Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille... Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres. Le monde magique anglais est en ébullition à mesure que les trois candidats s'opposent, laissant un peu leurs charges respectives à l'abandon au profit de leur campagne. C'est ainsi qu'à Poudlard, un joyeux bazar règne souvent en l'absence du directeur, et que les créatures de tous poils envahissent peu à peu les villes sorcières pour le meilleur comme pour le pire !
poufsouffle
1189 pts
serpentard
918 pts
serdaigle
661 pts
gryffondor
612 pts

l'unité
203 pts
ligue des sorciers
223 pts

Caesius ▬ fondatrice retirée
Viridus ▬ administratrice
Kalev ▬ modératrice
Sloan ▬ modératrice
Flavian ▬ modératrice



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[APOCALYPSE] Au secours sauvez-nous de ce blasphème, pv Gertrude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invité



avatar
Invité



Message
Sam 14 Fév - 23:49

C'était un samedi 14 février, le jour de la St Valentin. Chacun était occupé à s'occuper (non vraiment ?) de ses affaires quand Clara mangeait tranquillement toute seule à sa table. Elle ne voulait parler à personne, n'aimant pas du tout cette fête. Et personne n'était préparé à ce qui allait suivre. La jeune poufsouffle terminait son bol quand elle se décida à partir de la Grande Salle en direction de sa chambre, et ensuite des douches. C'était jour de repos aujourd'hui, tout le monde pouvait faire ce qu'ils voulaient. Mais Clara souhaitait être tranquille, prévoyant une journée vide de révisions et d'occupation à la serre du potager. Elle sortait de la grande salle quand cela arriva. D'étranges petits enfants arrivèrent au dessus d'elle et d'autres personnes, tirant des flèches dans les fessier. Clara eut un mauvais pressentiment quand elle sentit quelque chose la toucher. Elle n'eut pas le temps de réagir qu'elle se retrouva comme emportée par quelque chose. Ses pieds s'avancèrent tout seuls en direction ... de la Grande Salle où elle venait à peine d'en sortir. Elle arriva tout de même à se retenir par le coin de la grande porte, forçant sur ses bras. Elle se sentait bien seule à se retenir comme ça, combattant ses pieds qui tiraient et tiraient. Bientôt, ils ne tirèrent plus, et Clara put se détendre un peu, se posant des questions. Pourquoi beaucoup de couples étaient présents, d'un coup. Et pourquoi tout le monde semblaient surpris. Quelque chose s'était passé. Clara ne savait pas quoi, mais son corps persistaient à aller vers la salle. Elle resta cependant là, à serrer la porte pour ne pas s'en aller on ne sait où.

▬ « PIEDS A LA C* LAISSEZ MOI ALLER ME LAVER ! » Et en toute élégance, elle combattait avec elle même.
Revenir en haut Aller en bas

Poufsouffle



avatar
Gertrude Jenkins
Messages : 197
Age : 23
Date d'inscription : 02/05/2014




Message
Dim 15 Fév - 19:18


Gertrude comme a son habitude, était en avance. Qu'il neige ou qu'il vente, que l'on soit en pleine semaine ou non, Trudy se levait avec le sourire aux lèvres et dédiait son premier bonjour au monde.
Tiens. D'ailleurs il était temps de le dire.
Coucou.
Voila. La journée pouvait commencer. Vêtue d'une jupe grise rayée et d'une chemise en jean, elle enfila un gilet en laine immonde avant de s'en aller gambader dans les couloirs, brosse a cheveux en mains, prête a aller manger le repas le plus important de la journée. Elle ne vit ni le petit papier froissé posé devant la salle commune ni les petits angelots qui commençaient a apparaître dans le château, le regard plein d'attente.
Elle ne sentit pas non plus la piqûre dans sa cuisse trop concentrée qu'elle était a manger ses croissants, accompagnée des premiers arrivants sur les bancs des grandes tables.
Elle mâchait, heureuse. Avalait, très satisfaite. Mais plus les minutes passaient, plus son rythme s'affaiblissait.

