Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille... Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres. Le monde magique anglais est en ébullition à mesure que les trois candidats s'opposent, laissant un peu leurs charges respectives à l'abandon au profit de leur campagne. C'est ainsi qu'à Poudlard, un joyeux bazar règne souvent en l'absence du directeur, et que les créatures de tous poils envahissent peu à peu les villes sorcières pour le meilleur comme pour le pire !
poufsouffle
1189 pts
serpentard
918 pts
serdaigle
661 pts
gryffondor
612 pts

l'unité
203 pts
ligue des sorciers
223 pts

Caesius ▬ fondatrice retirée
Viridus ▬ administratrice
Kalev ▬ modératrice
Sloan ▬ modératrice
Flavian ▬ modératrice



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Still waters run deep (Light)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ligue des Sorciers
& sorcier & Jupiter forever



avatar
Kalev Hopwar
Messages : 1441
Date d'inscription : 07/07/2013




Message
Dim 22 Juin - 14:30
STILL WATERS RUN DEEP


Kalev avait toujours, au fond de lui, eut un esprit d'aventurier. Mais bon, faut pas pousser Merlin dans de la tour d'Astronomie non plus, Kalev était un aventurier du dimanche : on se lance, mais pas de trop. C'était pour ça qu'il était là, au bord du lac, dans son joli caleçon jaune et noir, mais sans blaireau cette fois, mais plutôt un furet, à tremper deux orteils dans l'eau en frissonnant. Elle était froide aujourd'hui. Mais c'était pour le bien du peuple.

Le Poufsouffle, la baguette bien en main, respira profondément. Il n'avait jamais lancé le sortilège de tête-en-bulle avant aujourd'hui alors il se concentra fort, bougea son morceau de bois favori, prononça distinctement la formule et... gagné ! Qu'il était beau avec sa bulle sur la tête et... oh ! Mais quel éclair jaune surgissait donc au loin ?

- Bliiight ! hurla l'adolescent emprisonné dans sa bulle, la voix déformée. Biens abec boi je bais blonger exblorer le bond du lac ! Biens, biens !

Il fit de grands gestes de main pour l'inviter à le rejoindre. A deux, c'était tout de suite mieux !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



avatar
Invité



Message
Dim 22 Juin - 16:00


Par Merlin mais, pourquoi fallait-il que ça m'arrive aujourd'hui ? Ouai... bon... J'avais rien prévu d'extraaas mais, bon. Se réveiller le matin avec la gorge enrouée et la voix simplement éteinte, c'est pas ce qu'il y a de plus prometteur. (ma carrière de chanteur est compromise... si c'est pas triste ça.) Je sais ce qu'il m'est arrivé ; Meme la fée s'en ait prise à moi durant cette nuit... (N'empêche... c'est franchement glauque de la laisser circuler dans les dortoirs des élèves, la nuit. Ça ne devrait pas être permit.) Et me voilà dans l'incapacité d'Emmet... euh.. émettre, pardon, le moindre bruit.

Toutes mes paroles s'inscrivent sur une surface ; mur, sol, miroir embué. Et le pire, c'est que c'est du langage sms, comme disent les moldu. C'est pas joli à voir. C'est parfois incompréhensible... mais c'est drôle aussi... ouai. Ou pas. Quand le monde vous évite parce que vous êtes une énigme à vous tout seul, ben c'est moins marrant. Je fourre mes mains dans mes poches, marchant en direction du lac. Pourquoi le lac ? Eh bien... parce que le lac. Voilà.

Le bout de ma semelle heurte un caillou alors que je fixe le sol en avançant. Et puis j'entends quelqu'un hurler. Je redresse la tête pour voir Kalev à quelques mètres, en slip noir et jaune (oh yea ~), la bouche mangée par une sorte de bulle et les pieds dans l'eau. Je cligne de yeux mais, un sourire apparaît bien vite sur mes lèvres.

Je cours dans sa direction, trop heureux de trouver quelqu'un qui enfiiin m'appelle... même si je comprends rien à ce qu'il me dit. (blondpowa) Arrivé à peu près à sa hauteur, je laisse ma joie s'exprimer sur le sol terreux.

