Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille... Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres. Le monde magique anglais est en ébullition à mesure que les trois candidats s'opposent, laissant un peu leurs charges respectives à l'abandon au profit de leur campagne. C'est ainsi qu'à Poudlard, un joyeux bazar règne souvent en l'absence du directeur, et que les créatures de tous poils envahissent peu à peu les villes sorcières pour le meilleur comme pour le pire !
poufsouffle
1189 pts
serpentard
918 pts
serdaigle
661 pts
gryffondor
612 pts

l'unité
203 pts
ligue des sorciers
223 pts

Caesius ▬ fondatrice retirée
Viridus ▬ administratrice
Kalev ▬ modératrice
Sloan ▬ modératrice
Flavian ▬ modératrice



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Snowball battle [Ft. Aliénor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invité



avatar
Invité



Message
Dim 1 Fév - 22:50
Le couloir enneigé. L'endroit parfait pour se défouler. Sortir et faire ça à l'extérieur du château ? A quoi bon lorsqu'on avait un couloir rempli de neige en plein coeur du bâtiment ? Shawn et ses quelques amis avaient eu un petit accrochage avec un groupe de Gryffons. L'idée était alors venue de régler ce petit différent au cours d'une bataille. Pas de duels de sorciers ou de mêlée générale. C'aurait été bien trop dangereux pour eux tous. Ils avaient donc opté pour un autre genre d'affrontement. A coups de boules de neige. Au sein même du château. Ils n'avaient qu'à faire attention à ce qu'aucun préfet passant malencontreusement par là ne les remarque. A part ce détail, tout aurait du bien se passer.

Ils s'étaient alors installés là, postant chacun un guetteur à un bout du couloir. Ils avaient ensuite commencé à préparer leurs camps, leurs fortifications, leurs munitions, plantant chacun un drapeau vulgairement représenté par une écharpe aux couleurs de leur maison. L'équipe gagnante serait celle qui réussirait à prendre le drapeau de l'autre et à le ramener dans sa base.

Et les boules de neige avaient commencé à pleuvoir. Shawn était assis sur le sol froid, adossé contre un muret de neige, trop concentré dans la bataille pour ressentir le froid mordant traverser ses vêtements. Jusqu'à voir arriver, au tournant, un visage connu. Il voulu lui crier de faire attention. De se baisser. De.

    Cahallan ! B... !


Trop tard. Ce fut comme un ralenti. Comme si le temps se dilatait. Il vit la boule de neige voler. La percuter en plein visage. Il aurait presque vu l'impact déformer son visage l'espace d'un instant. Il ne put s'empêcher de pester, se relevant brusquement pour aller s'assurer qu'elle allait bien.

Crise de larmes en approche, tous aux abris soldats.
Revenir en haut Aller en bas

Ligue des sorciers
Moi moche et méchante (et naine)



avatar
Aliénor S. Andersem
Messages : 638
Age : 26
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 27/12/2013




Message
Mar 3 Fév - 14:42

Aliénor était généralement plus apaisée en période hivernale, le froid et les courants d'air l'engourdissaient et la plongeaient dans une douce somnolence et apathie, presque flemme chronique. Elle était moins agitée et énervée au quotidien, elle avait tendance à se montrer plus calme et parfois même plus clémente ce qui ne l'empêchait pas de déambuler dans les couloirs et distribuer des retenues à tours de bras presque par habitude. C'étaient les vacances d'hiver et comme les cours étaient suspendus pour ce laps de temps le nombre réduit d'élèves réduisaient aussi sa charge de travail. Ce jour elle avait donc traînassé dans la salle commune, lovée en boule dans un fauteuil près de la cheminée à rêvasser un livre dans les mains. Quand elle avait enfin fini par se lever, toute ankylosée de sa position trop longtemps maintenue, elle avait décidé d'aller justement faire un tour dans le château pour changer d'occupation et se dégourdir les jambes.

Même si elle savait bien qu'elle ne s'aventurerait pas dehors aujourd'hui elle avait tout de même enroulé son petit corps dans sa cape et sa grosse écharpe de laine verte et argent. Elle avait même observé un temps d'attente, pesant le pour et le contre de monter jusqu'à sa chambre pour se coiffer de nouveau. Elle avait bien entendu brossé ses cheveux ce matin mais leur longueur les rendaient prompts à s'emmêler. Dans la salle commune ce n'était pas très grave mais là il s'agissait quand même de sortir de sa tanière. Dans un soupir résigné elle grimpa rapidement les escaliers pour s’exécuter, râler et pleurnicher sur ses nœuds et enfin sortir et se hisser dans les étages. C'était plutôt calme aujourd'hui et elle était rapidement repartie dans ses rêveries rythmées au son de ses pas sur le sol. Bruit qui disparût sans qu'elle s'en rende vraiment compte, elle approchait du couloir enneigé et seul le froid plus intense la réveilla un petit peu. La tête à présent sortie de la lune elle fronça les sourcils, elle entendait au loin des cris et des rires, du chahut. Elle pressa donc le pas pour aller voir ce qu'il se passait.

