Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille... Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres. Le monde magique anglais est en ébullition à mesure que les trois candidats s'opposent, laissant un peu leurs charges respectives à l'abandon au profit de leur campagne. C'est ainsi qu'à Poudlard, un joyeux bazar règne souvent en l'absence du directeur, et que les créatures de tous poils envahissent peu à peu les villes sorcières pour le meilleur comme pour le pire !
poufsouffle
1189 pts
serpentard
918 pts
serdaigle
661 pts
gryffondor
612 pts

l'unité
203 pts
ligue des sorciers
223 pts

Caesius ▬ fondatrice retirée
Viridus ▬ administratrice
Kalev ▬ modératrice
Sloan ▬ modératrice
Flavian ▬ modératrice



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

TOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Unité
& sorcier



Tybalt Burgess
Tybalt Burgess
Messages : 68
Age : 27
Date d'inscription : 15/03/2015



TOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Vide

MessageTOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Empty
Dim 26 Avr - 16:54
Tybalt avait fini par céder. Il n'arrivait même pas à déterminer pourquoi ; sans doute pour faire plaisir à Sidonie et un peu, égoïstement, pour qu'elle le laisse tranquille. Au moins, il avait l'avantage de pouvoir être tout près de l'estrade, histoire de voir quelque chose à son niveau. Il ne pouvait de toutes façons pas aller dans les gradins trop étroits.

Parce qu'évidemment, il avait fallu sortir l'instrument de torture. Même si la chaise roulante pouvait avancer toute seule par magie, l'engin restait profondément désagréable, et il ne pouvait pas s'empêcher de soupirer à chaque fois que quelqu'un la cognait. Il était encombrant, inutile, et il n'avait franchement rien à faire là, mais ça faisait plaisir à Sidonie. Il fallait sérieusement qu'il revoie son sens des priorités ; pour la première fois depuis longtemps, il était sur les nerfs, même s'il essayait très fort de ne pas le montrer.

Peut-être parce qu'il ne pouvait pas participer, peut-être parce qu'il ne pouvait même pas assister au spectacle sans prendre des précautions particulières. C'était fatigant. Mais il survivrait, et il essayerait que ce soit avec le sourire ; il y arrivait très bien, généralement.

Les premiers duels avaient commencé, et il s'agissait vraisemblablement d'élèves de Poudlard, vu l'âge moyen. Certains se débrouillaient plutôt bien.

« Tu connais les participants ? »

Autant faire la conversation, puisqu'il y avait quelqu'un avec lui. Il y avait toujours quelqu'un avec lui. Il retint un soupir, et sourit à la place. Ce n'était pas de la faute de Sidonie, et il n'allait pas se comporter comme un vieil aigri. Il suffisait sûrement d'y croire très fort.

Spoiler:
 


I won't heal given time
I won't try to change your mind
I won't feel better in the cold light of day
But I wouldn't stop you if you wanted to stay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Unité
& sorcier



Toulouse C. Lexarke
Toulouse C. Lexarke
Messages : 80
Localisation : Tu ne veux pas savoir
Date d'inscription : 04/04/2015



TOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Vide

MessageTOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Empty
Mar 28 Avr - 12:07
Toulouse regrettait déjà de ne pas avoir participé au tournois. Il n'avait appris son existence que beaucoup trop tard à vrai dire et n'avait pas pu s'inscrire sur les listes, du coup il était désormais dans les gradins, agité, se levant parfois avant de se rasseoir, jamais totalement immobile. Il ne savait pas trop qui encourager et était très frustré des duels qui se déroulaient jusqu'à maintenant. Pourquoi est-ce que les chats étaient permis dans cette arène ? Ce n'est pas comme s'ils en avaient quelque chose à faire de'une poignée de sorciers qui se lançaient des sorts à la figure, si ?

D'ailleurs, pourquoi diable les moldus étaient-ils autorisés à participer à un tournois de sorcellerie ? Où était la logique là-dedans ? Ils se contentaient de jeter des choses à la figure des sorciers, ce n'était pas très sportif et surtout, ça n'avait aucun sens. Il ne savait pas qui avait organisé cet événement, mais visiblement il l'avait fait en vitesse et sans se soucier de la logique ou de la sécurité des candidats. N'importe quoi.

En plus de ça, à côté de lui se trouvait son pire cauchemar. Un type en fauteuil roulant. Toulouse avait légèrement peur des gens handicapés, comme si leur handicap pouvait être contagieux et le rendre à son tour incapable de courir, sauter, ou faire toutes les activités qu'il aimait et pratiquait pendant tout son temps libre. Cependant, l'homme lui adressa la parole, Toulouse était assez bien élevé pour lui répondre.

-Je connais les élèves de Poudlard, les professeurs aussi. Cette fille, là, dit-il en désignant Amethyste, elle est forte, elle me bat tout le temps en duel. ET FAÎTES SORTIR CE CHAT !

Un moldu venait de terminer son duel parce que cet espèce d'énorme chose poilue c'était lâchement allongée derrière son amie Aliénor qui avait trébuché et était restée à terre. Pour un peu il aurait sauté sur l'estrade pour aller l'emmener à l'infirmerie. Il aimait beaucoup à Aliénor, elle l'aidait à se soigner quand il ne voulait pas aller chez Absynthe et Euphrasie, ou bien elle le couvrait quand il avait fait une bêtise.

