Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille... Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres. Le monde magique anglais est en ébullition à mesure que les trois candidats s'opposent, laissant un peu leurs charges respectives à l'abandon au profit de leur campagne. C'est ainsi qu'à Poudlard, un joyeux bazar règne souvent en l'absence du directeur, et que les créatures de tous poils envahissent peu à peu les villes sorcières pour le meilleur comme pour le pire !
poufsouffle
1189 pts
serpentard
918 pts
serdaigle
661 pts
gryffondor
612 pts

l'unité
203 pts
ligue des sorciers
223 pts

Caesius ▬ fondatrice retirée
Viridus ▬ administratrice
Kalev ▬ modératrice
Sloan ▬ modératrice
Flavian ▬ modératrice



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Last tribute (Fifi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ligue des Sorciers
& sorcier & Jupiter forever



avatar
Kalev Hopwar
Messages : 1441
Date d'inscription : 07/07/2013




Message
Mer 27 Mai - 21:51
Note : J'utilise mon tirage au tasses m'autorisant l'accès à une salle commune différente de celle de Poufsouffle

Depuis le milieu de sa scolarité, soit environ son entrée en quatrième année, Kalev avait mis un point d'honneur à gentiment embêter les autres maisons. Moins par compétition et mesquinerie que par taquinerie. Il aimait la plupart des élèves de ce château, indépendamment de leur caractère et de leurs ambitions, aussi n'avait-il eu que très peu de différends à régler avec autrui ; mais il fallait admettre que commettre une petite bêtise, de temps à autre, dans un esprit bon enfant, était devenu un de ses passes-temps réguliers d'adolescent. Pour cible, il avait une légère affection pour Serpentard. Parce qu'il était de notoriété publique que leur directeur de maison respectif avait des comptes à régler avec l'autres, bien entendu, mais aussi plus simplement parce qu'à défaut d'avoir particulièrement des amis issus de cet ensemble, la proximité de leur salle de commune lui donnait le sentiment d'être plus proche d'eux qu'il ne l'était des Serdaigle ou des Gryffondor, cloîtrés dans leur tour.

Seulement, sa septième année approchait dangereusement de sa fin et, à moins de rendre copie blanche à chaque épreuve de ses examens, il n'était pas censé redoubler. Ses petites farces allaient devoir s'achever ici ; tout comme il abandonnait une partie de son adolescence en quittant Poudlard, il devrait y laisser de ses jeux et de ses bêtises. Peut-être devrait-il y laisser son masque d'idiot ; il n'avait pas encore décidé.
Quitter Poudlard sans déclencher quelques ragots autour de lui pour la dernière fois sonnait inconcevable à ses oreilles. Il lui restait quelques jours à peine pour fomenter son plus beau, son plus grand coup, celui qui resterait gravé longtemps dans les mémoires sans pour autant en laisser deviner l'auteur ; le but n'était pas de faire perdre bêtement des points à Poufsouffle, juste de s'amuser. Il n'avait pas mis longtemps à trouver ce qu'il voulait faire : s'introduire dans la salle commune de Serpentard, et lui donner un petit coup de neuf à la manière de Poufsouffle.

Pour cela, il avait un peu préparé le terrain : il avait passé un temps fou à négocier avec le préfet le plus amoureux du règlement, soudoyé le mot de passe à une connaissance et enrôlé quelques précieux amis pour l'accompagner dans cette folle expédition. Très peu avaient répondu présent, malheureusement. Garfield, toujours fidèle à son poste, même dans les pires moments, par amitié et sans doute un peu par pitié ; et uniquement lui en finalité.

Tous deux se tenaient devant la porte. Il était tard, tout le monde devait dormir, et ils auraient une magnifique surprise au réveil ; si Kalev ne s'endormait pas avant le fin. Il étouffa un bâillement dans son douillet pull bleu ciel à motifs de furets.

- Tu es toujours sûr de toi ? murmura l'aîné. Tu as ta baguette ? Je peux prononcer le mot de passe ?

