Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille... Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres. Le monde magique anglais est en ébullition à mesure que les trois candidats s'opposent, laissant un peu leurs charges respectives à l'abandon au profit de leur campagne. C'est ainsi qu'à Poudlard, un joyeux bazar règne souvent en l'absence du directeur, et que les créatures de tous poils envahissent peu à peu les villes sorcières pour le meilleur comme pour le pire !
poufsouffle
1189 pts
serpentard
918 pts
serdaigle
661 pts
gryffondor
612 pts

l'unité
203 pts
ligue des sorciers
223 pts

Caesius ▬ fondatrice retirée
Viridus ▬ administratrice
Kalev ▬ modératrice
Sloan ▬ modératrice
Flavian ▬ modératrice



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

My name is Pan. [Wendy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ligue des Sorciers
& sorcier & Jupiter forever



avatar
Kalev Hopwar
Messages : 1441
Date d'inscription : 07/07/2013




Message
Mer 30 Avr - 14:40

MY NAME IS PAN. PETER PAN.


Kalev était un bon gars. Il avait du mal à garder son sérieux, en amitié comme en études, mais il avait bon caractère. Il savait, et voulait ! profiter de sa folle jeunesse, n'hésitait pas à faire les pires plaisanteries et pouvait compter sur ses amis. Une bonne vie, somme toute. Cette bonne vie, il voulait aussi l'offrir aux autres. A ses amis, ses camarades de Maison, ses professeurs, même les inconnus !
Kalev était un si gentil garçon que, depuis que sa lettre d'amour était arrivée par erreur dans les mains de l'adorable petite Juliet, le Poufsouffle se sentait obligé de faire quelque chose pour elle. Il était persuadé qu'elle était amoureuse. D'une fille. De sa meilleure amie. Une certaine Wendy. Il devait agir, pour son bien. Seule, elle n'avouerait jamais ses pures sentiments à cette autre mignonne petite blaireaute. Ce qui serait bien dommage. On n'avait qu'une fille et il fallait la colorer de mille couleurs pour ne rien regretter ! Aussi Kalev avait-il pris la petite Wendy en filature.

Quand on était dans la même Maison, c'était plus simple d'espionner et suivre quelqu'un. Il n'y avait pas la barrière de la salle commune. Il l'avait donc suivi une heure ou deux, il ne savait pas trop, jusqu'à ce qu'elle se pose dans le couloir avec plein d'armures. Pourquoi ? Bonne question. Kalev n'était pas du tout legilimens, et il avait la flemme d'émettre des hypothèses, alors il s'est contenté de se planquer derrière une des dites armures de métal, bien poussiéreuse comme il faut.

Ensuite, très sournoisement, digne blaireau des terriers, il se glissa dans le dos de la pauvre enfant, ombre parmi les ombres, et, de son ton le plus caverneux, murmura à son oreille :

- Mon nom est Pan. Peter, Pan.

Et, très guilleret, s'assit à côté d'elle non sans lui tapoter l'épaule, la mine réjouit, le sourire aux lèvres, tout ça.

- Parlons de Peter à Wendy et de Wendy à Peter, tout ça. Clin d'oeil complice. T'es la meilleure copine de la première et seule fidèle de ma secte, qui... Il jeta un coup d'oeil furtif autour d'eux et baissa d'un ton. Enfin, de ma secte du bonheur, des gens heureux et tout. Je sais pas trop si c'est réglo à Poudlard alors chut.

Il posa un doigt sur les lèvres de Wendy pour lui intimer le silence. Cette entrée en la matière faite, il devait aborder le vif du sujet. Quoique, c'était peut-être un peu trop tôt ? En Quidditch, ils apprenaient à feinter. A ne pas montrer à l'adversaire tout de suite à quel point ils étaient forts et qu'ils marquaient quand il voulait. Non, il devait feinter, tourner autour des buts sans lancer le souafle.

- Juliet m'a parlé de toi.

Voilà. C'était pas trop violent, comme approche. Ca devrait faire l'affaire.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar
Wendy Weatherfield
Messages : 1022
Age : 28
Date d'inscription : 14/02/2014




Message
Mer 30 Avr - 15:28
Aujourd'hui, Wendy était allée voir les armures. Il y en avait une qui avait bougé, disait-on, et qui parlait toute seule parfois, et Wendy voulait voir ça. Une armure qui bouge ! Bon, ce n'était pas la première fois qu'elle avait entendu ce genre de rumeurs, mais elle ne se décourageait pas. Elle avait envie de voir une armure qui bouge un jour. Elle avait toujours envie de voir plein de choses, et le château continuait de la fasciner, même après avoir vécu trois ans dedans, et elle continuait à vivre des aventures, petites et grandes, à découvrir le monde. Ca lui plaisait.

Mais une fois sur place, Wendy dut se rendre à l'évidence. Rien ne bougeait, et rien ne semblait avoir bougé. Les armures étaient toutes immobiles, et la couche de poussière qui les recouvrait montrait qu'il ne s'était rien passé. Le lieu était vide et désert, et froid, et poussiéreux, et elle éternua. C'était un peu triste. Et ça la rendait un peu triste. Normalement, elle aurait juste haussé les épaules, et elle serait rentrée dans la salle commune, pour attendre Juliet qui était en cours de rattrapage, mais là, non, elle se sentait un peu déprimée, ce qui lui arrivait de plus en plus ces derniers jours.