-C'est pas vrai ! C'est pas comme ça que les duels doivent se dérouler, marmonna-t-il en se laissant tomber sur son siège. Vous avez un favoris ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& créature & VOTRE ROI A TOUS



Prince Solus
Prince Solus
Messages : 158
Localisation : Dans le plus beau des lacs : le sien.
Date d'inscription : 14/03/2015



TOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Vide

MessageTOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Empty
Mer 29 Avr - 14:59
Le Prince Solus dédaignait avec toute son royal mépris les événements mondains des bas de ce peuple. On ne mélangeait pas les torchons et les serviettes et, de la même façon, il ne jugeait guère utile de frotter ses écailles à la sueur putride des humains s'ébattant joyeusement autour d'un obscur objet de distraction des plus vulgaires. Partager sa beauté avec les traînes-misère était une chose ; supporter l'effervescence de médiocrité en était une autre.

Ainsi, le jour où la rumeur d'un tournoi national de duels sorciers était parvenu aux oreilles de sa Majesté, celle-ci avait reniflé avec tout le dédain qui était sien et avait continué de lustrer les écailles de ses bras, imperturbable. Le seul intérêt quant à savoir que les sorciers allaient s'attrouper en un même endroit tel un ban de sardines, c'était que les rues de Londres la dégoûtante seraient à un cheveu plus respirables.
Non mais, vraiment, des affrontements à coup de bouts de bois qui produisent des étincelles. Si ce n'était pas un concept stupide, c'était quoi ? Et à côté de ça, le sinistre de la magie ne lui donnait toujours pas l'autorisation d'ouvrir un restaurant à son nez, réservé aux gens de la haute, avec des plats très nobles, à l'effigie de son Altesse. Où allait le monde, vraiment ?

Puis, un jour qu'il était contraint de lire un journal en attendant le début d'une réunion, le Prince Solus était tombé sur le nom des participants au tournoi. A dire vrai, il s'apprêtait à passer la page, encore plus inintéressante que toutes les autres, quand son regard fut attiré par un nom qu'il connaissait : Jaromir.
Jaromir, c'était son larbin. Le Prince Solus en était persuadé. Il nommait rarement son larbin numéro deux par son prénom, mais celui-ci était assez laid pour qu'il s'en rappelle. Un grand honneur, d'ailleurs, qu'il daigne mémoriser un patronyme d'aussi mauvais goût.

Puisque son larbin participait à cette idiotie, cela ne pouvait signifier qu'une chance : il allait brandir les couleurs de son Prince et se battre glorieusement en son nom. A cette idée, le Prince Solus avait senti ses écailles tressaillir sur ses membres et, parcouru par un frisson d'indescriptible satisfaction, s'était rendu au marché de poisson le plus proche.
Sa Majesté avait lu, une fois, que les vulgaires encourageaient leurs favoris avec des objets représentatives de la cause qu'ils soutenaient. Le Prince Solus n'ayant pas tout à fait conscience que l'on entendait par là des banderoles et des drapeaux, avait jugé d'investir dans ce que son larbin lui inspirait le plus : un poisson mort.
Non mais c'était vrai. Le sujet Jaromir avait ce même air à la fois foncièrement stupide et intelligent. C'était insondable, un poisson mort. Comme son larbin.

Et, ainsi son Altesse était-elle venue encourager Jaromir, un harang dans une main, un porte-voix dans l'autre. Et, justement, son larbin combattait déjà dans l'arène, alors le royal être de l'eau porta so jouet à hauteur de lèvres.

- Larbin ! Faites ressortir le meilleur de vous ! Sa Majesté a bien conscience que ce n'est pas grand-chose, mais c'est déjà plus que les étrons de sirènes qui vous entourent ! Soyez digne des couleurs que vous représentez, sujet Jaromir !

Peu fier de son petit discours, le Prince Solus était persuadé d'avoir galvanisé son humain de compagnie préféré, lorsque, peu après, une voix annonça que son larbin était perdu.
La défaite, c'était un mot particulièrement laid. Bien plus que le nom du sujet Jaromir. Il laissait dans la bouche du prince un goût amer ; un peu comme si lui-même venait de perdre.
Drapé dans une fierté aussi inutile qu'hors contexte, il se débrouilla pour rejoindre son larbin.

Et, avec un regard royal, lui posa le harang sur la tête.

- Sujet Jaromir, vous couvrez sa Majesté de honte. Pire encore, vous vous noyez dans la médiocrité. Vous ferez le plaisir à son Altesse de travailler vos sortilèges tous les jours jusqu'au prochain tournoi afin de corriger cette grossière erreur. Quitte à être de la race désolante des sorciers, autant être parmi les meilleurs d'entre eux.

Le Prince Solus croisa les bras. Il fixait son larbin sans savoir quoi faire.
Il était un souverain. Que devait faire un souverain lorsque l'un de ses favoris perdait sa bataille personnelle ? Le Prince Solus n'avait jamais eu de favori avant, et n'avait jamais connu de défaite de leur part.
Néanmoins, il s'était juré d'agir en altesse digne et compatissante toute sa vie de monarque.

Alors, le Prince Solus fit quelque chose qu'il n'avait jamais fait : il toucha un sorcier.
Il posa une main sur l'épaule du sorcier dans un geste de réconfort maladroit.
Puis, discrètement, l'essuya sur les vêtements qu'on l'obligeait à porter lorsqu'il était de sorti.

Un peu dégoûté de ce contact, le Prince Solus avait, malgré tout, le sentiment d'avoir bien agi.

- Hm. Sa Majesté vous invite à dîner ce soir. Dans le restaurant de votre choix. Elle daigne accepter de côtoyer les basses sphères, à la condition que vous vous efforciez de donner le meilleur de vous-même à l'avenir.

Définitivement. Il était une altesse si généreuse !



TOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters 656943TERROIRPETITTOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Oeufss10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Unité
& sorcier



Tybalt Burgess
Tybalt Burgess
Messages : 68
Age : 27
Date d'inscription : 15/03/2015



TOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Vide

MessageTOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Empty
Mar 5 Mai - 12:06
Le garçon à côté de Tybalt avait l'air pris dans le jeu, et il trouvait ça plutôt attendrissant. Il sourit, un peu plus sincèrement qu'avant.

« Elle a l'air de bien s'en sortir, oui. En tout cas, le gars en face d'elle ne ressemblait pas à un élève. »

Peu de gens étaient aussi grands à moins de dix sept ans, après tout. Le pauvre homme se fit sortir par l'équipe médicale ; Tybalt priait très fort pour que ce ne soit pas un auror ou quelque chose du genre, sinon le niveau était tombé bien bas. Enfin, c'était toujours mieux que de marcher sur un chat. Deux des professeurs qu'il reconnaissait y avaient eu droit.

« Bradbury et Emerald doivent avoir tellement la haine. Même si je doute que qui que ce soit ose se moquer de ces deux-là ouvertement. »

Il les avait eu en cours tous les deux, le premier plusieurs années et en tant que directeur de maison, le second pour sa septième année. Il n'arrivait même pas à se rappeler pourquoi il avait pris étude des runes, si ce n'était pour dormir au fond de la classe, mais il était au moins heureux de reconnaître des gens ; son carnet d'adresse était plutôt réduit, depuis quelques années.

Au final, il était assez d'accord, ce n'était pas du très beau sport avec la bestiole qui s'acharnait à distraire les participants. Il soupira, souriant toujours.

« Je ne connais pas grand monde, et mon 'favori' a été victime du chat, ça commence plutôt mal. »

Pauvre James, qui n'avait pas tenu longtemps ; apparemment, l'animal avait une certaine prédilection pour les adultes, même si deux ou trois jeunes gens avaient fait les frais de sa malice.

« Tu soutiens quelqu'un en particulier ? »

Autant faire la conversation, après tout, même si les spectateurs s'avéraient également divertissant. Sa Majesté des êtres de l'eau avait décidé d'assommer quelqu'un avec un poisson ; pourquoi pas. Tybalt eut un rire léger, incrédule. Le monde magique lui manquait un peu, depuis la position de spectateur externe dans laquelle il s'était placé.


I won't heal given time
I won't try to change your mind
I won't feel better in the cold light of day
But I wouldn't stop you if you wanted to stay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& directeur de Serpentard



Viridus Emerald
Viridus Emerald
Messages : 539
Age : 27
Date d'inscription : 30/03/2014



TOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Vide

MessageTOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Empty
Mar 5 Mai - 16:37
Viridus se laissa tomber sur le banc, là où s'étaient installés la majorité des élèves de Serpentard. Il aurait pu faire un scandale à cause de ce stupide chat laissé en liberté dans l'arène, mais il s'était abstenu, tentant de préserver ce qui lui restait de dignité. Il trouvait que ça marchait plutôt bien, au vu des mines craintives qu'il voyait autour de lui ; apparemment, on s'attendait à ce qu'il se mette en colère, et passe ses nerfs sur les élèves. Comme si c'était son genre.

Il soupira profondément. La réaction ne serait sans doute pas celle attendue, parce qu'on lui avait arraché des promesses. Plus spécifiquement, il avait eu à gérer un fantôme de maison stressé avant le départ pour Londres. Non, je ne laisserai pas les élèves mourir de faim. Mais oui, je ferai attention. Je n'en perdrai pas. Ou alors juste un Poufsouffle. ... C'était de l'humour, Moriarty. Cette discussion avait duré vraiment très longtemps, jusqu'à ce qu'il finisse par arrêter complètement de répondre pour avoir la paix. Mais avec ça, il avait quand même donné sa parole, celle qui valait quelque chose.

Du coup, il sortit un énorme sac de bonbons de la poche de sa robe de sorcier, visiblement agrandie magiquement pour contenir un tel stock, et largua ledit stock sur les genoux de l'élève de Serpentard le plus proche.

« Servez-vous et faites passer à vos camarades de maison, pour consoler les perdants. »

On ne pouvait pas dire qu'il ne faisait pas d'effort.

Spoiler:
 


Perhaps in Slytherin you'll meet your real friendsTOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters 665240VENINPETIT
Those cunning folk use any means to achieve their ends.


sexyVirus par Mori d'amour (et la comparaison des BG serpy aussi)
(je vous ai dit que j'aime Mori ?) (parce que j'aime Mori, voilà)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



Anonymous
Invité


TOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Vide

MessageTOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Empty
Mar 5 Mai - 17:03
Athene avait perdu. Au deuxième round. Cela ne correspondait pas réellement à la notion de glorieux. Mais au moins, tenta-t-elle se rassurer, elle avait perdu contre Elise, et pas le professeur Stathos. Entre la gentille élève de Serdaigle, douée de sa baguette, et son professeur complètement fêlé, elle savait dans quel sens cela aurait été honteux.

Elle n'avait pas émis un mot depuis sa sortie de l'arène. Et on n'était pas venu lui parler non plus. Son regard noir et sa visage de glace étaient un bon rempart aux personnes ennuyantes. Un petit travail sur elle-même d'une bonne dizaine d'années, mais au moins cela fonctionnait.

Toujours silencieuse, elle rejoignit les estrades, retrouvant ses camarades de Serpentard. Pas un seul ne lui prononça un mot. Bons petits. Ils savaient quand se taire. Mais Athene n'était pas stupide et savait que c'était simplement parce qu'elle avait les plus calmes avec elle.

