Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille... Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres. Le monde magique anglais est en ébullition à mesure que les trois candidats s'opposent, laissant un peu leurs charges respectives à l'abandon au profit de leur campagne. C'est ainsi qu'à Poudlard, un joyeux bazar règne souvent en l'absence du directeur, et que les créatures de tous poils envahissent peu à peu les villes sorcières pour le meilleur comme pour le pire !
poufsouffle
1189 pts
serpentard
918 pts
serdaigle
661 pts
gryffondor
612 pts

l'unité
203 pts
ligue des sorciers
223 pts

Caesius ▬ fondatrice retirée
Viridus ▬ administratrice
Kalev ▬ modératrice
Sloan ▬ modératrice
Flavian ▬ modératrice



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Spring symphony (Kelsey)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Serpentard
& Pivoine Cerf Volant



avatar
Peony Kite
Messages : 111
Localisation : Dans la salle du club de choral.
Date d'inscription : 11/05/2015




Message
Ven 22 Mai - 18:12
Peony tirait sur son t-shirt pour s'aérer ; il faisait trop chaud.
Le printemps jusqu'ici pluvieux avait décidé de changer d'humeur et de monter la température du jour au lendemain, sans laisser le loisir aux pauvres humains qu'ils étaient de s’acclimater. Peony était content d'être dimanche : dans l'uniforme, il aurait cuit.
Il remonta ses jambes sur sa chaise, s'assit en tailleur ; son jean lui collait à la peau, c'était désagréable. Ce n'était même pas l'été. La chaleur aurait pointé son nez progressivement, il le vivrait mieux. Sans doute.

Il tapotait sa baguette, blanche et rose, un peu tape-à-l'oeil, sur son livre de sortilège. Il était venu dans la salle d'étude pour s'entraîner, mais il n'y arrivait pas ; c'était trop compliqué. Il n'y avait pas beaucoup de sorts qu'il réussissait à lancer, de toute manière. Son préféré, et quelques autres. Son préféré, il le lança sur l'instant pour se détendre :

- Orchideus, énonça-t-il avec son accent écossais habituel. Un bouquet de fleurs apparut sous le nez de Kelsey, qu'il avait traîné avec lui dans la salle d'étude. Je me demande si il y a un équivalent pour les pivoines. C'est tellement joli, les pivoines.

Il soupira, leva les yeux au ciel, puis laissa sa tête tomber lourdement sur son livre. Joue contre papier, il souffla sur une mèche blonde qui lui voilait la vue. Tant pis pour les sortilèges. Il rattraperait sa mauvaise note de pratique avec un exercice de vol ou de botanique. Il n'avait pas encore redoublé, jusqu'ici, c'est que ce n'était pas si dramatique.
Il tourna une mèche claire entre ses doigts ; il n'avait pas teint sa crinière depuis un moment. Puis il sentit sa joue coller au manuel ; détestant la sensation, il se redressa, et regarda sa camarade de Gryffondor.

- Quelqu'un a caché mon harmonica et je rate mes accios. C'est dommage, mon père m'a envoyé une partition sympa qu'il a trouvé sur le net.

Ses camarades de Serpentard n'appréciaient pas beaucoup qu'il s'exerce dans la salle commune. Ce n'était pas la première fois qu'on lui jouait le tour ; mais il ne l'avait pas encore retrouvé, aujourd'hui. Il retournerait les dortoirs, ce soir, pour récupérer son bien dissimulé. Puis, comme il faisait beau, il rait peut-être jouer dehors, pour une fois, en essayant de ne pas dépasser le couvre-feu.

- Je me disais aussi, comme on a du temps. On pourrait se faire un duo ? La chorale est cool mais les cantiques de Noël c'est pas non plus le plus fun.

