligue des sorciers
223 pts

Caesius ▬ fondatrice retirée
Viridus ▬ administratrice
Kalev ▬ modératrice
Sloan ▬ modératrice
Flavian ▬ modératrice



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le clafoutis c'est exquis [Semi-fluffy] ϟ Elyrian & Astrid & Richard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2

Ligue des Sorciers
& sorcier



avatar
Richard Morgan
Messages : 543
Age : 22
Date d'inscription : 11/03/2014




Message
Dim 30 Mar - 23:32

Astrid commença à lui déballer tous les noms masculins qu'elle semblait connaître visiblement et le sang de Richard ne fit qu'un tour alors que son cerveau ne semblait plus capable de penser correctement. Il allait les filer, il allait les trouver, il allait enquêter sur eux et il allait détruire leur vie. Entière. Sans possibilité de reconstruction. Ensuite il les tuerait aussi, peut-être. Il n'en était pas encore sûr. Peut-être que les laisser vivre serait plus cruel, histoire de pouvoir les briser à nouveau. S'ils avaient vraiment TOUS fait... fait ça avec sa cousine, ils allaient tous avoir de sérieux problèmes pour pouvoir faire des enfants plus tard. L'émasculation restait un phénomène plus ou moins aléatoire plutôt définitif.

Ensuite elle lui passa un savon. Oui, elle LUI passa un savon, comme quoi il n'avait pas à lui donner de leçon parce que lui-même n'était pas fichu de se calmer sur les filles. Ça elle pouvait comprendre. Parce contre, qu'elle s'imagine que ça ne le regardait pas... N'importe quoi. Elle aurait pu être sa sœur de sang que ça aurait été la même chose. Il était ABSOLUMENT concerné par toutes ses relations ou futures relations qu'elle entretiendrait avec les hommes, car il était son aîné et qu'il avait plus d'expérience, parce qu'il savait reconnaître un connard quand il en voyait un et parce qu'il avait juré que plus personne ne ferait du mal à sa cousin après Bartholomew.

Puis elle dissipa le malentendu. Oh ! Elle ne parlait pas de rapport poussés avec un garçon. Elle parlait simplement d'embrasser. Tout allait bien. Mais quand même, embrasser autant de garçons, c'était mauvais, il n'était pas fier d'elle. Il désapprouvait totalement son comportement. Comment ça c'est l'hôpital qui se fout de la charité ? L'hôpital, c'était l'endroit où allaient se retrouver tous ces bonhommes quand il en aurait fini avec eux, même pour l'avoir simplement embrassée. Cependant il allait sans doute leur laisser leur virilité. Elles n'étaient visiblement pas en cause puisque sa chère cousine était toujours pure.

Il lui lâcha le visage et s'écarta d'un air contrarié. Il allait devoir lui dire deux mots lorsqu'elle reprendrait ses esprits à propos de ses fréquentations et de ses habitudes amoureuses. Pour le moment elle était toute rouge, toute innocente, le regardant comme s'il était l'amour de sa vie. Il détourna le regard gêné. Il avait déjà séduit des filles de l'âge d'Astrid. Parfois elles réagissaient comme elle, rougissant. Il avait trouvé ça délicieux. À présent il trouvait ça malsain. La suite de sa phrase ne lui plus pas plus que le reste de ce qu'elle avait dit. Avec un soupir, il revint s'asseoir à côté d'elle, passant un bras autour de ses épaules et la faisant remonter sur ses genoux à nouveau. Mine de rien ça lui avait manqué à lui aussi.