Cette année était pleine de mauvaises nouvelles. La lettre de sa mère qui l'avait mise dans tous ses états. La rencontre avec Nanette qui depuis s'était mise en tête de la martyriser. Wendy la croisait dans les couloirs, parfois, et ça finissait toujours mal. Et puis sa relation avec Juliet qui changeait, et pas en bien. Avant, elles étaient amies, elles étaient complices, elles faisaient tout ensemble, tout allait bien ; et maintenant, il y avait des silences gênés, il y avait toutes les choses que Wendy lui cachait, et puis il y avait eu la dispute, et Wendy ne se le pardonnait pas vraiment, et puis elle avait peur de ne pas être une bonne amie, parce qu'elle devenait possessive, et méchante, et elle avait cette peur stupide que Juliet tombe amoureuse et l'oublie.

Non, vraiment, ça faisait beaucoup, et les armures ne bougeaient pas, et parfois, ce n'était pas drôle d'être une petite sorcière. Wendy se laissa aller un peu, et soupira. Elle se sentait triste, là. Elle avait envie de s'asseoir un moment, d'attendre que ça passe, et comme ça, elle irait mieux, et elle pourrait voir Juliet avec le sourire.

Mais à la place elle sursauta avec un petit cri de surprise. "HIII !" Quelqu'un s'était glissé dans son dos ! Peter Pan lui parlait d'une voix caverneuse ! Hein, quoi ? La petite sorcière se retourna bien vite. C'était un grand, blond, qui ressemblait beaucoup à … Kalev ! Kalev, l'idole de Juliet, l'expert en amour selon elle, le grand qui avait toujours des bonnes idées. Et il voulait lui parler ! Ca c'était chouette ! Ca lui rendit le sourire du coup. Un peu.

Ils s'assirent tous les deux à l'ombre d'une grosse armure poussiéreuse. Kalev avait des confidences à lui faire. Il lui parlait à voix basse, il lui jetait des clins d'oeil complices, il lui expliquait que Juliet était membre de sa secte des gens heureux. Il avait posé un doigt sur les lèvres de Wendy pour lui dire de ne pas parler, alors la petite sorcière hocha simplement la tête, pour lui dire d'accord, elle écoutait.

Juliet lui avait parlé d'elle.

"Elle a dit quoi ?" fit Wendy, soudainement curieuse. "Je veux savoir !" Est-ce qu'elle avait dit des choses bien ? Peut-être un message secret ? Quelque chose que Juliet n'osait pas lui dire en face ? Après tout, il y avait beaucoup de choses que Wendy n'osait pas dire à Juliet. Pourquoi en aurait-elle parlé à Kalev et pas à sa meilleure amie ? Soudainement, la petite fille eut un frisson. Est-ce qu'elle avait fait quelque chose de mal ? Déçue sa meilleure amie ? Wendy attendit avec impatience et une touche d'appréhension la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier & Jupiter forever



avatar
Kalev Hopwar
Messages : 1441
Date d'inscription : 07/07/2013




Message
Mer 30 Avr - 18:40
Oh, elle avait sursauté. Il aurait peut-être dû annoncer sa venue avant d'apparaître brusquement son dos. Bon, il était quand même fier de sa réplique, donc dans le fond, il ne regrettait pas grand chose, mais si ses petites protégées pouvaient éviter de lui faire une crise cardiaque entre les mains, il n'était vraiment pas contre. Il voulait les voir heureuses, souriantes, batifolantes comme de jeunes lapins dans la forêt aux merveilles ! Pas étendues raides mortes sous un grand drap blanc, prêtes à s'enterrer dans le terrier.
Kalev lui tapota gentiment la tête, comme on l'aurait fait avec un chien très sage et très obéissant. Pour sûre, sa feinte avait fonctionné : en ne disant pas grand-chose, l'adorable enfant s'était jeté sur le sujet de la conversation que le grand blond nigaud cherchait à amener. Lui-même était très curieux de nature, alors il comprenait qu'elle soit impatiente d'en savoir plus, mais comme il avait les cartes en main, et que sa mission était de la plus haute importance, il ne devait pas trébucher. Au sens figuré.

- Point d'impatience, jeune fille. Il leva un doigt inquisiteur de grand sage, et ferma les yeux, assis en tailleur devant Wendy. Allons-y progressivement, étape par étape. Comme un entraînement de Quidditch. On marque pas directement les buts, tu sais. On commence par s'échauffer, monter sur les balais et libérer les balles. Si on fait quelque chose dans le désordre, plus rien ne va. Dans les discussions, c'est pareil.

Kalev prenait très à coeur son rôle de poursuiveur de Poufsouffle, et prenait tout autant à coeur celui d’aîné, de grand-frère bienveillant et un peu né des plus jeunes blaireaux de Poudlard. Bon, il n'était sans doute pas le plus intelligent et le mieux placé pour faire des leçons de moral, mais il avait un coeur vaste comme l'océan et un sourire tout doux comme un furet.

- Juliet m'a parlé de disciple à grand maître, aussi ne puis-je te parler que si tu adhères à la secte du bonheur, des gens heureux, des farces, de la bonne humeur, et de tout ce qui peut faire de toi une bonne Poufsouffle, et une bonne fille pleine de joie et d'avenir.

Il dessina un arc-en-ciel d'un geste de bras, prit un ton grave, illustra tout le sérieux du propos d'un hochement de tête convaincu. Il attendit de voir si elle était réceptive avant de continuer.

- Tu veux en savoir plus ? Il y a un rituel pour entrer dans ma secte, tu sais.

Il voulut se frotter les mains d'un air ravi, mais il se dit que cela lui donnerait un air de charlatan. Aussi se contenta-t-il de sortir Jupiter de sa poche, de le poser sur ses genoux et de lui gratouiller le dos en attendant la réponse de son interlocutrice.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar
Wendy Weatherfield
Messages : 1022
Age : 28
Date d'inscription : 14/02/2014




Message
Jeu 1 Mai - 23:32
Wendy écoutait Kalev la bouche ouverte, les yeux grand ouverts, buvant ses paroles, se laissant gentiment tapoter la tête, le laissant lui raconter tout et n'importe quoi, attendant avec impatience le moment où il parlerait de Juliet.

