Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille... Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres. Le monde magique anglais est en ébullition à mesure que les trois candidats s'opposent, laissant un peu leurs charges respectives à l'abandon au profit de leur campagne. C'est ainsi qu'à Poudlard, un joyeux bazar règne souvent en l'absence du directeur, et que les créatures de tous poils envahissent peu à peu les villes sorcières pour le meilleur comme pour le pire !
poufsouffle
1189 pts
serpentard
918 pts
serdaigle
661 pts
gryffondor
612 pts

l'unité
203 pts
ligue des sorciers
223 pts

Caesius ▬ fondatrice retirée
Viridus ▬ administratrice
Kalev ▬ modératrice
Sloan ▬ modératrice
Flavian ▬ modératrice



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

The wheel breaks the butterfly - Kitty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Serdaigle
& Préfet(e)



avatar
Kitty H. Churchill
Messages : 66
Age : 19
Date d'inscription : 11/07/2014




Message
Ven 11 Juil - 16:50

KITTY H. CHURCHILL

There once was a boy named Harry

Prénoms ϟ Kitty Heaven Lux
Âge ϟ Quinze ans le 17 Juillet, née en 1999.
Nationalité ϟ Galloise.
Origine ϟ Adoptée, mais officiellement Sang Mêlé.
Année d’étude ϟ Cinquième en Septembre.
Options ϟ Etudes des Moldus, Alchimie et Soins aux Créatures Magiques.
Maison ϟ SERDAIGLE.
 

Destined to be a star


Baguette Magique ϟ Coeur de Sombral, bois de cerisier du Japon, 27 centimètres.
Patronus ϟ Un zèbre.
Odeur de l'Amortentia ϟ Une odeur de cheminée en feu, avec des étincelles crépitant, l'odeur de cette chaleur qui fouette le visage.
Forme de l'épouvantard ϟ Elle, adulte.
Reflet du miroir du Riséd ϟ Elle, avec un Stradivarius.
Peut voir les Sombrals ϟ Non.
Matière préférée ϟ Sortilèges & Enchantements.
Friandise favorite ϟ Fizwizbiz.
Sortilège favori ϟ Protego.
Potion favorite ϟ Potion de condition humaine.
Créature favorite ϟ Tout le monde.
Plante favorite ϟ N'en sait rien.
Sorcier célèbre en modèle ϟ Il y a du génie en chacun, mais elle a un faible pour l'inventeur des Stradivari, le Moldu qui a su faire de la Magie tout seul et marquer l'histoire en conséquence.

La renommée est une amie bien peu fidèle.




Kitty, Kitty, Kitty.
A entendre son nom, on aurait pu penser qu'elle n'était pas désirée. Ce qui est vrai. Mais voilà, Kitty a une famille adoptive qui lui a enseigné des valeurs, et un père qui en la prenant dans ses bras a décidé que ce serait Kitty. Mais laissons là cette histoire et penchons nous sur son caractère.

Kitty est un adorable chaton.
Kitty est cette petite personne, dans son monde, et dans son univers.

S'estimant, elle est consciente de la valeur de chacun, de la grandeur de tous. Elle est celle qui trouve chez tous du génie, et accorde à ceux qui se montrent à la hauteur toute sa patience, qu'elle aide avec obstination et acharnement, elle n'attend pas de déception.

Sage et patiente, elle se montre curieuse de tout, et son exceptionnelle mémoire lui permet de retenir les informations les plus désuetes, mais aussi les partitions, essentielles dans son univers.

Fragile même d'apparence, on s'aperçoit très vite  ce petit ange pour sa sincerité, tant son sourire est vrai et présent. Parce que Kitty, c'est cette jeune fille au grand sourire sincère, à l'honnêteté et à la sensibilté aussi visibles que son génie.

Mais c'est un chat qui sait feuler et qui sait mordre, et qui hurle sans retenue sur quiconque osant s'opposer à elle, et qui n'arrive pas à retenir ses larmes, qui coulent très facilement. Elle n'aime pas sans compter, et sait se montrer méfiante, consciente de sa vulnérabilité.

Kitty est une violoniste, et ce depuis ses quatre ans. Exceptionnelle en la matière, on lui remarque souvent une grande intelligence, et un univers bien à elle et qu'il ne faut pas briser.
Parce qu'elle est fragile. C'est la princesse de son imaginaire, où elle se renferme quand elle prend peur. Le violon lui a appris la patience, mais aussi l'acharnement, et la volonté d'attendre plus d'elle. Effectivement, elle se montre très dure avec elle-même.