Jupiter, coincé dans son pull, couina ; Kalev lui fit "chuuut" de son doigts. Il se tourna alors vers la porte de la salle commune et murmura le mot magique : Memento Mori.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des sorciers
Les shorts c'est le bien



avatar
Garfield S. Andersem
Messages : 1107
Age : 25
Date d'inscription : 13/09/2013




Message
Jeu 25 Juin - 14:52
(Tout pareil, tasses, on a cracké le mot de passe) (en fait on l'a demandé directement aux Serpentards, si c'est pas beau)

Comme à chaque fois qu'une grosse connerie se préparait, Garfield était partant sur le début, pour finir par se demander ce qu'il faisait là. Enfin, pour le coup, il savait : il surveillait que personne n'approche en regardant sa carte une fois de temps en temps. Le bout de parchemin que son frère lui avait envoyé à Noël s'était avéré très utile, quand il avait pris le temps de lire la lettre l'accompagnant plutôt que de se faire inlassablement insulter par le machin.

Ils étaient arrivés sans encombre devant le tableau qui gardait l'entrée. En même temps, c'était au bout du couloir ; c'était peut-être encore plus flippant, parce que ce qu'ils avaient prévu de faire serait un peu signé. Il fallait s'attendre à des représailles, probablement.

- Ouais, on y va.

C'était un peu tard pour reculer, de toutes façons. Enveloppé dans son pull aux couleurs de l'équipe de Quidditch, la capuche sur la tête, Garfield tenait sa baguette allumée au dessus de la carte, vérifiant une dernière fois que personne ne descendait. Kalev prononça le mot de passe, et le tableau s'ouvrit en grinçant ; il ne put s'empêcher de retenir son souffle, parce que c'était comme fouiller le QG ennemi.

Il faisait sombre et lugubre là-dedans, comme de bien entendu. Ce qu'il n'avait pas vraiment prévu, c'était le miaulement gras – et pour cause – qui les accueillit, un espèce de couinement curieux. Il leva sa baguette pour éclairer les alentours.

- Et merde.

Le chat de Summer étirait son incroyable masse sur un fauteuil tellement couvert de poils qu'il lui appartenait probablement à plein temps. Il n'était pas certain que son acuité visuelle soit basée sur le mouvement, mais il savait qu'elle avait un miaulement particulièrement dégueulasse quand elle y mettait du coeur. Il regarda Kalev, incertain de quoi faire. Le chat s'approchait, ses pattes faisant de petits « pof » en touchant le sol. Garfield n'était pas trop inquiet pour eux, mais...

- Essaye que Jupiter sorte pas de ton pull.

Il hésitait vraiment à lui lancer un sort, parce qu'elle n'avait rien demandé à personne, mais son instant d'hésitation serait peut-être de trop. Precious vint se frotter à ses jambes, avant de regarder Kalev en reniflant, d'un air très intéressé.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier & Jupiter forever



avatar
Kalev Hopwar
Messages : 1441
Date d'inscription : 07/07/2013




Message
Lun 29 Juin - 10:36
Kalev, plutôt excité par ce qu'ils étaient en train de manigancer, suivi docilement Garfield dans le nid de couleuvres. Il ne savait pas trop comment fonctionnait la carte de son ami, mais elle lu paraissait plutôt pratique, et comme en exploration de terrain inconnu, la logique indiquait de suivre celui qui avait un moyen de s'orienter, Kalev trouvait judicieux de rester derrière Fifi. Cela lui paraissait d'autant plus judicieux que le gros miaulement qui retentissait dans le pénombre mettait Jupiter mal à l'aise et que le furet tremblait dans la poche de son propriétaire, qui tentait de le calmer à coup de petites caresses sur la tête de l'animal tapi au fond du pull.

- Je fais de mon mieux. Il a pourtant pas peur des chats d'habitude, je comprends pas pourquoi celui-là lui fait ça.

L'adolescent haussa les épaules, plongé dans la perplexité. La bestiole n'avait pourtant pas l'air plus méchante qu'une autre. Juste... plus massive ? Il n'arrivait pas vraiment à déterminer s'il s'agissait d'un mal ou d'une femelle, mais il était en revanche à peu près certain qu'il y avait assez de poils sr ce chat pour tricoter un plaid. Ou recouvrir un tapis.

