Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille... Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres. Le monde magique anglais est en ébullition à mesure que les trois candidats s'opposent, laissant un peu leurs charges respectives à l'abandon au profit de leur campagne. C'est ainsi qu'à Poudlard, un joyeux bazar règne souvent en l'absence du directeur, et que les créatures de tous poils envahissent peu à peu les villes sorcières pour le meilleur comme pour le pire !
poufsouffle
1189 pts
serpentard
918 pts
serdaigle
661 pts
gryffondor
612 pts

l'unité
203 pts
ligue des sorciers
223 pts

Caesius ▬ fondatrice retirée
Viridus ▬ administratrice
Kalev ▬ modératrice
Sloan ▬ modératrice
Flavian ▬ modératrice



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Can't remember to forget you •• Richard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Unité
& sorcier



avatar
Carys Wheler
Messages : 773
Age : 22
Date d'inscription : 18/07/2013




Message
Dim 13 Avr - 15:00
Can't remember • To forget you

 
Il faisait un soleil de plomb et pourtant Carys avait la chair de poule. Passer du temps auprès du serpent blond tatoué de partout qui était à côté d'elle, avec son visage d'ange, à défaut d'avoir de la matière grise, était loin de la faire crier de plaisir, peut-être pas non plus mourir de peur ou pleurer de joie mais toujours est-il qu'elle se serait sentie mieux avec une autre personne et dans d'autres circonstances. Après tout, Richard lui avait déjà brisé le coeur auparavant et elle était bleue de peur à l'idée de retomber dans le même piège.

Pourtant, elle avait été prête à lui accorder le bénéfice du doute, et les voilà tout les deux qui se rapprochaient de plus en plus du lac. Elle ne savait pas si ce lieu lui rappelait plus de bons que de mauvais souvenirs, après tout elle n'y venait pas s'y souvent que ça si ce n'est pour aller voir Ginkgo, et elle l'avait évité le plus possible tout au long de sa scolarité, hormis quand Richard voulait y venir.

D'ailleurs, il semblait irrémédiablement attiré par le bord du lac, ce qui ne la rassurait pas du tout. Elle le suivit tout de même pour ne pas qu'il croit qu'elle cherche à l'éviter à nouveau, mais quand il fut trop près à son goût elle le retint par le bras et l'attira vers elle en râlant légèrement pour ne pas montrer qu'elle paniquait.

« Raaaah, t'es obligé de te promener si près de l'eau ? On n'est pas forcé de venir pour voir le lac... »

Carys n'arrivait pas à se défaire de cette angoisse qui la prenait à chaque fois qu'elle se promenait près d'un point d'eau profond. Depuis qu'elle avait faillis se noyer dans celui près de chez elle, elle les fuyait comme la peste. En plus elle savait qu'il y avait des sirènes et des strangulots qui y trainaient, raison de plus pour ne pas s'en approcher, ces créatures n'étaient pas fiables. La preuve, Destiny est morte comme ça.

Elle remarqua qu'elle s'était crispée autour de son bras et le lâcha ensuite en reprenant une distance raisonnable, ne rougissant même pas. Ce n'était pas aussi désagréable que ça aurait du l'être, elle l'avait souvent tenu de cette façon lorsqu'ils étaient encore ensemble et elle avait apprécié, pourtant elle ne voulait pas se laisser aller comme ça maintenant.

« Quoiqu'il en soit, je t'écoute. Tu voulais me parler à la base non ? De quoi ? »

Carys avait refusé d'étudier avec lui déjà, et elle ne répondait plus non plus à ses patronus, elle se demandait de quoi il pourrait bien vouloir lui parler.

 

© one more time.


Spoiler:
 




Carys est Legilimens et Occlumens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier



avatar
Richard Morgan
Messages : 543
Age : 22
Date d'inscription : 11/03/2014




Message
Mer 16 Avr - 18:20

Richard resta à côté d'elle pendant tout le trajet jusqu'au lac. C'était un endroit assez sympathique, ce lac. Aujourd'hui l'astre solaire ne manquait pas de lui taper sur le système par la lourdeur de ses rayons. Bien évidemment il valait mieux ça qu'un ciel couvert et une pluie de hallebardes, mais en tant que blond il n'avait pas forcément les meilleurs réactions cutanés du monde face à l'agression du soleil.

Il s'approcha de l'eau calme du lac, à peine ridée lorsqu'un vent discret venait en effleurer la surface. Lui n'avait rien contre l'eau ou la profondeur qu'elle pouvait avoir. Il savait nager, il était un sorcier, il se pensait invincible. Il s'approcha du bord sans crainte, se demandant à quelle température elle pouvait bien être et si faire un plongeon serait possible sans se faire disputer. C'est vrai qu'en sept années d'études il n'avait jamais demandé à qui que ce soit si se baigner était possible ou si ça relevait encore d'un interdit.

Il était en pleine réflexion sur ce qui était autorisé ou pas lorsque Carys le tira en arrière en s'accrochant à son bras comme une moule sur son rocher. Il reporta son attention sur elle en souriant alors qu'elle râlait. Il aimait bien cette proximité et ne se rendait compte que maintenant que les cheveux d'ébène de sa compagne semblaient boire les rayons du soleil. Amusant, il avait toujours cru qu'ils étaient plus clairs que ça. Il s’abîma en contemplation pendant un instant avant de reprendre ses esprits. Un petit sourire étira ses lèvres.

-Quoi ? T'as peur de l'eau ? Demanda-t-il, amusé.

Il fut un peu déçu qu'elle le lâche, mais il se dit qu'il ne devait sans doute pas abuser des bonnes choses. Qu'elle ai accepté de sortir jusqu'ici pour passer du temps avec lui était déjà une grande amélioration comparé à ce qu'elle lui faisait subir d'habitude. Elle n'aurait sans doute pas réagit différemment avec lui s'il avait été une plante verte sur son chemin. Quoi qu'elle aurait peut-être daigné tourner les yeux vers une plante verte.

-Te parler, passer du temps avec toi, qu'on apprenne à se connaître, mais pour de vrai cette fois.

Richard n'était pas l'homme le plus honnête du monde, il avait mentit à Carys dans le passé, ainsi qu'à beaucoup de gens, mais il avait décidé de se rattraper, de la rattraper elle. Pour ça il devait jouer franc jeu et arrêter d'essayer de la manipuler, ce qui serait sans doute le plus compliqué à faire. La manipulation lui venait aussi naturellement que les sifflement à un serpent. Il se demanda comment mettre la conversation sur de bons rails directement, puis fini par trouver la bonne solution, se mettant en face d'elle tout en marchant à reculons pour pouvoir la regarder en parlant.

-J'ai une idée, on va faire un jeu, d'accord ? Un jeu très simple, je te poserais une question sur toi, tu me répondras et t'enchaîneras en me posant une question et ainsi de suite. Je commence.