Obtenant de bons résultats sans trop travailler, n'étant même que très peu studieuse, elle aide volontiers les autres étudiants, mais ne cautionnera ici non plus pas de déceptions. D'eux aussi elle attend le meilleur.

Kitty est par conséquent une adolescente très intelligente, sensible et qui a de l'imagination pour ne pas tomber dans la réalité de tous, dans laquelle elle sait qu'elle se blesserait, obligatoirement. D'une toute petite taille, un mètre cinquante cinq, (ce qui est plus grand que moi déjà heiiiiiiiin bande de.) elle est réellement mignonne, même de caractère. Kitty, c'est la créativité et c'est la candeur, c'est un enfant qui ne pourra jamais grandir, parce que grandir, c'est s'abaisser.

Espèce de grosse brute repoussante

Parlez nous des relations :
Avec les membres du personnel ϟKitty est une enfant sage et respectueuse mais dans son univers. Si elle est passionnée, elle travaillera beaucoup. Sinon, elle écoutera silencieuse.
Avec les créatures du château ϟRespectueuse, elle aime sans à priori, et jouera volontiers pour eux.
Avec les Serdaigles ϟ Serdaigle est sa Maison, sa nouvelle famille, elle se sent proche de ces personnes intelligentes.
Avec les Poufsouffles ϟ Les Poufsouffles ont tendance à aimer la musique de Kitty à son plus grand plaisir. Elle les aime bien.
Avec les Gryffondors ϟ La Maison de son père, elle apprécie leur spontanéité mais avec une certaine réserve, ils ne doivent pas empiéter sur sa liberté.
Avec les Serpentards ϟ Les Serpentards sont sympathiques, bien que ceux-ci n'apprécient pas toujours son hypersensibilité.

C'est Mozart qu'on assassine.

Pardon ks posre ici mais j'en plzire le codage sur LG5 me donne envie de bruler des chatons tout est horrible même le clzvier se barre je coerigerais ça qhamdb je pourrais. ET MERDE LSS FZUTES DE FRAPPE JE NE VOIS PAS CE QUE j'ecris.

Tous les deux étaient attablés depuis maintenant trois heures, et Rhode avait fini par laisser tomber sa tête sur le sol, et Elias, lui se massait les tempes, épuisé de raisonner tout seul.
Sur la table basse du salon se trouvaient des dossiers d'inscription à l'école de Poudlard pour l'année 2009, époque ou leur enfant imaginaire aurait onze ans.
Cela faisait maintenant cinq ans qu'ils observaient toutes ces inscriptions venant d'enfants à l'origine Moldue, ou Sorcière, ils n'en savaient rien. Toujours était-il que cet enfant était inscrit dans une école de sorcellerie et depuis sa naissance.
Parce que non, Rhode et Elias ne pourraient jamais avoir biologiquement d'enfants ensemble, c'était un fait. Un fait immuable, un fait dramatique, un fait prévisible.
Et Rhode, lui d'ordinaire si tenace et acharné, avait failli par en attraper une migraine. Comment pouvaient-ils tous avoir des parents, allaient-ils enfin pouvoir l'être à leur tour?
- Tiens, regarde, les imbéciles de première quand on y était on eu un gosse, il sera scolarisé dans onze ans.
Ce qui arracha un très important soupir au plus jeune des deux, un ancien Gryffondor. Celui ci avait pu mettre en pratique son acharnement habituel dans le métier de Medicomage, tandis qu'Elias Churchill, ancien Serdaigle, s'était brillamment illustré dans le Ministère de la Magie, au point d'y occuper un poste très important.
- Eh, Rhode, tu pourrais pas surveiller les naissances à Sainte Mangouste? S'avança le blond.
Sa réponse fut sans appel.
- J'ai une tête de sage-femme?

Tout leur réussissait, si ce n'était leur envie de parentalité - de paternité.
Et ce fut en ce mois de Septembre, ou la pluie s'abattait sur le Pays de Galles comme à son habitude, qu'ils eurent une chance.
Un enfant, scolarisé en 2009, né il y a un peu moins de deux mois, de parents inconnus. Ceux-ci pouvaient être n'importe qui, mais leur enfant était de toute évidence un Sorcier.
Et le travailleur Elias saisit le papier comme le Graal, et se mit à en trépigner de joie, glissant le papier fébrilement sous son partenaire migraineux.
- On l'a, on l'a! Rhode, putain, écoute moi!
Celui-ci releva la tête avec difficulté, n'osant même plus espérer. Il avait beaucoup connu ce sentiment d'euphorie, en étant avant à l'origine. Il connaissait surtout ce qui arrivait après, quoi que ce soit.
Elias le sentit et le rassura, passant une main dans ses cheveux épais et noirs. Cette fois ci serait la bonne.
- Rhode, c'est cet enfant, je le sens. Lui, il a pas de nom, regarde, pas de parents marqués non plus. Il nous attend. Tu es d'accord pour qu'on se renseigne?
Il n'était pas sur de ce qu'il avançait, mais lui voulait y croire.