Jugeant que la salle de commune de Serpentard était naturellement trop obscure, Kalev lança quelques incendio pour allumer les torches et les bougies, afin de rendre à la pièce un aspect plus chaleureux. Ce qui fut un peu raté, parce que les couleurs des Serpentard n'inspiraient pas vraiment une sensation de confort, à première vue.

- Fifi, c'est moi où ça manque de plantes ici ? Et de soleil ? Et de biscuits ? De tout, quoi ?

Kalev hésitait entre murmurer et parler normalement, parce qu'en dehors du chat, il n'y avait, vraisemblablement, personne. Du coup, sa voix sonnait comme un malade proche de l'extinction qui tentait d'hurler à l'aide.
Le Poufsouffle fit un rapide tour des lieux, chercha désespérément des objets compromettants, toqua aux portes des dortoirs. Il se demandait si ce serait une bonne idée, d'ailleurs, de visiter les chambres des Serpentard, mais il proposerait cette idée à Garfield un peu plus tard. Ils auraient déjà assez à faire avec la salle commune.

Le blond s'approcha des grandes vitres qui donnaient sur le lac, le chat obèse sur ses talons, Jupiter toujours tremblant dans son pull. Emerveillé, il posa les deux mains sur la vitre, sur laquelle ne demeurait aucune trace de peintures, à son plus grand regret. En même temps, en un an, ils avaient eu le temps de nettoyer.

- C'est par contre assez dingue de voir sous le lac, tu trouves pas ? Imagine t'as les êtres de l'eau qui te disent bonjour ou un truc comme ça ? Par contre si ça casse ça doit être dangereux. Mais je suppose qu'il y a des sorts pour empê- JUPITER NON !

Le furet n'y tenait visiblement plus et avait bondi hors de la poche de Kalev, décidé à trouve une vraie cachette. Courant à toute allure sous les meubles, il semblait vouloir fuir son prédateur naturel, à la plus grande angoisse du Poufsouffle qui aurait largement préféré le savoir resté près de lui.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des sorciers
Les shorts c'est le bien



avatar
Garfield S. Andersem
Messages : 1107
Age : 25
Date d'inscription : 13/09/2013




Message
Mar 11 Aoû - 13:04
Garfield comprenait très bien pourquoi ce chat-là stressait Jupiter. Tout était un peu stressant, déjà, dans l'environnement. Même les torches allumées n'aidaient pas vraiment. Le vert et les serpents partout ne donnaient pas très envie de se détendre, sans parler du lac. C'était peut-être le pire, de son point de vue. Il rejoignit Kalev près des vitres. On aurait dit une piscine à moitié enterrée, comme chez les riches. Enfin, c'était sans doute ça, vu la dégaine aryenne de la moitié de la maison, sauf qu'aller nager dans les algues et les créatures douteuse fallait tout de même avoir envie.

- Ça manque carrément de soleil ouais.

Pour les plantes, son allergie de plus en plus violente à Gertrude l'empêchait de prononcer un avis neutre, mais il était clair que c'était pas un trou de hobbit comme chez eux. 'Fin ceci dit, rien qu'imaginer MacAllister dormir dans une couette en patchwork c'était surréaliste, les mecs qui font peur ne dorment pas dans des lits confortables. Peut-être qu'ils dormaient tous comme des fakirs, sur des lits en crochets de serpents. Ce qui expliquerait que Summer cherche à tout prix à avoir quelqu'un dans son lit, histoire de pouvoir dormir dessus.

En parlant de Summer, son chat avait un truc vachement reptilien, en fait, à marcher sinueusement entre leurs jambes ; les mêmes yeux entourés d'écailles auraient fait un tout autre effet, et le gras n'empêchait en rien son popotin poilu d'onduler avec une grâce de prédateur. Fallait-il lancer un sort ou ne fallait-il pas...?

La décision intervint trop tard. Jupiter avait fugué.

- Et merde ! Tu pouvais pas le tenir mieux ?!

