Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille... Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres. Le monde magique anglais est en ébullition à mesure que les trois candidats s'opposent, laissant un peu leurs charges respectives à l'abandon au profit de leur campagne. C'est ainsi qu'à Poudlard, un joyeux bazar règne souvent en l'absence du directeur, et que les créatures de tous poils envahissent peu à peu les villes sorcières pour le meilleur comme pour le pire !
poufsouffle
1189 pts
serpentard
918 pts
serdaigle
661 pts
gryffondor
612 pts

l'unité
203 pts
ligue des sorciers
223 pts

Caesius ▬ fondatrice retirée
Viridus ▬ administratrice
Kalev ▬ modératrice
Sloan ▬ modératrice
Flavian ▬ modératrice



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

La Revanche d'une blonde - Vega R Eastwood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Poufsouffle
& Préfet(e)



avatar
Vega R. Eastwood
Messages : 46
Date d'inscription : 16/05/2015




Message
Dim 24 Mai - 0:08

VEGA ROSALIND EASTWOOD

There once was a boy named Harry

Prénoms ϟ Vega Rosalind
Âge ϟ 16 ans
Nationalité ϟ Anglaise
Origine ϟ Harpie Sang-Mélée.
Année d’étude ϟ 6ème.
Options ϟ Etudes des Runes, Arithmancie, Alchimie
Maison ϟ Gloire à Poufsouffle, mucus de veracrasse sur les autres

Destined to be a star


Baguette Magique ϟ  Aubépine, 25,3 cm, ventricule de dragon, particulièrement sifflante
Patronus ϟ Guépard
Odeur de l'Amortentia ϟ L’odeur de la pluie sur un sol chaud, citron, jasmin, feuille froissée.
Forme de l'épouvantard ϟ Une foule compacte, composée de visages connus et inconnus, dont les doigts sont pointés vers elle, ça murmure, ça ricane : « Minable », « Ratée », « Bonne à rien », sa baguette brisée devant elle.
Reflet du miroir du Riséd ϟ Elle est assise dans l’herbe, une couronne de fleurs près d’elle, visiblement heureuse tandis qu’elle raconte son travail passionnant et génial à une silhouette en face d’elle qui lui rend son sourire.
Peut voir les Sombrals ϟ Non, mais ça ne saurait tarder si Milton s’amuse encore à faire perdre 60 points à Poufsouffle !
Matière préférée ϟ Potions, what else ♥
Friandise favorite ϟ Tarte au citron.
Sortilège favori ϟ Sonorus, quand Vega parle, on se tait ou ça va crier très très fort.
Potion favorite ϟ Felix Felicis.
Créature favorite ϟ Les sirènes.
Plante favorite ϟ Mandragore.
Sorcier célèbre en modèle ϟ Flavia Mantis. Bien entendu.

La renommée est une amie bien peu fidèle.


De loin, Vega est comme une étoile. Brillante, élégante et  parfaite mais ce n’est qu’un premier abord. Elle a beau sourire aimablement en discutant dans un couloir tandis qu’elle replace d’un geste habile et gracieux sa chevelure blonde parfaitement maitrisée, malgré tous les airs qu’elle se donne, Vega n’est pas une étoile, c’est une supernova.  Plus brillante encore mais au caractère tout feu tout flamme des plus explosif. Car même si elle est passée maitre dans l’art de se mettre en avant  tout son joli vernis a malheureusement tendance à s’écailler  à cause de son tempérament. Vega, elle aime être le centre d’attention et elle est douée, très douée à ce petit jeu. Mais surtout, elle a l’âme d’un leader-né, elle est brillante, intelligente, charismatique et ne recule devant rien pour atteindre ses objectifs.

Et c’est bien dommage, car si elle utilisait la moitié du quart de son charisme pour faire le bien, elle pourrait inspirer tous les poufsouffles, malheureusement pour eux, Vega, avec son refus pathologique de faire confiance à qui que ce soit ou même de déléguer, utilise plutôt cet aspect de sa personnalité pour se la jouer chef de guerre en talons qui veut diriger tout ce petit monde à la baguette.