Il lui parlait Quidditch, il ne fallait pas aller directement au but, il y avait tous les échauffements et il fallait monter sur un balai d'abord, il ne fallait rien faire dans le désordre, et Kalev il allait faire les choses dans l'ordre.

"Uh-huh." D'accord.

Il voulait tout d'abord que Wendy adhère à la secte du bonheur et soit une personne heureuse et farceuse et de bonne humeur et une bonne Poufsouffle pleine de joie et d'avenir dans la vie.

"Uh-huh." D'accord.

Il y avait un rituel pour entrer dans la secte et il voulait l'initier, mais tout d'abord il fallait qu'il sorte son furet et le pose sur ses genoux avant de lui gratouiller le dos. Il était mignon son furet.

"Uh-huh." D'accord. Oui, mais, et Juliet ?

"Après tu me parles de Juliet ? Tu me dis ce qu'elle t'a dit ?" Wendy, elle était là pour ça, en fait. La secte, elle voulait bien, parce qu'il y avait Juliet dedans donc sûrement c'était une bonne secte, même si elle n'était pas sûre d'être tout le temps de bonne humeur et heureuse et une bonne fille, parce qu'elle n'était pas une bonne amie avec Juliet et qu'elle était un peu déprimée parfois, comme là, sauf que là, elle attendait avec inquiétude de savoir ce que Juliet elle avait dit sur elle, donc elle était pas déprimée, juste anxieuse. Bref. Kalev, il racontait de belles histoires sur le Quidditch et sur le bonheur et les gens heureux, mais il évitait un peu le sujet, là. Wendy sentait que c'était sûrement voulu. Mais ça ne la rendait que plus impatiente.

Autant en finir vite, elle voulait savoir.

"Je veux bien en savoir plus. Il faut faire quoi pour entrer dans ta secte ?" fit-elle, ses yeux se posant sur son furet. Pourquoi l'avait-il amené ? Est-ce que le furet avait un rôle dans toute cette histoire ? Fallait-il en prendre soin ? Elle n'était pas contre, Wendy. Elle avait bien envie de câliner le furet. Elle aurait bien aimé écouter Kalev en câlinant son furet, en fait. Mais elle n'osa rien dire. Elle se contenta juste de le regarder.

"Je suis prête à être une bonne Poufsouffle," reprit-elle, "et j'essayerais d'être heureuse et pleine de joie et d'avoir un avenir, si c'est ça qu'il faut." Ca semblait plus sérieux comme condition, maintenant qu'elle y pensait. "Dis-moi ce qu'il faut faire." Wendy tentait d'avoir l'air sérieuse et détachée, mais elle piaffait visiblement d'impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier & Jupiter forever



avatar
Kalev Hopwar
Messages : 1441
Date d'inscription : 07/07/2013




Message
Ven 2 Mai - 10:10
Décidément. Obsédée par sa petite Juliet ! Ce n'était pas forcément une mauvaise chose. Cela voulait dire que sa mission pouvait réussir. Si jamais l'adorable Wendy se montrait ausi attachée à Juliet, que Juliet ne l'était à Wendy... sa victoire serait très facile, rapide, efficace, tout ça tout ça. Et si la faire patienter lui permettait d'obtenir de ces petits détails qui ne trompent pas, il ne se gênerait certainement pas !

- Bien sûr que je te parlerai de Juliet. Je n'ai qu'une parole ! Il montra son furet. Si tu veux, je le jure sur Jupiter, et c'est ce que j'ai de plus sacré. C'est ma Juliet à moi, mon meilleur ami.

Il fallait dire que lui, au moins, il le comprenait toujours, ne râlait pas, et aimait son blondinet de maître autant pour ses qualités que ses défauts. Qu'il était bon d'avoir un animal de compagnie. Néanmoins, comprenant sans doute que ledit maître était en train de jouer sa vie, Jupiter quitta ses genoux et s'en alla gambader près d'une armure, assez curieux de découvrir cette boîte de métal. Kalev le laissa faire.

- Il n'y a pas beaucoup de condition, tu sais. Il suffit de faire de son mieux pour être heureux dans sa vie, de faire de son mieux pour rendre les autres heureux, et puis en bonus, de faire de son mieux pour supporter la magnifique équipe de Quidditch de notre magnifique maison. Il leva trois doigts. Pour faire bref, trois qualités indispensable : la persévérance, la gentillesse, la loyauté ! Mais comme tu es à Poufsouffle, tout ça tu l'as déjà. Et puis Juliet me l'a dit.

Et hop, on glissait, l'air de rien, une petite allusion à cette chère Juliet. Il voulait voir sa réaction. Vue que l'autre troisième année avait décrite Wendy comme parfaite en tout point, il était certain de ne pas trop s'avancer.

- Et donc, ces conditions remplies, il te reste à dire que, très solennellement, et tout et tout, tu jures de respecter tes engagements, pour le bien de tes amis, de toi-même, et de tous les gens qui le méritent. Tu peux faire un bisous à Jupiter si tu veux, pour signer ça dans la douceur.