-Ne dit pas ça. Quoi qu'il arrive, quelqu'un comme moi ne méritera jamais ta première fois, d'accord ? Un jour, quand ça arrivera, leplutarpossibienévidament, il faudra que ça soit avec un homme bon et sérieux. Quelqu'un qui ne fera pas de débordement comme moi, mais qui t'aimera tout autant que je t'aime. Il plaça à nouveau la tête d'Astrid dans son cou, une main lui caressant gentiment les cheveux, comme à une grande enfant. Tu as toujours été ma cousine préférée, Prims. Je t'aime de tout mon cœur et c'est pour ça que je voudrais que tu trouves l'amour directement, le grand, le vrai, il paraît qu'il existe, sans avoir à d'abord passer par des gars comme moi. Sa voix se fit plus sévère tout à coup. Et rien ne devra être fait avant le mariage, pigé ? Même pas dormir dans le même lit !


House Morgan
(et Hartell)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers



avatar
P. Astrid Morgan
Messages : 726
Age : 22
Date d'inscription : 26/02/2014




Message
Lun 31 Mar - 15:09
Richard ∞ Astrid
So many thoughts that I can't get out of my head. I try to live without you, every time I do I feel dead, I know what's best for me, but I want you instead, I'll keep on wasting all my time over and over, over and over, I fall for you, over and over, over and over
Astrid remarqua à quel point son cousin avait l'air contrarié, et toujours irrité. Mais une fois le malentendu dissipé, il sembla se décontracter légèrement. Il soupira et la prit à nouveau sur ses genoux. Par réflexe, elle passa machinalement ses bras autour de son cou à nouveau. Elle était peut-être un peu grande maintenant pour s'asseoir sur ses genoux comme ça, mais ça n'était pas vraiment grave, ça restait confortable, et tout le monde n'avait pas forcément eut ce privilège avec Richard.

Mais elle ne comprenait pas pourquoi il réagissait ainsi. C'est vrai, même en admettant qu'elle soit allée plus loin avec autant de personnes, lui ne se gênait pas à son âge. Était-ce parce qu'elle était une fille que c'était différent ? Cette idée la révoltait. Elle faisait ce qu'elle veut non mais. Jaloux ou pas, s'il n'arrêtait pas son attitude, il n'avait aucun droit de décider de ce genre de chose.

Et en plus, il se contredisait tout seul. Il disait que quelqu'un comme lui ne mériterait jamais sa première fois, mais qu'il devait le faire avec quelqu'un qui l'aime autant que lui. Astrid fronça les sourcils, bien que restant calme lorsqu'il cala sa tête dans son cou pour lui caresser les cheveux.

« Pourquoi c'est pas ce que toi t'as fais alors ? Et pourquoi je pourrai pas avec toi ? Tu dis toi-même que je dois le faire avec quelqu'un qui m'aime comme toi tu le fais. »

Et qu'est-ce que ça insinuait "des gars comme lui" ? Les dragueurs de pacotille ? Pah ! Comme si elle pouvait s'intéresser à ce genre d'homme libertin et volage. Hum. Richard était une exception, elle l'a connu avant qu'il ne devienne comme ça.

« Je veux pas le faire avec quelqu'un d'autre que toi. Je suis sûre que tu l'as déjà fais. Plein de fois. Parfois avec des filles de mon âge, pas vrai ? »

Sa voix se brisa légèrement. Pourquoi est-ce qu'il la traitait comme un enfant maintenant alors que tout à l'heure il l'embrassait comme si elle était une femme ? Elle détestait ça, elle détestait les gens qui changeaient tout le temps d'avis sans raison apparente. Elle s'écarta de lui, vexée.

« Tu me demandes de faire tout ça, mais tu respectes même pas ce que tu me demandes de faire. Pourquoi ? Pourquoi je serai différente de toi ? »

code by Silver Lungs


Beware the Morgan

Titres spéciaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier



avatar
Richard Morgan
Messages : 543
Age : 22
Date d'inscription : 11/03/2014




Message
Lun 31 Mar - 23:24

Richard avait peur pour sa cousine. Ça le rassurait de l'avoir dans ses bras ainsi, ça lui donnait l'impression qu'il pouvait veiller sur elle, que quoi qu'il arrive il pourrait la protéger contre le monde extérieur et contre les gens qui le parcouraient. À la simple pensée qu'elle se soit faite empoisonner et que ça soit de sa faute, il tremblait de rage et il était désespéré. Il n'avait causé de tort à personne et elle non plus. Elle ne méritait pas une telle chose. Elle ne méritait pas de devoir se réveiller et d'avoir tous les souvenirs de ce qui c'était produit ici. Cette humiliation, elle ne la méritait pas. Lui non plus.