Mais comme dit le proverbe : chassez le naturel, il revient au galop. La blonde fait de son mieux pour être patiente, il faut dire qu’elle a planifié un plan de propagande sur sept ans, mais quand elle voit le laxisme ambiant dans la salle commune, c’est plus fort qu’elle, elle a beau respirer profondément en comptant jusqu’à dix, Vega craque et explose façon Magyar à pointes ! Et comme elle ne fait jamais dans la demi-mesure, c’est aussi spectaculaire que ses réussites : toujours faire les choses à fond !

Certains soupçonnent Vega d’être un peu (beaucoup) furie sur les bords, jamais devant elle bien entendu : instinct de survie oblige, mais elle reste avant tout une poufsouffle pure et dure. On croit bien trop souvent que Poufsouffle veut forcément dire mignon comme un chaton et doux comme un boursouffle, cependant Vega c’est surtout les autres attributs de la maison : de la détermination poussée à l’extrême, excessive aussi, mais également incroyablement loyale. Poufsouffle, c’est son clan et elle en fera la meilleure maison de tout le château, autant pour elle-même que pour eux, qu’ils soient d’accord ou pas ! Plus têtue qu’une mule, la sorcière ne laisse le choix à personne et a surtout entièrement confiance en son propre jugement.
Vega a, à l’évidence, un caractère de cochon mais le doute ne fait pas partie de son vocabulaire. Elle sait ce qu’elle fait et elle le fait bien, c'est-à-dire à sa manière et hors de question de faire autrement. Depuis qu’elle est petite, elle a été élevée de manière à respirer la confiance en elle et la détermination à toute épreuve pour pouvoir survivre dans ce monde compétitif qui fera de son mieux pour vous écraser et de vous rabaisser à la moindre faiblesse. Quand la sorcière veut quelque chose, elle l’obtient, toujours, et il mieux vaut ne pas se mettre entre elle et ses objectifs au risque de se faire écraser.

Après bien sûr, si Vega travaille d’arrache pied c’est pour être la meilleure, la plus populaire, par fierté, mais aussi si elle fait tout cela c’est qu’elle a envie d’être aimée au fond. Quand parfois, elle se sent un peu seule du haut de sa gloire, immédiatement elle se dépêche d’écraser ce genre de pensées dans l’oeuf. C’est la seule faiblesse qu’elle s’autorise mais elle refuse de la laisser prendre l’ascendant sur elle et ses objectifs. La faiblesse, c’est pour les autres, elle, elle est une battante et une gagnante. Un point c’est tout et rien ne doit se mettre dans son chemin, pas même elle-même.

Espèce de grosse brute repoussante

Parlez nous des relations :
Avec les membres du personnel ϟ Vega se doit d’être irréprochable aux yeux de tout le monde, élèves comme professeurs pour conserver son image de marque et faire honneur à sa maison. Elle est toujours d’une politesse extrême avec tous les enseignants, et la salle de classe est un de ses champs de bataille de prédilection : le savoir c’est le pouvoir et l’occasion d’éclater tous les autres. Non, vraiment, si elle manque un seul cours c’est qu’elle doit être à l’agonie.
Avec les créatures du château ϟ Elle est étonnamment gentille avec les créatures, même si elle cassera la figure du premier qui s’en rend compte. Les fantômes, par contre c’est une autre histoire, certains ont pu la surprendre en train de rager alors qu’elle se croyait seule : le regard qu’elle a lancé à l’inconscient témoin aurait pu tuer une deuxième fois.
Avec les Serdaigles ϟ L’ennemi ( toutes les maisons qui ne sont pas Poufsouffle sont l’ennemi pour Vega) Serdaigle ne va rien voir venir. Ils croient, peut être, être les seuls à obtenir les meilleurs résultats ? Ils peuvent se mettre le doigt dans l’œil jusqu’au coude ! Publiquement elle est très cordiale, bien entendu, avec eux mais ce n’est pour que mieux les démolir.
Avec les Poufsouffles ϟ C’est SA maison et elle ne tolérera aucune moquerie à l’encontre de SA maison. Elle est peut être peuplée d’un ramassis de mauviettes mais coute que coute Vega les tirera vers le haut, même si pour cela elle doit cogner des cranes vides entre eux.
Avec les Gryffondors ϟ C’est ça, va faire ce truc particulièrement débile et fais donc perdre un paquet de points à Gryffondor, Vega ne te retiendra pas. Pour Vega, les gryffondors ne sont qu’une bande de bourrins qui se la pètent (N’est-ce pas Lindoln et Rogers) et ne connectent les deux neurones de la maison uniquement lorsqu’ils se tapent dessus.
Avec les Serpentards ϟ Oh, ceux-là, Vega ne les sent pas du tout ! Déjà, Emerald fait un favoritisme éhonté dans son cours et Vega bouillonne intérieurement de ne pas pouvoir avoir la meilleure note malgré tous ses efforts. Et les Serpentards sont ambitieux comme pas deux, et pour Vega et son esprit de compétition, ça en fait un adversaire de choix qu’elle garde précieusement dans sa ligne de mir.