Quelques très longs jours plus tard, Elias, faisant jouer toutes ses relations à qui il avait offert son sourire charismatique, eut enfin le nom du foyer pour enfants Moldu ou se trouvait le bébé, qui s'avérait être une fille.  Rhode en trepignait à nouveau d'impatience, et il ne s'agissait que de son seul sujet de conversation.
Sur le chemin de la crèche, les deux s'etaient faits silencieux, n'osant troubler cette atmosphère magique qui les impregnaient.  
Sur le pas de la porte, Elias, de peur que Rhode et sa spontanéité maladive ne compromettent les choses, le brieffa une dernière fois.
- Bon, Rhode, c'est pas le moment de déconner maintenant. J'ai tous les papiers, ils ont été falsifiés, mais viennent du Ministere. A leurs yeux à eux tout est légal, et c'est ce qui compte. Je suis un homme seul, et tu es un ami de la famille, entendu?
- Et pourquoi c'est moi le voisin de palier, déjà?
S'insurgea le plus jeune.
- Parce que mon nom de famille est infiniment plus classe. Répondit l'autre du tac au tac.
- Tu bluffes, t'as même pas de liens avec le premier ministre Moldu, bougonna-t-il.
Elias lui fit un clin d'œil aguicheur, et s'engagea dans ce qui avait surtout l'air d'une maison.

L'enfant lui avait été présenté, et il se promit de tout faire pour que le sourire qu'elle arborait à ce moment reste sur son adorable visage toute sa vie. Rhode tint absolument à la tenir dans ses bras, ce qui fit rugir Elias intérieurement. Quel ami ferait ça?
- Et bah ma Kitty? T'es trop mignonne. Je te promets de te donner tout ce que tu as besoin. Je te le jure.
Cette déclaration, aussi mignonne soit-elle, fit se dresser les cheveux sur la tête du plus vieux, qui avait tout calculé, avant.
- Elle s'appellera Selene. Rhode. Ma fille s'appellera Selene. Son ton annonçait la couleur, et la femme en charge de l'adoption eût un regard interrogateur tourné vers le futur père adoptif.
- Pourquoi Selene? Encore à cause de ta mère?
- Elle tenait à ce qu'elle s'appelle comme ça, comme sa fille à elle, qui est malheureusement morte tôt.

Elias en louchait d'impatience. Cette histoire, Rhode la connaissait parfaitement, après quinze ans de vie commune.
- C'est trop glauque.
Ce fut au tour du plus jeune de faire mine de vomir, sous l'œil amusé de la nourricière.

Et la magie opéra pour la seconde fois. Après une minute de silence, en voyant les deux hommes débordant d'amour et d'attention envers le bébé, elle souria. Un sourire franc et sincère, un sourire qui change la donne, auquel tout un chacun s'y accroche comme à un bout de bois bienvenu dans un torrent d'incertitudes. Un sourire qui donne le sourire. Même le bébé au creux des bras de "l'ami" en gazouillait de bonheur, le regard brillant d'intelligence.
- Bon, Mr Churchill, veuillez signer ici, en tant que père célibataire, l'adoption de l'enfant... Kitty?
Quel bon compromis entre les deux que de choisir un nom et un prénom de chaque, elle en était ravie.
- Va pour Kitty, conceda-t-il finalement. Kitty Heaven Lux Churchill.
Rhode en soupira de contentement, et son sourire se fit immense.
Elias n'avait besoin que de voir ça. Son homme et sa fille souriant. Sa famille heureuse.
Pour eux, il aurait déplacé des montagnes.

