Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille... Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres. Le monde magique anglais est en ébullition à mesure que les trois candidats s'opposent, laissant un peu leurs charges respectives à l'abandon au profit de leur campagne. C'est ainsi qu'à Poudlard, un joyeux bazar règne souvent en l'absence du directeur, et que les créatures de tous poils envahissent peu à peu les villes sorcières pour le meilleur comme pour le pire !
poufsouffle
1189 pts
serpentard
918 pts
serdaigle
661 pts
gryffondor
612 pts

l'unité
203 pts
ligue des sorciers
223 pts

Caesius ▬ fondatrice retirée
Viridus ▬ administratrice
Kalev ▬ modératrice
Sloan ▬ modératrice
Flavian ▬ modératrice



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

I feel pretty. # Wesley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invité



avatar
Invité



Message
Ven 11 Avr - 3:40


I feel pretty.

Il faisait beau.
Tu aimais bien quand il faisait beau.

Tu espérais surtout qu'il y aurait beaucoup de gens qui pensaient la même chose que toi; quand il fait beau, il faut aller dehors. Est-ce qu'aller dehors c'était bien, quand il faisait beau ? Ou alors c'était mieux d'aller dehors uniquement quand il faisait beau ? Avant tu aimais bien la pluie. Lance aussi il aimait peut-être la pluie ? Tu pensais à n'importe quoi. Ça changeait pas trop de l'habitude, en fait. T'avais toujours pensé à n'importe quoi, parce que tu savais pas faire autre chose. Tes pensées étaient comme un nuage trop plein de coton, de licornes pailletées et d'étoiles toxiques tellement elles étaient sucrées. Si en plus ça voulait rien dire, c'est parce que le contenu de ta tête était incompréhensible, lui aussi. Quoiqu'il en soit, t'étais partie vers les jardins.

Parce qu'il faisait beau.
Tu aimais bien quand il faisait beau.

Sauf qu'il y avait personne et ça, c'était moins chouette. Les jardins étaient toujours plus beaux lorsqu'ils étaient fleuris de magnifiques fleurs appelées sorciers. En fait tu n'aimais pas du tout être seule, même si tu l'étais très souvent.

Mais tu aimais bien quand il faisait beau.

Alors forcément, tu as avancé en sautillant pour finir couchée dans l'herbe, à te rouler dedans, les yeux presque fermés. Tu rêvais, peut-être. Tu savais pas trop de quoi tu rêvais mais c'était agréable de rêver à des trucs qu'on savait pas trop. Tu pensais de nouveau à n'importe quoi.

Mais tu aimais bien quand il faisait beau.

Alors c'était pas trop grave.
Même si tu étais seule.
Alors que les cours étaient déjà finis.
Revenir en haut Aller en bas

L'unité
& catwoman TMTC



avatar
Wesley E. Jefferson
Messages : 665
Date d'inscription : 29/09/2013




Message
Sam 12 Avr - 17:45
A l’arrivée des beaux jours, l’année dernière Wesley n’avait rien de plus urgent à faire sinon que d’essayer de battre le record de rebond au lancé de galet sur le lac, de profiter du soleil sans la moindre arrière pensée.  Maintenant il n’avait plus vraiment le temps de courir après le lapin blanc dans les jardins, les entrainements de l’équipe de Quidditch s’enchainaient et Wesley faisait de son mieux pour se mettre au niveau de l’équipe, allant même jusqu’à s’entrainer en dehors, seul et parfois rejoint par Victoria. A cela se télescopait les autres échéances, les examens de fin d’année se faisaient sentir. Alors le poufsouffle mettait les bouchées doubles de ce coté aussi, il se mettait un peu la pression pour rien mais il voulait bien faire, Wes, comme toujours. C’est pourquoi il avait passé un long moment à la bibliothèque avant de céder à l’appel des sirènes du beau temps, ça ne servait à rien d’aller à la bibliothèque si c’était pour regarder par la fenêtre après tout !