Elle était arrivée juste après leur professeur de maison, mais ne fit aucun commentaire non plus. Elle savait qu'il avait perdu à cause d'un chat. Pas plus glorieux. Quelle ne fut pas sa surprise quand un paquet de bonbons atterit sur ses genoux. Elle l'observa longuement le professeur Emerald, avant de baisser à nouveau les yeux sur les bonbons.

Elle venait de perdre. Elle avait le droit. "Merci." Une poignée de bonbons, un mouvement suspendu. "Vous n'en voulez pas professeur ?"

Dans le même temps, son regard toujours aussi sombre, elle se reporta sur les combats. Astrid avait gagné, heureusement. Et s'ils restaient encore MacAllister, O'Neill, Rosenbach, Pavlovn, seuls deux passeraient. Foutu karma.
Revenir en haut Aller en bas

Ligue des Sorciers
& sorcier



Jaromir K. Moldavan
Jaromir K. Moldavan
Messages : 106
Date d'inscription : 15/03/2015



TOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Vide

MessageTOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Empty
Mar 5 Mai - 23:04
HRP:
 



Ça avait été le vide intersidéral. Une seconde auparavant, Jaromir exécutait un sort avec une efficacité digne de tout diplômé de Durmstrang. Son adversaire, quant-à-elle, s’était ratée avec brio, et bien que le sorcier ne fût en rien médisant, cela participait à l’idée que tout allait dans son sens. Il allait gagner ce duel, peut-être même arriver en quart de final ! L’espoir avait à peine eu le temps de l’enorgueillir que son prochain pas précipitait sa fin.

La foule en délire était encore proche, mais quelque peu lointaine. Ses sens étaient complètement engourdit, mais il ne put ignorer la chose fraîche, quoi qu’humide sur son front. Il remarqua seulement à cet instant la migraine lui tenaillant les tempes et osa, dans un ultime effort, entre ouvrir ses paupières. « J… J’ai gagné ? »

La réponse lui fut donnée dans le mille, et sans attendre. En se relevant, il eut l’horreur de découvrir que la chose fraiche reposant sur sa tête n’était autre qu’un poisson mort et malodorant, mais ça n’avait rien de comparable à l’ambassadeur lui annonçant –indirectement mais clairement- sa défaite cuisante. Il ne put que baisser la tête vers l’animal mort auquel il enviait le statut, mais la releva dans un sursaut en sentant la main sur son épaule. Même après avoir été retirée et essuyée, elle semblait imprimée contre lui, et le sorcier ne savait pas s’il devait voir cela comme une tentative de consolation ou comme un menace silencieuse. Quoi qu’elle en fut, la désespoir eut tôt fait de balayer le moindre réconfort. « A quelle occasion ? J’ai perdu, lamentablement. » Oh, il ne pouvait qu’imaginer qu’il s’attirerait les foudres de sa majesté en repoussant sa généreuse offre, mais il ne se sentait pas capable d’avaler quoi que ce soit, ni même de continuer d’exister après une telle humiliation.
Le hareng reposant à ses côtés, il ramena ses jambes contre son torse, retournant encore et toujours les évènements encore frais qui lui revenaient doucement en mémoire. Comme pour l’aider à se souvenir, un gros matou noir se faufila dans l’infirmerie et se mit à lui tourner autour, probablement plus intéressé par le hareng que par le participant qui pourtant le souleva de terre. Non pas pour le suspendre par la queue, comme le ferait probablement tout sorcier s’étant encoublé sur lui, mais pour le prendre dans ses bras. C’était tout de même plus réconfortant que le hareng, sans offense pour son altesse. « Pardonnez-moi, vous êtes venu jusqu’ici pour me voir ? » Il se souvenait très bien du frisson d’horreur qui avait parcouru son corps en entendant la voix de sa majesté aux prémices du duel ; même un gros coup sur la tête ne pouvait lui faire oublier une telle frayeur. « Je vous ai vraiment fait perdre votre temps- je vais vous raccompagner, et je vous dédommagerais. » Il entreprenait déjà de se relever, malgré la migraine et le matou qui s’était confortablement installé et qui se cramponnait avec ses griffes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Serdaigle
& Préfet(e) en chef



Thomas Walter
Thomas Walter
Messages : 263
Age : 27
Localisation : En pleine séance de yoga, dans les jardins
Date d'inscription : 09/03/2015



TOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Vide

MessageTOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Empty
Mar 12 Mai - 11:28
Il y avait le soleil, qui brillait sur l’arène pleine à craquer. Il y avait cette foule qui criait à la victoire, qui criait à s’en rompre les cordes vocales. Il y avait le tournois annuel de duels, tout simplement — et si Thomas avait perdu dès le premier tour, il ne pouvait s’empêcher de faire comme tous les autres; encourager. Après tout, y avait-il pareil sentiment que celui de se sentir épauler par ceux qui nous entoure, lorsque le stress s’empare de nos os ? C’était étrange, mais c’était rassurant, un petit peu. Cela mettait un peu plus de pression aussi, celle de ne pas décevoir — mais un perdant ne décevait jamais, il ne faisait que remporter l’estime de son adversaire.
Aussi Thomas était il le plus près possible du stade, ayant sauté de sièges en sièges pour descendre le plus possible, de façon étonnamment agile. Mais comprenez-vous; deux personnes qu’il aimait beaucoup se retrouvaient en quart de finale — quoi de plus normal que de les encourager à plein poumons ? Avec son chapeau pointu bleu, et sa grande bannière Serdaigle qui flottait derrière lui grâce à un sortilège, il assumait qu’on ne pouvait le louper. Et il se voyait déjà leur porter chance; quoi que, cela n’aurait servi à rien. Après tout, elles étaient arrivées jusqu’ici, elles n’auraient pas besoin de chance, elles n’avaient de besoin que de talent. Et le garçon n’en doutait pas, elles en avaient, et quelque chose lui disait qu’elles gagneraient — parce qu’il croyait en Elles, parce qu’elles étaient les sorcières les plus talentueuse qu’il n’ait jamais vu. Il ne lui en fallait certes pas beaucoup, mais c’était suffisant; il croyait en elle comme on croit à notre existence.
Qu’Ater Bumblebee et ses frères se tiennent bien !
Aussi sur l’une de ses joues était écrit « Elise », la gauche. Sur la droite, c’était « Deborah » ; et il se serait presque cru à la coupe du monde de Quidditch d’il y a trois ans, avec tous ces gens qui crient, cette sensation d’étouffement au milieu de tous ces gens; mais ce n’était pas grave. En réalité ? Il adorait ça plus que toute autre chose. Alors il sautait, il applaudissait, il criait – et on lui envoya un sort qui le rendit tout bleu, ce qui le fit beaucoup — beaucoup trop — rire. Lorsque le duel de son capitaine commença, ses cris démarrent avec.

« Elise ! Elise ! Elise ! Aller Capt’ain ! »

Il s’amusait comme un enfant — bien plus qu’au milieu de l’arène, où il n’avait pas été très à l’aise. Lui, sa place était ici, dans les tribunes, à regarder et imaginer les sorts les plus déments qu’on ait jamais vu. Voilà, c’est ça qu’il aimait bien plus que de les pratiquer; les inventer. Doutez-vous donc que sa défaite ne fut qu’une raison de plus de s’esclaffer de rire; et de féliciter son adversaire qui était contre. Deborah. Ah — comment pouvait-on supporter les deux ? C’était impossible, et ça l’embêtait un peu. Il n’avait aucun espoir de vengeance ou quoi que ce soit de ce gout — il ne connaissait même pas ce sentiment, non. Il voulait qu’Icarus gagne, tout simplement parce qu’il avait gagné son maigre respect en le battant. Et il voulait que Deborah gagne — parce que Deborah, c’était Deborah, et qu’il ne pouvait pas ne pas être pour Deborah. C’était assez compliqué comme décision, voyez-vous. Mais définitivement, il ne pouvait pas ne pas.

« DEBORAAAAAAAH ! OUAIIIIIIS ! »

Non non, il n’était pas du tout super enthousiaste et super rouge tellement il avait sauté sur lui-même, à court de souffle, à crier comme un dingue. Mais il ne s’arrêterait pas non — hors de question, alors que son capitaine et son amie avaient des round à jouer. En attendant, il avait une super idée !

Il sortit sa baguette à paillettes bleues — faute d'avoir le droit d'envoyer des sorts, il avait acheté le petit objet pour quelques mornilles. Bon — bien sûr, au lieu de les envoyer dans les airs, il s'envoya tout dans le visage en essayant de comprendre comment ça fonctionnait. Aussi Thomas était une sorte de lutin bleu pailleté — qui riait, toujours un peu plus.


It's a wonderful world, mate !
« The world is beautiful, Elise. Just try to imagine — if you could fly and see everything we don't see. landscapes, creatures, nature — it would be amazing. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Serdaigle



Deborah Bolton
Deborah Bolton
Messages : 225
Localisation : In a faraway land
Date d'inscription : 31/01/2015



TOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Vide

MessageTOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Empty
Mar 12 Mai - 20:00
Deborah avait rejoint les gradins, le visage encore humide, les joues clairsemées de rougeurs à cause d'un aguamenti qui avait mis fin à sa participation au tournoi. Ce qui ne semblait pas la déranger outre mesure. Il fallait dire que cette sorcière-ci n'avait pas l'esprit de compétition, et que son but, dès le départ, n'avait jamais été de gagner. Elle s'était d'ailleurs inscrite sur une saute d'humeur. C'était bête à dire.
La respiration difficile, les yeux hagards, éveillés, il lui restait cependant encore l'adrénaline du dernier match, lorsqu'elle vint se faire une place aux côtés de Thomas. Et un sourire amusé, ou satisfait, illumina son visage comme elle devinait son prénom encore lisible sur la peau bleue pailletée du sorcier. Elle pinça doucement la droite entre ses doigts, frotta quelques secondes l'inscription. "Je crois que tu n'as plus besoin de ça". Elle profita d'avoir encore la baguette entre ses doigts pour dupliquer le chapeau du Serdaigle, et se couvrir ainsi la tête. Elle reporta alors son attention sur les concurrents restants. Et c'était vraiment bête à dire, car cette sorcière-ci n'avait pas non plus l'esprit d'équipe. Aussi ne semblait-elle disposer à supporter aucun des participants, pas même sa propre maison, quoiqu'elle portait sans gêne le chapeau aux couleurs de Serdaigle. En réalité, Thomas était un spectacle à lui tout seul bien plus intriguant à observer. Il ressemblait à un schtroumpf.
Elle secoua sa baguette entre ses doigts, comme elle secouerait un appareil électronique au dysfonctionnement douteux. "Mes sortilèges n'ont pas arrêtés de se retourner contre moi, cette baguette est une vraie passoire, la magie en sort dans tous les sens !" Evidemment, il ne lui vint pas un seul instant à l'esprit, qu'elle puisse être la source de ce dit 'dysfonctionnement'. Du Deborah tout craché. "Il parait que le professeur Emerald distribue des bonbons..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Unité
& hybride