Et elle n'eut pas vraiment le temps de se rendre compte de ce qu'il se passait justement. A peine le tournant passé ses yeux n'avaient pas eu le temps de se poser sur quoi que ce soit avant de se fermer sous l'impact qui la toucha en plein visage et la fit tomber les fesses directement dans la neige. C'était froid et ce qui l'avait atteinte au visage était dur et gelé. La boule de neige avait explosé en dizaines de flocons éparpillés dans ses cheveux et son écharpe qui avait glissé de son nez pour laisser afficher sa mine ahurie. La bouche entrouverte sous la surprise, le nez et les joues rouges et les yeux humides. Elle avait froid et elle venait juste de comprendre qu'elle s'était pris une boule de neige en pleine figure. Elle était bien sûr énervée mais surtout elle était surprise et n'avait pas encore tout saisi. Deux grosses larmes dévalaient déjà ses joues quand elle remarqua les deux équipes rouges et bien entendu vertes dans le couloir en plein dans une bataille de boules de neige.

- M-Mais qu'est ce que...

Elle sanglotait déjà. Elle arrêta toute tentative d'expression pour le moment en entendant sa voix chevrotante. Et elle aperçût une forme verte rendue floue par ses larmes qui s'approchait d'elle et elle avala sa salive et cligna des yeux pour regagner un peu de capacité visuelle et vocale. Elle fût donc en état de reconnaître la personne qui était maintenant à sa hauteur, enfin, façon de parler étant donné sa taille et le fait qu'elle était toujours les fesses dans la neige. Dans une grimace elle renifla doucement, tentant d'endiguer une nouvelle vague de larmes salées qui menaçait de dévaler ses joues rougies par le froid et l'embarras.

- Une bataille de boules de neige... E-En plein couloir. Merveilleuse idée Davis.



Speaking  of the Devil :




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



avatar
Invité



Message
Mar 3 Fév - 21:45
Il se passa une main dans les cheveux, frénétiquement. Il se grattait la tête à la recherche de. De quelque chose qui passerait par là. Une excuse. Une explication. Une justification. Tout. N'importe quoi. Et puis d'ailleurs, pourquoi lui ? Pourquoi elle s'en prenait directement à lui ? C'était pas son idée ! Enfin si, mais elle n'était pas censée le savoir. Elle n'aurait pas du se trouver là, surtout pas à ce moment. Et pourtant. Pourtant elle venait de se trouver portée en victime collatérale de leur petite guèguerre. Dire que tout aurait pu se passer pour le mieux si les empotés chargés de garder les couloirs avaient su tenir leur rôle correctement. Mais on n'est jamais mieux servi que par soi-même. Il aurait fallu qu'il monte la garde lui-même s'il avait voulu que ce soit bien fait. Mais il ne pouvait jouer les sentinelles tout en étant au front. Il avait alors lâché un énorme soupir, sans vraiment y penser. Il réfléchissait toute allure, cherchant quoi dire, quoi répondre. Mais non. Rien. Il était fautif, comme tout le monde autour de lui, mais. Ouais, il aurait fallu qu'il assume. Mais non, hors de question de laisser tomber maintenant. Ce serait admettre une défaite. Et il ne pouvait perdre. Il ne devait pas.

Il allait ouvrir la bouche pour rétorquer. Pour prétendre que l'idée n'était pas venue de lui, sachant pertinemment que l'illusion ne ferait pas long feu. Mais aucun mot n'eut le temps de sortir. Aucun son ne vint. Il n'y eut qu'un choc, et une sensation de froid terriblement désagréable. Il porta la main à son crâne, comme par réflexe. Il accusait le choc, un peu sonné. C'était à son tour de prendre une boule de neige sur la tête. Il grimaçait, se frottant le crâne. Il sentait la neige tomber dans son col, se glisser perfidement dans son col, fondre au fur et à mesure pour terminer en gouttes d'eau qui venaient se perdre le long de son dos. Il ne put réprimer un frisson. Il ne put s'empêcher de grimacer horriblement. Voilà, c'était à son tour de subir. Quinze partout, la balle au centre.

    Pourquoi ce serait-forcément de ma faute ?


Il s'était étranglé, encore frissonnant du projectile qu'il venait de recevoir. Il avait l'air malin, avec de la neige plein les cheveux, plein son col et avec cet air perdu, légèrement hagard, quelques larmes de douleurs au coin des yeux. Il se frottait encore la tête, se baissant alors pour se protéger des quelques projectiles qui continuait à voler dans tous les sens. C'était impressionnant de voir quels dégâts ce genre de batailles pouvaient faire. Il l'avait tirée par la manche pour la forcer à se baisser. Peut-être un peu brutalement. Il ne la regardait déjà plus, trop concentré sur leur petite bataille. Il venait de réaliser qu'il venait peut-être de la faire tomber, et qu'il était resté cramponné à sa manche. Il s'était retourné brusquement, tentant de masquer sa gêne.