Le poufsouffle dépassa, amusé, plusieurs élèves affublés de lunette de soleil qui travaillaient plus sur leur bronzage que sur leurs cours. En temps normal, il se serait bien dirigé vers le lac qui devait être plus que pris d’assaut vu le climat mais se décida pour le jardin botanique à la place. Wesley gardait ses distances avec le lac depuis. Il en avait fait la promesse à Drew, seul moyen de l’apaiser et de calmer son instinct protecteur. Il avait les meilleures intentions, Drew, mais il refusait de le voir s’approcher de l’étendue d’eau sans sa compagnie. Pour éviter que son ami se fasse un sang d’encre, le grand dadais changeait l’itinéraire de ses ballades. Ca ou surtout le fait qu’il craignait franchement que quelqu’un fasse découvrir le gilet de sauvetage au gryffon qui voudrait sans doute lui en faire mettre un de force.  Ca sauve des vies mais c’est très moche même si c’est de la couleur de la maison ! Les fleurs c’est plus simple et puis ça lui permettait de se donner bonne conscience : il allait réviser sa botanique comme ça !

Here comes the sun, doo doo doo ~ ♪  

Sur ses lèvres les paroles d’une vieille chanson moldue qui correspondait autant à sa bonne humeur et à la météo.  Il fredonnait tranquillement en se pensant seul avant d’apercevoir au détour d’une haie fleurie des chaussures. Et plus précisément deux pieds dépassaient aussi clairement que ceux de la méchante sorcière de l’Est, écrasée par la maison de Dorothy dans le magicien d’Oz.  Ces souliers n’étaient pourtant pas de rubis mais appartenaient bien à une sorcière, heureusement pas aplatie sur l’herbe par un quelconque bâtiment ! Le jeune homme s’arrêta un instant, dos au soleil, le temps d’évaluer si la demoiselle était endormie, stupéfixiée ou avait été mordue par une plante du jardin.  Les plantes étaient magnifiques ici et surtout moins dangereuses que dans la serre mais il ne fallait pas négliger le caractère assez fourbe de certaines fleurs, en apparence chatoyante mais qui n’avait qu’une envie, à savoir mordiller la chaire tendre de mains un peu trop aventureuses.  Et Jodie, sucrée et tendre devait être une friandise de choix pour ce genre de chose. Elle avait l’air d’aller bien, ce qui était rassurant. Les cheveux roses reposaient en couronne autour du visage paisible, ses cils papillonnèrent un instant concluant l’hypothèse numéro 4 : aucune des trois précédemment énoncées.

Wes marcha volontairement très bruyamment sur une brindille pour s’annoncer sans faire bondir la jeune fille. Il s’accroupit en face d’elle, un petit sourire en coin.

« Tu arrives à lire dans les nuages ? Je vois toujours de la barbe à papa, moi. »





Acceptance
"You're braver than you believe, and stronger than you seem, and smarter than you think." © Joy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



avatar
Invité



Message
Sam 12 Avr - 18:58


I feel pretty.

Un craquement de brindille. Par réflexe, tu avais maladroitement tourner la tête sur le côté, dans le sens opposé vers lequel il venait. Tu pensais vraiment que le bruit venait de la gauche, mais il a fallut qu'il passe par ta droite. Merde, t'avais l'air conne maintenant. Mais c'était pas trop grave, parce qu'il semblait ne même pas avoir remarqué. Ou alors peut-être qu'il était vexé sans le dire. De toutes façons, ton cerveau allait trop lentement que pour te torturer avec ça. Tu as préféré lui sourire, en suivant son mouvement du regard. Il s'asseyait ? Pourquoi ? Te tenir compagnie ? Tes yeux le fixaient sans jugement, sans aucune demande. Juste dans l'observation pleine d'un ami. Est-ce qu'il était ton ami ? Peut-être ? C'est bien, d'avoir des amis.

Tu relèves ton dos en étirant tes bras, pour te donner la force de te recourber. Tu clignes plusieurs fois des yeux tandis que tu entre-ouvres les lèvres, dans l'espoir de pouvoir sortir une syllabe. Ta voix ne reviendrait pas aujourd'hui, il fallait croire. Tant pis, tu réessaierais un autre jour, le lendemain peut-être, ou un autre lendemain, qui sait. Tu essayais, c'était déjà ça. Tu attrapes ton carnet que tu ouvres face à lui. Tes courbes étaient bleues, pour s'assortir aux quelques fleurs qui se cachaient à ta vue.

Coucou ! En fait la dernière fois que j'ai regardé dans les nuages y a eu du feu partout et ça m'a fait peur alors j'évite de faire travailler mon imagination, maintenant.