Sidonie Bellamy
Sidonie Bellamy
Messages : 24
Date d'inscription : 24/03/2015



TOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Vide

MessageTOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Empty
Jeu 14 Mai - 21:28
Elle a le rose monté aux joues (encore) et les bras tendus le long du corps, un sac à dos au vieilles lanières sorti droit des placards à balais de Sainte-Mangouste sur l’épaule droite. Le matin après quelques directives du chef de service, elle s’est assurée que le sortilège d’allégement suffirait. Sidonie n’avait jamais été aussi angoissée. Angoissée par la ville, angoissée pour Elliott qui viendrait plus tard à la tombée du jour sur les estrades du grand tournoi. Mais étrangement être avec Tybalt n’allumait pas ses joues comme les veilleuses que son papa lui achetait à Pré-au-lard, avec des larves magiques pour que ça tienne plus longtemps. (Elliott a parlé vaguement de Viviane, quoiqu’elle n’est pas la meilleure tête pour ce genre de choses) Y a des gosses qui montent et descendent, on dirait une attraction, pense-t-elle, mais c’est le terrain de toutes ses peurs. A Serdaigle elle n’y montait jamais. Non jamais. (ou par obligation) La baguette tremblait sous ses doigts roses et affairés à se ronger les sangs, elle était une boule de stress incroyable, elle n’aimait pas les regards sur son visage gris, elle préférait se faire oublier et baisser la tête quand on la dépassait dans la file. Tybalt avait les épaules hautes, il ne s’en rendait pas compte, mais elle le voyait là comme une bestiole enfermée dans son enclos. Elle s’en voulait d’avoir insisté. Tybalt remuait, Sidonie se tassait de son petit mètre soixante-dix. Il y a un garçon, avec les cheveux en demi-teinte qui a commencé à lui faire la conversation. Ensuite elle a souri. Sidonie ne se souvenait pas vraiment de Poudlard, elle espérait seulement que Tybalt serait moins tendu, au prochain duel.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Unité
& sorcier



Carys Wheler
Carys Wheler
Messages : 773
Age : 23
Date d'inscription : 18/07/2013



TOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Vide

MessageTOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Empty
Dim 17 Mai - 15:31

Bon eh bien, dommage, Carys comptait sur ce tournoi pour pouvoir gagner un peu d'argent, mais elle n'était pas allée très loin. Richard était resté dans la course — miraculeusement, il faut le dire, il n'a jamais eu énormément de chance en duel... Mais elle fut mortifiée en voyant qu'il se retrouva face à Moe. Elle espérait que ça se passerait bien, elle ne tenait pas à voir ni l'un ni l'autre terminer perdant, et bien qu'elle tenait à Moe, il avait peu de chance de tenir vu comment Rick tenait à gagner. Car sa motivation n'était pas seulement l'argent, mais aussi la gloire qui irait avec.

C'était une horreur, Moe galérait déjà, et Richard y allait de ses insultes sur les moldus et encore de ses sortilèges de déshabillement. Son pauvre ami se faisait totalement ridiculiser, et tous ses efforts pour essayer de lui faire apprécier le monde des sorciers seraient réduits à néant. Se rappelait-il que Richard était son petit ami ? Non, probablement pas, dans un sens, c'était tant mieux, même si elle allait devoir s'expliquer.

Le pire restait à venir, avec Elise. Carys posa une main sur son front, blasée.

« Oh, Rick... »

L'horreur avait laissé place à la gêne et la honte. Il allait devenir père et ce duel prouvait à Carys qu'il n'était pas taillé pour ça, avec ses sorts immatures et ses remarques déplacées. Elle aurait aimé pouvoir se terrer au fond d'un trou.


© one more time.




Carys est Legilimens et Occlumens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& directeur de Serpentard



Viridus Emerald
Viridus Emerald
Messages : 539
Age : 27
Date d'inscription : 30/03/2014



TOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Vide

MessageTOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Empty
Lun 18 Mai - 22:49
Viridus ne savait pas très bien si le spectacle était sur l'estrade ou dans la salle ; il avait regardé le petit roi de pacotille assommer une espèce de loque avec quelque chose qu'il aurait pu confondre avec sa collègue de Défense contre les Forces du Mal. Forcément, ça l'avait distrait, et il avait à moitié répondu à Carter, trop perdu dans l'observation de la pauvre chose qui se laissait maltraiter par une sardine périmée.

« Hm non, servez-vous et faites passer. Les Serpentards en priorité. »

Il secoua la tête, atterré, et reporta son attention sur le prochain duel qui commençait. Morgan mâle contre Dickney. Il se demandait encore comment on avait donné son diplôme au premier. La raison était sans doute le manque de cours relatif aux bonnes manières, au vu de sa manière de lancer un duel. Viridus émit un claquement de langue agacé. On lui avait confié pendant sept ans l'éducation de cette chose, et voilà ce qui en ressortait. Ils faisaient ce qu'ils voulaient en privé, mais tenter de déshabiller la malheureuse devant la moitié des sorciers britanniques...

Pour ne rien améliorer, Wheler était dans le public. Personne n'ignorait les goûts douteux de la demoiselle en matière de compagnon et, au vu de la tête qu'elle faisait, elle n'avait pas changé d'idée en quelques mois, ce qui la laissait probablement admirer son animal de compagnie se comporter comme un goujat avec, selon toute vraisemblance, une de ses amies. Viridus ne l'aimait pas tellement, toute moldue qu'elle était, mais Morgan l'agaçait, sans doute plus que de raison. Il soupira, et sortit sa baguette magique.