Voilà. Il y arrivait. Bientôt, il allait pouvoir entamer la deuxième phase de son plan. Foi de blaireau, d'ici la fin de cette conversation, il aurait fait avoué à Wendy ce qu'il voulait entendre, et ses deux protégées vivrraient le grand bonheur !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar
Wendy Weatherfield
Messages : 1022
Age : 28
Date d'inscription : 14/02/2014




Message
Sam 3 Mai - 19:47
Kalev expliqua à Wendy ce qu'il fallait faire. Il fallait qu'elle fasse de son mieux pour être heureuse et rendre les gens heureux, et soutenir l'équipe de Quidditch. Et probablement de bien travailler pour faire gagner la maison Poufsouffle, ça, Kalev ne l'avait pas dit, mais Wendy s'en doutait.

Le grand garçon voulait qu'elle jure solennellement d'essayer de faire tout ça. Elle était d'accord, Wendy. C'était de bons objectifs dans la vie après tout. Et il lui avait dit que Juliet la trouvait déjà persévérante, gentille, et loyale ! Ca, ça lui fit drôlement plaisir. Juliet la trouvait chouette ! Même si, en vrai, elle n'était pas gentille, Wendy. Elle s'était déjà disputée avec sa meilleure amie parce qu'elle avait mal compris ce que Juliet avait dit, et qu'elle ne lui avait pas laissé le temps de lui expliquer.

Mais bon, elle essayait déjà d'être plus gentille et elle continuait même quand ce n'était pas facile. Alors faire une déclaration solennelle sur l'honneur, et jurer de faire de son mieux pour être une bonne Poufsouffle, elle pouvait le faire, après tout elle le faisait déjà. Wendy prit un air sérieux et déclara sa réponse à Kalev.

"Je jure de remplir mes engagements envers Poudlard et d'être une bonne Poufsouffle qui apporte la joie et la bonne humeur dans le monde. Je serais digne de ta confiance, Kalev, et tu ne seras pas déçu de moi comme membre de ta secte."

Voila, ça, c'était fait. Elle devait attendre la réponse de Kalev, mais elle était à peu près sure d'avoir rempli les conditions qu'il lui avait imposées. Wendy se leva, et récupéra Jupiter, avant de lui faire un bisou sur le front et de le garder dans ses bras. Puis elle revint s'asseoir près du grand garçon.

Jupiter semblait bien l'aimer, et il se laissait faire, alors Wendy en profita pour le caresser distraitement, tout en le gardant sur ses genoux. Elle l'aimait déjà bien, ce furet. Peut-être qu'un jour elle en achèterait un à Pré-au-Lard avec l'argent que son papa lui envoyait. Ou un autre animal. Elle prendrait bien soin de ce nouveau venu, et Juliet allait être toute contente, même si Wendy n'apportait pas d'animal magique. Elle était douée avec les animaux, Juliet. Elle était trop forte. Et puis l'idée que Juliet soit ravie lui plaisait beaucoup. Elle aimait beaucoup faire sourire sa Juliet.

Wendy regarda Kalev avec impatience. Y avait-il encore beaucoup de choses à faire ? Elle espérait beaucoup qu'il se mette à parler de sa meilleure amie. Elle n'était pas très patiente. Mais elle voulait bien jouer le jeu d'abord, et faire ce qu'il lui demandait. Après tout, elle avait déjà gagné le droit de caresser le furet en faisant ça, et elle en était toute contente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier & Jupiter forever



avatar
Kalev Hopwar
Messages : 1441
Date d'inscription : 07/07/2013




Message
Dim 4 Mai - 11:34
Lorsque Wendy prononça solennellement ses vœux, ses engagements, et tout ce qui allait avec, Kalev fut très fier de lui. Ses deux premières recrues étaient de loin, vraiment très loin les meilleures. Maintenant qu'il y pensait, il ne s'intéressait pas toujours assez aux jeunes années. Elles étaient pourtant l'avenir de la maison Poufsouffle, et de vraies graines de fées du bonheur s'y cachaient. L'adolescent ébourriffa affectueusement les cheveux de sa cadette, un grand sourire sur le visage.

- Toi et Juliet, vous êtes des super adeptes ! Je suis très fier de vous avoir dans mes rangs. Personne ne vous arrive à la cheville. Je suis persuadé que vous aller devenir de grandes dames, comme Helga Poufsouffle. Gentilles joyeuses, généreuses, heureuses, et tout ce qui va avec. Il ajouta alors, l'air de rien. On a un match dans quelques jours, faudra nous encourager fort pour qu'on gagne. Contre Serdaigle. L'honneur de nous est en jeu.

Bon, maintenant, il fallait se recentrer un peu sur sa mission première. Il voyait bien dans le regard de Wendy qu'elle mourrait d'impatience d'en savoir plus sur ce que Juliet lui avait raconté. Kalev savait tenir ses promesses, aussi ne la fit-il pas attendre bien plus longtemps. Elle avait été sage et mignonne, elle méritait bien qu'il coopère un peu.

- Déjà, tu sais comment Juliet est devenue ma première fidèle ? Jupiter lui a donné une lettre par erreur. Il montra le furet du doigt, sur les genoux de la fillette. Et après ça, elle n'avait que ton prénom à la bouche. Elle a maintenu que tu étais génial, la meilleure des meilleures amies, et...

Suspens suspens ! Qu'il était bon de faire languir les autres, de les voir suspendues à ses lèvres ! Etrangement, ça marchait beaucoup moins bien, lorsqu'il racontait une histoire d'horreur dans la salle commune.

- ... et elle s'est ensuite demandé si tu aimais les acromentulas, la forêt interdite, et toutes ces choses un peu effrayantes pour une fille mais qu'elle adore. Oh, et nous avons disserté sur les toilettes, si c'était un point de rendez-vous original ou pourri.