Oui, tu avais eu très peur, ce jour-là, au cours de divination. Bon, le feu n'était apparu que dans tes pupilles et ça n'avait affolé que toi, visiblement. Mais c'était toujours bien que Wesley soit là, feu ou pas feu, nuages ou pas nuages. Puis, tu ne pouvais le nier...

Tu aimais bien quand il faisait beau.

Tu vas bien, aujourd'hui ? Est-ce que tu sais comment éteindre un feu ? On sait jamais, hein.

En fait tu avais vraiment peur. Heureusement qu'il faisait beau. Mais le jour du cours de divination, il faisait beau aussi. Zut.
Revenir en haut Aller en bas

L'unité
& catwoman TMTC



avatar
Wesley E. Jefferson
Messages : 665
Date d'inscription : 29/09/2013




Message
Dim 13 Avr - 19:29
Un ange passa. Wesley offrit à la demoiselle un sourire encourageant tandis que les mots se dessinaient sur ses lèvres sans pouvoir en passer le portail. Il fit celui qui n’avait rien vu pour ne pas la mettre dans l’embarras ou lui donner l’impression qu’il avait pitié d’elle d’une quelconque manière.  Il se laissa tomber dans la mer d’herbe doucement, mieux valait s’assoir de son propre gré que de basculer à un moment ou à un autre par manque d’équilibre.  Il croisa ses longues jambes en tailleur en lisant les boucles de bleu qui courraient sur le papier.

Décidément, il n’était pas le seul a être angoissé par le cours de divination. Et c’était dans des moments pareils que le poufsouffle se rendait compte que, un petit cours de science, ça pourrait être utile dans cette école parfois.  Wes ne pouvait pas assurer à la Demoiselle Rose que ses prédictions étaient aussi fumeuses que les siennes mais il pouvait au moins répondre à sa question.
Il hésita une seconde avant de se jeter à l’eau. Il l’aimait bien, Jodie, elle était gentille. Elle ne se moquerait sans doute pas de lui, par précaution, il tournait quand même son regard sur les cheveux bubblegum plutôt que sur les billes claires de ses iris. La crinière rose tendre ne pouvait pas rire de l’image de Wesley en uniforme de petit louveteau. Même si à la réflexion, il n’était pas certain que ça lui dirait quoi que ce soit, les parents sorciers avaient-ils aussi une organisation similaire et tout un stock de photos de cette période pour embarrasser les sorciers et sorcières devant leurs amis ?

« Quand j’étais petit, j’étais scout et on campait souvent dans des bois, enfin des bois normaux avec des écureuils et des lapins, pas comme dans la foret interdite. Bref, on nous avait appris à s’en occuper histoire de ne pas déclencher des feux de forets. »

La tête reposant sur ses genoux, il affronta le regard de Jodie, avec un léger sourire de confidence. Sous ses mains la caresse de l’herbe. La brise soufflait doucement. Tout autour d’eux des fleurs. De petites fleurs dansantes, délicates.  Du bleu de l’enfance.   Il en oubliait ses devoirs et son retard imaginaire. Elle avait cet effet sur les gens, Jodie, La Princesse des Licornes. Apaisante.

« Tu veux savoir le secret ? Ca peut paraitre bizarre mais il faut étouffer le feu. Tu jettes un gros tissu dessus et ça va l’éteindre.  Ou si tu as pas de rideau sous la main, tu jettes « Aguamenti » assez fort, ça devrait marcher aussi.  Comme ça, tu peux regarder le ciel sans avoir peur maintenant. »

Pas sûr que le professeur Solomon apprécierait énormément de les voir se servir de ses tentures et draperies pour éteindre des feux.  Autre preuve de l’invention de l’extincteur comme révolution dans le monde moldu et dont le monde sorcier pourrait bien bénéficier !

Riddle me this riddle me that mon prefet préféré:
 





Acceptance
"You're braver than you believe, and stronger than you seem, and smarter than you think." © Joy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



avatar
Invité



Message
Dim 13 Avr - 20:33


I feel pretty.

Une teinte d'encouragement se fondait dans son attitude tandis que tu le suivais du regard. Tu l'observes sans un bruit, ton cahier n'osant aucun murmure. Tu tournes une page, tranquillement, remarquant les vilaines tâches que tu avais faite. Merlin, est-ce que tu étais vraiment aussi maladroite ? Il t'était pourtant précieux, ce maudit trésor.