Quatre ans plus tard, Kitty faisait l'enfant rêvé de tous parents. Adorable à tous points, elle était une enfant énergique mais sage quand elle le devait, une enfant ouverte et aimante, bien que dans son monde. En haut des escaliers, la nuit bien avancée, elle chuchota.
- Papa? Papa? Vous dormez?
Non, ils ne dormaient pas, écoutant les informations du monde sorcier sur la radio au centre de la table basse, mais elle, aurait du.
- Et bien ma belle, commença Rhode, tu ne dors pas? Celui-ci était bien plus disposé a gérer ce genre de conversations, Elias n'ayant pas le don naturel qu'avait le plus jeune pour apaiser la fragile enfant.
- Je pensais.. Faut que je fasse du violon. Il y a un conservatoire pas loin d'ici, dites ouiiiii. Son air s'était à présent fait suppliant, et elle dût sortir une arme secrète inconnue parce que personne sur Terre n'aurait pu lui dire non, à cet instant.
- Toi et tes envies, c'est d'une spontanéité.. S'etonna Elias, jusque là silencieux.
- Non, c'est réfléchi, il faut vraiment que j'en fasse. Dis ouiiiii.
Deuxième attaque. Faille détectée. Rafale de bisous. Mission quasi accomplie.

A sept ans, Kitty était d'après les coupes qu'elle amassait sans doute la meilleure violoniste de son âge. Travailleuse, elle repoussait ses limites tous les jours, et voulait tout connaître. Épaulée par un violoniste plus âgé et luthier, elle apprenait chaque jour à produire de façon correcte de nouvelles notes, ne s'interessant que très peu aux mathématiques et aux cours de grammaire de son école Moldue. Les questions quant au couple avaient cessé en 2003, date à laquelle l'adoption unisexe avait été pleinement adoptée dans le Royaume Uni, bien que Rhode n'était aux yeux de la Loi que son parrain.
A l'école, elle est l'enfant plutôt populaire, et toujours aussi sympathique et enjouée, qui joue à la corde à sauter avec ses amies à tresses.
Kitty sait qu'elle est différente de ses amies Moldues, mais c'est un secret. Et les secrets de famille sont son lot quotidien.

A huit ans, tout s'accélère pour l'enfant, si bien qu'elle découvre le doute. Les concours se font plus conséquents, mais la rendent heureuse. Elle aime jouer, et aime avoir un public. Elle n'est pas appatée par le gain, mais par le plaisir de partager.
Sur la scène, et devant un jury de personnes importantes dont elle ne s'est pas souvenue du nom, elle fait un salut magistral, son violon adapté à sa taille et à sa main gauche à la main. Les fils avaient été changés par le luthier presque à la retraite, pour faciliter la prise en main de ce petit chat.
Et si Rhode était méfiant à l'idée de la popularité montante de son enfant, Elias, lui, était ravi de lui trouver une passion qui la rendrait plus forte.
- N'empêche, elle fait Cracmolle, si ça se trouve elle en est une, Kitty. Cte poisse. Pouffa l'ancien rouge et or pendant un repas entre les deux amants.
- T'énerves pas, elle en fait de la Magie. Mais ça ne l'intéresse pas je crois. Lui répondit le bleu et bronze.
- Et si elle ne veut pas aller à Poudlard parce qu'elle n'aime pas la Magie? Lança Rhode avec crainte.
- Mais bien sur que si, elle voudra y aller. Et puis sinon on trouvera une solution pour qu'elle ne soit pas malheureuse.

Ce fut à ses neuf ans que son monde s'écroula. Il lui en avait fallu peu, certes, mais Kitty était une enfant brisable et fragile.
A un concours plus important que les autres elle s'était présentée avant l'age, mais en ayant le grade nécessaire. Aussi l'audition se passa pour le mieux du monde, elle ayant entamé une chanson du répertoire du célébre Mangaka des studios Ghibli, et ayant transporté tout le monde dans son univers.
Cela faisait cinq ans qu'elle faisait du violon et qu'elle était passionnée.
Contente d'elle-même, elle courut aux bras de son père -Elias- pour tout lui raconter dans les moindres détails. Ce fut durant ces courtes minutes qu'elle retrouva ses affaires laissées incocemment saccagées, sans dessus dessous. Elle ressentait la violence dans chacun des coups apportés à ses affaires comme si ils lui arrivaient en plein cœur. Tombé de la table, son violon sans sa housse s'était fracassé par terre, et c'est une Kitty tremblante qui s'avança jusque lui pour le retourner avec toute la douceur dont elle était capable.
Ce ne fut malgré tout pas suffisant.
Le violon était bel et bien brisé, irréparable, et elle ne put retenir ses larmes.
A genoux devant la carcasse de cette partie d'elle-même, elle ne savait pas s'arrêter.