Il poussa son manuel, qui tomba par terre ; il s'en fichait. Puis il posa à nouveau la tête, mais sur la table directement. Il tournait du mieux qu'il le pouvait le regard vers Kelsey ; avec des yeux qui criaient "dis ouiiii".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier



avatar
Evangeline Daugherty
Messages : 105
Date d'inscription : 21/05/2015




Message
Ven 22 Mai - 18:57


   
   Peony & Kelsey
   « That is one good thing about this world...there are always sure to be more springs  »

K
elsey s'évantait avec son carnet de partitions, elle avait beau adorer le printemps, elle n'aimait pas toujours la chaleur étouffante qui l'accompagnait. Et elle avait beau ne porter qu'un t-shirt sans manche et un pantacourt, elle avait encore trop chaud. Il faut dire que ses cheveux ne l'aidaient pas, leur masse épaisse réchauffait ses épaules plus qu'elle n'en n'avait besoin.

Heureusement qu'il y avait Peony. Peony, c'était un peu son bol d'air frais, même si visiblement lui aussi semblait ne pas très bien supporter la chaleur du printemps. On aurait pu croire qu'il ferait plus frais dans un château tout en pierre... Malheureusement non.

Le bouquet qui lui apparut soudainement dans les bras fut une agréable surprise, et rien que de voir de belles fleurs aux couleurs si vives lui donna l'impression de revivre.

« Quelqu'un m'a dit que c'était possible, de dériver ce sort avec d'autres fleurs ! »

Ceci dit, elle n'avait jamais pu tester elle-même, mais ça ne lui paraissait pas improbable. N'importe qui pouvait inventer des sortilèges après tout, la preuve, ça grouillait à foison dans la salle de duel, tous plus imaginatifs les uns que les autres. La Gryffondor fronça les sourcils en apprenant que quelqu'un avait caché l'harmonica de son camarade. Pourquoi est-ce qu'on ferait une chose pareille ? Enfin... Il était chez Serpentard après tout, ce n'était peut-être pas un évènement si anodin...

« Oh, je suis désolée d'entendre ça. J'aurai bien aimé t'aider à la retrouver... »

Seulement elle ne pouvait ni lancer de sort d'attraction, ni même aller dans la salle commune des Serpentards. Peut-être que si elle envoyait Pom Pom, ça marcherait ? Pom Pom était son gros chat blanc, un Persan, qui se baladait avec un ruban rose autour du cou. Difficile de le rater, elle était un peu obèse en fait, mais elle n'arrivait pas à se résoudre à lui imposer de régime et en plus, chaque fois qu'elle traînait chez les Poufsouffle, la saleté ronronnait et se lovait contre tout le monde pour avoir de la nourriture.

Le bruit mat du livre qui tomba par terre tira Kelsey de ses pensées, et elle sourit. Un duo ? Ça avait l'air amusant ! Ils aimaient chanter tous les deux et voulaient faire carrière dans cette discipline, mais il est vrai que la chorale de l'école n'aidait pas vraiment à perfectionner leurs cordes vocales...

« C'est une excellente idée ! Je suis partante ! Alors, tu as déjà des chants en tête ? Là ? Maintenant ? Tout de suite ? »

Elle applaudit légèrement, impatiente de savoir ce qu'il avait derrière la tête, ou bien de chercher à deux ce qu'ils pourraient bien interpréter.

WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Serpentard
& Pivoine Cerf Volant



avatar
Peony Kite
Messages : 111
Localisation : Dans la salle du club de choral.
Date d'inscription : 11/05/2015




Message
Ven 22 Mai - 20:01
Dériver un sort ; la belle blague. Quand on n'était incapable de lancer les charmes les plus génériques, on ne s'amusait pas à déformer les formules pour le simple bon plaisir de satisfaire des caprices égoïstes d'adolescent. Peony n'était pas fondamentalement dangereux avec une baguette ; seulement inutile. Certains défiguraient autrui avec un maléfice raté, Peony se contentait de ne pas réussir à faire jaillir d'étincelles de sa baguette ; parfois, un fin nuage de fumée sifflait au bout, guère plus.
En un sens, c'était aussi un trait qu'il partageait avec Kelsey, l'étrange relation avec la magie. Parfois, Peony se demandait si il avait échappé de justesse à l'étiquette qu'on collait sur le front de quelques rares élèves du château ; "cracmol". Il arrivait à user de la magie, alors il ne l'était pas ; mais dans le fond, le fossé était-il réellement si grand entre un enfant de sorciers tout juste bon à matérialiser des fleurs, et l'un capable de moins que ça ; de rien du tout ?

