Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille... Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres. Le monde magique anglais est en ébullition à mesure que les trois candidats s'opposent, laissant un peu leurs charges respectives à l'abandon au profit de leur campagne. C'est ainsi qu'à Poudlard, un joyeux bazar règne souvent en l'absence du directeur, et que les créatures de tous poils envahissent peu à peu les villes sorcières pour le meilleur comme pour le pire !
poufsouffle
1189 pts
serpentard
918 pts
serdaigle
661 pts
gryffondor
612 pts

l'unité
203 pts
ligue des sorciers
223 pts

Caesius ▬ fondatrice retirée
Viridus ▬ administratrice
Kalev ▬ modératrice
Sloan ▬ modératrice
Flavian ▬ modératrice



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

▬ Who cares ? ▬

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Poufsouffle
tiamoooo tiiii amooo ♫



avatar
Timothy E. Mills
Messages : 424
Date d'inscription : 31/03/2014




Message
Lun 31 Mar - 5:31

TIMOTHY MILLS

There once was a boy named Harry

Prénoms ϟ Timothy Eliott
Âge ϟ 17 ans
Nationalité ϟ Anglais
Origine ϟ Né-moldu
Année d’étude ϟ7ème
Options ϟ Divination & Soins aux créatures magiques
Maison ϟ Poufsouffle

Destined to be a star


Baguette Magique ϟ 31 centimètres, en bois d'ébène. Le coeur est en plume de phénix. Elle est rigide, rapide, mais particulièrement têtue.
Patronus ϟ Un écureuil.
Odeur de l'Amortentia ϟ L'odeur de l'encre mélangée à celle d'un vieux livre qui n'a pas été ouvert pendant des années. On peut parfois y sentir une petite odeur de parchemin brûlé en fond.
Forme de l'épouvantard ϟ Un brainstorming. Juste un gros tas de mots valsant dans les airs. Des mots qui frappent, des mots qui font mal ou juste des mots trop longs qu'il ne pourra jamais utiliser comme il le faut.
Reflet du miroir du Riséd ϟ Lui avec un recueil de poésie marqué de son nom dans ses mains. Le visage décoré d'un sourire serein, mais fier.
Peut voir les Sombrals ϟ Non. Pas pour le moment. Et pour jamais, il espère.
Matière préférée ϟAstronomie. Parce que c'est beau, les étoiles. Mais il aime bien défense contre les forces du mal, aussi. Mais ça veut pas dire qu'il s'applique plus qu'ailleurs, malheureusement.
Friandise favorite ϟLes baguettes à la réglisse. Bien banal, mais ça le dérange pas. C'est ce qu'il y a de mieux.
Sortilège favori ϟLégilimens
Potion favorite ϟVéritasérum
Créature favorite ϟ Il aime beaucoup les Chimères. Principalement à cause de leur nom.
Plante favorite ϟL'aconit
Sorcier célèbre en modèle ϟBien qu'il ne sente aucune affinité avec le monde magique, il admire un peu Paracelse.

La renommée est une amie bien peu fidèle.


A dreamer is one who can only find his way by moonlight, and his punishment is that he sees the dawn before the rest of the world.
-Wilde


Tic Tac Tic…; le bruit de l’horloge quand il murmure entre ses dents qu’il s’ennuie. Alors qu’autour de lui, les livres s’empilent graduellement et les devoirs s’accumulent trop vite. Il leur jette un œil et dépose délicatement sa baguette. Les livres se calment. Il ronge son ongle d’oriculaire en chuchotant nonchalamment : « demain ».  L’assiduité, c’est pour les gens qui n’ont rien de mieux à faire. Pour ceux qui ne savent pas qu’ils peuvent mourir dans une minute. Mais surtout, il n’aime pas le travail. Il ne perdrait certainement pas son temps à faire quelque chose qu’il n’aime pas. D’ailleurs, on dit souvent de lui qu’il n’aime rien. Ce n’est pas trop vrai. Parce qu’il aime quand même beaucoup de choses. C’est juste qu’il ne le dit pas. De même pour les détails superflus qui ne devraient pas être mentionnés. Ça servirait à quoi ? À part à le catégoriser. Mais ça le catégorise quand même, en fait. Il s’en rend pas trop compte, parce qu’il n’est pas hyper perspicace. Il est souvent considéré comme un type difficile à satisfaire. Il chiale quand ça lui plait pas, enfant gâté qui ne l’a pourtant jamais été. Il est un peu égoïste en fait. Encore hier, il chialait à un professeur –il a déjà oublié lequel, que sa note ne lui plaisait pas. Têteux de prof qui se fout de la charité. Quand on ne travaille pas comme il le faut, on a ce qu’on mérite.