CC K L EV !!! PK T EN SLIP MDR ???  TA PA TRO FROUA ? 

Parce qu'il me faut du temps, pour comprendre que maillot+bulle d'air+les pieds dans l'eau= expédition sous-marine. Et que, je préfère ne pas y penser. Les profondeurs, ça fait peur.

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des Sorciers
& sorcier & Jupiter forever



avatar
Kalev Hopwar
Messages : 1441
Date d'inscription : 07/07/2013




Message
Lun 23 Juin - 13:50
Light était vite venu le rejoindre ; c'était bien, bon Poufsouffle. Loyal et réactif. Un pour tous, tous pour les cuisines, tout ça tout ça. Kalev dans son plus simple habit l'étreignit chaleureusement pour lui signifier sa gratitude, puis, finalement, se débarrassa de sa bulle, parce que ce n'était pas pratique pour parler. Aussi peu pratique que ce langage bizarre qu'employait son ami blaireau en cet instant.

- Tu as une drôle de voix, Light, fit remarquer l'adolescent. Et je suis pas en slip mais en armure de croisade ! Je pars conquérir les fonds lacustres de ce... lac. Logique. Enfin, c'est ce que je voulais faire, mais, comme tu dis, il fait vachement froid, et...

Kalev regarda à droite, puis il regarda à gauche : pas de témoins. Le champ était libre. Il approcha alors ses lèvres de l'oreille de Light pour lui murmurer son terrible secret.

- ... et puis j'ai un peu peur. Il paraît qu'il y a des monstres énormes qui mangent les mauvais élèves, des sirènes élevées par les Serpentards pour tuer leurs rivaux, et un calamar transgénique venu de Dursmstrang pour détruire Poudlard !

Il avait lu tout ça dans un livre que son frère lui avait offert récemment, le dernier best-seller sorcier en date : "L'insondable mystère du lac de Poudlard". Une enquête magico-policière haletante et effrayante.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



avatar
Invité



Message
Lun 23 Juin - 18:58


Arrêt sur image. J'ai couru, ravi d'avoir aperçue le Poufsouffle au bord du lac. Ravi de le voir tout court. Et là ; je me fais enlacer par un Kalev à moitié à poils. Eeeeet je m'en fous. Nous sommes des hommes. Virils et forts. On se fait des mamours à walpé si on veut ; y a rien de louche là-dedans. Je suis content, aux anges. Je lui rend son étreinte avec tout mon bonheur. C'est un câlin profond et chaleureux... quoique... je le sens tout frais contre moi. Il se recule, fait disparaître sa bulle alors que je lui offre un grand sourire.

Moi ? Une drôle de voix ? Mon sourire s'évanouit et je penche la tête, le fixant avec une mine contrite.

OUÉ. JE C. C PA MA FOT.

La faute à Mémé. C'te saleté. Ma voix est zarbe. Mais, le pire, c'est que mes paroles écrites en langage SMS s'inscrivent également par terre. C'est rigolo mais... un peu la honte aussi. Blblbl. Je hausse finalement les épaules avant de m'intéresser à son armure de croisade. Oh ! (donc oui, je l'observe des pieds à la tête en hochant la tête avec intérêt.)

O JE VOUA.


Oui. J'ai l'air du type hyper louche qui mate un type tout aussi louche en slip par un après midi trop froid. D'ailleurs, il est d'accord avec moi.

TORAI PU TOM B MALAD.


Et faire un séjour à l'infirmerie. La présence d'Euphrasie passe encore (huhu) mais celle d'Absthynte... ERM.

Kalev s'approche de moi et je fronce les sourcils en tendant le cou parce que j'ai compris à ses mouvements oculaires qu'il voulait me tire un truc en secret. Dans un murmure, il me dévoile des choses.... des choses horribles... Je réprime un hoquet, m'écarte pour lui faire face.

OMG K LEV. C ORIBL. VO MIEU RES T SUR LA TER FAIR M.