Par le caleçon de Merlin !



I.


Tout le monde connait cette blague. Mais si, vous savez laquelle. Allez, tous en cœur : « Combien faut-il de poufsouffles pour changer une ampoule ?  Tous : la moitié de la maison aura trop la flemme pour le faire et l’autre moitié se précipitera pour le faire pour vous. »  Un jour, on a raconté cette blague à Vega Eastwood. Une seule fois. Ca c’est mal passé.


II.


Les premières rentrées sont souvent impressionnantes et source d’angoisse pour bien des gens. Il n’y a qu’à voir les parents début septembre. Mais plus que les parents, c’était surtout un événement important pour un bon nombre de petits sorciers qui semblaient visiblement assez angoissés ou réticents à l’idée de partir, une fois installés dans le Pouddlard Express. Mais tout le monde n’était pas Vega qui continuait de faire des signes de la main  à sa famille depuis la vitre, un sourire lumineux sur le visage jusqu’à les voir disparaitre à l’horizon. Vega Eastwood n’avait pas peur et ne doutait pas, jamais. Du haut de ses onze ans, elle souriait, toute fière, sa valise bien installée à ses pieds tandis que les conversations avec ses nouveaux camarades allaient bon train durant le trajet alors qu’ils n’étaient encore qu’une foule compacte sans couleur distinctive.

Elle avait attendu, impatiemment, ce moment pendant des années et le jour du départ était enfin venu.  La petite blonde savait déjà ce qui l’attendait et même la couleur de sa future cravate. C’était décidé depuis bien longtemps, elle irait à Poufsouffle et nulle part ailleurs ! Plus jeune, elle avait passé des heures durant, le nez froncé dans une grimace enfantine de concentration, à fixer les tasses de sa dinette en essayant de faire se manifester ses pouvoirs. Au final, les tasses n’avaient pas bougé mais une avait subitement explosé, ce n’était pas l’effet escompté mais la petite sorcière était ravie de voir que sa détermination avait fini par faire plier la réalité.

Alors, il fallait absolument que cela soit Poufsouffle dont elle avait tellement entendu chanter les mérites par sa sœur.  Vega était trop petite pour se souvenir du premier départ de sa grande sœur, elle ne pouvait même pas se souvenir d’une époque où sa sœur n’était pas absente neuf mois de l’année.  Alors, bien entendu, quand Lyra rentrait enfin pour les vacances, la petite essayait de s’accapararer son attention et de se gorger de ses histoires autant que possible. Ces moments dans l’herbe où Lyra prenait le temps de faire semblant de prendre le thé avec elle étaient les préférés de la plus jeune. Sept ans séparaient les deux sœurs Eastwood, et pour une petite fille de son âge qui restait à la maison tandis que Lyra apprenait la magie, ses histoires étaient d’autant plus fantastiques. Sa sœur était la meilleure et sa sœur était à Poufsouffle donc Poufsouffle était la meilleure maison. Vega ne se lassait pas de lui demander encore et encore de lui raconter d’autres exploits, les siens et ceux des autres jaunes tandis qu’elles s’amusaient à  tresser des couronnes de boutons d’or et de pissenlits dans le jardin familial.