    De toutes façons on est tous dans la même galère. Donc reste là en attendant si tu veux pas reprendre une boule de neige. On va pas te couvrir pour que tu puisses repartir. Pas le temps.


Il avait parlé un peu durement. Mais il n'avait pas trop le choix. Il devait se montrer dur, assuré. Il fallait au moins sauver la face. Au moins devant elle.
Revenir en haut Aller en bas

Ligue des sorciers
Moi moche et méchante (et naine)



avatar
Aliénor S. Andersem
Messages : 638
Age : 26
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 27/12/2013




Message
Ven 6 Fév - 18:27

C'était un bazar sans nom dans ce couloir, ils étaient nombreux les imbéciles en plus. Peu à peu alors que le choc et la surprise passaient elle était de plus en plus irritée, elle avait froid et la neige fondue de la boule qu'elle avait reçu en plein visage avait glissé subrepticement dans son col et la faisait frissonner. Elle renifla doucement, le bout de nez tout rouge, les yeux encore humides mais les sourcils froncés face à sa remarque. Elle n'avait jamais dit que c'était de sa faute aux dernières nouvelles, elle lui avait juste dit que c'était une merveilleuse idée, avec sa dose habituelle d'ironie. Elle soupire, se relevant avant d'épousseter ses vêtements pour faire tomber les flocons qui restaient accrochés à sa cape. Elle ne détestait pas Shawn, si elle devait choisir elle dirait même qu'elle l'aimait plutôt bien, son caractère était drôle à observer, tant qu'il ne se retournait pas contre elle. Aliénor n'est pas, et n'est pas réputée pour d'ailleurs, avoir énormément de patience ni pour laisser couler quand on s'en prenait à elle. Si elle s'était écoutée elle aurait sorti sa baguette et recrée une avalanche emportant tout ce petit monde pour quelques heures.

Elle regarda ses longueurs avec dépit, elle n'aurait pas du se coiffer avant de partir au final, ça n'aura servi à rien mais ce n'était pas comme si elle avait pu le savoir à l'avance. Elle vit avec une certaine lueur de satisfaction une boule de neige exploser en percutant le visage de Shawn. Son sourire en coin revint à la hâte tandis qu'elle lançait un regard incendiaire à un type pas loin qu'elle avait vu discrètement lever son bras armé dans leur direction. Son caractère et son insigne suffisaient généralement à dissuader la plupart de ceux qui songeaient à lui faire une mauvaise blague, c'était elle la plus mauvaise, toujours. Malgré son sourire, son ton laissait transparaître son énervement.

- Aux dernières nouvelles je n'ai jamais dit que c'était de ta faute. C'est tombé sur toi parce que tu était le plus près de moi à ce moment là c'est tout.

Ce n'était pas à elle qu'il allait faire son numéro de victime, il faudrait trouver un autre préfet pour ça. Enfin un autre préfet qui passerait les gamins qui montaient une garde pitoyable. Elle n'avait qu'à eu à les menacer de les coller pour le reste de l'année scolaire avec le professeur Mantis ou encore le professeur Emerald pour qu'ils décampent à toutes jambes sans demander leur reste. C'est comme ça qu'elle était passée, tandis qu'elle se remémorait la scène le vert avait tiré sur sa manche et l'avait forcée à se baisser juste à temps. Ça allait être la galère pour sortir de là sans dommages. Il s'était retourné pour regarder la baitaille et comme sa main était toujours accrochée à sa manche elle avait fait un sublime dérapage avant de tomber de nouveau sur les fesses, lui arrachant un cri et de nouvelles larmes. Et comme si ça ne suffisait pas il lui faisait la morale et lui disait clairement qu'elle était coincée parce qu'ils n’arrêteraient pas.

- Je peux aussi tous vous coller ici et maintenant, aux dernières nouvelles c'est encore moi la préfète et du coup je n'ai aucun ordre à recevoir.

Ceci dit elle regardait déjà la bataille, vu le nombre de personnes elle mettrait un temps fou à tous les coller un par un et elle n'imaginait même pas la paperasse qu'elle devrait se cogner derrière. Quitte à les laisser faire il fallait au moins qu'ils gagnent. Un sourire amusé s'était affiché sur son visage lorsqu'un rouge avait reçu une belle salve de neige en pleine poire.

- Tout compte fait je vais vous laisser faire, mais démerdez vous pour gagner bon sang. Vous devriez au moins en être capable face à cette clique de bras cassés.

Et voilà qu'elle se mettait à parler comme Astrid quand elle était aux entraînements. Peut être même qu'elle finirait par participer à force de regarder, elle devra bien se bouger pour ne pas geler, mais ce n'était pas encore fait.



Speaking  of the Devil :




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas

Snowball battle [Ft. Aliénor]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WIGGENWELD ! :: 
 :: Septième étage :: Couloir enneigé
-
Vote pour WW parce que tu l'aimes ♥