Je cherche alors des yeux une potentielle serviette pour le recouvrir et l'inciter à se rhabiller pour que l'idée d'aller barboter dans l'eau lui passe au-dessus. Parce que s'il se fait chopper par le calamar génétiquement modifié, je suis pas sûr qu'il s'en sorte. Et même si je cours à sa rescousse (ce que je ferai évidemment, même si je flippe sa mémé) pas sûr que je puisse être assez efficace. Le calamar, ça fait peur. Et c'est gros. Et fourbe. Et moche aussi. Brrr.... j'en tremble de partout.

Remarquant finalement les fringues laissés là de Kalev, je trottine pour les ramasser tant dis que sur le sol se tracent les mots suivant.

TU C. G PEUR OCI. Y A D TRUC VREMEN PA COULE PAR ICI. TKT. T PA TT SEUL.

Je  reviens vers lui et pose ma main sur son épaule en lui souriant malgré l'irritation de mes paroles franchement relou pour le coup.

TU VA ATRA P FROUA. TI1.


Et je lui tend ses vêtements. avec un air louche


Revenir en haut Aller en bas

Ligue des Sorciers
& sorcier & Jupiter forever



avatar
Kalev Hopwar
Messages : 1441
Date d'inscription : 07/07/2013




Message
Lun 23 Juin - 21:31
Le cas de Light ne s'arrangeait pas. Sa voix était vraiment affreuse et, chaque fois qu'il ouvrait la bouche, l'herbe se tassait pour former des mots très mal orthographiés. Kalev grimaça, compatissant. Sans nul doute, il s'était pris un sale sort ou avait bu la mauvaise potion. Il fallait toujours vérifier l’étiquetage. Toujours.

- On t'as pas loupé en tout cas, fit-il remarquer. Il frissonna, et prit les vêtements que Light lui tendaient. Merci. Mais tu sais, j'ai une bonne santé.

Bon, il avait choppé la varicelle du dragon récemment, mais du coup c'était parfait, il était reparti pour cinq années de pleine forme et d'énergie ! Mais ce n'était pas drôle, à cause de Light, il avait perdu tout son courage. Kalev se rhabilla mollement, les pieds encore trempés, qu'il alla d'ailleurs remettre à l'eau une fois tout de jaune et noir vêtu. Kalev aimait beaucoup le contact de l'eau.

- T'imagine si on perce un mystère du lac ? On va devenir méga célèbre, et on va rapporter des tas de points à Poufsouffle. Et tout le monde voudra qu'on leur raconte ce qu'on a vu.

Plutôt pas mal, comme perspective, non ? Cela laissait en tout cas Kalev plutôt rêveur. Il aimait vraiment l'idée, lui.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



avatar
Invité



Message
Mar 24 Juin - 15:29


Je secoue la tête. Bonne santé ou pas, c'était pas une raison pour se trimbaler en combinaison de chevalier par un temps pareil. Surtout pour aller au lac. Mais, je souris avec un air de papa poule, rassuré de le voir enfiler ses vêtements. Même s'il y met pas tellement de joie. Nooon mais il faut se couvrir ! Une araignée, ou même une grosse guêpe peut surgir à tout moment et le piquer dans un endroit horrible (le dos par exemple ;  ben oui, il pourra plus dormir et rouler sur son lit) et même lui donner une fièvre de volcan.

Je fourre mes mains dans mes poches, zyeutant entre le sol et Kalev qui se tient toujours aussi près du rivage. Découvrir le mystère du lac ? Ooooh !! Je redresse la tête, soudainement intéressé. Célèbre ? A nous la gloire et les gallions ? Tout le monde connaîtra nos prénoms... Oooh... Je hoche la tête, séduit par l'idée.

ON FINIRA DS LÉ ENCYKLO P DI. É LÉ G NÉ RATION SUI VENTE ÉTUDIRON NOTR ISTOUAR !!!


Fallait imaginer le truc. Dans cent ans, les élèves de Poudlard auront un devoir sur nous pour leur ASPIC. Savoir qu'on sera le sujet de leur examen... ça à quelque chose... d'euphorisant. Oui ! Mais, il faut pas que quelqu'un découvre ce secret avant nous. Je m'approche du blond et pose la main sur son épaule, la mine sérieuse.