Il s'arrêta et réfléchit à une question en essayant de s'inspirer de son environnement. Il vit Phoebe qui passait au loin et trouva soudainement sa première question.

-Pourquoi... avoir voulu devenir légilimens ?


House Morgan
(et Hartell)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Unité
& sorcier



avatar
Carys Wheler
Messages : 773
Age : 22
Date d'inscription : 18/07/2013




Message
Mer 30 Avr - 21:36
Can't remember • To forget you

 
Carys fut soulagée quand ils s'écartèrent du bord, fusillant le lac des yeux comme s'il pouvait disparaître d'un simple regard. Ce serait bien pratique d'ailleurs. Elle se demandait s'il existerait un sort capable de faire ça un jour, faire dispaître une étendue d'eau, ça l'arrangerait.

« Je n'en n'ai pas peur. Je ne me sens pas à l'aise à côté, c'est tout. Je t'avais déjà raconté pourquoi il me semble. »

Elle ne comptait pas le répéter, c'était assez embarrassant. Ne pas savoir nager à son âge était ridicule, mais elle n'a jamais voulu apprendre à le faire. La seule eau dans laquelle elle souhaitait patauger était celle de la salle de bain des préfets. Là au moins, elle ne risquait rien. Lorsqu'il parla de refaire connaissance, elle se retint de lâcher un soupir de mépris. Elle ne voyait pas bien ce qu'elle pourrait lui apprendre sur elle-même, puiqu'elle avait toujours été sincère avec lui pendant leur relation, pas comme lui. Mais est-ce qu'il avait menti du tout au tout ? Elle ne savait même plus sur quoi se fier par rapport à lui, si ce n'est qu'il éprouvait toujours des sentiments pour elle.

Il parla d'un jeu, et Carys haussa un sourcil, intriguée. Oh, elle connaissait le principe. Ca semblait simple vu comme ça et ça pourrait sans doute durer des heures. Pourquoi pas après tout, c'était un bon compromis, elle pourrait lui poser des questions aussi après tout. Elle hocha la tête.

« D'accord, vas-y alors. »

La première question n'était déjà pas facile. Elle réfléchit à ce qu'elle pourrait dire, depuis le temps qu'elle avait essayé, elle ne s'était plus posée la question, elle voulait juste absolument réussir.

« Pourquoi... Je me souviens en avoir eut entendu parler en cours une fois, et je me suis renseignée sur le sujet depuis. J'ai toujours trouvé que ça serait plus pratique pour... Pour moi j'imagine. J'étais très timide et je n'osais pas parler aux autres. J'ai dû me dire qu'être Legilimens me faciliterait les choses pour ça. Comme ça je ne risquais pas de blesser quelqu'un en parlant de quelque chose. »

Elle continua de marcher en fixant le sol, shootant dans des cailloux parfois. C'était plutôt naïf d'avoir pensé comme ça à l'époque, ça ne l'aurait pas forcément inciter à parler plus, seulement à comprendre les autres. Elle fronça les sourcils, plongés dans ses souvenirs.

« Je crois aussi que j'ai fini par faire ça pour mes parents. Ils ont toujours l'air si stoïques... On ne sait jamais à quoi ils pensent. Peut-être qu'au fond, j'ai cru que ça me permettrait de les comprendre. »

Mais maintenant qu'elle était capable de maîtriser son don, elle n'était pas sûre de vouloir s'en servir pour ses parents. Jusque là, ce pouvoir ne lui avait apporté que des problèmes. Avec Charlie et avec Richard... Elle ne savait que trop bien que fouiller dans les pensées ou la mémoire des gens pouvaient avoir des conséquences désagréables. Elle avait l'impression qu'elle pouvait encore sentir la douleur à la tête quand elle s'était cognée contre la porte des toilettes, et les mains de Charlie froisser son col. Elle chassa cette image de son esprit.

« A mon tour. »

Carys leva les yeux vers Richard. C'était étrange, elle n'avait pas de questions en tête. Du moins pas une qui soit vraiment pertinente, après tout elle connaissait déjà ce qui était essentielle. Si ça ne tenait qu'à elle, elle ne poserait pas de questions. Mais elle avait promis de faire un effort.

« Tu as déjà essayé de sortir avec quelqu'un d'autre après ce qui s'est passé ? »

Parce que peut-être qu'au fond, ça n'était que du confort qu'il cherchait dans leur relation, quelque chose qu'il n'a pas forcément retrouver chez une autre personne. Mais ça ne signifiait pas qu'une autre ne serait pas plus qualifiée.
 

© one more time.




Carys est Legilimens et Occlumens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier



avatar
Richard Morgan
Messages : 543
Age : 22
Date d'inscription : 11/03/2014




Message
Mar 6 Mai - 2:08
J'écoutai soigneusement la réponse que Carys me donna, sans quitter la brune des yeux. Lorsqu'elle recommença à marcher, je m'écarta et la suivit en réfléchissant à ce qu'elle me disait. C'était étrange d'entendre sa voix à nouveau, sans agressivité, sans froideur, juste... Carys qui me parle. Je me rappelle encore des instant que nous avons passés au bord du lac. Je me rappelle qu'à ce moment je pouvais déambuler avec ma main dans la sienne et que ça ne lui inspirait aucun dégoût. Oserais-je dire que ça lui faisait plaisir ? Sans doute. Elle m'aimait, à l'époque. Rien de comparable à aujourd'hui.

Pour ma part, la legilimencie ne m'avait jamais attiré. Je considère que les pensées relèvent du domaine du privée, que nos jours rien ne l'est sauf ça et que de violer l'esprit de quelqu'un est environs aussi poli que d'entrer chez un illustre inconnu en défonçant sa porte avant d'aller se servir dans le frigo en se grattant les fesses. Je ne veux pas lui dire ça. Ma relation avec elle est suffisamment compliquée pour qu'en plus je me permette de me montrer franc sur tout.

Mon regard se porta sur le lac et ses eaux sombres. Un des fantômes de Poudlard s'était noyé dedans, il paraît. Je ne l'avais jamais rencontré pourtant. Je devrais sans doute faire quelques recherches dessus, je n'ai jamais eu beaucoup de contacts avec les créatures du château. Au bout d'un moment, elles devenaient juste des parties du paysage. C'est ainsi que je les vois en tout cas. À peine plus intéressantes que des lampes. Pour moi elles n'ont pas de conscience humaines, ce sont de simples créations de la magie, elles n'ont pas d'intelligence humaine, elles... c'est difficile à expliquer. Ce sont comme des chats, je dirais. C'est intelligent un chat, n'est-ce pas ? Pourtant ça n'est pas humain. C'est pareil pour le reste. Les fantômes n'existent pas, ils sont là, c'est tout, mais intangibles, translucides, inutiles, figés dans un ennui éternel. Je ne veux pas devenir fantôme. Jamais.