Et il lui avait dit une dernière chose. Pas des moindres. La plus importante. Un lapsus qui n'avait pas trompé l'expert qu'il était.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar
Wendy Weatherfield
Messages : 1022
Age : 28
Date d'inscription : 14/02/2014




Message
Lun 5 Mai - 23:14
Kalev, tout sourire, ébouriffa joyeusement les cheveux de Wendy. Il avait l'air d'être content de la réponse qu'elle lui avait donné. D'ailleurs il lui fit plein de compliments. Elle et Juliet allaient devenir de grandes personnes avec plein de qualités. Wendy en était un peu gênée. Elle avait du mal à s'imaginer grande, et elle avait du mal à être une bonne amie, alors devenir Helga Poufsouffle … Ca lui mettait un peu la pression comme objectif dans la vie. Elle ferait de son mieux.

Et puis Kalev voulait qu'elle soutienne l'équipe de Quidditch. Ca, elle savait faire ! Elle irait voir le match avec Juliet et elles auraient les couleurs de Poufsouffle et tout et elle crierait des encouragements aux joueurs jaunes. En plus ils joueraient contre les Serdaigles, leurs rivaux dans la chasse aux points, alors il fallait que l'équipe de Poufsouffle gagne. Ce n'était pas négociable.

"On viendra vous voir !" confirma-t-elle. "Et vous allez gagner et tout ! Vous êtes les meilleurs. Je le sais, moi." Ils allaient gagner. Elle en était sûre.

Et puis (enfin ! enfin !) Kalev lui parla de Juliet. Juliet, elle avait dit que Wendy était la meilleure des meilleures amies. Ca, ça lui fit drôlement plaisir. Wendy, elle avait peur de ne plus l'être, mais si. Ah, et Juliet se demandait si Wendy aimait vraiment les acromantulas et la forêt interdite et tout.

"Bah oui, j'aime bien les acromantulas et la forêt, je suis une aventurière, tu sais, j'aime explorer le monde avec Juliet ! La dernière fois, on a visité le lac, je veux dire, l'intérieur du lac, on est entrés dans l'eau et on a combattu des strangulots et on a vu des Etres de l'Eau et on a même essayé de voir le calmar géant. Juliet, elle était formidable. Elle a été très courageuse tout au long de l'aventure. Et elle a peur du noir des profondeurs du lac, tu sais, c'est pas drôle il faut pas rigoler, elle a eu peur mais elle est descendue quand même ! Juliet c'est la meilleure. Il fallait la voir ! Moi j'étais très impressionnée, parce qu'elle est fantastique, Juliet."

Wendy, elle aimait bien parler de Juliet. Elle voulait un peu montrer à tout le monde combien elle était géniale, qu'elle n'était pas bête du tout même si elle avait du mal avec les cours, qu'elle était toujours gentille et heureuse d'aider les gens, qu'elle avait plein de qualités et qu'elle était très jolie. Alors bien sûr, la petite Poufsouffle ne sautait pas sur les gens en leur disant "coucou, je vais vous parler de Juliet !" mais quand le sujet de la discussion, c'était sa meilleure amie, elle ne tarissait pas d'éloges.

Wendy était plus rassurée du coup. Ce que Kalev avait à lui dire, c'était que Juliet se demandait si Wendy aimait vraiment les gros animaux magiques et les coins dangereux. Ce n'était rien de mal. Wendy pouvait même aller rassurer Juliet elle-même. Ouf ! Tout allait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier & Jupiter forever



avatar
Kalev Hopwar
Messages : 1441
Date d'inscription : 07/07/2013




Message
Mar 6 Mai - 14:28
Kalev fut très content de l’entendre dire qu’elle viendrait les encourager, avec Juliet. Le Quidditch, ce n’était pas toujours très facile, et savoir que notre maison nous supportait avec force et conviction, c’était toujours plus motivant lorsqu’il fallait affronter d’horribles conditions météorologiques ou faire face au balai dernière cri des adversaires. En plus, il était persuadé que cet adorable duo saurait motiver le reste des troupes. Elles étaient débordantes d’énergie, elles ne pouvaient que la diffuser autour d’elles.

Elle eut un long discours sur ses aventures avec Juliet que Kalev écouta attentivement. Et bien, une telle passion dans la narration de ce récit, si ce n’était pas un autre signe ! Finalement, son opération “former le couple le plus mignon de l’histoire de la maison Poufsouffle” pourrait s’avérer bien plus simple que prévu. Il hocha la tête pour approuver ses propos, les bras et les jambes toujours croisés sans sa posture de grand sage bouddhiste.

- Juliet dit que tu es la meilleure, tu soutiens que Juliet est la meilleure… Mais qui de vous deux est la meilleure ? Je me le demande.

Elles étaient vraiment mignonnes à s’adorer comme ça. Le moment de révéler l’ultime révélation semblait bien trouvé. Kalev regarda à droite, puis à gauche. Personne. Personne à part Jupiter sur les genoux de Wendy pour témoigner de ce qu’il allait dire. Il se pencha alors vers elle, et lui dit à voix basse :

- Tu sais Wendy, Juliet m’a dit des choses qui me laissent à croire qu’elle voudrait que tu sois son amoureuse… en fait non, je crois pas, je suis sûre.

Il se redressa et hocha à nouveau vigoureusement la tête. Oui, vraiment, c’était une certitude.

- Et toi ? Tu aimerais que Juliet sois ton amoureuse ?

Autant finir de dérouler le fil, hein. Avec tout ça, la pauvre Wendy allait avoir bien matière à réfléchir.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar
Wendy Weatherfield
Messages : 1022
Age : 28
Date d'inscription : 14/02/2014




Message
Sam 10 Mai - 12:36
Kalev avait regardé autour de lui avant de me faire des confidences, comme si ce qu'il avait à dire devait être secret. Du coup moi aussi je me fis la plus discrète possible, et je me pencha vers lui pour entendre ce qu'il allait sans doute me murmurer. Les secrets, c'est sérieux.