K LEV. ON IRA DS LE LAK 7 ÉT. PR D-COUVRIR LE SECRAI.

En été, c'est bien. On tombera pas malade. Et ça nous laisse le temps de nous préparer à affronter le danger sous-marin.

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des Sorciers
& sorcier & Jupiter forever



avatar
Kalev Hopwar
Messages : 1441
Date d'inscription : 07/07/2013




Message
Mer 25 Juin - 20:20
Visiblement, la perspective de devenir célèbre et adulé plaisait beaucoup à Light. Kalev en était plutôt content. Il aimait bien traîner ses amis dans ses folles aventures. Il y avait un petit quelque chose d'amusant à ça, de distrayant. Surtout quand cet ami s'exprimait exécrablement mal.

Lorsque la main de l'autre garçon se posa sur son épaule, Kalev contempla longuement cette petite mimine d'un oeil intrigué. Cet air sérieux, d'un seul coup... Oui, c'était bien ça ! Une mission commando ! Cet été ! Dans le lac ! Seulement, il y avait un problème.

- Light. L'été, on peut pas rester à Poudlard. On peut pas le faire cet été. Il faut qu'on soit courageux, contre les monstres et contre le froid, et qu'on le fasse avant. Tu comprends ?

Et il disait ça alors que ses orteils barbotaient toujours dans l'eau. Par chez lui, il n'y avait pas de lac plein de mystères. A vrai dire, il y avait très peu de sorciers dans son village, alors les affaires magiques, on en entendait peu parler.

- Tu sais si des élèves sont déjà morts dans le lac... ?

Il demandait ça comme ça, par curiosité. Il était son aîné, il était sans doute mieux informé que lui, non ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



avatar
Invité



Message
Jeu 26 Juin - 23:42

BADATSUM.
Moi qui me voyais déjà célèbre et étudié dans les encyclopédies de Poudlard après avoir découvert le secret du lac avec Kalev... le voilà qu'il brise tout mes rêves... Quoique, c'est lui qui m'a filé cette idée, la reprendre lui est tout à fait autorisée. A peine a-t-il prononcé ses premiers mots que j'avais déjà compris. L'été, c'est vacances. C'est pas Poudlard. Descendant les yeux en signe d'abattement, je l'écoute faire preuve de bon sens... enfin je crois... Parce qu'aller faire trempette avant l'été, dans une eau déjà froide à la base... c'est légèrement pas conseillé en fait...

JUST AVAN LÉ T ALOR. JOR O PR1 TAN. FÉ PA TRO TRO FROUA.

Je relève la tête. Affronter le froid est une chose. Affronter les créatures aquatiques en est une autre. Beaucoup moins drôle. Alors oui, Kalev a raison. Va falloir être courageux. J'acquiesce.

DICI LA ON POURAY TROU V D ASTUSS POUR ÉVI T 2 SE FER MAN G PAR LÉ BET 2 LO. DOUA Y AVOIR PL1 2 BOUK1 A LA BIBLIO.

Quelle horreur ce sort de sms. Il me donne mal à la tête. Pas évident de communiquer, j'aurai préféré avoir ma vraie voix. (Même si j'aurais sorti les même anneries, oui)
Je cligne des yeux. Si y a eu des mort dans le lac ? Je secoue la tête.

C PA.

En tout cas, s'il y en a eu, je suis pas au courant. On en aurait entendu parlé. A moins que Poudlard nous cache des choses... Oh mon diiiieu... non.Vaut mieux pas y penser. Poudlard est clean.  A 100%. Ouai ouai.

MÉ CE SERAI T RIBL. IMAGINE ON TOMB SUR D  KDAVRES. MM D VIEU.

Je tire la grimace. Bon, on aurait pas trop à se plaindre de l'odeur vu qu'on sera sous l'eau. Mais la vue... ierk. Épouvantable. On va en faire des cauchemars. Je me détourne de Kalev pour observer l’horizon, réfléchissant à des trucs complètement cons.

A THON AVI. ON A PIÉ JUSQOU ?

Important de savoir ça. Sisi... Erm...

PR SAVOUR SI LÉ BET 2 LO VON PA NS TOM B 2SSU TRO VIT.