-Et est-ce que... Non, excuse-moi, ce n'est pas mon tour.

Je voulais simplement lui demander si elle avait finalement réussi à les comprendre. Pour moi Carys avait d'abord été une calamité, un objet de mépris, une sale Gryffondor faible et stupide. Puis elle était peu à peu devenue le centre de mon univers, l'astre autour duquel je gravitais, mon soleil personnel. Je ne sais pas à quel moment je suis passé d'arroseur à arrosé, dans ma farce, mais une chose est sûre. Je n'ai regretté ce pari qu'au moment d'y mettre fin, car ça signifiait cesser tout contact avec elle, devoir lui dire... tout ce que je lui ai dis. Je n'en pensais pas un mot pourtant.

Sa question me surprit et la méfiance s'empara soudainement de moi, bien que je ne la laissa pas transparaître. J'érigeai alors soigneusement les murailles autour de mon esprit, juste pour être sûr, et je lui souris pour gagner du temps. Pourquoi cette question ? Elle était à double tranchant. Si je répondais oui, elle me demanderait sûrement pourquoi ça n'a pas marché ou elle ne me croirait pas. Elle ferait bien d'ailleurs, car ce n'était pas le cas. Cependant, si je disais la vérité, elle me regarderait avec ce petit air à la fois supérieur et plein de défi en me disant que si je n'ai jamais essayé avec quelqu'un d'autre, comment je peux être sûr que c'est bien elle la bonne ? Je ne voulais pas être entraîné dans cette discussion. Je ne voulais pas non plus qu'elle doute encore et toujours de ce que je ressentais. Ça me sciait le moral comme rien d'autre.

-Oui, mais ça n'a pas duré longtemps. Les sentiments n'étaient pas là, vois-tu ? Et ils ne sont jamais arrivés.

Certaines personnes ne savaient pas mentir en regardant dans les yeux. Je ne comprenais pas pourquoi, ça n'avait rien de compliqué. La seule chose qui me gênait était de me dire que pour lui plaire, je devais encore lui mentir. Toujours lui mentir. Mon regard se fit légèrement plus malicieux lorsque la question suivante me vint en tête.

-Je n'ai pas été touché par le clafoutis mais... comment est-ce que tu aurais réagit si jamais TU avais pris ce clafoutis mais que c'est MON regard que tu avais croisé en premier ? Pas sur le coup je veux dire, mais après, lorsque les effets se seraient dissipés et que tu te serais aperçu de la personne qui se trouvait devant toi.


House Morgan
(et Hartell)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Unité
& sorcier



avatar
Carys Wheler
Messages : 773
Age : 22
Date d'inscription : 18/07/2013




Message
Mer 21 Mai - 19:23
Can't remember • To forget you

 
Carys songeait qu'il ne savait peut-être même pas de quoi il parlait, quand il faisait allusion à des "sentiments" qui ne sont jamais venus. Elle avait ressenti quelque chose de fort dans la Pensine oui, elle savait qu'il avait été sincère, ça ne veut pas dire que ses sentiments dureraient, et c'est bien pour ça qu'elle restait sur ses gardes. Rien n'empêchait d'avoir un coeur d'artichaut après tout, c'était possible, et peut-être qu'il était vraiment amoureux de toutes ses filles, dont ils finissaient par se lasser vite. Elle avait été spéciale, parce que c'était la première, c'est tout.

Elle fronça les sourcils à sa question suivante. Elle n'y avait pas vraiment pensé, et savoir qu'elle avait déjà été victime de ce foutu clafoutis avec Icarus ne lui ramenait pas de bons souvenirs.

« Probablement mal. Je me serai renfermée encore plus et je t'aurai détesté encore plus. Enfin, j'imagine que ça dépend de ce que tu aurais fais si je t'avais sauté dessus. »

Elle doutait que sa réaction ait pu être vraiment raisonnable. Ça n'était pas un mot que Richard connaissait. Mais elle ne voyait pas de raison de le dire à voix haute, ni de donner de précision, elle avait répondu à la question et c'était assez.

Carys se demandait comment lui aurait réagi, une fois qu'il aurait repris conscience après avoir été clafoutisé avec elle. Elle savait déjà que de son côté, elle n'aurait pas très bien réagi. C'était déjà assez gênant de l'avoir revu à l'infirmerie, si en plus il lui avait sauter dessus en lui clamant son amour pour elle, elle aurait prit ses jambes à son cou.

Non, finalement les choses s'étaient bien passées. Si elles avaient été différente, elle n'aurait probablement jamais pu avancer aussi loin qu'elle l'avait fait maintenant. Certes, elle était maintenant en dernière année, mais il n'est jamais trop tard.

« Tu penses être capable d'être fidèle à quelqu'un ? »

Carys le sonda du regard. La réponse était évidente pourtant. Pour autant, est-ce qu'il allait lui mentir ?

« N'essaye pas de me mentir. »

Ce n'est pas comme si ça ferait une grande différence par rapport au peu d'estime qu'elle avait déjà de lui.

 

© one more time.




Carys est Legilimens et Occlumens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier



avatar
Richard Morgan
Messages : 543
Age : 22
Date d'inscription : 11/03/2014




Message
Jeu 22 Mai - 1:36
Richard ne pu retenir un sourire. Ce qu'il aurait fait si elle lui avait sauté dessus ? Il n'avait pas vraiment de doute là dessus. Rien que l'idée d'imaginer une Carys déchaînée qui venait s'accrocher à lui pour lui faire passer le plus merveilleux moment de sa vie, il sentait des frissons d'anticipation tout le long de son dos. Il se gratta la nuque et détourna le regard en tâchant de pas y penser. Il devait être assez transparent de toute façon. Il n'était pas du genre à se retenir quand les opportunités tombaient.

Pour Carys, il n'aurait pas hésité une seconde. Rien que de l'avoir embrassée dans le couloir tout à l'heure l'avait totalement réchauffé. Il voudrait faire ça tous les jours, la coincer dans un couloir pour lui voler un baiser jusqu'à ce qu'il soit satisfait, repu de ses lèvres et de ses gémissement. Il se rappelait encore ce que ça faisait de passer ses doigts dans ses cheveux longs alors qu'il l'avait encore en son pouvoir. Il aimerait que ça arrive plus souvent. Mais ça serait difficile s'il ne pouvait même pas la toucher sans une lettre signée par le directeur en personne.

-J'aurais été un véritable gentleman, bien sûr, prétendit-il sans beaucoup de sérieux, toujours souriant.

La blague risquait de ne pas passer, elle pouvait le prendre très sérieusement. Il n'avait pas pu s'en empêcher pourtant, c'était plus fort que lui, le sarcasme, l'ironie. En vérité, il trouvait très mal d'éconduire une dame dans ces cas-là. Surtout une aussi jolie et farouche que Carys.