Il me dit quelque chose d'un peu surprenant, même si en même temps je le savais déjà : Kalev pensait que Juliet était amoureuse de moi ! Juliet me l'avait déjà dit le jour où ma mère m'avait envoyé une lettre. Juliet amoureuse de moi, l'idée était mignonne, très chouette même, mais ce n'était pas possible, parce qu'on était des amies. Et puis ça marche pas comme ça. Non ?

Et se redressant, le grand Poufsouffle me posa sa véritable question : est-ce que moi, j'aimerais que Juliet m'aime ? Euh. Euuh.

Je me surpris à hésiter un moment avant de lui répondre. "C'est pas possible, Juliet et moi, on est amies, on partage tout ensemble, on joue ensemble et on a plein d'aventures ensemble, comme des amies, pas des amoureuses, non ?"

Pour moi, l'amour, c'était autre chose. Un prince sur son cheval blanc. Un grand garçon charmeur qui m'offre une rose avant de m'emmener danser au bal. Mais les garçons ce n'était pas très intéressant, alors une fille ? Oui mais avec une fille, toutes ces images que j'avais en tête devenait bizarres, un peu comme si c'était des images qui ne supporteraient pas le moindre changement. En fait, je n'avais en tête que des clichés qui montraient bien que je n'y avait jamais vraiment fait attention. Ca ne m'avait jamais intéressé tout ça. Je préférais être avec Juliet.

Mais je n'avais toujours pas répondu à sa question, à Kalev. Est-ce que je voulais que Juliet sois mon amoureuse ? Je me mis à froncer les sourcils, j'étais un peu perdue, et puis …

"En fait non. Je veux pas que Juliet sois mon amoureuse. Je veux rester amie avec elle, et qu'on fasse tout ce qui nous plait ensemble, et qu'on soit toujours complices et tout. Elle est vraiment très chouette Juliet."

Parce que si on était amoureuses, tout serait différent. Je ne savais pas trop comment, mais je sentais que ce serait le cas. Et je ne voulais pas perdre ce que j'avais avec Juliet. Je voulais continuer ma vie avec elle, jouer aux bavboules avec elle et s'occuper de ses chouettes avec elle, et pouvoir se promener dans le parc en lui tenant la main, je ne voulais pas que ça change, j'aimais beaucoup trop être avec elle pour vouloir abandonner tout ce qu'on faisait en tant qu'amies pour faire autre chose à la place. Etre amoureuse, ça n'avait pas l'air très intéressant. Même si je ne savais pas trop ce que ça voulait dire.

"Et toi," lui demandais-je, "tu as déjà été amoureux dans ta vie ? Tu fais quoi quand tu es amoureux ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier & Jupiter forever



avatar
Kalev Hopwar
Messages : 1441
Date d'inscription : 07/07/2013




Message
Sam 10 Mai - 16:23
Kalev poussa un soupir. Un long, long, très long soupir, tout en amorçant un signe de négation à travers les mouvements de sa tête. Tout cela n'allait pas du tout, ce n'était vraiment pas la réponse qu'il attendait ! Il se pinça l'arrête du nez, contrarié. Qu'est-ce qu'il allait bien pouvoir faire, maintenant ? Il ne pouvait tout de même pas échouer dans sa mission après avoir déployé tant d'efforts, ce serait indigne de lui-même. Si Kalev n'était pas un victorieux dans les faits, il était persévérant, et cela, on ne lui enlèverait pas.

L'adolescent laissa tomber ses bras sur ses cuisses, toujours assis en tailleur, et poussa un nouveau soupir. Il devait contourner le problème à sa façon. Trouver une astuce. Laquelle ? C'était un détail dont Kalev ne se souciait pas. L'air grave, il posa son menton sur ses mains jointes et fixa Wendy. Intensément.

- Wendy. Tu blesses le Peter Pan en moi. Il aimait bien prendre un ton dramatique. C'était drôle. Des amies peuvent tomber amoureuse. C'est le stade au-dessus de l'amitié. C'est encore plus fort. C'est l'amitié à son niveau ultime. C'est... c'est... hm... Vite, il devait trouver un exemple ! C'est comme dans les jeux vidéos. A un moment tu es au niveau max. En amitié c'est pareil, l'amour c'est le niveau maximum.

Il n'était pas sûr que les jeux vidéos, ça parlerait à une fille de treize ans, mais bon, si lui connaissait alors que les jouets moldus, ce n'était pas son dada, tout le monde devait connaître. En tous cas, il ne pouvait rien dire ni faire de plus : elles devaient comprendre, ouvrir leur coeur, tout ça.

La cadette changea alors de sujet pour se concentrer sur les péripéties amoureuses. Surpris, Kalev se pointa du doigt, les yeux écarquillés, avant de comprendre : ceci était une distraction ! Elle cherchait à l'écarter de sa mission première. Astucieux, mais il ne se laisserait pas prendre au piège. Il acceptait de jouer un peu à ce jeu-là, mais il reviendrait à la charge.

- Je ne suis pas souvent tombé amoureux. Il y a beaucoup de filles jolies et gentilles, mais pas beaucoup que j'ai vraiment aimé. Bon, en même temps, il ne se souvenait pas de tout. Mais tu sais, il y a eu ce clafoutis un peu bizarre et depuis, je te l'avoue, il se passe un petit quelque chose avec Calypso. Mais chut. Il lui accorda un clin d'oeil pour appuyer la confidence. Sinon, quand tu es amoureux, tu passes du temps avec la personne que tu aimes, beaucoup de temps, tu ris avec elle, tu pleures avec elle aussi, tu fais les quatre cent coups, des confidences, tu imagines l'avenir...