Exact ; ça serait moche de faire 3 pas dans l'eau et se faire chopper dans la seconde par le poulpe géant. Une bonne préparation est donc nécessaire. Et elle passe par la prise d'information. Quelles qu'elles soient.

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des Sorciers
& sorcier & Jupiter forever



avatar
Kalev Hopwar
Messages : 1441
Date d'inscription : 07/07/2013




Message
Lun 30 Juin - 14:11
Des astuces pour éviter de se faire manger par les monstres ? Pas bête. Il faudrait aller à la bibliothèque pour s'intéresser au régime alimentaire et aux allergies des poisons et des créatures magiques. Par exemple, les chats étaient repoussés par les agrumes. Peut-être que le calamar géant du lac avait peur du tabasco ou du poivre ? Cela méritait importante réflexion.

- Après les monstres sont peut-être des monstres parce qu'on les connait mal. Comme disait je sais plus qui, on a peur de l'inconnu ou un truc comme ça. Peut-être qu'en vrai ils sont super gentils et que les poissons ont juste envie que tu leur fasse un gros câlin. Ils doivent avoir froid dans le lac, non ?

Kalev haussa les épaules. A force d'entendre Gertrude parlait avec amour et passion du monde qui l'entourait, l'adolescent commençait lui aussi à nourrir des pensées bizarres. Peut-être était-ce un reste de son enfance : Kalev aurait adoré avoir un poisson rouge mais ses parents n'avaient jamais voulu. Aujourd'hui, il avait un furet, te cela comblait toutes ses frustrations de gamin.

- Les cadavres ça flotte non ? A moins que les monstres de la mer les entraîne dans le fond. Ou qu'ils les gobent et qu'il reste juste des os. Kalev eut un frisson. Peut-être que les rumeurs sur le professeur Lovecraft sont vraies et qu'il jette ses victimes dans le lac en offrande aux monstres.

Il devrait peut-être arrêter de lire les livres bizarres que lui envoyaient son frère et de regarder de stupides séries télévisées moldues durant les vacances d'été.

- Et je sais pas trop. Comme dans la mer ? On a vite plus pieds.

Enfin, il disait ça, il devait être allé une seule fois ou deux à la mer dans sa vie.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



avatar
Invité



Message
Mar 8 Juil - 20:04


Hmmhmm... La peur de l'inconnu. Oui ? Non ? Je sais pas trop. Je connais plein de trucs. Et ces plein de trucs ne m'inspirent pas toujours quelque chose de bon. Enfin... après pour les poissons, les poulpes, les créatures aquatiques jamais sorties de l'eau, je pense pas vraiment avoir envie de taper la discute avec pour apprendre à les connaître. Parce que physiquement, ils font peur. Mentalement, ils nourrissent des idées tout aussi flippantes. Suffit de voir le nombre de films moldus où un requin mange des gens, un poulpe renverse un bateau, les poissons... te rentre dans la bouche quand tu plonges avec un tuba. Ce qui est assez horrible. Je secoue la tête.

C ME PLÈ PA TRO D ALÉ LEUR FÈ R 1 KL1. C VISKEU. C PEU ETR SOURNOUA. MM SI Y ZON FROUA.


Ben ouai. Ils ont qu'à s'engouffrer sous le sable en guise de couverture ? Non, je reste sur ma position, toutes les bêbetes sous-marines craignent. On a de la chance de vivre sur terre. Loin de tout ça. Je frissonne rien qu'à penser qu'ils pourraient sortir de l'eau et venir nous guetter pendant qu'on dort. Han l'horreur... Je grimace ; si en plus ces créatures mangent les cadavres... je remercie doublement Merlin de nous avoir permis de prospérer ailleurs que sous l'eau.

TU C. VO MIEU PA TRO ÉCOUT LÉ RUE MEUR. SINN ON POURAPLU DORMIR... PUI CA FÉ FLI-P 1 PROF KI GTT SÉ ELEV DS LO. A MN AVI LE DIRLO SERÈ CONTRE.