La question suivante faillit le faire éclater de rire. C'était vraiment une question qu'elle lui posait là ? Elle s'attendait à quoi ? À ce qu'il la regarde dans les yeux, avec un grand regard sincère en lui soufflant un « non » définitif et bas sans aucune honte et sans aucune crainte ? Richard voulait avoir ses chances avec Carys et lui annoncer qu'il ne pensait pas être capable de lui être totalement fidèle semblait plutôt contre-productif. Il mura son esprit et reporta à nouveau son regard sur Carys.

-Je l'ai déjà été. Pourquoi est-ce que je n'en serais plus capable ? Demanda-t-il d'un air malin.

Il ne l'avait jamais trompée lorsqu'ils étaient sortis ensemble. Sauf si on comptait l'histoire du pari pour une tromperie. Richard ne comptait pas ça comme de la tromperie tant que ses sentiments pour elle avaient été sincère. En plus il se considérait tout à fait comme quelqu'un de fidèle pour ceux qui comptait. La preuve : il était absolument fidèle à sa famille. Il ne lui avait jamais causé de tord et ne comptait pas commencer aujourd'hui

-Oui, je pense être capable d'être fidèle à quelqu'un s'il y a... quelque chose.

Une flamme ? La passion ? Un sentiment ? Plusieurs ? L'amour avec un grand A ? Quelque chose comme ça. S'il avait une bonne raison d'être fidèle, il le serait. Les liens du sang étaient inaltérable, c'est pour ça qu'il ne trahirait jamais sa famille. Les sentiments profond qu'il pourrait porter à Carys, qu'il lui portait sans doute déjà. Il connaissait ses sentiments, il les avait vécu avec intensité dans la pensine, mais à présent il voulait les revivre encore une fois et Carys ne lui facilitait pas la tâche. Sans s'en rendre compte, il s'écartait à nouveau de plus en plus vers l'eau. Il aimait bien se promener au bord.

-Est-ce que je t'ai manqué, après qu'on ai rompu ? Est-ce que tu as voulu me revoir ?


House Morgan
(et Hartell)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Unité
& sorcier



avatar
Carys Wheler
Messages : 773
Age : 22
Date d'inscription : 18/07/2013




Message
Jeu 22 Mai - 14:01
Can't remember • To forget you

 
Carys se laissa à un petit rire. Assez méprisant à vrai dire, mais ça ne se percevait pas vraiment. Un parfait gentleman, mais bien sûr... Non, elle aurait pu parier tout ce qu'elle avait qu'il aurait totalement abusé de la situation, qu'il ait recouvré la mémoire ou pas. En fait, surtout s'il avait retrouvé la mémoire avant. Non vraiment, elle était contente que ça soit tombé sur quelqu'un comme Icarus. Même si lui aussi avait, dans un sens, abusé de la situation. Elle ne pouvait pas vraiment le lui reprocher pourtant, il s'est senti tellement mal après ça qu'elle ne pouvait décemment pas avoir de rancune envers lui.

Elle plissa très légèrement les yeux quand il répondit à sa question. Pourquoi. Est-ce qu'elle n'arrivait pas à lire dans ses pensées ? Ça lui rappelait un stupide film moldu qui, pour dieu sait quelle raison, est devenu très populaire. Comme si les vampires brillaient au soleil. Vraiment n'importe quoi. Mais là n'était pas le problème. Chaque fois qu'elle essayait de s'insinuer dans son esprit, elle rencontrait un mur. Comment était-ce possible... Cette sensation. C'était comme ça lorsqu'elle s'entraînait avec Proserpine.

Quoi ?

Alors Richard était un Occlumens ? Et depuis quand ?! Et si c'était le cas, pourquoi il n'avait pas bloqué son esprit quand ils étaient dans la salle de la Pensine ? Non, plus important, pourquoi est-ce qu'il bloquait son esprit maintenant ? Oh.  Ooooh. Question stupide, c'était parce qu'il était en train de mentir. Pour quelle autre raison sinon ? Ceci dit, elle ne réagit pas. Après tout, ils n'en n'étaient pas à un mensonge près. Du moins pas avec lui. Ce n'est pas comme si elle s'attendait à un "oui" sincère non plus.  

« Oh, je veux bien te croire. »

Un mensonge pour un mensonge.

Carys haussa les épaules. Il prétendait pouvoir être fidèle s'il y avait quelque chose, il est vrai que quand ils sont sortis ensemble, il ne l'avait jamais trompé, même si leur couple était faux. Il disait aussi n'avoir jamais eut des sentiments pour quelqu'un d'autre ensuite et ça, elle savait que c'était vrai, puisqu'elle l'avait vu. Peut-être qu'il y avait une part de vérité dans ce qu'il disait, elle l'ignorait. Elle laissa tomber l'idée de fouiller dans son esprit, ça ne servirait à rien s'il pouvait être immunisé. Elle songeait à apprendre à bloquer son esprit également. Ça ne devrait pas être compliqué, maintenant qu'elle avait appris à ouvrir l'esprit des autres.

Elle allait répondre à sa question, lorsqu'elle vit Richard s'approcher du bord. Elle s'agaça, paniquant très légèrement, et le prit à nouveau par le bras pour l'attirer plus loin, le gardant cette fois pour s'assurer qu'il ne recommencerai pas. Elle savait qu'il le faisait certainement exprès, peu importe. Elle n'allait pas s'effaroucher ni rougir simplement en lui tenant les bras, elle allait lui montrer qu'il ne lui faisait ni chaud ni froid. Ou presque. Puisque la question était assez gênante. Elle baissa les yeux.

« Je... Oui, au début, oui. Comme on passait beaucoup de temps ensemble, j'avais l'impression que tout était devenu fade et vide. Mais je savais aussi que tu n'avais aucune envie de me revoir, alors je faisais de mon mieux pour qu'on ne se voit pas. Et puis après tu as commencé à fréquenter d'autres filles et je me suis fais une raison. Ce n'était pas évident mais j'y suis arrivée. »

Et dans ce cas, Richard devait comprendre pourquoi elle était aussi méfiante envers lui. Elle ne tenait pas à replonger, devoir se cacher encore et longer les murs, cette époque était révolue, et elle espérait ne plus jamais avoir à revivre ça. Et pourtant s'il y avait bien une personne capable de la blesser à nouveau de cette manière, ça ne pouvait être que Rick.

« Depuis quand es-tu Occlumens ? Combien de temps ça t'a pris avant de réussir à fermer ton esprit ? »

Cette histoire l'intriguait. Elle n'aurait jamais pensé qu'il soit intéressé par ce genre de don.

© one more time.