Elle l'arracha de ses pensées en lui adressant des reproches. Pourquoi est-ce qu'il avait fait ça ? Pourquoi est-ce qu'il continuait de faire ça ? Il ne savait pas. Peut-être cherchait-il quelque chose. Peut-être était-ce l'attention, l'impression d'être aimé. Il ne savait pas. Il aimait ça, tout simplement, les filles, leur contact, la chaleur humaine, le jeu. Être quelqu'un d'autre pour réussir à s'en approcher. La victoire lorsqu'il réussissait. Sortir de l'ennui. Astrid aussi. Astrid qui ne lui parlait plus que pour le réprimander. Astrid qui venait lorsqu'il avait fait une bourde. Astrid qui ne lui parlait plus, qui ne le regardait plus. Astrid qui comptait plus que tout pour lui.

-Oui, quelqu'un comme moi parce que personne ne pourra t'aimer plus que moi je t'aime, affirma-t-il très sérieusement. Ça au moins c'était vrai. Elle aurait pu être sa sœur que ça n'aurait pas été différent.

Il ne répondit pas à la question suivante. Oui, il l'avait déjà fait plein de fois. Et oui, avec des filles de l'âge de sa cousine parfois. Elles étaient tellement plus manipulables pour la plupart. Il suffisait qu'un garçon un peu beau comme lui les regarde dans les yeux pour qu'elles se mettent à battre des cils. Les embobiner était facile, ça n'avait rien d'un défi et leur innocence lui plaisait même s'il se trouvait ignoble à cette idée maintenant qu'elle lui faisait elle-même des avances.

Lorsqu'elle s'écarta de lui en le regardant de travers, Richard la regarda d'un air blessé.

-Pourquoi ? Tu as envie de faire comme moi ? Je... je croyais que tu m'aimais !

Jouer la comédie, encore et toujours. Dans son état, elle ne verrait rien d'autre que le fait qu'elle venait de blesser la personne qu'elle aimait et elle allait bientôt s'en vouloir. Il ne voulait pas qu'elle soit comme lui parce que ce n'était pas une vie qui pourrait permettre à Astrid de se faire respecter. Déjà qu'on ne le respectait pas lui, si en plus c'était une fille et qu'elle n'avait que quinze ans... Richard ne supporterait pas qu'on la traite de pute. Pas sa cousine. Pas sa famille. Quitte à lui-même aller la recadrer si elle dérapait.

-Je ne veux pas que tu dérapes comme moi, parce que je veux rester le seul homme de ta vie. Mais je ne veux pas que tu te sentes traitée comme les autres femmes que j'ai pu connaître. Je veux attendre le mariage avec toi pour te montrer à quel point je suis sérieux et à quel point je t'aime.

Voilà, avec ça elle devrait le lâcher un peu avec son envie d'aller plus loin avec lui dans le sens sexuel du terme. En plus il espérait qu'ainsi elle abandonne le sujet sur une possible dépravation de sa part qui était de toute façon absolument inacceptable et impossible. Richard ne le permettrait pas. Il lui sourit et posa son front contre le sien, un contact innocent qu'il voulait bien leur laisser.

-Pour le moment on peut être heureux simplement. Je ne veux que ça. On a tout le temps de s'aimer Pims, murmura-t-il doucement.