Et même s'il est très secret, je pense pas que ce soit un mauvais bougre. J'crois qu'on est plus ou moins en sécu' dans son école. Enfin... si on évite de parler des araignées géantes, des trolls, du Quidditch et... ouai... euh... Non mais je suis sûr qu'on peut lui faire confiance pour recruter ses profs. Voilà. On va dire ça.

Je médite un instant sur sa dernière information. Si c'est comme à la mer, alors c'est pas franchement bon. Enfin quoique ça dépend. Parfois, le courant nous emporte et on perd vite pied sans voir la distance qui nous sépare du rivage. Mais, bon, y a pas tellement de remous dans un lac.

TU C NA G ?

Ah la question con. S'il s’apprêtait à explorer les sous-marins, évidemment qu'il sait nager.

ENF1. BI1. TRÈ BI1 NA G ?


Ah... Sauf s'il partait en mode touriste-inconscient.  

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des Sorciers
& sorcier & Jupiter forever



avatar
Kalev Hopwar
Messages : 1441
Date d'inscription : 07/07/2013




Message
Jeu 17 Juil - 21:58
Kalev trouvait tout de même ça un peu amusant de voir Light craindre autant les fonds du lac et ses petites bêtes à écailles. Est-ce qu’il avait peur de l’eau ? C’était certainement une question à ne pas poser. Kalev n’était pas un modèle de délicatesse, mais il savait très bien qu’on n’aimait rarement être confronté à ses propres peurs. Bah, de toute façon, il n’était pas très bien placé pour faire la moindre remarque. Dans le fond, il n’était pas moins anxieux que Light. La différence fondamental entre eux deux, c’était que le cadet réfléchissait beaucoup moins que le préfet. Parce que bien que né doté d’un cerveau, comme tout être humain normalement constitué, Kalev trouvait l’adage “heureux les simples d’esprit” très vrai, alors autant rester simple.
Bon, finalement, ils allaient peut-être abandonner l’exploration sous-marine pour aujourd’hui et se contenter de parler des rumeurs qui circulaient à Poudlard ; ce qui, au demeurant, était palpitant pour la commère de quartier qu’était Kalev. Il chercha sa baguette à tâtons et se sécha d’un sort tout en répondant à son aîné.

- Ouais, je sais nager, bien je sais pas, j’ai pas d’ascendance sirène ou être de l’eau, donc bon… mais tant pis, on fera un plan bien et on remettra ça. Plus sérieusement, tu fais vraiment confiance au directeur ? T’es préfet mais bon… il est louche non ?

Kalev se rhabilla, passa une main dans ses cheveux pour dégager son visage, puis s’accroupit sur les rives du lac. Ils avaient beau célébrer ce directeur par un jour férié, connaître son nom et savoir qu’il gérait l’école, à bien y réfléchir, en six ans, personne n’avait vu son visage ; pas lui, en tout cas.

- Tu sais, ça se trouve le directeur n’existe pas. On nous fait croire mais non. Ou alors c’est un de nos professeurs en mode incognito. Et ça pourrait très bien être monsieur Lovecraft, qui se sert justement de Poudlard pour réunir la chair fraîche et manger bien tous les soirs. Ou peut-être que c’est quelqu’un de dangereux qui doit pas entrer en contact avec nous. Ou qu’il a été fait prisonnier à Durmstrang.

Bon, d’un côté, Kalev serait très triste d’apprendre que monsieur Lovecraft était pris dans un tel complot. Un poète de sa trempe devait avoir un minimum de bonté dans son coeur ! Qu’il soit super effrayant, séquestre des élèves ou mange des chats étaient une chose. Diriger une école… non, quoi. C’était un métier démoniaque, directeur d’école. Même si Kalev trouvait Poudlard assez cool, parce qu’il était toute l’année avec ses amis.

- En fait peut-être qu’on devrait abandonner l’exploration sous-marine et mener une enquête sur le directeur. T’en penses quoi ?