Il ne croise pas une fois ton regard, peut-être apeuré par.. Par quoi ? Tes rubis étincelants ne pouvaient pas lui faire du mal, pas vrai ? D'un coup, tu commençais à avoir peur. Peur de faire des choses pour le blesser, même involontairement. Tu étais ainsi, maladroite, sans compréhension, spontanée, sans limites et sans besoin d'en avoir. Le chemin que tu empruntais toujours n'était pas des plus fleuris de finesse et encore moins de tenue. Tu débarquais telle un ange inconscient, une plume tombée trop tôt. Est-ce que ça, ça blessait Wesley ? Tes yeux l'esquivèrent également. En fait s'ils étaient susceptibles de le blesser, il était hors de question de courir ce risque.

Des lapins, des écureuils, des feux de forêt.. Un moment tu te demandais pourquoi est-ce que ça te faisait plus peur que rêver. Peut-être à cause de cet océan de flammes qui avait débarqué au cours de divination. Dans tous les cas, c'était obligé qu'il y ait un rapport. Avant, tu n'avais jamais eu plus peur que ça des incendies. Ou en tous cas, tu ne le craignais pas.

Aguamenti. Est-ce qu'il était nécessaire de lui préciser que tu étais nulle en sortilège ? Tu n'étais bonne qu'à lancer des paillettes car décidément, tu n'étais qu'une belle fleur. Incapable de réfléchir plus loin que le bout de ton nez malgré une clairvoyance impressionnante. C'était ça, rien qu'une fleur débarquant dans le monde magique sans même avoir appris le moindre sortilège.

Je euh. Je sais pas lancer d'Aguamenti, en réalité.

Ton sourire égaya ton visage alors qu'enfin, il croisa tes yeux. Tu étais un peu gênée de la situation, à vrai dire, savoir que Wesley t'étais supérieur en sortilèges, ça t'avait déjà un peu refroidie quant à ton envie d'étudier. Heureusement que tu n'étais pas là pour ça mais bien pour ces doux rayons de miel qui caressaient ton visage.

Est-ce que tu pourrais m'apprendre ? Enfin. Tu t'en fous peut-être, hein.. En fait je raconte n'importe quoi. Parce que c'est gênant, je suis en sixième et je sais presque rien faire.. A part faire éternuer les gens avec des paillettes.

A cette pensée, des étoiles vinrent éclairer tes yeux. Tu aimais beaucoup ton sort Glitterchoum, c'était amusant de voir les gens éternuer coloré. C'était peut-être un peu moins amusant pour eux..
Revenir en haut Aller en bas

L'unité
& catwoman TMTC



avatar
Wesley E. Jefferson
Messages : 665
Date d'inscription : 29/09/2013




Message
Lun 14 Avr - 20:47
Par reflexe, il porta ses doigts dans ses cheveux embrouillés pour évacuer sa maladresse. Pour la même raison il sauta sur l’occasion de se rattraper d’avoir mis Jodie dans l’embarras. Il aimait bien aider, Wes, ça lui donnait l’impression d’être utile. Il ne refusait jamais quand des deuxièmes années venaient le voir pour de l’aide, même s’il arrivait au grand dadais de faire la moitié du devoir.  Bonne poire, va ! Il souriait, gentiment, tout content de pouvoir partager avec sa camarade.

« Pas de problème, ça me dérange pas du tout d’essayer de te montrer. Et puis t’as pas à être gênée,  tu sais ? Il faut dire que le professeur est… enfin, n’est pas vraiment très… comment dire… »

Il pédalait sec pour trouver le bon qualificatif, avec tact bien entendu, et il avait du grain à moudre pour résumer le cas Emerald.

« Pas très… pédagogue. »

C’était là un bien doux euphémisme comparé à ce qui traversait son esprit. Là, ça aurait plus sonné comme abominable terrible tyran despotique concentré dans un minuscule mètre vingt dénué de toute compassion humain ! Vous voyez le tableau. Enfin le nabot pour le coup, le tableau c’était l’Erudit et lui il l’aimait beaucoup. Bambi restait fidèle à lui-même, il ne disait mot mais il n’en pensait pas moins et c’était clairement visible dans la façon dont il pinçait les lèvres pour éviter de faire la grimace. Ce n’était vraiment pas le type à vouloir faire de la rébellion en se moquant des enseignants derrière leur dos, il évitait même de mentionner le nom de l’enseignant dans le doute, on ne savait jamais, peut être que comme Beetlejuice il pouvait jaillir de nulle part si on prononçait son nom.