Un air extatique sur le visage, elle regardait droit devant elle, laissant tomber la viennoiserie sur la table. Se relevant, elle marcha en titubant vers l'entrée, croisant au passage ses camarades qui arrivaient et qu'elle ignora pour continuer son chemin vers la salle commune.
Lorsqu'elle arriva dans sa chambre, il fut clair que sa vie ne méritait pas d'être vécue entourée par les détritus que la terre portait. Un air de dégoût venant déformer son visage, elle envoya un coup de pied rageur dans une robe que cette débile d'Agrippa affectionnait tant mais qu'elle laissait sur le chemin de tous comme une invitation a s'essuyer les pieds dessus.
De toute façon ici les gens étaient des attardés, un jour elle mettrait le feu a la salle commune et ce serait bien fait pour eux. Avec un peu de chance tous carmeraient avec puisque cet incapable de directeur interdisait le transplanage dans son château pourri.
Un air a sa tenue la convainquit qu'il était temps qu'elle affiche son mépris a la vu de tous. Arrachant son haut a la simple force de ses bras, elle vola sans vergogne un T-shirt noir a une autre de ses camarades sur lequel elle écrivit le symbole anarchique a l'aide de sa baguette. L'enfilant pour ensuite faire plein de trous dans sa jupe, elle lissa ses cheveux bien devant son visage pour éviter que son regard ne soit souillé une seconde de plus par les handicapés manteaux qui déambulaient autour d'elle. Certains s'échangeaient même leur salive en bas, c'était vraiment contre nature.
Sa préparation achevée, un nouveau frisson la parcouru. Quelque chose de nouveau était arrivé et la poussait a rejoindre une fois de plus la Grande Salle. Son destin l'y attendait. Peut être était ce même le vœu de Satan lui même.

Trottinant jusqu'aux escaliers, elle dévisagea les crétins encore présent et leur fit part de sa façon de penser.

Vous êtes vraiment moche. Surtout vous reproduisez pas, avec un peu de chance votre espèce s'éteindra plus tôt.

Et repartit en courant attirée par cette force mystique.
Lorsqu'elle pénétra dans la salle, son regard chercha frénétiquement ce qui avait bien pu l'y attirer. Mais elle ne voyait rien digne de son intérêt. Des sorciers, humains pour la plus part, même pas suffisamment appétissant pour terminer en repas, mangeant comme des cochons a engraisser la pitance qu'on leur versait.
Son regard pourtant se tourna vers les portes ou une voix hurlait des ordres a ses jambes. Trudy s'avança mécaniquement vers elle. Clara. une jeune Poufsouffle aussi vulgaire que les prostituées de Transylvanie le pays vampirique et au langage aussi subtile qu'un sang de bourbe cherchant a prononcer une formule magique.

Ah c'est donc toi.

Oui la déception n'était pas feinte. Elle se doutait bien que c'était vers qu'elle que l'attraction faisait office.

T'es aussi attirante qu'un oignon. Même mon cousin ne voudrait pas de ton sang.

La vérité était une vertu. Envoyant voler une de ses mèches noir qui retomba aussitôt devant ses yeux, Gertrude se fit la réflexion que les forces chaotiques devaient la mettre a l'épreuve.
D'un air dédaigneux elle la regarda de haut en bas, puis se permit un petit sourire plein de morgue.

Y a pas que tes pieds qui sont cons. Mais on va faire avec. Bon alors. Pourquoi tu m'as jeté un sort. T'es amoureuse ? J'te préviens c'est aussi mort qu'un pigeon sous laxatif.





Merci Kalev ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



avatar
Invité



Message
Dim 15 Fév - 20:32

« Ah c'est donc toi. » Une voix, étrange, un peu grinçante. Clara leva les yeux vers la personne qui venait de lui parler. C'était ... c'était magnifique. Tellement que Clara commença à ouvrir de plus en plus la bouche, totalement hébétée par ce qu'elle avait en face d'elle : une Gertrude anarchique gothique qui fait la tronche. Quoi ? Aussi attirante qu'un oignon ? Ton cousin ? Elle la laissait parler, la tête légèrement penché en avant, les yeux grands ouverts, et la bave dégoulinant presque de sa bouche qui n'arrivait pas à se fermer tant la surprise était immense. « T'es amoureuse ? » Clara cligna un instant des yeux, reprenant ses esprits sur ce qui se passer. Non, non, elle n'avait rien fait pour tomber amoureuse d'elle, de toute façon c'était impossible. Aussi impossible de voir une Trudy totalement blasée qui te dit que ton amour est aussi mort qu'un pigeon drogué au laxatif. Incroyable.

▬ « Oh putain ma vieille, qu'est-ce qu'ils t'ont fait ... » Clara posa sa main devant la bouche, se retenant un instant de ne pas partir en fou rire.