Il tourna un visage curieusement déterminé vers le préfet, accompagné d’un regard presque suppliant, qui semblait dire “Allez, dis ouiiiii”.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



avatar
Invité



Message
Lun 8 Sep - 13:08


La conversation change radicalement. Passée des montres des tréfonds de l'eau, de notre plan pour les amadouer, de Lovecraft jartant ses élèves par la fenêtre, on en arrive au directeur. Mystérieux directeur. D'ailleurs, je parie qu'il a beaucoup de succès avec les filles. Ben ouai, c'est bien connu ; les types mystérieux trop d4rk BCBG ça fait un carton dans les cours de récrée. Ouai, j'ai lu ça dans un magazine moldu, Clozeur que ça s’appelait. Ou un truc du genre. Bref, je dois dire que parler du dirlo et du mystère qui plane sur sa coupe de cheveux (sur tout son physique en fait) est beaucoup.... euh... sûr que d'aller faire gouzi gouzi avec les bestioles sous-marines. C'est moins dangereux en tout cas.

Kalev se sèche à coup de baguette et se rhabille pendant que je médite sur sa dernière question. Est-ce que j'ai foi en notre directeur ? … Eum... Posant l'index sur le menton en redressant la tête (la digne pause du mec qui réfléchit avec classe) je réponds, hésitant.

BEN. C LE DIRLO. ON SE RAI PA LA SAN LUI.

Dat logique. Oh mon musard, j'ai jamais trouvé une réponse aussi bateau. Mais, Kalev reprend la relève, sortant des hypothèses assez folles sur l'identité de notre vrai patriarche. J'avoue que je commence également à me poser des questions. On ne l'a jamais vu, on sait pas à quoi il ressemble. A moins qu'il tienne à garder son image de mystérieux directeur, je vois pas pourquoi il sort jamais. Kalev soulève une vraie question qu'il est tend de commencer à traiter. Après sept ans passé ici, c'est peut-être le moment de s'intéresser à ce qui ne nous regarde pas.

PE ETR KE TA RAIZON. Y A 1 TRUK PA NET. TU C, CA MÉTONERAI KE LOVECRAFT SOUA A LA TETE 2 LEKOL. JE LE VOUA PA DIRI-G UN TRUK PAREIL. MÉ C LOUCH.

Honnêtement, je préfère écarter les possibilités de complots de grandes envergures sinon je n'arriverais plus à dormir la nuit. Manquerait plus qu'une guerre se prépare ou pire, des expérimentation sur les blonds. Kalev me fait une proposition que je ne peux pas refuser ; abandonner le lac pour mener une enquête. Il n'avait pas besoin d'afficher un air trop cute pour me convaincre. Je réponds par un sourire, sans même me poser la question.

JE CROUA KE 7 1 TRE BONE ID. IL É TAN 2 D-COUVRIR LA V-RI-T SUR NOTR DIRLO.

Ouai. Puis ça promet d'être passionnant. Et pas dangereux... enfin j'espère.

EUH. CA SERAI MIEU DATT KE MN PB 2 VOUA PACE AVAN 2 KOMEN-C. SINN ON VA SE FER RE-P-RÉ.

Imagine t'es dans un couloir en mode ninja avec un pote pour découvrir un truc hyper secret. Et que si tu te fais prendre ça va barder. T'as donc pris toutes tes précautions pour pas te faire chopper et ça passe par être disctret et silencieux. Et que là, en gros sur le mur s'affiche un ''VAZY C BON. LA VOUA É LIBR. LA VIELLE LOORDES É PARTI SE REPOUDRÉ LE NÉ.'' (à mon avis, y a pas que le nez qu'elle doit se repoudrer mais bon... ERM.) ben, si ça arrive, c'est mauvais. Très mauvais.

JATT KE CA PAR É JE TE PRÉVI1. JTENVOUA 1 PATRONUS CO-D KAN C BON. OK ?

On va jouer les agents secret. Et ça promet.



HS.: Pardon pour le retard ;;
Revenir en haut Aller en bas

Ligue des Sorciers
& sorcier & Jupiter forever



avatar
Kalev Hopwar
Messages : 1441
Date d'inscription : 07/07/2013




Message
Mer 10 Sep - 19:36
Kalev était un peu étonné de la réponse de son ami le préfet. Lui, au contraire, il voyait parfaitement monsieur Lovecraft diriger une école. Il avait, disons... la rigidité pour. L'aura. Le charisme. Le Poufsouffle l'imagineait très bien assis dans un grand fauteuil de velours noir, tout de noir vêtu, bras croisés et horrible teint de type sous gastro, à toiser les élèves venus le déranger dans son bureau sacré de directeur de Poudlard. Le tout avec un beau recueil de poésie sur les genoux. Et une patte de chat qu'il grignotait durant sa lecture.