Carys est Legilimens et Occlumens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier



avatar
Richard Morgan
Messages : 543
Age : 22
Date d'inscription : 11/03/2014




Message
Sam 24 Mai - 0:09
Richard vit avec satisfaction que son plan pour qu'elle lui garde le bras fonctionnait parfaitement. Bien. Là c'était elle qui le touchait, pas vrai ? Il jeta néanmoins un coup d’œil au lac. Il aurait aimé le voir de plus près, il aimait bien marcher au bord quand il se baladait par ici. Vu que Carys ne savait pas nager, il pouvait comprendre qu'elle ne souhaitait pas s'en approcher, cependant, donc il ne s'amusa pas à l'y entraîner. Quoi que l'avoir un peu plus accrochée à lui ne lui aurait pas déplu, même si c'était à cause de la peur.

Il écouta la réponse sans la regarder. Lui n'avait pas eu à affronter ça. Il l'avait rayée de sa vie, il ne se souvenait plus d'elle, ni de ce qu'il avait bien pu lui faire. Quelque part, c'était terriblement triste, terriblement dramatique. Richard aurait du coucher tout ça par écrit et le vendre pour des milles et des cent, il serait sans doute devenu riche et... mais il n'était pas écrivain.

Ça lui touchait qu'elle lui dise ça. Quelque part ça voulait dire qu'elle l'avait vraiment aimé, que peu importe ce que l'ont puisse dire ou le nombre de ses rejets, à un moment de sa vie elle avait été suffisamment attachée à lui pour en souffrir aussi. Il regrettait de lui avoir fait du mal. Il le regrettait vraiment. Peut-être devrait-il le lui dire, puisqu'il le pensait ? Il baissa les yeux vers elle et ne se préoccupa pas du fait qu'elle ne le regardait pas.

-Je regrette ce que je t'ai fait, Carys. Je regrette de ne pas avoir eu le courage de tout t'avouer. Vraiment.

Quand il repensait à ce qu'il avait perdu, il en était malheureux. À un moment de sa vie, il avait connu l'amour, puis il l'avait tout simplement rayé de sa vie. Maintenant il ne connaissait que les aventures, certes plaisantes, mais tellement loin de ce qu'il avait pu ressentir pour un simple sourire d'elle... Il se demanda si elle pourrait lui sourire à nouveau de la même façon qu'avant, s'il finirait par sentir à nouveau ses lèvres contre les siennes, consentantes, enthousiastes, même. Il l'espérait.

Pour sa part, il fit un grand sourire à Carys, fier de sa petite victoire, mais amusé aussi.

-Tu sais que c'est mal de lire dans les pensées des gens sans leur autorisation ? Dit-il d'un ton joyeux.

Il avait apprit l'occlumencie pour pouvoir la contrer elle, exclusivement et uniquement elle. Il avait eu de la chance d'avoir des prédispositions pour ça, sinon il aurait pu mettre des années à y arriver. Ça n'était pas une matière facile.

-Depuis peu. Quelques semaines. Un peu avant de te revoir à l'infirmerie.

Mensonge. Encore un. Il ne s'en voulait même pas pour ça.

-Je n'ai pas rencontré beaucoup de difficultés, on m'a dit que j'avais des prédispositions pour ça, alors j'ai accepté de suivre des cours pour fermer mon esprit.

À son tour de poser une question.

-Est-ce que tu es retombée amoureuse après moi ?


House Morgan
(et Hartell)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Unité
& sorcier



avatar
Carys Wheler
Messages : 773
Age : 22
Date d'inscription : 18/07/2013




Message
Sam 24 Mai - 14:24
Can't remember • To forget you

 
Carys regarda Richard du coin de l’œil quand il lui dit culpabiliser à propos de ce qu'il avait fait. Une part d'elle le lui reprochait toujours, forcément. Cet épisode de sa vie a eut un gros impact sur elle. Et en même temps, c'est fou, mais elle pouvait comprendre. Qu'il n'ait pas pu tout lui avouer et qu'il ait préféré l'éloigner. Elle savait qu'il regrettait sincèrement, ça lui suffisait.

« C'est rien. C'est du passé maintenant. »

Elle serait incapable de lui reprocher une chose pareille éternellement de toute façon, maintenant qu'elle connaissait toute la vérité.

Son regard se troubla légèrement quand il lui sourit, lui reprochant gentiment d'avoir essayé de fouiller dans ses pensées. Elle prit une moue boudeuse et regarda droit devant elle.

« Je ne le fais pas, d'habitude... »

C'est vrai, elle était trop respectueuse pour ça. S'infiltrer dans l'esprit de quelqu'un d'autre était un peu comme une violation de vie privée, elle refusait d'utiliser la Légilimancie sur des gens qui n'étaient pas consentants.

Richard était une exception.

Elle avait besoin de savoir qu'il disait vrai. De toute façon elle avait pratiquement déjà tout vu de lui, alors une fois de plus ou de moins ne changerait rien. Mais maintenant qu'il avait bloqué son esprit, ça ne servait à rien, et elle serait condamnée à toujours douter de lui.

Alors pour lui aussi, ça n'avait été que récent. Peut-être qu'il essayait de le faire depuis la première année, comme elle, ou bien seulement cette année, ce qui l'étonnerait. Elle avait mis sept ans avant de parvenir à lire dans l'esprit des autres, elle doutait que le fermer mette vraiment moins de temps. Elle hocha la tête quand il dit avoir des prédispositions. Il était évident qu'elle n'en avait pas, elle, étant née-moldue. C'est peut-être normal que ça lui ait prit plus de temps dans ce cas là.

« Je vois... C'est intéressant. Tu penses pouvoir m'apprendre à fermer mon esprit aussi ? »

Maintenant qu'elle y repensait, c'était bien beau de lire dans les pensées des autres, mais elle prendrait très mal qu'on lise dans ses pensées à elle. Autant apprendre également à bloquer son esprit aux autres Legilimens. On n'était jamais trop prudent.

Son emprise sur le bras du Serpentard s'affaiblit légèrement quand il lui demanda si elle était retombée amoureuse après lui. A vrai dire, elle s'était tellement enfermée dans sa coquille et restée quelque peu traumatisée par leur relation qu'elle n'a jamais souhaité être en couple à nouveau. Il y avait, bien sûr, Super Gryffy, mais elle supposait que ça ne comptait pas vraiment. Néanmoins, il était hors de question de lui faire croire qu'elle pleurait sur Richard nuit et jour.

« Plus ou moins, mais rien de concret. »

Carys ne se donna pas la peine de poser la question pour lui, elle connaissait la réponse.

« Tu penses vraiment être capable de me faire tomber encore amoureuse de toi ? Après tout ce que tu as fais ? »

Ce n'était pas dit de façon à le provoquer. Ce n'était pas non plus un reproche. C'était juste de la curiosité. Teintée d'anxiété.

© one more time.




Carys est Legilimens et Occlumens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier



avatar
Richard Morgan
Messages : 543
Age : 22
Date d'inscription : 11/03/2014




Message
Dim 25 Mai - 1:29
Richard sourit un peu plus lorsqu'elle fit sa moue boudeuse. Il sentait vraiment à l'aise pour le moment, en plus elle était étrangement très mignonne comme ça. Ça lui donnait envie de passer son bras autour de sa taille ou de la prendre en travers de son épaule pour aller l'embrasser plus loin, à l’abri des regards. Ce genre de pensé ne l'aurait pourtant pas effleurée auparavant.