Prononcer ces paroles lui brisa le cœur. Il savait que rien n'était plus faux. Dans quelques heures, elle allait se réveiller, puis elle allait le haïr de toutes ses forces, de toute son âme. Sa gorge se serra à cette idée. Tout ça était de sa faute.


House Morgan
(et Hartell)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers



avatar
P. Astrid Morgan
Messages : 726
Age : 22
Date d'inscription : 26/02/2014




Message
Mer 2 Avr - 14:58
Benedict ∞ Astrid
Even if your lips curse at me, that's not what I mean. Even if your heart throws me away, that's not what I mean. Why don't you know the meaning of my tears ? I'm not saying we should end it. I'm asking you to hold me. Your attitude was different, making my heart ache, you felt strange. The sky is dark as if it will rain.
Astrid était de plus en plus confuse. Un coup il lui disait qu'il l'aimait plus que n'importe qui, mais il refusait de faire quoique ce soit avec elle. Un autre il lui disait qu'il fallait qu'elle trouve la bonne personne pour le faire, et ensuite il lui disait de faire attention à tout le monde. Décidément, elle ne le suivait pas, il fallait qu'il se décide à la fin, c'était agaçant comme attitude ! Elle détestait ça, quand les gens ne savaient pas ce qu'ils voulaient. Elle, elle voulait juste passer le reste de sa vie à ses côtés, se marier avec lui, avoir des enfants et tout le reste, comme n'importe quel Morgan. Et en plus ils étaient deux Morgan, alors Richard aspirait forcément à ce genre de vie aussi ! Elle se radoucit pourtant, touchée de voir que ses paroles semblaient l'avoir blessé. Ce n'était pas ce qu'elle voulait.

« Non, je... Je t'aime Ricky, ce que je voulais dire c'est que je voulais faire tout ça avec toi, et je vois pas où ça pose problème... »

Elle ne comprenait pas pourquoi elle devrait attendre. Comme si beaucoup de couples attendaient le mariage de nos jours avant de faire quoique ce soit ! Même lui n'avait pas attendu, c'était ridicule. Et puis ça serait un peu louche si deux personnes en couples refusaient de coucher ensemble avant le mariage non ? Ca témoignait un manque de désir quelque part, et le désir faisait parti de l'amour. Astrid désirait Rick et elle savait que Rick la désirait aussi, alors pourquoi est-ce qu'il était aussi réticent ?

« Mais on n'a pas besoin d'attendre ! Je sais que tu es sérieux, je sais que tu m'aimes, j'ai pas besoin de plus de preuves que ça... »

Astrid le regardait avec des yeux de chiens battus. Elle ne faisait JAMAIS ça d'ordinaire, un Morgan n'utilisait jamais ce genre de méthode pour parvenir à ses fins. Ils préféraient la technique bulldog à la technique cocker. Mais il avait raison, ils avaient tous leur temps, et mieux valait éviter de s'attirer des ennuis pour le moment. Ca serait mauvais s'ils se faisaient prendre et que ça parvenait aux oreilles de Holly. Elle se mordit la lèvre, encore rouge et gonflée, puis hocha doucement la tête.

« D'accord, on a pas besoin de faire quoique ce soit pour le moment.»

Et elle cala bien sagement sa tête dans le creux de son cou, calmée dans ces ardeurs, puisque c'était ce qu'ils voulaient. Pour autant, ils ne pouvaient pas passer tout leur temps dans les vestiaires, mais elle ne savait pas comment ils feraient pour être discrets une fois dehors. Elle ne pourra pas retenir son amour aussi longtemps.

Alors qu'elle réfléchissait, ses yeux furent attirés par quelque chose de lumineux. Elle baissa les yeux vers son poignet, sa main était restée sur l'épaule de son cousin. Son bracelet avait attiré la lumière du soleil. Tiens, depuis est-ce qu'elle avait ça ? Elle devrait le retirer, ça ne ferait pas plaisir à Richard qu'elle porte les cadeaux venant d'un autre garçon. Elle fronça les sourcils. Un autre garçon ? C'était qui déjà... Alors qu'elle essayait de s'en souvenir, Astrid eut l'esprit complètement brouillé, ça lui donnait le tournis. Elle s'écarta de Richard pour se tenir le crâne, c'était perturbant comme sensation.