- Moi je l'aime bien le professeur Lovecraft... souffla l'adolescent d'une voix à peine audible.

Le cadet chassa un peu cette image de sa tête en la secouant comme un idiot et tenta de déchiffrer ce que Light essayait de lui exprimer. Il avait un réel problème de communication aujourd'hui, vraiment ; c'était perturbant.

- Euh... ouais. Ouais, on fera ça plus tard. J'ai pas trop compris ce que tu devais faire mais passe à l'infirmerie quand même. T'as une voix bizarre. Donc, euh. Bon... bon rétablissement ?

Il n'était pas trop sûr de ce qu'il devait dire, parce que ça n'avait quand même pas l'air si grave que ça, un petit problème de voix, mais après tout on ne savait jamais.
Saisit d'une brusque fatigue, d'avoir eu le cerveau trop en activité, Kalev jugea intéressant de se lancer dans une petite sieste. Il rassembla alors ses affaires, salua le préfet de Poufsouffle et, tout en étouffant un bâillement, partit en quête d'un endroit où dormir un peu.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



avatar
Invité



Message
Jeu 11 Sep - 20:05

OW.

Il est vrai que le professeur Lovecraft est un peu effrayant ; un peu solitaire aussi. Je suis sûr qu'il n'a rien de bien méchant mais, j'ai du mal à le voir assit derrière un bureau en train de traiter des documents pour la plus part administratifs. Nan, je le vois plus en train de corriger des copies avec une véhémence contrôlée. J'apprécie tout le corps enseignant de Poudlard, excepté une certaine vieille chouette qui se prend pour une jeune déesse qui passe sa vie dans les chiffres et la numérologie. Sinon, on a pas à se plaindre. (Et j'espère sincèrement que la Loordes sera encore là lorsque je viendrai m'asseoir à ses côtés à la table des professeurs. Les déjeuners seront merveilleux.)

Je crois discerner une ligne contrite sur le visage de Kalev ; comme s'il essayait de se concentrer de façon à comprendre les gribouillis qui se dessinent sur le sable. Gribouillis étant le contenu légèrement déformé de mes paroles. Je compatis ; ça doit pas être évident de capter tout ces signes. Moi-même je suis un peu étonné de la forme que prennent mes propos. Je lui souris, innocent en haussant les épaules. J'y peux pas grand chose et j'en suis navré. Désolation qui conforte sa place lorsque, hésitant, il remet nos projets à plus tard et m'incite à passer à l'infirmerie. Ouai... c'est un peu près ce que je disais en fait... Même Si c'était pas très clair, au moins on est d'accord la-dessus ; pas de mission secrète avec une voix enraillée et des écritures SMS volantes qui te suivent partout.
Hochant la tête, je viens déposer ma main sur son épaule en gloussant légèrement. Ouai, direction l'infirmerie, j'ai pas trop le choix. Je tapote sur sa clavicule, répondant par un grand sourire à son ''bon rétablissement.''

MR6. FÉ GAF SUR LE CHEM1 DU RETOUR.

Qu'il se fasse pas bouffer par une bête. Ou qu'il se perde pas. Enfin. Il me salut et s'eclispe en baillant. J'espère qu'il n'aura pas l'idée d'aller faire sa sieste sous le saule cogneur. Ok, c'est marrant et défrisant mais, c'est aussi super dangereux. Et c'est pour ça que je le suis un peu, jusqu'à ce que je m'assure que sa route ne croisera pas celle du saule. Puis je rejoins le chemin menant à l'infirmerie. Et je prie afin d'être épargné par Absynthe.


On termine ici si tu veux bien :3
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas

Still waters run deep (Light)

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WIGGENWELD ! :: 
 :: Extérieur :: Lac Noir
-
Vote pour WW parce que tu l'aimes ♥