Mais l'idée était trop tentante. Et elle se mit à rire, rire, riiire. Très fort. Oh non, pas possible. Qu'est-ce qu'il se passait ? Le pire c'est qu'elle lui plaisait. Mais depuis quand Gertrude lui plait ? Bizarre, pourquoi son regard sombre t'envoute et sa voix de vipère t'excite comme ça ? Merde. Clara avait pourtant fait attention à ce qu'elle mangeait ce matin, comme 99,9% des sorciers qui savaient que le Prefet Fayot allait faire une connerie. Mais là.
Elle devina tout de suite. Personne n'était comme d'habitude, tout le monde se collaient, les uns aux autres, en petit duo. Et Clara sentait bien qu'elle ne pourrait pas s'éloigner de Gertrude. Quelque chose l'en empêchait. Elle observa à son tour son amie de haut en bas, puis se mit à soupirer enfin en relevant les yeux vers le vieux plafond de l'entrée :

▬ « Supeeer. J’espère que tu vas pas me cracher dessus toute la journée car je seeens que ça va mal finir. » Elle s'en mordit les ongles, le regard toujours fixé dans celui de Trudy, du moins ce qu'on pouvait voir à travers ces longs cheveux noirs. BON. C'est pas tout. Mais faut qu'elle aille se laver. « Je vais à la douche. »

Mais y'avait un petit problème. En partant, elle s'arrêta, comme ça, sans savoir pourquoi vraiment. Elle n'y arrivait pas. Colère. « GERTRUDE, LAISSE MOI TRANQUILLE ! » Et elle forca, combattant à nouveau avec l’invisibilité.
Revenir en haut Aller en bas

Poufsouffle



avatar
Gertrude Jenkins
Messages : 197
Age : 23
Date d'inscription : 02/05/2014




Message
Dim 22 Fév - 19:26
Trudy lissa un peu du plat de sa main la mèche qui cachait ses yeux. La voix de l'autre greluche la fatiguait déjà. Il allait falloir qu'elle se taise avant qu'elle ne tente elle même de la faire taire. Un geste qu'elle regretterait très certainement, ça allait être salissant. Roulant des yeux, elle se retint de justesse de faire une superbe grimace de dégoût a l'idée même de poser son petit doigt sur sa peau blanche de rouquine. Elle devait se teindre d'ailleurs. C'était même pas suffisant pour cacher le fait qu'elle n'avait pas d'âme.
Le regard de la vampire revient presque a regret se poser sur la chose. Qui riait. Fort, très fort. Si on  pouvait appeler ça rire d'ailleurs.

C'est bon t'as terminé d'imiter le sombral égorgé ? Tu me fatigues Weiss. Même les sombrals ne voudraient pas pousser ce genre de cris...

Gertrude tapotait sa hanche en tentant d'oublier sa baguette qu'elle avait coincé dans sa poche. L'idée de faire disparaître les corde vocales de l'autre nunuche était très attractive mais elle ne connaissait pas la bonne formule. Dommage. Le regard plein de morgue elle dévisagea son interlocutrice qui continuait a s'égosiller en face d'elle.

- Te cracher dessus ? Même ma bave ne voudrait pas te toucher. Va donc te frotter a un Serpentard si t'es en manque peut être qu'entre sous genre vous vous plairez.

Un visage lui traversa l'esprit lorsqu'elle songea aux verts. Une amertume aux relents de dégout lui serra la gorge. Même a l'autre mongole elle ne lui souhaitait pas de tomber dans les bras d'O'Connor. Comme quoi, on pouvait toujours trouver pire que soi. Même si dans le cas de la Poufsouffle le challenge était quand même dur.

- C'est ça, va te doucher et frotte bien surtout, t'en a besoin.

Clara se mit en marche. Pas Gertrude. Et cette dernière éclata de rire en voyant les piètres efforts de l'autre bouseuse qui tentait de s'éloigner d'elle pour se récurer.

- Tu peux arrêter de m’appeler Gertrude. Gertrude c'est le nom de baltringue qu'a choisi mes parents, moi c'est Vanessa. T'as toujours pas compris Weiss ? Y a de la magie noire à l'oeuvre boudin ! Je me doutais bien quand même que t'avais pas le niveau pour ça..  M'enfin fais des efforts ou je ferais en sorte qu'on passe toute notre après midi ici. Maintenant demande moi dans les règles de bien vouloir te suivre. Dans. Les. Formes.

Son regard perçant étincela d'une lueur mauvaise alors qu'elle haussait les sourcils. Elle avait tout son temps.
Autant s'amuser un peu avant qu'elle ne trouve et éviscère l'être capable de se moquer d'elle comme ça nan ?



Merci Kalev ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas

[APOCALYPSE] Au secours sauvez-nous de ce blasphème, pv Gertrude

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WIGGENWELD ! :: 
 :: Rez-de-chaussée
-
Vote pour WW parce que tu l'aimes ♥