Kitty s'était renfermée sur elle même, et semblait morose et terne depuis l'incident. Ses parents assistaient impuissants à sa dégringolade vers la réalité, elle qui était leur Paradis.
Un violon flambant neuf avait bien été racheté, mais aucun d'entre eux n'avait eu le courage de lui présenter. Elle devait faire le deuil de son petit monde entré en collision comme une comète en fusion contre la Terre inaccueillante.
Ce fût le luthier qui se pointa dans sa chambre avec le violon.
- Eh, Kittycat, t'as pas le droit d'abandonner. Est-ce que Mozart a arrêté, lui? Tu as un Don. Tu sauves le monde des que tu joues, les gens s'arrêtent de penser à autre chose qu'à la pureté de tes notes. Quand tu tiens un violon, j'ai jamais vu ça, il se passe un truc. Même les gens à la télévision, tu les as transportés, réunis tous ensemble dans ton univers. Tu te rends compte de l'exploit? J'ignore ce que c'est, son nom si ça en a, mais c'est là. Si tu tiens un violon à nouveau, tu les mettras en echec, les personnes mauvaises. Si tu te remets à jouer, tu auras gagné et elles perdu. Tu comprends ça chaton? Allez sèche tes larmes, ça fait vieillir.

A ses onze ans elle reçut la finalement convoitée lettre pour Poudlard, et adressa un dernier regard à ses deux parents sur le quai, tandis qu'elle allait monter dans le train.
- Surtout, n'oublie pas d'aller à Gryffondor, sinon ton père va commencer à me prendre le melon avec ses Serdaigle, ça va être génial.
Kitty se mit à rire, et lui souria en réponse, avant de lui dire.
- A tous les coups je vais me retrouver à Serpentard ou à Poufsouffle, tu vas voir, comme ça vous serez tous les deux contents.

Kitty intégra finalement Serdaigle, pour sa sensibilité et sa créativité. Dans cette Maison elle se sentit bien intégrée et heureuse, gagna des points de temps en temps, tomba amoureuse et se fit des amis, encouragea l'équipe de Quidditch et joua du violon à ses heures perdues dans la salle commune de sa nouvelle famille.

Mais, je suis l'élu.

Pseudo ϟ On va faire avec Wawa, c'est mimi finalement. (;
Et l'âge ϟ 15 ans, toujours!
Male, Femelle, où Dumbledore ϟ Femelle. B)
Comment tu as connu WW ϟ Je suis un dc, je suis faiiiiiible. ;;
Est-ce que tu aimes WW ϟ Non.
Est-ce que tu aimes beaucoup WW ϟ C'est un peu plu ça.
Des réclamations ? ϟ Amour.
Nan srsly, l'absence de version mobile me donne envie de pleurer, parce que là cet ordi est allumé mais ne m'appartient pas, donc toujours pas de retour de Waël prévu, parce que les rps n'étaient pas déjà faits. Pendez moi. Bref, fin Juillet je vais roxxer pour tout rattraper, et je vous envoie des fleurs en attendant. Amour, amouuuuuur!
PS : En plus j'ai ramené ma soeur, HEIN.
Personnage sur l'avatar ϟ Ce sera un Original. :3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

PNJ



avatar
Le Choixpeau Magique
Messages : 1367
Date d'inscription : 05/05/2013




Message
Ven 11 Juil - 21:35


Une grande créativité, de la sensibilité... Je vois, je vois... SERDAIGLE !





Rebienvenue Kitty ♥
Tu peux continuer ta fiche sans souci (courage !) :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Serdaigle
& Préfet(e)



avatar
Kitty H. Churchill
Messages : 66
Age : 19
Date d'inscription : 11/07/2014




Message
Sam 12 Juil - 12:35
Huhuhu fiche déjà prête alors que dernière inscrite en date pardon si j'ai tué le codage mais sur téléphone c'est une belle vision des Enfers là J'écris sur un memo je hais ma vie mais plein de bisous Mon choixpeau! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

PNJ



avatar
Le Choixpeau Magique
Messages : 1367
Date d'inscription : 05/05/2013




Message
Lun 14 Juil - 15:34


Chère Kitty, tu es désormais validé ! Tu peux aller gambader tout nu (ou non) dans les couloirs de Poudlard. Pense à passer dans la Gestion du Sorcier et d'ouvrir ton Passeport Wiggenweld. Tu peux également rejoindre un Club de ton choix ou en créer un. Au moindre besoin, le staff est à ton service - n'hésite pas à faire appel à nous ♥.

BIENVENUE A POUDLARD !



Quel courage d'écrire sur le téléphone xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas

The wheel breaks the butterfly - Kitty

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WIGGENWELD ! :: 
 :: La Cérémonie de Répartition :: Bienvenue à Poudlard !
-
Vote pour WW parce que tu l'aimes ♥