Mais ça ne le touche pas vraiment.

Il dépose sa joue contre la table en bois froid. Il est étrangement confortable. Il est un peu comme un chat, le jeune homme. Il trouve satisfaction et confort dans les endroits les moins communs et les moins confortables.

« Pourquoi faire aujourd’hui ce qu’on pourrait faire demain. », qu’il pense en tirant son devoir d’histoire de la magie de sous la pile en manque d’équilibre. La vie, pour lui, se vit sur un mode dérisoire. Ses propos sont des satires, ses intentions sont mitigées. On n’est jamais trop bon et on n’est jamais trop mal. Il y a un juste équilibre à respecter. Il ne cherche pas à bien paraître, c’est long et inutile. Parce que d’une façon ou d’une autre, les gens finissent par penser ce qu’ils veulent penser. C’est l’honnêteté qui domine chez lui. Il soupire un peu, attrape sa plume et trace quelques mots sur son parchemin jauni. Des insultes poétiques à l’intention du professeur. Elles ne sont que temporaires, mais ça le défouler. Le défouler de quoi ? Il ne le sait pas. Mais est-ce réellement important… Il continue d’écrire de long en large sur la vieille feuille. Il ne pèse pas ses propos, il est irrationnel et il ne réfléchit pas. Ça lui fait une réputation du type qu’il faut pas trop fréquenter. Parce qu’il est bizarre, pas trop top. Mais il s’en fout. C’est inutile de cacher qui on est, puisque tout fini par remonter à la surface. Souvent au pire moment : c’est la loi de Murphy. Fidèle compagnonne. On ne fuit pas son karma, dit-on. Certains sont malchanceux, d’autres sont chanceux. Il renverse accidentellement son encrier sur le parchemin.  Si tout le monde était pareil, ça serait ennuyant. Malgré tout ça, il n’est pas méchant. Si les gens veulent le penser, qu’ils le pensent. Ça ne lui fait plus grand-chose, maintenant.

Son bras glisse et fait tomber le tas de livres. Il est tombé dans la lune. La lune, c’est bien ce qu’on lui reproche. Il lui rend visite trop souvent. Il voulait être astronaute avant d’être contraint à devenir sorcier et avant de découvrir la poésie.  On ne sait pas trop à quoi il rêve en ce moment, probablement à un endroit un peu mieux. Il lâche sa plume qui tombe lâchement au sol. Pour fuir la maudite vie de sorcier. Il ne l’aime pas. Il n’est là que pour faire plaisir à ses moldus de parents… Parfois un peu trop gentil, Timothy.

Une petite voix féminine lui dit de ne pas s’endormir là.

Il n’y porte pas trop attention.


Ce n’est pas si important. Ce qu’on lui dit lui rentre par une oreille, mais on ne sait pas trop si ça lui sort par l’autre ou si ça continue de voyager dans la matière grise. Ça travaille beaucoup, en dedans. Il pense énormément. Peut-être un peu trop. Mais sur d’autres choses que les devoirs, malheureusement. Sur son futur, probablement. Sur des choses qu’il pourrait écrire dans son cahier. Parce qu’il est poète dans l’âme. Il couche le laid sur papier, le beau a été trop souvent bordé.  Dénigrer le beau lui permet d’aimer mieux la vie, étrangement. C’est pour ça qu’il a toujours ce sourire trop candide sur son visage, malgré tout.

La pile de devoirs tombe à son tour.

Il s’est endormi.



Espèce de grosse brute repoussante

Parlez nous des relations :
Avec les membres du personnel ϟVariable. Ça dépend du prof ou du membre du personnel.
Avec les créatures du château ϟ Il leur passe le coucou de temps à autres. Les fantômes piquent sa curiosité, par contre.
Avec les Serdaigles ϟQuand ils font pas qu'avoir le nez dans leurs livres, il les apprécie un peu. Mais dans l'ensemble, c'est pas trop son genre de personne.
Avec les Poufsouffles ϟC'est sa maison. Il l'apprécie. Mais ça lui a pris un moment. Il avait vraiment l'impression d'être un looser, avant. Il a finit par s'adapter. Les gens sont assez sympa, ça aide.
Avec les Gryffondors ϟIl les aime bien. Ils sont spéciaux, c'est bien. Par contre, c'est mieux lorsqu'ils sont calmes. Timothy aime pas trop le désordre humain.
Avec les Serpentards ϟC'est mitigé. Il a faillit finir là-bas, il a donc une certaine admiration pour ceux-ci. Cependant, il lui arrive de passer à côté d'un groupe de jeunes serpents et de plisser les yeux en se disant "j'aurais pu finir là-bas." d'un air un peu dégoûté, le tout en remerciant le gentil Choixpeau dans sa tête.