D'un mouvement discret, il fit s'élever une poignée de bonbons hors du sac déjà quelques places plus loin, et l'envoya flotter devant la jeune femme. Quel dommage que Morgan (première du nom) ne soit pas dans les parages. Il allait devoir lui en toucher un mot, juste pour le plaisir de voir l'indélicat en mauvaise posture.


Perhaps in Slytherin you'll meet your real friendsTOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters 665240VENINPETIT
Those cunning folk use any means to achieve their ends.


sexyVirus par Mori d'amour (et la comparaison des BG serpy aussi)
(je vous ai dit que j'aime Mori ?) (parce que j'aime Mori, voilà)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Serdaigle
& Préfet(e) en chef



Thomas Walter
Thomas Walter
Messages : 263
Age : 27
Localisation : En pleine séance de yoga, dans les jardins
Date d'inscription : 09/03/2015



TOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Vide

MessageTOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Empty
Mar 19 Mai - 0:29
Déception. Qu'était-ce d'autre, dans un "oooooh" un peu désappointé, un peu long, un peu jusqu'à être à court de souffle. Aussi reprit-il une respiration normale — il ne comptait pas mourir, pas encore Thomas. Il ne savait quelle défaite l'avait le plus embêté — celle de Deborah, parce qu'elle était Deborah et qu'il aurait voulu la voir gagner; quoi qu'elle n'avait pas besoin de ça pour briller de mille feux à ses yeux, alors qu'elle approchait. Ou bien était-ce la défaite d'Elise — la belle Elise, l'Elise. Il l'imaginait si forte, si imbattable — elle était après tout une préfète-en-chef exemplaire. Et puis — et puis tout de même ! Son adversaire lui avait envoyé un cracbad— ça ne se faisait pas, pas ici, pas devant un tel public ! Elle aurait du se venger et gagner. Mais elle n'avait pas l'air en forme, ces derniers temps — et ça l'attristait, Thomas. Mais une main chaude vint s'étaler sur sa joue et dès lors, le sourire revint perler ses lèvres. ‹ J’aimais bien ton prénom sur ma joue › et un un rire s’échappa de ses lippes, et il passa une main dans ses cheveux dont la texture lui était étrangère, avec tout ce bleu, alors que son regard retournait vers la prochaine manche.

Il ne connaissait pas les duelistes restant — ou très peu. ‹ Cela dépend peut-être du bois de ta baguette ? Il parait qu'elles ont réellement un caractère et — enfin j'ai lu un truc là-dessus, et apparemment, tout ce qui constitue ta baguette lui donne un certain instinct et une vision du monde enfin. C'est ce qu'on dit. Mais je pense que c'est vrai ! Ca t'arrive toi aussi de sentir comme des, je sais pas, des frissons dans la main quand tu la tiens ? Ou sentir quand tu vas louper ton sort ou. Je sais paaaaaas. › Et il la regarda de nouveau, la belle Deborah qui s'était faite un chapeau. Étaient-ils censés utiliser la magie, ici ? Peut-être, il préféra ne pas relever. Aussi attrapa-t-il le paquet de bonbons qui circulait entre les rangs — ‹ Je vous le rends tout de suite ! › et il l'avait tendu à Deborah. ‹ Je n'aime pas trop les bonbons mais tiens ! Et il faut en garder pour les Serpentards. Quoi que — j'espère qu'Icarus ira en finale, maintenant ! ›. Effectivement, il n'avait plus de problèmes à le soutenir. Il n'y avait plus de Serdaigles en compétition et — et Icarus l'avait vaincu lors du premier tour. Alors, il n'avait qu'à le soutenir. Vous imaginez ? Avoir été vaincu par le grand vainqueur du tournoi national de duel !

Et c'était étrange — comme il était devenu naturel de trainer avec Deborah, d'être à ses côtés. Comme la conversation se faisait facilement — comme les silences n'en devenaient même plus gênants. C'était agréable, de savoir que l'on n'était jamais réellement seul; qu'avec un regard au ciel, il pouvait penser à elle. Il faudrait qu'ils aillent visiter Londres avant que l'école ne reparte à Poudlard.


It's a wonderful world, mate !
« The world is beautiful, Elise. Just try to imagine — if you could fly and see everything we don't see. landscapes, creatures, nature — it would be amazing. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



Anonymous
Invité


TOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Vide

MessageTOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Empty
Mar 19 Mai - 0:53
C'était barbare.
Oh bien sûr — le tournoi de duel national avait également lieu en Floride, avec une arène, avec des gens pour regarder. Mais cela n'avait rien à voir avec — avec ça. Premièrement, ils envoyaient une école pour se battre contre des adultes, pourquoi ? Deuxièmement; pourquoi n'étaient-ils pas — et bien vous savez ? Chez elle — en Floride, tous arboraient des couleurs dans les tribunes. Tous envoyaient des bière-au-beurre sur les autres; et il y avait des cheerleaders en début de chaque duel. Il y avait un côté bien plus spectacle, bien plus superficiel. Avec des feux d'artifices, avec des écrans géants, avec un sorcier jouant de la guitare sorcière sur une balançoire, au dessus des duels — et il finissait souvent en feu, ce qui était la chose la plus divertissante.
Qu'importe.