C'était un cri à moitié chuchoté, un genre de colère qui a peur d'être découverte. Precious suivait joyeusement le furet dans la pièce, ses pattes épaisses pof-poffant sur le tapis vert et argent. Garfield hésitait encore, parce qu'elle avait beau trotter après elle n'était visiblement pas assez rapide pour parvenir à le choper... Il regarda la porte des dortoirs avec angoisse, faisant tourner sa baguette entre ses doigts avant de décider d'un angle d'attaque.

- Collaporta !


Déjà, ça, ça empêcherait les gêneurs. Maintenant le chat. Jupiter avait grimpé au dessus de la cheminée et se cachait derrière un chandelier, espérant sans doute que les flammes feraient reculer le dragon. Garfield n'avait décidément pas envie de se servir de la magie. Il fourra sa baguette dans sa poche et s'accroupit, cherchant du regard ce qui pourrait l'attirer. Il fit ces espèces de bruits de bisous débiles que Summer faisait toujours pour la faire venir, et prit une voix complètement gaga, adressant un regard noir à Kalev pour le défier de se moquer.

- Pssst. Precious. Viens ma précieuse, allez viens, laisse le furet tranquille c'est pas bon pour ta ligne. Vieeeens ma belle, vieeens.

La séduction en soi c'était déjà pas gagné, mais alors envers un chat... Precious tourna ses yeux fourbes vers lui, presque intéressée, Jupiter figé sur le montant de la cheminée. Les choses étaient en équilibre, d'une instabilité manifeste.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier & Jupiter forever



avatar
Kalev Hopwar
Messages : 1441
Date d'inscription : 07/07/2013




Message
Mar 11 Aoû - 13:32
Kalev, tout en suivant frénétiquement du regard les mouvements paniqués de Jupiter, sombrait lui-même peu à peu dans un gouffre d'angoisse sans fond. Il avait vraiment appris à gérer la plupart de ses peurs ridicules au fur et à mesure qu'il progressait dans l'adolescence, mais il n'y avait pas à dire : dès que cela concernait son furet, le blond se comportait comme un gamin de onze ans qui rêve qu'il est en train de venir à l'école sans pantalon. Les sentiments de trouille et de ridicule étaient parfaitement les mêmes. Le fait que Garfield le réprimande sans pincette ne l'aidait pas beaucoup à garder son calme, d'ailleurs, mais dans le fond, il ne pouvait pas franchement en vouloir à son ami : il l'avait prévenu. Ceci dit, un animal, même domestiqué, ça restait vachement incontrôlable.

Voyant que Fifi maîtrisait à peu près la situation, Kalev jugea plus prudent de le laisser faire. Et de ne pas se moquer trop fort, parce que d'après le regard qu'il lui lançait, il risquait de passer un sale quart d'heure. Alors, parce que la tentation était quand même trop forte, il se contenta de rire discrètement, le visage à moitié caché par sa main.

- Tu connais ce chat ? questionna Kalev dans un murmure, tout en tendant les mains pour récupérer Jupiter, tout tremblant. Tu crois pas que son proprio devrait le mettre au régime, en parlant de ligne ?

Estimant qu'il était plus prudent d'éviter davantage de catastrophes, Kalev fourra son animal bien au fond de sa poche ; ce qui n'empêcha pas le furet de sortir une tête curieuse de fixer le chat. La différence, cette fois-ci, c'est qu'il n'avait plus l'air de vouloir bouger, traumatisé par cette brève expérience de proie prédatée par plus gros et plus effrayant que lui.
Une petite idée derrière la tête, Kalev alla chercher sa baguette là où il l'avait laissé tomber lorsque Jupiter s'était échappé, et la pointa sur le chat toujours occupé à jauger Garfield.

- J'estime que ce chat doit être puni exemplairement. En étant le premier truc redécoré par exemple. Hmmm..... C'est quoi déjà le sort ? Crinibus Multicolori ! Et hmmm... Coronam Flores !