Par le caleçon de Merlin !


Tu sais pas où t’as foiré ta vie pour te ramasser là où t’en es.

Tu remontes dans tes souvenirs, mais tu trouves rien.

Tu vois pas ce que t’as pu faire de mal.

T’es né dans une famille ordinaire, quelque part dans le banal Londres. T’aimes pas Londres. C’est trop Londres pour toi. Mais bon, c’est pas nécessaire de t’en rappeler maintenant. Tes parents sont tous les deux enseignants. Ta mère c’est les maths, ton père c’est la littérature. C’est nul, tu trouves. Comment tu peux aimer la vie quand t’es condamné à être coincé dans une école où tout le monde est habillé pareil. C’est drôle, parce qu’on pourrait se demander la même chose de toi. Comment tu fais pour aimer la vie dans cette école où tout le monde est habillé pareil, en couleurs ternes ? L’école primaire te manque. Le moment où tu pouvais porter ce que tu voulais quand tu voulais.

Mais bon. Tu t’en fous de quoi tu portes, en fait. Tant que tu sois habillé.

À part tes parents, t’as pas vraiment d’autre famille. T’as une petite sœur, oui, mais tu la vois jamais. Et elle est trop jeune pour t’écrire ( c'est ce que tu essaies de te faire croire, du moins... Elle a beau avoir seulement six ans de moins que toi, elle est encore très jeune !) De ce que tes parents t'en disent, tu sais qu'elle est une enfant comme tu l'étais. Souriante, toujours contente et pleine d'imagination. Mais, au contraire de toi lorsque tu étais jeune, elle est vive et convaincue de ce qu'elle veut et pense. Toi, tu courais partout, au sens angoissé du terme. De tes mains maladroites, tu brisais presque tout ce que tu touchais. Ton enfance te manque pas du tout, en fait.

Tes parents, ils t’ont toujours aimé.  Mais t’en doutes. T’en doutes parce que tu penses que s’ils t’aiment vraiment, ils t’auraient pas forcé à venir ici. En fait, tu penses qu’ils t’ont forcé à venir ici. En fait, ta mémoire sélective t’a fait oublier le fait que tu leur as dit « oui » pour éviter de les blesser. C’est de ta faute si t’es à Poudlard, en fait. T’as lu la lettre et t’en as parlé à tes parents. Aussitôt dans le train!

Tu te demandes soudainement pourquoi t’en veux autant à la magie.

Tu te rappelles quand t’avais un truc comme dix ans. Tu es tranquillement assis à ton bureau. T’as pas spécialement envie de travailler et tu fixes d’un œil de merlan mort ta feuille et ton crayon. Ton crayon s’est levé tout seul et se met à écrire. Tu paniques dans ta tête. Les autres se retournent  en t’entendant geindre. Tes yeux s’ouvrent grand, les leurs aussi. Ils crient.

« Sorcier! »

« Monstre! »

« Tu fais peur! »

« M’approche pas! »


La prof fait rien. Tu veux qu’elle fasse quoi ? C'est une prof. Les prof font rien, c’est connu.

Tes parents, eux, quand ils l’ont vu de leurs propres yeux, ils ont trouvé ça étrange. Très étrange, mais pas mal. Tes parents sont eu peu foufous. Tu sais plus trop de qui tu retient. en fait. C’est bizarre.

Mais c’est à cause de tout ça que t’aimes pas la magie. Parce que c’est là que t’as commencé à en voir de toutes les couleurs. Même si ça te faisait pas grand-chose. Tu les aimais pas, les autres, de toute façon. Ils étaient trop banal. Enfin, c’est ce que t’essaies de te faire croire.

Mais  ça faisait, quand même mal.