La première fois qu'il était sortit avec elle, Richard voulait à tout prix éviter de l'embrasser, car ça signifierait la fin de ce qu'il vivait avec Carys. Désormais, il ne rêvait que de ça car il voulait plus que tout rattraper le temps perdu loin d'elle et peut-être même... aller plus loin qu'autrefois ? Ce n'était pas encore temps pour aborder un sujet tel que le sexe, cependant. D'ailleurs Richard n'y pensait presque pas. Presque.

-Ça veut dire passer plus de temps avec toi, je ne peux pas refuser.

Il lui sourit une nouvelle fois, puis reporta son regard devant lui, légèrement gêné.

-De toute façon je ne pourrais pas te refuser grand chose, à part mon départ immédiat et définitif de ta vie.

Ça au moins c'était vrai. Il suffirait qu'elle lui accorde ne serait-ce qu'un peu d'attention pour qu'il veuille bien exaucer ses moindre désirs. Peut-être était-ce pour ça qu'il détestait tant l'amour et ceux qui étaient perdu à l'intérieur. Comme lui maintenant. Il était presque totalement et exclusivement à son service. Il se demanda si elle lui en voudrait si jamais il tentait ne serait-ce qu'un infime rapprochement. Pas comme une tentative de baiser ou quoi que ce soit, mais un simple rapprochement.

Il ne réagit pas lorsqu'elle dit qu'elle n'était pas vraiment retombée amoureuse, mais il en ressentit une satisfaction plus douce que la caresse d'une brise printanière. Alors il avait été mine de rien le seul pour qui elle avait vraiment ressentit quelque chose ! Savoir que son cœur lui appartenait toujours presque exclusivement ne pouvait que le remplir de joie. Il marchait désormais d'un pas légèrement plus guilleret, content d'avoir apprit ça.

La réponse qui suivit le laissa juste légèrement pensif. Est-ce qu'il pensait être capable de la faire tomber amoureuse de lui ? Ça ne serait pas vraiment exact de dire ça. Il ne pouvait pas par un quelconque tour de magie la faire tomber amoureuse de lui ou par une botte secrète l'amener à retomber dans ses bras. Ce travail là elle devait le faire toute seule, il ne pouvait que la pousser légèrement dans une direction en espérant qu'elle ne lutte pas.

-Je ne pense pas être capable de faire tomber qui que ce soit amoureux de moi. Par contre je peux t'aimer et espérer que tu me rendes un jour mes sentiments, répondit-il simplement avant de légèrement baisser la tête vers ses pieds.

Il la releva en se demandant s'il pourrait la faire s'accrocher un peu plus à lui s'il déviait doucement vers le lac. Pas trop, juste de quelques pas, mais assez pour qu'elle sente la différence. Il se rapprocha donc doucement du bord, presque l'air de rien, en réfléchissant à sa question suivante. Il la trouva assez rapidement, mais hésita à la poser. Il hésita car elle pourrait totalement faire s'effondrer sa façon de voir les choses, comme elle pourrait le conforter dans une de ses décisions sujette à controverse.

-Si... je t'avais tout dit, au lieu de rompre comme ça. Est-ce que tu aurais pu me pardonner ?


House Morgan
(et Hartell)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Unité
& sorcier



avatar
Carys Wheler
Messages : 773
Age : 22
Date d'inscription : 18/07/2013




Message
Dim 25 Mai - 15:26
Can't remember • To forget you

 
Carys tourna la tête sur le côté, ne pouvant s'empêcher de sourire. Elle savait que c'était idiot et stupide, qu'il a du sortir cette phrase trente-six mille fois déjà, mais c'était plus fort qu'elle, elle trouvait ça mignon, et elle devait l'avouer, ça lui faisait un peu plaisir. Richard était redoutable. C'était agaçant. Elle tourna à nouveau la tête vers lui une fois son sourire diminué, en partie.

« Vraiment ? N'importe quoi ? »

Elle réfléchissait à comment elle pourrait tourner ça à son avantage. Il y avait probablement quelque chose qu'elle pouvait lui demander et qui rendrait service à tout le monde.

« ... Même si je te demandais d'arrêter de déshabiller les gens en duel ? »

Ouuuh. Alors ça, oui, pour rendre service, ça rendrait service. C'était exaspérant de le voir faire ça, c'était peut-être drôle pour lui quand il était en quatrième année mais à dix-sept ans il passait plus pour un pervers qu'autre chose. Bien, il était devenu un pervers, de toute façon, mais s'il pouvait se limiter, ça ferait du bien à tout le monde.

Carys appréciait que Richard n'ait au moins, pas la prétention de penser qu'il pourrait la refaire tomber amoureuse d'un claquement de doigts. Bizarrement, l'entendre dire ça la rassurait, quelque part. C'est comme s'il lui laissait le temps qu'il faudrait pour qu'elle lui donne une réponse, et que de son côté il ne ferait rien pour la presser, si ce n'est rester agréable avec elle.

Elle le sentit vouloir se rapprocher encore du bord et elle l'éloigna encore. La prochaine fois, elle lui planterait ses ongles dans le bras, elle savait qu'il faisait exprès mais il y avait des limites.

Sa question la troubla. Qu'est-ce qu'il se serait passé s'il avait tout dit au lieu de tout garder pour lui et faire toute cette mise en scène. Elle ne savait pas, à vrai dire. S'il lui avait dit qu'il avait fait tout ça pour un pari, qu'il l'avait gagné et empoché l'argent, qu'il l'aimait quand même, est-ce qu'elle l'aurait cru ?

« Je ne sais pas, Rick. Je ne pense pas que je t'aurai pardonné tout de suite. Mais... Je crois que ça aurait été plus facile pour que je te fasse à nouveau confiance, plutôt que... Tout ce que tu as fais à la place. Alors je pense que oui. »

Sans doute aurait-elle été choqué, sans doute aurait-elle perdu confiance en lui momentanément. Mais elle lui aurait probablement pardonné plus vite. Elle n'aurait pas eut à se remettre en question chaque soir ou à se morfondre en repassant ses paroles en boucle dans sa tête. Sur ce coup là, il avait vraiment tout gâché.

Carys se demanda ce qu'elle pouvait lui poser comme question maintenant. Ils avaient du faire plus ou moins le tour des questions intéressantes.

« Tu penses que tu m'aurais remarqué s'il n'y avait pas eut cette histoire de pari ? »

La réponse ne lui importait pas vraiment, elle était déjà du genre banale et passe-partout à l'époque, elle ne lui en tiendrait pas de rigueur s'il disait non.

© one more time.