Ici l'ambiance était bien différente — peut-être parce qu'elle ne connaissait personne, peut-être parce qu'elle n'était pas encore habituée à Londres, ou qu'elle ne s'y adaptait pas. Un soupire s'échappa de ses lèvres et elle se redressa, alors que son épaule était appuyée sur l'un des murs, les bras croisés. Il était temps de se mettre au travail ! Elle chercha dans son sac un petit moment — c'est fou comme il y avait des choses inutiles la dedans ! Comme si un parasol pourrait servir ici. Elle finit par mettre le doigt sur son appareil photo totalement magique, et elle le sortit fièrement. La foule ne l'intéressait pas, les duels pas plus que ça — elle en prit quelques clichés tout de même, histoire de. La Gazette des Sorciers demandaient des choses sans réelle importance, peut-être parce qu'ils n'avaient pas grand chose à raconter, contrairement au The Mammouth, le journal des sorciers de Floride où les meurtres et autres se succédaient, au point de ne plus pouvoir être compté. N'était-ce finalement pas mieux, de ne pas avoir grand-chose à dire, aux informations ? Aussi les clichés s'enchainaient au fur et à mesure qu'elle bougeait — qu'elle se faufilait dans les tribunes, saluant une ou deux personnes. Mais elle cherchait quelque chose de bien plsu intrigant — de plus important, à ses yeux. Ce qui marquerait ce tournoi à jamais.

Le chat.

Bien qu'elle ne fut pas sûre que ce soit lui, un garçon déjà rencontré s'était fait battre par cet animal — comme la moitié des duellistes cette année. Aussi cela l'avait fait sourire, mais plus important, elle voulait le retrouver, pour qu'il fasse les gros titres — car il était comme une malédiction, dans cette arène. ‹ Vous avez vraiment perdu comme une bombabouse — vous auriez pu faire un effort. Un chat, réellement ? › Et son rire s’échappa de ses lèvres. Elle lui parlait, sans qu’il ne soit là; elle s’adressait à ce garçon du ministère, mais qu’importe. Il n’y avait ni déception ni moquerie dans ses paroles — c’était une triste constatation qui la faisait doucement sourire. Et il était si facile de parler — quand on n’avait pas à se retrouver devant des milliers de personnes à tenter de gagner, gagner quoi ? Rien de plus qu’une autre victoire; et les Pilgrims Fathers savaient à quel point les victoires sans vrais adversaires étaient factices — et rares. Sans volonté réelle de gagner, il n’y avait rien à remporter; qu’importe, elle sourit alors qu’elle arrivait finalement derrière les sièges; un endroit tranquille, même épargné par le bruit. La magie, pensa-t-elle en remettant une mèche de cheveux derrière une oreille — sa tresse tombant sur son épaule.

Oh, il était là.
Le chat.
Flash.
Revenir en haut Aller en bas

Serpentard
& Pivoine Cerf Volant



Peony Kite
Peony Kite
Messages : 111
Localisation : Dans la salle du club de choral.
Date d'inscription : 11/05/2015



TOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Vide

MessageTOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Empty
Dim 24 Mai - 21:51
Peony jouait du coude pour se frayer un chemin au milieu de la marée humaine ; on ne mentait pas lorsqu'on répétait à tout va que le tournoi national réunissait les sorciers de toute la Grande-Bretagne. Les gradins étaient d'autant plus plein ce jour-ci que ce n'étaient pas n'importe quels sorciers, qui se donnaient en spectacle sur l'estrade de duel en contrebas. On parlait de deux hommes dont le nom ornait les journaux tous les matins ; deux des célèbres frères Bumblebee.

Une de ses mains tenaient fermement celle de son amie ; Peony refusait de perdre Kelsey dans la masse humaine. Sans elle, tout ce qu'ils s'apprêtaient à faire n'aurait plus aucun sens. Et il doutait, si jamais il venait à la perdre, d'être capable de la retrouver, jeune fille parmi d'autre au coeur de cette foule de spectateurs subjugués par ce qu'ils voyaient.

- Viiite, ça a été commencé ! tonna l'adolescent à sa camarade. Il poussa un soupire. Je suis teeeellement déçu d'avoir raté le duel de Candidus Bumblebee, il faut au moins qu'on assiste à ça !

Il poussa encore une, deux personnes ; puis il tirait sur le bras de son amie, parfois un peu brusquement, pour continuer de forcer le passage. Ils arrivèrent enfin à rejoindre la rambarde, de sorte que, d'ici, ils avaient une vue imprenable sur l'arène, et un minimum de place pour faire ce qu'ils s'apprêtaient à faire.

Peony chercha sa baguette dans la poche de son pantalon. Il la trouva, fort heureusement ; elle n'était pas tombée durant leur recherche d'un lieu propice à leur action. Il pointa l'embout de l'outil de magie sur la gorge de sa camarade et lui adressa un sourire.

- Je suis pas certain que ça va marcher, pardon si ça t'endort. Amplificatum. Quelques étincelles ; rien n'avait explosé, il jugea que son action avait marché. A mon tour. Quand c'est fait, je tape trois fois du pied et on se lance. Il pointa sa baguette sur sa propre gorge. Amplificatum.

A nouveau, cela semblait réussi. Il jeta un regard victorieux à Kelsey, puis se mit en place. Enfin, il tappa trois fois du pied, certain que son amie la suivrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé


TOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Vide

MessageTOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters Empty
Revenir en haut Aller en bas

TOURNOI DE DUELS Ϟ Sujet supporters

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WIGGENWELD ! :: 
 :: Ministère de la Magie :: Compétitions d'Habileté pour Amateurs en Techniques de Sorcellerie :: Le tournoi annuel de duels :: 2014/2015
-
Vote pour WW parce que tu l'aimes ♥