L'adolescent observa la fourrure du chat changer de couleur, et une jolie couronne de fleurs lui tomber sur les oreilles. Il avait tout de suite meilleure mine comme ça, même si en soit, ça ne changeait rien à son surpoids, son regard scrutateur ou cette espèce d'aura de menace qui émanait de lui, qui n'avait rien d'une aura de chat normal.

- Je trouve quand même qu'on voit tout de suite que c'est un chat de Serpentard. Je sais pas, ça doit être le regard. On dirait les préfets de Serpentard quand ils te surprennent en train de déposer  une couronne de Noël à leur porte en décembre. Blague gentillette que leur avait déjà fait Kalev, et qui s'était achevée en perte de points pour Poufsouffle. Dommage. Quitte à partager un même couloir, autant partager la décoration après tout. D'ailleurs je me demande à quoi ressemble leur salle commune à Noël. Un sapin vert, ça doit trop passer inaperçu ici.

Et puis, encore fallait-il qu'ils fêtent Noël. Peut-être que le professeur Emerald le leur interdisait. Les fêtes n'avaient pas franchement l'air de le réjouir. Pas plus que leur propre directrice de maison, à bien y regarder.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des sorciers
Les shorts c'est le bien



avatar
Garfield S. Andersem
Messages : 1107
Age : 25
Date d'inscription : 13/09/2013




Message
Mar 11 Aoû - 14:16
- Preciouuuus, c'est bieeeen regarde par ici, c'est très bien, continue. Je vais te trouver à manger, autre chose, ce sera meilleur que du furet tu vas voir, regarde moi...

La diversion pendant que Kalev récupérait Jupiter était proprement ridicule, et le Poufsouffle susmentionné ne se privait pas de se foutre de sa gueule. Une fois le furet disparu, Garfield s'autorisa à lâcher le monstre des yeux pour adresser un regard venimeux à son complice.

- C'est le chat de Summer. Tu parles de la mère de mes bébés là, faut le temps qu'elle se remette.

Garfield se promenait souvent dans la salle commune de Poufsouffle avec trois horribles chatons, et ils avaient sous les yeux la fière maman. Heureusement que les trois boules de poils n'étaient pas dans la zone, ça aurait viré à la chasse à courre. Il se redressa et se mit à farfouiller dans la table basse à côté du fauteuil couvert de poils. Les Serpentards étaient probablement suffisamment intelligents pour garder à portée une réserve de bouffe en cas d'attaque du fauve. Et, effectivement, il y avait une petite boîte de macarons, marquée du nom du chat en cursives toutes rondes entourées de petits coeurs, quasiment surréaliste dans le décor. Autant pour la réputation de la maison. Il extirpa une friandise du paquet en écoutant à moitié Kalev, pour se rendre compte en se retournant vers le chat de ce qu'il venait de faire.

- ... Okay pour le coup si on se fait choper je suis vraiment mort.

Precious se léchait la patte avec élégance, indifférente à sa magnifique couleur jaune poussin et aux fleurs en équilibre instable sur ses oreilles pliées sous le poids. Il s'installa en tailleur à côté du chat avec un soupir et entreprit de lui donner des petits bouts du macaron framboise qu'il avait subtilisé. Ce truc ressemblait sérieusement à un post Tumblr kitsch.

- Precious est une saleté, mais elle me tolère, à cause de mon chat. Le grand amour, je sais pas. Ou le fait que je babysitte les horreurs qu'elle a pondu. Mon chat est pas mieux, ceci dit.

Le Chat était tout aussi obèse, et tout aussi méchant. La seule différence, c'était que Precious séduisait son maître avec force regards amoureux et ronrons dégueulassement rauques, et que Le Chat se contentait de martyriser Garfield en transformant ses bras en steaks hachés au moindre mécontentement. Les deux faisaient un beau couple, ceci dit. Avec les conneries de Kalev, il les imaginait s'embrasser sous le gui.

- On a qu'à leur mettre un sapin pour voir ce que ça fait.

Ils étaient en juin ; tout était normal.

- On le fait jaune et on le décore avec des fleurs, sapin de saison. En fait on devrait pas repeindre. On devrait juste leur faire une déco bien mignonne. T'sais, des fleurs, des petits noeuds, des chatons et on teint la vitre en rose.