« Je crois qu'il faut VRAIMENT que j'aille à l'infirmerie...»

Elle n'allait pas bien.

code by Silver Lungs


Beware the Morgan

Titres spéciaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier



avatar
Richard Morgan
Messages : 543
Age : 22
Date d'inscription : 11/03/2014




Message
Jeu 3 Avr - 16:26

Richard commençait à trouver la situation vraiment difficile à supporter. Elle prétendait vouloir tout faire avec lui à présent. De mieux en mieux. À la simple idée de faire quoi que ce soit avec sa cousine, il avait envie de vomir. Pas qu'il ne la trouvait pas attirante, sa cousine était sa cousine, donc forcément à ses yeux c'était la plus belle du monde et de l'univers, cependant elle était justement sa cousine, et pour cette raison la simple idée de devoir lui faire plus qu'un câlin et un bisous sur la joue le rendait nauséeux. Bien entendu il gardait une façade pour ne pas qu'Astrid voit tout ça et il lui fit même un regard soulagé.

-Tu me rassures, mais ne t'inquiète pas, dès que je t'aurais mis la bague doigt, toi et moi on fera ce qu'on avait commencé à faire tout à l'heure et bien plus encore ! Lui dit-il avec le petit sourire qui allait bien.

Tu parles, il risquait surtout de ne plus jamais pouvoir lui parler de sa vie après ça. Déjà parce qu'il aurait trop honte de tout ce qu'il lui avait dit, mais en plus parce qu'elle ne souhaiterait sûrement pas lui reparler. Genre plus jamais. Il la comprendrait quelque part, il avait du sortir le grand jeu pour réussir à faire ce qu'il voulait sans l'inquiéter et ça serait assez traumatisant de se rappeler de tout ça après coup, mais il n'y pouvait rien s'il n'avait pas imaginé qu'on pourrait l'empoisonner.

-Évidemment que je suis sérieux et je suis heureux que tu saches que je t'aime vraiment, mais regarde la réputation que je me traîne ! Les autres ne comprendraient pas et tant qu'on est à Poudlard, c'est trop dangereux de se laisser aller à vivre notre amour. Il ne faut pas que les autres soient au courant, d'accord ?

Il passa à nouveau une main sur sa joue et posa son front contre le sien en se mordant la lèvre. Que de la comédie tout ça, mais il fallait que ça ai l'air vrai pour elle, il ne voulait pas la faire souffrir.

-J'aimerais tellement pouvoir te montrer à quel point je te considère vraiment comme une femme, une vraie, la seule digne de moi...

Il la laissa caler à nouveau sa tête dans son cou en se demandant ce qu'il avait fait pour mériter une chose pareille. Sûrement quelque chose d'horrible. Mais pourquoi est-ce que tout devait retomber sur sa cousine ? C'était elle qui allait le plus souffrir en se réveillant, quoi qu'il ne serait pas mal loti non plus question souffrance. Il aimait sa cousine plus que tout, elle faisait partie de sa famille et il adorait sa famille, mais il était sûr à présent qu'une fois les effets de la potion dissipés, elle ne voudrait plus jamais le voir, ni l'approcher, ni quoi que ce soit d'autre.

Son regard fut également attiré sur le bracelet que portait Astrid. Il était joli et assez fin. C'était étonnant qu'elle accepte de porter quelque chose comme ça, mais ça lui allait assez bien. Il prit son poignet dans sa main et le tourna pour pouvoir l'observer mieux. Ce n'était pas son genre d'acheter ce genre de chose. On avait du le lui offrir. Un cadeau d'Holly pour son nouveau poste de capitaine de l'équipe de Quidditch ? Non, ça devait être autre chose, il était sûr qu'elle ne le portait pas le jour de son anniversaire.