Carys est Legilimens et Occlumens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier



avatar
Richard Morgan
Messages : 543
Age : 22
Date d'inscription : 11/03/2014




Message
Mer 28 Mai - 16:04
Richard sentit qu'il avait visé juste, avec sa déclaration. Elle détourna le regard, mais quand elle se tourna à nouveau vers lui, elle semblait plus contente que fâchée ou moqueuse. Il se retint de grimacer lorsqu'elle lui demanda s'il était prêt à n'importe quoi, car il y avait ajouté une nuance qu'elle n'avait sans doute pas saisit. Du coup il craignait le pire. Qu'est-ce qu'elle allait lui demander ?

Il retint un gémissement désespéré lorsqu'elle lui annonça son prix et la regarda avec un air de chien battu. Elle voulait lui retirer son passe-temps favoris ? Déshabiller des gens non consentant en toute légalité et sans craindre de voir son dossier scolaire tout tâché ou bien le préfet fayot qui débarque pour lui retirer des points était sa joie hebdomadaire. C'était franchement pas sympa de sa part. Malheureusement, il ne pouvait pas vraiment revenir sur ses paroles, bien qu'il fut tenté de jouer un peu sur les mots. Il retint également un soupir. Elle lui en demandait beaucoup.

-J'imagine que oui...

Était-ce si cher payé pour qu'il continue de fréquenter Carys ? Il avait promis de faire des efforts, ce n'était pas si tôt qu'il allait se parjurer tout de même ! La tentation était grande d'essayer de continuer dans l'anonymat des couloirs, mais Carys était préfète et légilimens, elle n'aurait pas de mal à le démasquer s'il sévissait. Surtout si les dates de son arrêt de déshabillage correspondait au début des attaques d'un mystérieux individu peu scrupuleux.

Elle l'éloigna une nouvelle fois du bord, bien qu'il regardait le lac avec espoir. Il voudrait quand même s'en rapprocher un peu plus, autant pour qu'elle s'accroche à lui que parce qu'il n'aimait pas pas se balader à vingt mètre du lac lorsqu'il avait dit qu'il voulait se promener près du lac. Il allait falloir qu'elle dépasse ses phobies et il pourrait l'aider pour ça. Peut-être que de lui apprendre à nager dans la salle sur demande ne serait pas une mauvaise idée ? Il lui proposerait lorsqu'elle serait plus en confiance.

Pour le moment, d'après sa réponse, ce n'était exactement le cas. Évidemment, ça aurait été compliqué aussi, peut-être qu'elle aurait été triste, qu'elle se serait sentit trahie, mais il n'était pas sûr qu'elle aurait réellement pu le regarder en face et lui dire qu'elle lui pardonnait, après ça. Il se rappelait encore de son expression lorsqu'il lui avait craché toutes ces horreurs à la figures. Il avait vraiment eu l'impression d'être une personne terriblement mauvaise et sans doute l'était-il effectivement pour avoir pu faire une telle chose.

-Qui te dis que ce n'était pas déjà le cas ? Demanda-t-il en retrouvant un sourire malin. Je ne sais pas. Je ne me préoccupais pas vraiment des filles à ce moment là et tu sais à quel point j'ai du mal avec les Gryffondors...

Il haussa les épaules. Elle savait ce qu'il pensait des Gryffondors et que ce n'était pas spécialement que du positif. D'ailleurs, ça n'était pratiquement que du négatif.

-J'aurais sans doute fini par te remarquer oui, peut-être pas cette année-là, ou peut-être que si, je ne sais pas vraiment.

Encore une fois, à l'époque, ça n'était pas vraiment son intérêt principal. En plus il était occupé à tomber d'amour pour son professeur de potion qu'il trouvait absolument superbe. Il ne lui retourna pas la question, il savait qu'elle n'aurait jamais eu le courage devenir lui parler si jamais il lui avait plu dès le départ également.

-Tu veux faire quoi comme métier plus tard ?


House Morgan
(et Hartell)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Unité
& sorcier



avatar
Carys Wheler
Messages : 773
Age : 22
Date d'inscription : 18/07/2013




Message
Lun 2 Juin - 14:28
Can't remember • To forget you

 
Carys sourit lorsque Richard répondit. Parfait alors. A dire vrai, elle n'aimait pas trop ça lorsqu'il faisant craquer toutes les coutures ou disparaître les vêtements. Ça ne ressemblait pas vraiment à de la jalousie, plutôt une gêne incommensurable. Et elle préférait éviter qu'on pense qu'elle apprécie de rester avec ce genre d'individu.

« Dans ce cas... S'il te plait, ne le fais plus. »

Après un petit moment de réflexion, il lui semblait judicieux de rajouter un petit commentaire, même faux, qui lui vaudrait une réponse positive à cela.

« ... Ça me rend un peu...
Jalouse. Je crois... »

Elle rougit et baissa les yeux sans oser le regarder. Pas parce que le fait qu'il regardait d'autres filles nues la dérangeait, loin de là — quoique — mais surtout parce qu'il persistait une gêne à dire ce genre de chose, même si ça ne restait qu'un mensonge. Elle remarqua qu'il regardait sans cesse le lac.

« Tu sais, si tu tiens tant à marcher près du lac, je te retiens pas... »

Elle relâcha la prise son son bras pour lui montrer qu'il pouvait le faire, mais qu'elle ne l'accompagnerait pas.

Carys hocha la tête. Effectivement, il lui arrivait de faire part de ses impressions — mauvaises impressions sur les Gryffondors. Ça la vexait toujours un peu, quelque part, puisque sa maison restait Gryffondor. Quoique le dernier cours d'arithmancie se révélait assez perturbant.

« D'accord, si tu le dis ! »

De toute façon, vu comment les choses se présentaient, sa réponse n'influencerait en rien.

Lorsqu'il lui demanda ce qu'elle voulait faire plus tard, elle s'illumina.

« Je veux étudier les dragons encore plus. Si possible, devenir éleveuse, en tout cas quelque chose avec les dragons, très certainement ! La recherche et le contrôle au ministère m'intéresse aussi si jamais je ne réussis pas dans l'élevage... Mais voilà, ça me plairait énormément de travailler avec eux.»

Au fur et à mesure qu'elle grandissait, ses projets se concrétisaient. Après tout, elle se retrouvait enfin dotée du don de Légilimancie, qui sait si elle ne parviendrait pas à devenir éleveuse de dragons ?

« Ça peut te sembler bizarre mais, pour moi, découvrir que les dragons existaient... Juste... Enfin, comment dire. Merveilleux, je vois pas d'autres mots. Pour une née-moldue... Ça change totalement la vision des choses. Je sais que ces créatures paraissent sauvages mais je pense qu'on pourrait finir par vivre avec eux si on apprenait comment faire. Vivre parmi les dragons, je ne rêve que de ça. »

Richard devait sans doute la prendre pour une folle avec des rêves d'enfants. Mais au moins, il obtint sa réponse.