Ah lui l'avenir, il l'avait imaginé pour le coup, à cause du clafoutis. Un souvenir encore bien drôle, mais qui n'avait pas lieu d'être évoqué ici. Et Wendy était encore jeune, chaste, pure, innocente, il n'allait pas la traumatiser avec ses rêves bizarres de quatre-vingt-dix-neufs enfants sous les effets de la magie.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar
Wendy Weatherfield
Messages : 1022
Age : 28
Date d'inscription : 14/02/2014




Message
Dim 11 Mai - 17:07
Kalev n'avait pas l'air très content de la réponse de Wendy. Il soupirait, il secouait la tête, il avait l'air contrarié. Est-ce qu'elle avait dit une bêtise ? Pourtant, Wendy était assez sûre d'elle-même maintenant. Juliet était formidable, elle aimait les animaux et les promenades et elle avait de très jolis cheveux, et Wendy n'avait pas du tout envie d'échanger le temps qu'elle passait avec elle pour une relation amoureuse qui allait tout chambouler dans leur vie. Wendy aimait beaucoup être avec elle tout le temps, et elle ne voulait pas que ça change.

Kalev lui parla jeux vidéos et niveaux de fin, et Wendy n'était pas sûre de comprendre sa réponse. Oh, elle comprenait qu'être amoureuse, c'était mieux, selon lui, mais elle ne voyait pas pourquoi. En quoi était-ce mieux ? Elle était déjà très contente, Wendy, à être avec Juliet en permanence et à lui tenir la main quand elles marchaient ensemble. Elle ne voyait pas ce qu'elle ferait au niveau supérieur. Et puis, elle avait vu les grands avoir des histoires d'amour, et ça les préoccupaient tout plein, et ils avaient l'air de se poser plein de questions et de s'inquiéter tout le temps, et ils n'avaient pas l'air très heureux. Et puis, le niveau de fin, c'est la fin du jeu, et elle ne voulait pas que son amitié avec Juliet s'arrête, elle. Non, vraiment, elle ne comprenait pas où il voulait en venir.

Heureusement, Kalev lui parla de ses amours, sortant Wendy de ses interrogations, lui permettant de faire une pause pendant un moment. Kalev, il était tombé amoureux quelques fois. En ce moment il aimait Calypso (mais chut).

"Calypso je la connais !" fit Wendy d'une voix enjouée, comme si elle n'avait pas entendu le "mais chut" du grand Poufsouffle. "Enfin, non, mais je l'ai déjà vue. Un peu. On est dans la même maison, elle et nous, hein ? Elle a l'air un peu impressionnante. Mais c'est bien que tu l'aimes, elle doit être contente, non ?" Enfin, elle ne savait pas si Calypso était contente. La moitié du temps, les grands amoureux, ils étaient pas vraiment contents. Mais elle pouvait espérer. Et puis Kalev il avait l'air de s'y connaître, alors il ferait sûrement les choses bien pour que ça marche.

Et le voila qui se remettait à lui parler de ce que c'était que d'être amoureux. Wendy avait l'impression de connaître tout ça déjà. "Je fais déjà tout ça avec Juliet. On a des aventures et des promenades, et on se dit tout, et on a même imaginé l'avenir une fois, on aura une grande ferme en Ecosse où on élèvera des hippogriffes. Alors, puisqu'on a déjà tout ça, on n'a pas besoin d'être amoureuses en plus, non ? L'amour ça complique tout. Je préfère qu'on soit contentes d'être ensembles et qu'on s'entende bien."

Voila. Elle était vraiment sûre d'elle pour le coup. Elle aimait beaucoup trop Juliet pour être amoureuse d'elle. C'était clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier & Jupiter forever



avatar
Kalev Hopwar
Messages : 1441
Date d'inscription : 07/07/2013




Message
Mer 14 Mai - 16:44
Oh, elle connaissait Calypso. Oui, un peu normal cela dit, puisque tous les trois, ils étaient de la même maison. L'adorable maison Poufsouffle. Quelle belle répartition que la sienne, vraiment. Kalev ne ce serait vu nul part ailleurs. Loin de son équipe de Quidditch, des adorables Juliet et Wendy, de sa douce clafoutisée... le monde aurait été bien triste. Enfin bon. Ces pensées mielleuses n'avançaient pas son affaire.

- Impressionnante ? Pas plus qu'une autre. Juliet et toi aussi, vous êtes impressionnantes. Pleines d'avenir. Quant à savoir si elle est contente... L'adolescent réfléchit, une main dans les cheveux pour gratter son cuir chevelu, une autre occupée à tapoter sa cuisse. Je sais pas. Je suppose. Enfin, j'espère. Si elle ne l'était pas, et bien.. elle me l'aurait sans doute dit.

C'était généralement le principe de la rupture, en fait. Et il n'avait pas encore rompu avec Calypso. Peut-être parce qu'il n'était même pas vraiment certain de sortir avec elle. C'était compliqué. Mais pas désagréable. On disait souvent que le temps des soupirants était encore mieux que celui des amoureux ; quand à savoir qui l'avait dit, et si c'était la vérité vraie... c'était une toute autre histoire.

Il n'empêchait en rien le fait que la mission "couple mignon de disciples mignonnes" n'était toujours pas achevée. Wendy avait l'air sûre d'elle, claire dans sa tête, et cela ne lui facilitait pas la tâche. Elle était intelligente, cette troisième année. Une brave enfant. Trop brave pour lui.