-C'est joli. Qui te l'a donné ? Demanda-t-il.

Cependant elle fut soudainement prise d'un mal de crâne et ne répondit pas à sa question, disant qu'elle souhaitait aller à l'infirmerie. Richard paniqua, il ne fallait surtout pas qu'elle aille là-bas, sinon l'infirmière allait savoir qu'elle avait été empoisonnée. Il chercha rapidement une solution à son problème et n'en trouva qu'une qui ne lui plaisait pas plus que ça. Richard était bon en potion, excellent même, mais en préparer une pour sa cousine ne l'enthousiasmait pas plus que ça. Cependant il n'avait pas le choix.

-Non, inutile, je vais m'occuper de toi. Vient, on va aller dans mon dortoir, je vais te préparer quelque chose qui va te requinquer. Mais n'oublie pas ! Personne ne doit savoir qu'on est ensemble, d'accord ? On y va ensemble, mais il ne faut pas qu'on soit trop suspect, sinon on pourrait nous séparer à jamais, prévint-il d'un ton grave.


House Morgan
(et Hartell)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers



avatar
P. Astrid Morgan
Messages : 726
Age : 22
Date d'inscription : 26/02/2014




Message
Jeu 3 Avr - 18:01
Richard ∞ Astrid
Even if your lips curse at me, that's not what I mean. Even if your heart throws me away, that's not what I mean. Why don't you know the meaning of my tears ? I'm not saying we should end it. I'm asking you to hold me. Your attitude was different, making my heart ache, you felt strange. The sky is dark as if it will rain.
Astrid se braqua, la douleur dans son crâne était encore plus forte maintenant qu'elle essayait de se souvenir de... De qui ? Elle regarda le bracelet en se concentrant de toutes ses forces. Petit à petit, l'image de quelqu'un s'imposa dans son esprit, bien que sa silhouette soit floue.

« ... C'était un cadeau d'anniversaire. »

Ca ne répondait pas à la question, mais plus elle essayait d'y réfléchir, plus elle avait mal. Alors elle arrêta. Elle sembla reprendre ses esprits. De toute façon, aucun garçon ne comptait plus que Richard, ça n'avait pas d'importance !

« Mais je préfère le livre que tu m'as offert ! »

Astrid sentait encore qu'elle avait la migraine, mais c'était moins fort que tout à l'heure. Elle fut touchée que son cousin veuille s'occuper d'elle, mais même si elle savait qu'il était excellent en potion, elle était sûre que Mademoiselle Euphrasie serait tout aussi efficace, si ce n'est plus. Quoiqu'avec Absynthe Bridgestone dans les parages, c'était moins sûr. Ca ne lui faisait pas plaisir de devoir faire comme comme s'ils n'étaient pas ensemble, mais elle ne voulait pas prendre le risque de se faire séparer de son cousin.

« D'accord... On y va alors. »

Elle se leva de ses genoux à contrecoeur et attendit qu'il en fasse de même avant de sortir des vestiaires, fermant derrière elle, pour aller dans la salle commune des Serpentards. Pendant tout le trajet, elle ne dit rien, se contentant de regarder là où elle marchait pour ne pas être tentée de regarder Richard, bien qu'elle mourrait d'envie de se pendre à son cou pour bien montrer qu'il était à elle et seulement à elle.



code by Silver Lungs


[La suite dans le dortoir des Serpy, ici]


Beware the Morgan

Titres spéciaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas

Le clafoutis c'est exquis [Semi-fluffy] ϟ Elyrian & Astrid & Richard

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WIGGENWELD ! :: 
 :: Extérieur :: Terrain de Quidditch :: Vestiaires
-
Vote pour WW parce que tu l'aimes ♥