Depuis quelque temps, un nouveau sort devenait assez populaire en club de duel. Glittercha ? Quelque chose de ce genre qui avait rapport avec des paillettes. Drew été ressorti bougon d’un duel où il avait été généreusement arrosé de paillette par une fille aux cheveux rose de Poufsouffle. Eureka. Sa bouche forma un « o » de surprise tandis que le jeune homme se redressa  d’un coup avant de déclarer avec un sourire accompagné de peut être un peu trop d’enthousiasme.

« Mais je le connais ce sort !  Je savais pas qu’il venait de toi : T’es super forte d’en avoir inventé un je trouve!»

Il se sentira sans doute un peu embarrassé, dans quelques heures, quand il se repassera la conversation en tête d’un tel enthousiasme mais il était tellement sincère. L’honneur était sauf, il n’avait pas tapé dans ses mains comme une gamine devant un poney, il pouvait encore donner l’impression d’être vaguement cool. Nan, c’était fichu quand il avait manifesté autant d’émerveillement  et d’admiration pour les paillettes, ça .

« J’ai même essayé de l’utiliser une fois mais il s’est retourné contre moi. »

Wes trouvait le sortilège en question assez bon enfant, même s’il s’était retrouvé avec Amethyste en train d’éternuer des paillettes. Drew, par contre, il avait moins aimé le gliterchoum, les paillettes étant très difficiles à enlever. Des jours après le duel, il arrivait au poufsouffle de faire remarquer à son meilleur ami qu’il avait une petite paillette errante sur la joue.  La demoiselle se disait peut être nulle mais aux yeux de Wes elle était tout le contraire.





Acceptance
"You're braver than you believe, and stronger than you seem, and smarter than you think." © Joy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



avatar
Invité



Message
Mar 15 Avr - 19:25


I feel pretty.

Les paillettes n'étaient plus sur Drew mais bien dans tes yeux. Il avait bien dit qu'il pourrait t'apprendre ? Il acceptait, lui Wesley, de t'apprendre à toi, Jodie, sans doute la gamine la plus empotée en sortilèges de Poudlard, le sort d'Aguamenti ? Quelle doux euphémisme. Un tendre sourire angélique vient se dessiner sur tes lèvres trop roses et tu t'approches de quelques centimètres de lui, plein d'espoir dans les yeux. A côté, qu'il te dise que ton sort était bien n'était que détail. Des gribouillis vifs et embrouillés se dessinaient rapidement sur le cahier, sans lui laisser le temps de déchiffrer.

Tu te tends, te crispes. Merde. T'allais un peu fort sur ton enthousiasme, là. Tu évites son regard, reste figée, les yeux grands ouverts, d'un air innocent, comme si tu voulais te prouver à toi-même que tu n'avais rien fait.

Pardon.

Première parole (si on pouvait appeler ça ainsi) compréhensible qui s'écrivait sur le papier. Au moins, ça, tu pouvais plus ou moins contrôler. Tu retournes embrasser le sol de ton dos et roule jusqu'à côté de Wesley. Tu te relèves une fois arrivée et lui sourit. Tu avais vraiment l'air conne. Heureusement que personne n'était autour pour voir.

C'est vrai que tu peux m'apprendre ? Genre on va s'entraîner tout bien pour que je puisse utiliser ce sort en duels ? C'est trop bien !

En fait, pour préserver ta crédibilité, il aurait fallut que même lui ne puisse pas te voir. Tu avais rougi un peu, repensant à ses paroles. Est-ce que ça voulait dire qu'il te trouvait intelligente ? Merlin qu'il se fourvoyait donc. C'était un peu triste, en ton sens. Mais au moins il te trouvait intelligente. Ou pas ? En tous cas il avait l'air admiratif. C'était bien, d'être admiratif ? Tout se bousculait encore dans ta tête. Comme si tu n'avais pas l'habitude, à force.