- Mais, tu sais Wendy, tenta-t-il quand même. Si vous faites déjà tout comme des amoureuses, c'est que vous l'êtes déjà dans le fond, non ?

Alors alors ? Allait-elle trouver de quoi répliquer à ça ? Kalev attendit, bras croisés, persuadés d'avoir réussi à prouver qu'il avait raison. Non mais. Sa réputation de.. de... oui, bon, il n'y avait rien en jeu, mais c'était pour le principe.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar
Wendy Weatherfield
Messages : 1022
Age : 28
Date d'inscription : 14/02/2014




Message
Mer 14 Mai - 17:52
Bin voila. Wendy regardait Kalev avec un petit air entendu. Calypso et lui, ils s'aimaient ou ils ne s'aimaient pas, alors ? Ca avait l'air compliqué. Elle avait bien raison, Wendy. Que des histoires de grands qui rendent les gens tristes. Il allait bien voir, Kalev, que ça ne valait pas le coup d'être amoureux !

En même temps, ça avait l'air de lui faire plaisir, aussi. Les gens, ils aimaient bien être amoureux, et avoir des histoires comme ça, comme les princes et les princesses dans les contes de fées, et après, ils se mariaient et avaient une famille et des enfants, et ça aussi, c'était important. Même si Wendy, elle se sentait un peu jeune pour tout ça. Peut-être plus tard, bien plus tard, infiniment plus tard, genre, cinq ans, et encore, on verrait bien. Elle avait juste envie de passer sa vie avec Juliet. Elle était bien trop petite pour les enfants et l'amour, en fait.

Une pensée terrifiante lui traversa l'esprit. Si elle était trop jeune pour l'amour, peut-être que plus tard, elle ne le serait pas, et qu'elle tomberait amoureuse ? Pire, peut-être que plus tard, ce serait Juliet qui tomberait amoureuse ? De quelqu'un d'autre, bien sûr. Parce qu'il était évident que Wendy et Juliet n'étaient pas amoureuses, hein. Elles étaient les meilleures amies du monde. Kalev pourtant, lui, il n'en était pas convaincu.

D'ailleurs sa remarque la laissa sans voix. Elles faisaient tout comme des amoureuses ? Vraiment ? Wendy ne savait pas pourquoi, mais ça lui fit plaisir d'entendre ça. Mas quand même.

"Mais si j'étais amoureuse, je le saurais, non ? Je le lui aurais dit, non ? Et Juliet aussi me l'aurait dit, enfin, je crois."


Elle n'était pas sûre, en fait. Mais non, elle secoua la tête, Juliet le lui aurait dit. Juliet n'avait rien à cacher, ce n'était pas comme elle, qui cachait beaucoup de choses à tout le monde, et qui n'était pas une très bonne amie.

Cette discussion soulevait vraiment beaucoup d'interrogations dans la tête de la petite. Wendy avait l'impression de ne rien connaître de la vie. Qu'il y avait tout un monde qu'elle n'avait jamais exploré et qui attendait gentiment qu'elle le découvre. Et elle ne savait pas pourquoi, mais ça lui faisait peur. Elle avait peur de perdre ce qu'elle avait avec Juliet, elle n'avait pas envie que ça change, elle voulait rester heureuse avec sa meilleure amie pour toujours, et élever des hippogriffes comme elles avaient prévu, elle n'avait pas envie de grandir. Et en même temps, elle sentait que les choses changeaient déjà, sans même son accord, et elle ne pouvait rien y faire. Wendy se sentait un peu triste.


Signature!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier & Jupiter forever



avatar
Kalev Hopwar
Messages : 1441
Date d'inscription : 07/07/2013




Message
Sam 17 Mai - 14:05
Hm, vraiment compliqué. Kalev ne savait vraiment plus par quel côté prendre la délicate petite Wendy pour lui faire comprendre les choses. Peut-être devait-il abandonner cette manche et retenter une petite discussion avec Juliet. Peut-être avait-il voulu trop précipiter les choses, griller des étapes. Il aurait certainement dû prévoir d'élargir l'esprit de ces deux jeunes adorables gens à tour de rôle, au fur et à mesure. Oui, très certainement même. Il devait lever le drapeau blanc pour aujourd'hui ; mais ce n'était que pratie remise.

- Tu sais Wendy, l'amour c'est un truc hyper cool, mais c'est aussi vachement compliqué. On sait pas toujours quand est-ce que l'amitié devient de l'amour, et c'est là que t'es le plus dans la bouse de dragon. Donc repense bien à ce que je t'ai dis, ça finira forcément par t'aider. Il tapota gentiment sa tête. Je suis pas très doué dans plein de choses, mais quand il est question d'écouter ses sentiments, je suis un as !

Ce qui le mettait très souvent dans des situations bien délicates, mais ce n'était qu'un détail parmi d'autres. Poussant un sourire, le blondinet se releva et grimaça ; il avait des fourmis dans les jambes. Il attendit un peu de retrouver de la sensibilité dans ses pieds en les secouant, puis alla récupérer Jupiter, perdu dans le heaume d'une armoire, poussiéreux comme jamais. Il était bon pour un bain. Posant le furet sur son épaule, il se tourna une dernière fois vers Wendy.

- Bon, j'ai un furet à laver. Mais reviens me voir quand tu veux. Avec Juliet, si tu veux. Et pense à venir au match. Avec Juliet. Et réfléchis bien à ce que tu ressens. Pour Juliet.

Kalev lui adressa alors un grand, grand sourire, et trottina vers la sortie. Il devait échafauder un nouveau plan d'attaque.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas

My name is Pan. [Wendy]

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WIGGENWELD ! :: 
 :: Troisième étage :: Galerie des armures
-
Vote pour WW parce que tu l'aimes ♥