« Et... Et toi ? Quelque chose dans le Quidditch j'imagine ? »

Les Morgan gagnaient leur réputation dans ce sport non ? Ça ne l'étonnerait pas qu'il suive la tradition.

© one more time.


Spoiler:
 




Carys est Legilimens et Occlumens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier



avatar
Richard Morgan
Messages : 543
Age : 22
Date d'inscription : 11/03/2014




Message
Lun 9 Juin - 20:52
Richard soupira son mécontentement dépité. Ne pas déshabiller les gens en duel. Il pourrait le faire, bien sûr, quant à savoir s'il le voulait vraiment... Pour lui, un plaisir simple comme celui-là ne pouvait faire de mal à personne. Certains comme Carys trouvaient que le vice et le simple divertissement flirtaient un peu trop dans cette habitude, mais pas Richard. Après tout, d'autres s'amusaient à ça aussi et le danger restait bien inférieur aux sorts que lançait parfois Carys en duel, par exemple.

La raison qu'elle avança pour le convaincre le fit sourire jusqu'aux oreilles. Jalouse, vraiment ? Voilà qui arrangeait ses affaires. La jalousie faisait partie de l'amour après tout. Du moins, de son point de vu. Beaucoup de gens désireraient sans doute exprimer leur désaccord à ce sujet. Cependant, sans jalousie, sans soucis d'appartenance, comment pouvait-on affirmer aimer vraiment l'autre ? Enfin, il voyait ça comme ça, pour sa part.

-Pour de vrai ? Et moi qui pensais que seuls les gens amoureux pouvaient ressentir de la jalousie...

Quelque part, ça ne l'étonnait même pas qu'elle retombe déjà dans ses filets. Après tout, qui se rapprochait plus de la perfection que lui-même ? Son apparence faisait bien des envieux qui ne pouvaient prétendre à autant de succès que lui, ses tatouages lui donnaient un air rebelle qui plaisait aux filles, son sourire qualifié de ravageur en faisait tomber plus d'une et en plus de ça, la modestie comptait parmi ses qualités. Enfin, quand il le voulait bien, en tout cas.

Il secoua la tête lorsqu'elle lui proposa de marcher près du lac.

-Non, ça ira, merci. Mais un jour je t'apprendrais à ne plus craindre l'eau, rajouta-t-il en lui souriant.

La réponse de Carys concernant son avenir l'étonna un peu. Les dragons ? Vraiment ? Quelqu'un de relativement peureux comme elle voudrait se frotter à des lézards géants cracheurs de feu et agressifs ? Pire que ça, elle souhaitait carrément les élever ? Il espérait qu'elle changerait vite d'avis avant de finir avec le faciès de Calvin, car ça l'attendrait sans faute au bout du compte. En plus de ça elle vivait avec l'espoir qu'un jour ces créatures de cauchemars et les humains puissent vivre en paix. Un lavage de cerveau sérieux semblait de mise. Il fit cependant comme tout allait bien.

-Élever des dragons, hein...

Ridicule. Tout simplement ridicule. Il profita de sa question pour changer rapidement de sujet.

-Oui, parfaitement, le Quidditch ! Je veux devenir un grand joueur et connaître le succès, pouvoir me mesurer aux meilleurs et faire parti d'entre eux !

Voilà un rêve raisonnable : star du Quidditch. Comme tous les Morgan. À son tour de poser une question à présent.

-Tu voudrais des enfants plus tard ? Combien ?


House Morgan
(et Hartell)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Unité
& sorcier



avatar
Carys Wheler
Messages : 773
Age : 22
Date d'inscription : 18/07/2013




Message
Mar 17 Juin - 18:45
Can't remember • To forget you

 
Carys fronça les sourcils, embarrassée. Elle n'était pas exactement jalouse et c'était encore moins par amour. Qu'il déshabille les gens l'agaçait oui, elle ne trouvait pas ça très digne pour en avoir été victime un certain nombre de fois, mais ça ne s'appliquait pas qu'à lui.

« Disons que je ne te déteste pas, alors bon... »

Inutile de lui répéter à nouveau qu'elle n'était pas amoureuse de lui, il l'avait déjà compris. Elle se demanda comment il comptait lui apprendre à ne plus avoir peur de l'eau, elle ne voyait pas vraiment comme c'était possible. Elle en avait peur depuis tellement longtemps, c'était comme un traumatisme. Certes, elle avait, par exemple, surmonté sa peur des Serpentards, mais ça lui avait coûté assez cher comme ça.

« Comment tu comptes t'y prendre ? Tu vas essayer de me noyer ? »

Après tout il a bien fallut qu'elle passe par des épreuves pas possible pour ne plus avoir peur des Serpentard, à savoir de faux sentiments amoureux pour l'un d'entre eux et finir presque tuée par quelqu'un de sa propre maison, histoire de briser ses illusions. La noyade semblait bien doux à côté.

Star du Quidditch hein ? Oui, elle avait compris depuis longtemps que les Morgan semblaient tous se destinés dans cette voie, ça ne l'étonnait donc pas vraiment. Elle ne savait pas comment Richard se débrouillait comme attrapeur, mais la saison allait bientôt commencer, elle le saurait bien assez tôt.

« Je suis sûre que tu n'auras pas de problème de ce côté là, ça a l'air d'être dans le sang. »

Bien que pour elle, le sang ne signifiait pas grand chose. Ses parents étaient enseignants par exemple, comme leurs parents avant, mais elle ne comptait pas devenir professeur pour autant. Et elle ne trouvait pas qu'elle avait la fibre pour ça de toute façon... Elle donnait des cours à Taissa, oui, mais est-ce qu'ils portaient leur fruit ? Pas encore manifestement. Finalement, à part pour les sortilèges et les soins aux créatures magiques, elle n'était pas vraiment douée pour grand chose...

Sa question suivante la prit au dépourvu. Des enfants ? Elle ne s'était jamais vraiment penché sur la question.

« Je... Oui, je crois. Combien... Je ne sais pas, ça n'a pas d'importance, je les aimerai tous autant qu'ils sont. »

Elle baissa un peu les yeux.

« Tu sais que je suis enfant unique et que j'ai eu une enfance assez... austère. »

Ses parents ne la traitaient que comme une élève, si ce n'est encore plus durement, elle ne connaissait même pas leur histoire, leur enfance, comment ils se sont rencontrés, pourquoi ils étaient devenus professeurs. Leur maison restait toujours très silencieuse, à tel point qu'on pouvait entendre les mouches voler.

« Je suppose que tu n'as pas connu ça. Tu as beaucoup de membres de ta famille ici. »


© one more time.





Carys est Legilimens et Occlumens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas

Can't remember to forget you •• Richard

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WIGGENWELD ! :: 
 :: Extérieur :: Lac Noir
-
Vote pour WW parce que tu l'aimes ♥