On commence quand ?
Revenir en haut Aller en bas

L'unité
& catwoman TMTC



avatar
Wesley E. Jefferson
Messages : 665
Date d'inscription : 29/09/2013




Message
Lun 21 Avr - 18:32
Wesley la regardait avec un fin sourire. Sa réaction et ses mots l'avaient fait bien sourire. Son enthousiasme débordant, les boucles sur le papier qui ressemblaient aux gribouillages d’un enfant le faisaient presque rire.  Il le contrôlait cependant, ce n’était pas poli de rire et il ne voulait pas lui faire croire qu’il pouvait rire d’elle et non avec elle. Mais les yeux pétillants il  se détendait un peu plus. C’était un peu idiot mais de savoir qu’elle était aussi nerveuse que lui à l’idée d’être dans le « trop » avait un effet calmant. Il ne se sentait même pas embarrassé de sa proximité, c’était presque confortable.
Une roulade plus tard et quelques brins d’herbe et même quelques petites fleurs dans les cheveux et Jodie se trouvait à ses coté, tout sourire. Naturellement il y répondait par effet de miroir avec cette même innocence un peu gauche, l’apanage des cœurs tendres. Le tout accompagné des trois doigts brandis dans le signe ridicule caractéristique.

« Parole de scout ! Croix de bois, croix de fer, si je mens je vais en enfer. Tu vas tellement les arroser qu’ils vont se demander s’il n’y a pas une nouvelle inondation ! »

Les cours de sortilèges, c’était difficile pour tous les poufsouffles, il fallait à la fois se concentrer sur le cours mais sans jamais relâcher sa garde une seule seconde ou c’était le projectile en pleine tête assuré.  Enfin du moins, c’était le cas pour Wes qui était obligé de se rendre au club de duel pour pouvoir pratiquer sans avoir à craindre une attaque surprise paradoxalement.  Le jeune homme réalisa que ses conseils habituels ne s’appliquaient pas à Jodie, le problème ne devait pas venir d’un problème d’articulation. Il se sentait légèrement curieux à ce sujet, est-ce que tous les sorts de Jodie étaient inarticulés ? Il se mordit l’intérieur de la joue pour ne pas manquer de tact. Il allait falloir improviser, il tira sa baguette de sa poche avant de répondre d’un ton encourageant.

« Si tu es prête, on commence : Contrôle surprise, Mademoiselle Mcluckie ! »

Lui demander son avis cassait un peu l’effet du dit contrôle surprise mais il n’était pas vraiment professeur Wes, il voulait juste aider et partager avec elle.  Il se redressa légèrement avant de prendre une inspiration, le parfum des fleurs embaumait l’atmosphère.

« Ma technique c’est d’être le plus calme possible, ne t’inquiète pas et ça va venir tout seul. Comme c’est un sort d’eau, il faut que tu fasses des gestes lents et assez larges, un peu comme une vague tu vois ? Imagine que tu es à la mer, moi ça m'aide. Tu n'as pas peur de l'eau Jodie? »





Acceptance
"You're braver than you believe, and stronger than you seem, and smarter than you think." © Joy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



avatar
Invité



Message
Mer 4 Juin - 21:05


I feel pretty.

Tu sautilles un moment en l'écoutant. S'il donnait sa parole de stouc, alors c'est qu'il était sincère. Mais c'était quoi un stouc ? Est-ce que ça se mangeait ? Ou alors c'était peut-être une marque de savon connue ? Tu allais de nouveau passer pour une inculte alors que tu aimais bien, toi, la cultivation. Tu penches la tête et le regardes sortir sa baguette alors que ton sourire s'agrandit. C'était forcément un truc de stouc, qu'il allait te dire. C'était évident ! Puisqu'il avait une parole de stouc ! Tu le regardes faire et l'écoutes en silence -la bonne blague- alors que tu attendais qu'il finisse pour sortir ta baguette. Être calme ! Tu n'avais pas peur de l'eau, alors la calmitude c'était un jeu de sorcière ! Ou de petite sorcière. Ou de truc. Voilà.

J'ai pas peur !

Tu fais un grand cercle avec ton bras mou en pliant les genoux alors que des lettres tordues se dessinaient sur le papier. Et tu avais fait tomber une goutte.. De sueur. Tu grimaces en sentant la goutte perler sur ton nez pour glisser jusqu'à tes lèvres. Tu souffles vulgairement parce que c'était dégueulasse et que t'aimais pas avoir des gouttes sur le visage si elles sentaient aussi mauvais !

Je crois que je suis vraiment très nulle. J'ai jamais été à la maman. C'est quoi aller à la maman ? Ça fait mal ?

Tu te rendais compte que ça voulait rien dire, d'aller à la maman, alors tu gonflas une de tes joues en le regardant. Les lettres s'alignaient sur le papier alors que l'incompréhension se lisait sur ton visage pâle.