Inutile de penser à toutes ces choses plus longtemps ; son regard suppliant trouvait grâce aux yeux de la jeune fille. Elle approuvait son idée, mieux, l'encensait ! Et déjà Peony se sentait infusé de mille réponses à ses questions. Quand le chant devenait sujet de la conversation, la place était toute réservée à la spontanéité.
Il chassa le bouquet offert à son amie d'un mouvement de bras et prit les mains de la Gryffondor dans les siennes, les yeux emboués d'étoiles.

- Kelsey t'es la meilleure ! J'ai toujours voulu chanter en duo. Tout le monde refuse d'habitude, les gens n'osent pas assez chanter, soi-disant qu'ils chantent mal, mais on s'en fiche du moment qu'on s'amuse, non ?

Peony lâcha sa camarade ; il se rassit correctement sur sa chaise qu'il avait légèrement repoussé dans la brutalité de son geste. Un main vint écarter ses cheveux derrière son oreille ; l'autre commençait à tapoter un rythme sur la table.

- Si j'avais mon harmonica, je te jouerai les airs que j'ai essayé l'autre soir mais tant pis. Il haussa les épaules, le visage dépité et souriant à la fois. Je me suis dis qu'on pourrait écrire notre propre chanson, pour changer un peu des reprises. Genre une chanson qui puisse présenter un aspect du monde moldu aux sorciers, ou une chanson sur le directeur. Quelque chose de fun, pour aller avec l'été qui approche ? Et sur laquelle on pourra danser. Je veux danser.

Le Serpentard voulut se lever de sa chaise et enchaîner quelques pas, mais le regard d'autres élèves installés dans la salle d'étude le dissuada de s'y risquer. Lui et Kelsey parlaient déjà beaucoup, apporter davantage de perturbations ne leur attirerait que des ennemis.
A la place, pour se distraire, il se pencha et ramassa une des fleurs séparée du bouquet lors de sa chute ; la prit entre ses doigts, et la porta à son nez, pour s'imprégner de son parfum. Il fit tourner la tige entre ses doigts, d'un côté, puis de l'autre, le visage détendu.

- Quand on sera célèbres, on nous jettera des tas de fleurs et nos chambres sentiront toujours bon.

L'image le laissait rêveur. Il sentait d'ici la flagrance des bouquets déposés sur le rebord d'une fenêtre, comme trophée de gloire et preuve de réussite. Des bouquets classiques achetés chez un fleuriste moldus, comme des bouquets magiques, durement trouvé dans les magasins les plus étranges de Londres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier



avatar
Evangeline Daugherty
Messages : 105
Date d'inscription : 21/05/2015




Message
Sam 23 Mai - 12:03


   
   Peony & Kelsey
   « That is one good thing about this world...there are always sure to be more springs  »

C
ela faisait plaisir à voir que Peony semblait ravi qu'elle ait acceptée. Et pourtant elle n'avait aucune raison de refuser ! On parlait de quelqu'un qui s'était déjà mise debout sur la table à manger des Gryffondors pour chanter parce qu'on l'avait défié de le faire. Evidemment ça s'était terminé par une course poursuite avec Calvin, puis plus tard, une retenue, mais toujours est-il que ça n'était pas un duo qui allait lui faire peur !