Tu te souviens du « Timo…Tommy! » lors du cours de sport suivant l’anecdote. C’est la première fois qu’on te choisit en dernier. T’as pleuré. Tu pleurais jamais, enfin, pas souvent. Parce que t’as compris que maintenant, t’avais presque plus d’amis.

C’est pour ça que t’as eu du mal en arrivant à Poudlard. Parce que t’as eu l’impression d’être rejeté quand le choixpeau t’a donné ta maison.

« Hm-Hm. Un choix subtil. Quoique peut-être pas... Je dirais Serpen... POUFSOUFFLE ! »

Ça t’a rappelé des mauvais souvenirs. En plus, les élèves-déjà-sorciers que t’as croisés avant la répartition t’en disaient du mal.

Mais c’est la vie, tu supposes.

Maintenant t’aimes bien Poufsouffle, c’est ce qui compte.

Avant, t’attendais l’été et les vacances de Noël plus que tout. Parce que t’aimais retourner chez toi et faire d’autre chose que des trucs de sorcier. C’est durant les grandes vacances de ta première année que t’as découvert la poésie. C’est là que t’as compris que le monde était laid. Pas que pour toi. Mais que c’était pour ça qu’il fallait voir la vie en rose. Pour pas se laisser enterrer sous le gris de la vie. Pour apprendre à tirer du bien même de ce qu’on aime pas.

Dans le fond, t’as pas foiré ta vie. T’as juste pas encore compris comment l’interpréter.

Mais tu l'aimes bien, ta vie. Parce que sans elle, tu serais pas ce que tu es présentement. Ça serait malheureux.

Mais, je suis l'élu.

Pseudo ϟ Mimmy !
Et l'âge ϟ 18 bougies.
Male, Femelle, où Dumbledore ϟ Shedumbledore ! :,D
Comment tu as connu WW ϟ C'était il y a fort longtemps.
Est-ce que tu aimes WW ϟ Bein non.
Est-ce que tu aimes beaucoup WW ϟMoi j'aime ça retourner à des endroits que j'aime pas.
En vrai, je vous aime beaucoup. ♥
Des réclamations ? ϟNope !
Personnage sur l'avatar ϟ Marco Bodt - Attack on Titan



"We're the new romantics"
we're all bored we're all so tired of everything we wait for trains that just aren't coming we show off our different scarlet letters trust me mine is better we're so young that we're on the road to ruin we play dumb but we know exactly what we're doing we cry tears of mascara in the bathroom honey life is just a classroom cause baby i could build a castle out of all the bricks they threw at me (c) endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

PNJ



avatar
Le Choixpeau Magique
Messages : 1367
Date d'inscription : 05/05/2013




Message
Lun 31 Mar - 11:52


Hm-Hm. Un choix subtil. Quoique peut-être pas... Je dirais Serpen... POUSOUFFLE !





Re-Bienvenue sur WW petit pin !
Heath ♥ Le choixpeau est ému de te répartir à nouveau ;;
Courage pour l'histoire, n'hésites pas si tu as des questions. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Poufsouffle
tiamoooo tiiii amooo ♫



avatar
Timothy E. Mills
Messages : 424
Date d'inscription : 31/03/2014




Message
Lun 31 Mar - 23:17
Uhuh <3

J'ai fini !  


"We're the new romantics"
we're all bored we're all so tired of everything we wait for trains that just aren't coming we show off our different scarlet letters trust me mine is better we're so young that we're on the road to ruin we play dumb but we know exactly what we're doing we cry tears of mascara in the bathroom honey life is just a classroom cause baby i could build a castle out of all the bricks they threw at me (c) endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

PNJ



avatar
Le Choixpeau Magique
Messages : 1367
Date d'inscription : 05/05/2013




Message
Mar 1 Avr - 1:00


Cher Timothy E. Mills, tu es désormais validé ! Tu peux aller gambader tout nu (ou non) dans les couloirs de Poudlard. Pense à passer dans la Gestion du Sorcier et d'ouvrir ton Passeport Wiggenweld. Tu peux également rejoindre un Club de ton choix ou en créer un. Au moindre besoin, le staff est à ton service - n'hésite pas à faire appel à nous ♥.

BIENVENUE A POUDLARD !




Han, un sorcier qui n'aime pas la magie !
Officiellement bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas

▬ Who cares ? ▬

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WIGGENWELD ! :: 
 :: La Cérémonie de Répartition :: Bienvenue à Poudlard !
-
Vote pour WW parce que tu l'aimes ♥