En fait c'est bizarre, non ? D'aller à la maman. C'est comme aller au papa mais au féminin alors c'est pas normal parce qu'aller au papa c'est un peu idiot. Je crois.
Revenir en haut Aller en bas

L'unité
& catwoman TMTC



avatar
Wesley E. Jefferson
Messages : 665
Date d'inscription : 29/09/2013




Message
Sam 21 Juin - 13:04
Il souriait plutôt admiratif quand Miss Pink clamait tout haut, tout fort son cran hardi, son sang-froid absolu. Surtout  il trouvait ça motivant. Il suivait son pas, quittant son sol tandis qu’il priait pour son tour. Vas-y, plus qu’un ahan, ça suffirait ! Ou pas. Fiasco total. Bambi, mauvais prof ! Grand blanc abrupt dans son discours tandis qu’un charabia sans nom fuyait, courait, un flot flou du bloc. Il cligna. Voir si la Lady n’avait pas fondu un boulon ayant dormi sous un rond brulant à son summun, il trouvait ça plutôt malpoli. On fait pas ça voyons ! La maman, la maman… Partir à la maman plutôt qu’au Papa ? Là-haut, ça ramait dur pour saisir l’intuition du vis-à-vis fushia.  

« La… Maman ? Pardon mais j’ai pas tout suivi là ? »

La maman... Aaaaaaaah! Inspiration ou illumination au choix ! Son discours portait sur un flot. Il riait plus qu’il souriait.

« Tu as raison, vu ainsi ça a l’air plutôt abracadabrant.  Pourquoi on a choisi ça ? Pas on-nous, tu sais, mais plus un « on » lointain. Il y a du avoir un zigoto, jadis, qui trouvait ça joli. Puis on a tous suivi son cas. »

Il divaguait à coup sur, il suffisait d’un grain insignifiant puis adios mi amigos, adios raison, on part  du but initial pour jaillir à l’inconnu, à l’instar d’un ballon fou roulant au sol sans but. Ca filait, ça ramait, il aurait voulu approfondir sa raison. Tant pis s’il lui fallait un Googlum Traductus, sort du blond français pour saisir son point. Miss Unicorn n’avait pas la vision d’un humain, si bas, si strict. Il voudrait pouvoir voir son cosmos à sa façon, pas à la façon du Fayot ou du luron poussin. Imagination, quasi hallucination, paradoxal, innovant, jamais vu avant. Ca l’intriguait. Plus tard, d’abord la Pink Lady, format humain pas format fruit, disait son chagrin.  

« Pour moi, il n’y a pas d’individus « nuls », tu vois ? On doit s’affranchir du tribut par l’acquis.  On nait pas, ayant un don pour un sort. Non, on s’instruit, on grandit pas à pas. On va du point initial à plus loin sur un parcours, plus ou moins loin ou dur.  Fais ça à ta façon.  Surtout, toi, tu as conçu ton sort, un nul pourrait pas. Alors, moi, j’ai foi dans ton pouvoir ! Hardi Compagnon, on y croit !»

Illumination bis dans son plan. Aussitôt, il frappa son front, portant sur son minois un air qu’il voulait confus.

«Mais oui ! Il manquait un truc ultra giga important au fait ! Quidditch, cognards, commotions à gogo, pas bon pour nos ciboulots mais bon... J’oubliais l’outil vital pour un sort parfait ! Si tu as ça sur toi, ça ira, promis! »

Il s’accroupit un instant, puis il s’assoit. Sa main tâtonnait au sol, stoppant parfois sur un bouton lilas. Il l’ôta du sol, puis partait pour un plus rubis, l’ôta aussi puis cyan, puis blanc… Plutôt gamin son plan, mais on pouvait voir si ça fonctionnait. Pourquoi pas ? Quasi normal, au vu du public.  Naïfs jusqu’au bout. Il voulait lui offrir un halo qui irait dormir sur son crin fushia. Soucis, tandis qu’il nouait, non qu’il tâtonnait pour son halo : il n’avait jamais fait ça avant. Han, zut!

You know nothing Jon SnowBambi.





Spoiler:
 





Acceptance
"You're braver than you believe, and stronger than you seem, and smarter than you think." © Joy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas

I feel pretty. # Wesley

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WIGGENWELD ! :: 
 :: Extérieur :: Jardin botanique & serres
-
Vote pour WW parce que tu l'aimes ♥