« Haha, bien sûr qu'on s'en fiche ! Et puis tu parles à une Gryffondor... Je chanterai jamais assez ! »

Et c'est à peine si elle tenait en place sur sa chaise maintenant. Ecrire une chanson était ambitieux, qu'elle puisse mêler monde magique et moldu encore plus. Mais créer une chanson pour le directeur ! Alors que personne ne l'avait jamais vu... Pour ce qu'ils en savaient c'était peut-être un vieil homme aigri.

« Oh ! Oh ! Je suis pour quelque chose de fun ! Et il faut que les gens aient envie de danser aussi quand ils nous verront ! »

Il fallait qu'ils montrent à tout le monde que chanter et danser, c'était cool ! Même dans une école où on apprend la magie ! Et qui sait, peut-être que comme ça ils pourront recruter plus de monde dans la chorale ? Une pierre deux coups ! Et ça leur donnerait l'occasion de briller pour autre chose que leurs notes dans telle ou telle matière. Parce que bon, d'accord, c'était important d'avoir un bon bulletin... Mais tout de même ! Il y avait d'autres choses dans la vie, des activités à explorer, des passions à faire partager !

« Héhé, puis on aura pleins de lettres de fan qui se moqueront du fait qu'on soit nuls en sortilèges... »

Parce que oui, il n'y avait rien de mieux qu'un Viridus remonté pour vous saper le moral...

WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Serpentard
& Pivoine Cerf Volant



avatar
Peony Kite
Messages : 111
Localisation : Dans la salle du club de choral.
Date d'inscription : 11/05/2015




Message
Sam 23 Mai - 16:38
Peony avait hâte de les recevoir, ces lettres de fan. En provenance du monde entier, dans toutes les langues, autant de jeunes sorciers que d'employés de bureau moldus. Dans l'absolu, l'adolescent n'était pas très attaché aux compliments et le fait d'être reconnu pour un quelconque talent ; ce qui rendait son rêve aussi brûlant, c'était l'idée niaise et utopique de pouvoir créer quelque chose capable de mettre tout le monde d'accord et de réconcilier tout un chacun. De pouvoir chanter des textes capables de faire sourire sincèrement autrui, de tout lieu et de tout âge.
Kelsey avait déjà connaissance de ses projets. Il lui en parlait régulièrement. Cette ambition puérile justifiait son appartenance à la maison de Serpentard, tout autant que l'audace de son amie caractérisait son appartenance aux dortoirs de Gryffondor.

Peony continuait de jouer avec la fleur, dont les pétales commençaient déjà à flétrir tant sa magie était faible.

- On n'a pas besoin de magie, pour chanter. Si tu n'arrives pas à lancer d'amplificatum, tu prends un micro, et si tu te sens lourd et que tu ne sais pas utiliser le sortilège d'allégresse, tu prends un bon bain chaud pour te détendre. Il y a toujours des alternatives. La magie est super utile, bien sûr, mais dans le fond, y'a rien qu'on ne peut pas faire sans, non ?

Il savait que Kelsey aurait aimé être capable d'utiliser une baguette comme bon lui semble. Peony évitait d'amener ce sujet sur le tapis, il le savait désagréable, mais il n'oubliait pas. Pour lui, son manque d'efficacité n'était pas très grave ; il avait vécu la moitié de son enfance aux côtés de son père, le plus moldu et débrouillard des hommes.

- Et puis, si nos fans sont si déçus qu'on soit nuls, il leur suffira de trouver des solutions pour nous apprendre.

La fleur était toute entière fanée à présent ; mais sa flagrance, légère, flottait encore un peu autour de leur table. Peony abandonna la tige sur la table, à côté de sa baguette, qu'il fit rouler d'un geste négligé pour occuper ses doigts. Peony n'aimait pas avoir les mains vides et ressentait ce besoin constant de tenir quelque chose, d'agir.