Depuis ce temps là, son choix s'était définitivement arrêté sur la maison aux couleurs qu'elle aimait tellement. Et lorsque Vega Eastwood décidait de quelque chose, il était impossible de lui faire lâcher l’affaire. Et bien entendu, le Choixpeau  Magique n’eut qu’à l’effleurer une seconde avant de lui donner raison et de l’envoyer rejoindre ses nouveaux camarades. Ainsi commença la scolarité de Vega Eastwood, gamine qui avait déjà son petit caractère mais qui souriait chaleureusement à tout le monde, et surtout, sincèrement et sans animosité, sans cette lueur furibonde dans le regard.  
Bien entendu, ça n’allait pas durer.


III.




On reconnait facilement les premières années à la taille minuscule, aux gloussements et aux airs mal assurés, mais Vega, elle, se promenait comme si le château lui appartenait, le port de tête bien droit et un sourire confiant solidement peint sur le visage.  Depuis la cérémonie de répartition, la petite sorcière portait les couleurs de sa maison avec toute la fierté d’un petit sixième équipé de son plus beau t-shirt mickey pour son premier jour de collège, sans se douter de la présence des ainés: plus proches, à cet âge, de la hyène, que du préadolescent. Et c’est à la sortie de la bibliothèque que se déroula le big-bang qui changea -ou pourrit- à tout jamais la vie de bien des Poufsouffles.  Les cours avaient à peine commencé qu’elle se plongeait déjà, la tête la première, dans ses devoirs. Vega s’était mise en tête de prendre de l’avance en lisant les manuels de deuxième année et ressortait avec une pile de livres presque aussi haute qu’elle avant de se faire interpeller par d’autres élèves.

«  Hé, blondie ! Combien il faut de poufsouffles pour changer une ampoule ? »

Troisième années, peut être ? Assez vieux pour se sentir «grands» et assez jeunes pour être assez stupides pour s’en délecter.

« Tous !  La moitié aura trop la flemme pour le faire et l’autre moitié se précipitera pour le faire pour toi ! »

Vega ne savait pas exactement pourquoi il fallait autant de monde pour une misérable ampoule mais une chose était claire : on se moquait d’elle. On se moquait d’elle parce qu’elle était à Poufsouffle. Pour la première fois de sa vie, elle se retrouvait incapable de répondre quoi que ce soit. Elle aurait du leur lancer un bloclang carabiné mais ses joues sous l’embarras prirent rapidement une teinte écarlate tandis qu’elle restait plantée là, interdite, en essayant piteusement de laisser échapper le moindre son de sa bouche entrouverte. Le rire des élèves redoubla en intensité devant cette imitation plus vraie que nature de la sirène hors du lac noir. C’était une blague stupide, complètement idiote, qui n’aurait jamais dû l’atteindre en temps normal mais elle fit l’effet d'une claque sur sa joue enfantine et la sorcière prit ses jambes à son cou en serrant contre elle ses manuels de potions.

Elle continua de courir bien longtemps après que les rires eurent entièrement disparus et dont seul l’écho la pourchassait et ne s’arrêta qu’une fois absolument certaine d’être seule, au fin fond d’un couloir. Le souffle coupé, la gorge nouée et les jambes tremblantes, elle pouvait sentir monter les larmes qui lui brulaient les yeux. Des larmes de rage.  Lyra avait menti. Poufsouffle n’était pas une maison estimée de tous comme elle le  lui avait fait croire. Poufsouffle n’était rien d’autre qu’une blague générale, la risée de toute l’école. Elle n’avait pas compris pourquoi, dans le train certains de ses camarades espéraient être répartis dans n’importe quelle maison « sauf Poufsouffle. »  Sa sœur qu’elle adorait lui avait dit que c’était la meilleure maison, qu’elle était respectée et bêtement elle avait cru toutes ses histoires. Sa grande sœur était son modèle et elle était si fière de marcher dans ses traces, si impatiente d’être comme elle.  Mais durant toutes ces après-midi, Lyra ne lui avait jamais dit la vérité, juste une version idéalisée de la réalité, sans doute pour lui faire plaisir car Vega n’aimait rien de plus que la victoire.