- Tu sais, il y a un tournois bientôt sur Londres ? J'ai entendu ça. Il y a des rumeurs, comme quoi des gens importants allaient peut-être participer. Comme le ministre en personne. Peony affectionnait Candidus Bumblebee et cela s'entendait dans sa voix. Peut-être que notre directeur y sera aussi ? C'est son frère. On pourrait préparer une chanson pour l'événement. Pour les encourager.

Peony n'avait encore jamais chanté devant un public iconnu et l'idée l'excitait. Son seul public, jusqu'à présent, avait été les élèves de Poudlard. Son père, pourquoi, écoutait à la porte de sa chambre et le complimentait plus tard. Ses amis, l'été, aussi, lui demandaient parfois d'animer leurs sorties. Sa mère, elle, lui intimait de se taire.
Londres lui intimerait-elle de se taire, elle aussi ?

L'adolescent soutint le regard de sa camarade, curieux de sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier



avatar
Evangeline Daugherty
Messages : 105
Date d'inscription : 21/05/2015




Message
Ven 29 Mai - 12:58


   
   Peony & Kelsey
   « That is one good thing about this world...there are always sure to be more springs  »

K
elsey était d'accord, dans le fond. Après tout les moldus se débrouillaient très bien sans magie... Mais tout de même, c'était triste d'être dénué de magie dans un monde qui en était rempli. En même temps elle ne voulait pas vivre chez les moldus, se mêler dans la masse serait trop compliqué et elle aimait le monde magique, ses particularités et ses boutiques, ses livres et ses objets.

« C'est vrai, mais c'est quand même bien pratique et ça permet de faire des trucs plutôt chouette aussi. »

Quant à leur potentiels fans ou haters, eh bien ils n'y pouvaient pas grand chose. Oui ils pouvaient sans doute s'améliorer, mais ils ne pourraient jamais plaire à tout le monde, malheureusement. L'essentiel, c'était qu'ils s'amusent avant tout ! Mais c'est sûr que ça n'était pas en faisant parti de la chorale qu'ils se distingueraient des autres... N'importe qui pouvait y entrer après tout, ça ne prouvait rien.

A l'évocation du tournoi national, Kelsey sourit légèrement. C'était le genre d'évènement auquel elle était malheureusement incapable de participer, à son grand regret. Ceci dit ça ne l'empêcherait pas de venir encourager ses amis, qui eux ne manqueront probablement pas de gagner des sous et de la gloire.

Elle ouvrit grand les yeux quand il suggéra de chanter pendant le tounoi. Ce ne serait pas un petit public... Et ça n'était pas l'endroit idéal pour ça...

« Tu crois ? »

D'un autre côté, c'était pour encourager les Bumblebee — parce qu'ils y seraient probablement tous après tout. Et puis ça serait un bon moyen de se faire remarquer pour leur talent et non pas leurs lacunes, pour une fois.

« Hm ! Pourquoi pas ! Mais c'est très bientôt, alors il faut qu'on s'y mette rapidement ! »

Elle ouvrit son carnet, moitié page blanche moitié partition vierge, l'idéal pour écrire des chansons. Elle avait appris à chanter en autodidacte, et c'était pareil pour le solfège, ce fut encore plus amusant quand Wesley lui ramena un Ocarina. Apparemment ce n'était commun ni chez les moldus ni chez les sorciers, mais ça l'amusait encore plus d'en jouer.

« Un titre d'abord ! On fait simple ? Bumblebee ? »

Bumblebee ça sonnait déjà très pop en plus.

WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Serpentard
& Pivoine Cerf Volant



avatar
Peony Kite
Messages : 111
Localisation : Dans la salle du club de choral.
Date d'inscription : 11/05/2015




Message
Dim 7 Juin - 15:29
Peony eut un sourire : son amie ne refusait pas l'idée en bloc de chanter pour le tournoi de duels national. En un sens, il n'en attendait pas moins d'elle. Un refus l'aurait grandement déçu. Il l'aurait caché du mieux qu'il lui aurait été possible, mais le sentiment aurait existé en lui. On ne réalisait pas ses rêves sans cran ni audace. Il fallait se donner les moyens d'y parvenir. Avoir peur du ridicule, de blesser autrui, d'échouer, c'était inutile. Il ne disait pas qu'il ne fallait pas prendre en compte l'avis des autres ou ses propres peurs, mais tergiverser ne menait à rien. Peony n'aimait pas tergiverser. Un de ses avantages, c'était qu'il savait ce qu'il voulait, dans la vie.

- Hm, oui, ça arrive bientôt. Mais, eh, savoir travailler sous la pression et une qualité qu'il va nous falloir. Si tu ne t'en sens pas capable, j'exige qu'on repose le Choixpeau sur ta tête : c'est qu'il s'est trompé quelque part.

Le Serpentard disait cela sans méchanceté, mais le pensait réellement. Il ne comprenait pas certaines répartitions. Certains élèves n'avaient clairement pas leur place dans leur dortoir. Il se souvenait encore des mots de sa mère, d'abord persuadée qu'il ne trouverait sa place nulle part, d'ailleurs ; puis de son expression presque estomaquée lorsqu'elle avait appris que son demi-moldu de fils avait atterris à Serpentard. Elle ne voyait ni l'ambition ni l'orgueil, ni la justice ni le talent. Elle ne voyait rien d'autre qu'un demi-moldu, de toute façon. C'était pour ça qu'elle avait eu un choc : dans son esprit étroit et arriéré, Serpentard restait une voie royale de réussite, qui n'accueillait que les meilleurs, et son fils n'avait rien d'une élite.

Peony prit un morceau de parchemin à son amie pour s'éventer. La chaleur lui liquéfiait les idées, il n'aimait pas ça. Comment réfléchir clairement lorsque la sueur coulait sur le front ? Il écarta à nouveau une mèche blonde du devant de son visage, puis répéta plusieurs fois le titre proposé par Kelsey pour s'imprégner de sa sonorité.

- Bumblebee. Ils ont vraiment un nom amusant, commenta-t-il. J'aime bien. C'est simple. On comprend tout de suite de quoi on parle. Et, en un sens, c'est original. Tu as remarqué ? Les titres de chansons se ressemblent beaucoup en ce moment. Les sorciers aussi peinent à innover, ces derniers temps. L'approche de l'été peut-être.

L'adolescent prenait grand soin à suivre l'actualité musicale, autant moldue que sorcière, bien que pour la première, en absence de télévision, radio moldue ou internet, il était difficile de rester au courant des nouveautés. A l'inverse, il avait réussi à s'abonner à un journal musical sorcier qu'un hibou lui livrait tous les mois.
Peony s'étira de tout son long, rappelant quelques instants sa taille inutilement grande, puis appuya sa joue dans sa main et fixa son regard sur la plume de Kelsey. Elle prenait les notes, comme souvent. Elle écrivait mieux que de lui, de toute façon. Certains de ses professeurs n'arrivaient même pas à le relire.

- Une chanson d'encouragement basique sera dynamique mais fera vite revu. On part sur quelque chose de plus décalé ? Un peu comme... un éloge, une parodie de chanson de fans, ou une pseudo déclaration d'amour ? Les frères Bumblebee doivent avoir pas mal d'admiratrices, non ?

Il l'imaginait, en tout cas. Ils avaient des personnalités fortes, un rôle majeur dans le monde magique et avait un aspect un peu inaccessible qui devait plaire aux sorcières. Surtout Candidus Bumblebee. Il avait l'air gentil, et toujours à son avantage sur les photographies. Peony enviait un peu sa capacité à réunir les gens autour de lui. C'était ce qu'il visait pour plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas

Spring symphony (Kelsey)

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WIGGENWELD ! :: 
 :: Sixième étage :: Salle d'étude
-
Vote pour WW parce que tu l'aimes ♥