Lyra avait été faible. Elle avait accepté ce genre de plaisanterie stupide, que l’on se moque d’elle à cause du blason jaune sur son uniforme sans rechigner. Après tout, les poufsouffles sont tellement... poufsouffles , quoi! Mou, naïf, bonne poire selon les interlocuteurs. Il n’y avait qu’à voir la tête des premières années qui se voyaient déjà à Serpentard atterrir à Poufsouffle.   Poufsouffle était le synonyme de déception, la maison à défaut pour ceux qui restent. Mais ça ne serait pas son cas, Vega Eastwod était une gagnante, elle. Elle refusait d’être humiliée en étant réduite à des blagues stupides pour le restant de sa scolarité.  

C’était la promesse qu’elle s’était faite, ce jour-là, en essuyant rageusement ses yeux. S'il y avait une période "Avant Merlin" et une après, pour Vega, c'était pareil: il y aurait celle avant et celle après cette blague stupide. Elle ne souvient pas des couleurs des responsables mais tout ce qui n’est pas jaune est devenu l’ennemi à ses yeux et depuis Vega est animée par ce seul but : gagner. Sur tous les plans. Elle sera la meilleure en classe, la plus populaire, la plus tout pour ne jamais être en position de faiblesse. Et elle ne reculera devant rien, ils vont voir si les poufsouffles sont une bande de marshmallows dont on peut se servir comme paillasson : ils ne savent pas de quel bois elle se chauffe.  Elle fera de sa maison la plus grande de toutes et rendra tout le monde vert de jalousie.

Elle s’est armée de patience et de détermination et continue son plan de domination jaune avec la poigne de fer d’un Churchill dans un corps d’adolescente.  Elle peut, à présent, cocher deux cases de plus à son planning : devenir préfète et faire de Sacha son parfait accessoire de propagande… petit ami. Grace à cela et les conseils du professeur Mantis, rien ne se mettra en travers d’une victoire jaune cette année, elle en est certaine ou elle les défoncera tous, et avec classe.  
Vega c’est la détermination incarnée. La preuve vivante de la vague qui finit par faire reculer la falaise au bout d’un milliard de passages. Vega compte bien leur faire comprendre à tous pourquoi le ratel est l’animal le plus hardcore de la savane.


Mais, je suis l'élu.

Pseudo ϟ Jackpot, Wes
Et l'âge ϟ Vend des potions anti-âge au marché noir pour les intéressés.
Male, Femelle, où Dumbledore ϟ Pokémon version X.
Comment tu as connu WW ϟ Honhon, je suis un DC !  8D
Est-ce que tu aimes WW ϟ La question est : Est-ce que WW m’aime ? Vous avez quatre heures.
Est-ce que tu aimes beaucoup WW ϟ Plus encore que les croquettes à la mozarella !
Des réclamations ? ϟ Encore et toujours plus de Fayot !
Personnage sur l'avatar ϟ Panty Anarchy - Panty & Stocking with gaterbelt

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

PNJ



avatar
Le Choixpeau Magique
Messages : 1367
Date d'inscription : 05/05/2013




Message
Mar 26 Mai - 18:46
Rebienvenue sur WW Vega ♥♥

Tu peux continuer ta fiche, ce début n'est évidemment que perfection, à l'image de Vega elle-même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Poufsouffle
& Préfet(e)



avatar
Vega R. Eastwood
Messages : 46
Date d'inscription : 16/05/2015




Message
Jeu 11 Juin - 18:50
C'est ce que l'on appelle l'excellence Poufsouffle, mon cher Choixpeau! ♥
Fiche terminée, j'espère que tout correspond bien, ce predef est juste fantastique!
(Strauss, il est trop tard pour fuir maintenant)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

PNJ



avatar
Le Choixpeau Magique
Messages : 1367
Date d'inscription : 05/05/2013




Message
Ven 12 Juin - 13:24


Chère Vega, tu es désormais validé ! Tu peux aller gambader tout nu (ou non) dans les couloirs de Poudlard. Pense à passer dans la Gestion du Sorcier et d'ouvrir ton Passeport Wiggenweld. Tu peux également rejoindre un Club de ton choix ou en créer un. Au moindre besoin, le staff est à ton service - n'hésite pas à faire appel à nous ♥.

BIENVENUE A POUDLARD !



Perfection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas

La Revanche d'une blonde - Vega R Eastwood

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WIGGENWELD ! :: 
 :: La Cérémonie de Répartition :: Bienvenue à Poudlard !
-
Vote pour WW parce que tu l'aimes ♥