Il se disait qu'au moins, Summer ferait sans doute beaucoup moins la gueule que les autres, ça compenserait pour la boule de poils qui lui léchait présentement les doigts avec application.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier & Jupiter forever



avatar
Kalev Hopwar
Messages : 1441
Date d'inscription : 07/07/2013




Message
Mar 11 Aoû - 14:40
Kalev leva un sourcil circonspect en imaginant la créature infernale, présentement occupée à entretenir le sac de graisse qui lui servait de ventre, ronronner au nez du chat de Garfield, que le blond ne portait pas tout à fait dans son coeur, il devait l'avouer. Celui-là ne traquait pas Jupiter, mais il manquait d'une petite lueur de sympathie dans ses yeux pour que Kalev accepte de laisser ses poils fusionner avec ses vêtements. Ceux de son furet étaient déjà amplement assez efficaces pour faire fuir les allergiques.

- Le prends pas mal Fifi, mais j'ai vachement de mal à imaginer.... Precious, c'est ça ? Faire des bébés. Il, enfin elle, ressemble à un chat de grand-mère. Tu sais, ceux qui ronronnent sur un vieux fauteuil à fleur, devant la cheminée, pendant que sa maîtresse tricote une poupée vaudou à offrir à sa belle-fille, un truc du genre.

Le père de Kalev avait déjà vaguement évoqué le fait, en présence de ses fils, qu'une des vieilles sorcières de leur famille était un peu de cette veine-là. Une éternité que plus personne ne l'invitait ni aux mariages, ni aux anniversaires, et encore moins aux fêtes de Noël. La dernière fois, paraît-il, elle avait mis le feu aux cheveux d'un de ses petits-fils, juste parce qu'elle n'aimait pas sa tête.

Kalev oublia cet acariâtre personnage pour se concentrer sur la proposition du second batteur de Poufsouffle. Il fallait avouer que l'idée était quand même monstrueusement alléchante. Il ne connaissait pas le degré de tolérance à l'humour des Serpentards, mais à ses yeux, cette petite blague était du meilleure goût.

- Vendu ! Je me demande si on pourra faire tomber de la fausse neige. Ou des confettis peut-être. Et il faudra mettre des cadeaux sous le sapin, quand même. Comme de bonnes tartelettes ou du jus de fruits, les cuisines ne sont pas très loin, on peut se permettre un aller-retour.

Restait à savoir si le chat obèse les laisserait faire. Kalev se méfiait un tout petit peu de l'animal. Il aurait bien aimé le transformer en coussin pour quelques heures, histoire d'être tranquille, mais il avait le sentiment que la vie de Garfield serait sérieusement en danger, si son ami de Serpentard découvrait que son chat était devenu un magnifique coussin jaune à motifs fleuris, ne serait-ce que pour une demi-journée.
Et pus, restait à savoir où trouver un sapin ou, à défaut, comment le créer.

- Tu crois qu'on s'y prend comment ? On métamorphose le cactus horrible au fond là, ou on s'appuie sur de la botanique ? Ou on transforme le chat en sapin, ça marche aussi, il est plutôt bien parti quand on regarde.

Zut, l'idée lui avait finalement échappé. Kalev toussota pour tenter de faire passer son malaise, parce que ce n'était pas vraiment dans ses habitudes d'embêter les animaux. Mais, quand même, l'idée d'un sapin jaune, couvert de fleurs, qui ronronne et qui miaule, ça avait un petit côté intrigant.

- Jeee vais commencer par repeindre les vitres hein pendant ce temps, j'ai un peu d'expérience dans le domaine.

L'adolescent se tourna vers les grandes fenêtres qui donnaient sur le lac, dressa sa baguette et s'attela à jeter des peinturluro plus ou moins précis. Il allait lui falloir un tout petit peu de temps, mais il jurait de transformer le verre en scène de mariage d'elfes de maisons. Parce qu'il était à peu près sûr que les Serpentards ne portaient pas beaucoup les elfes de maisons dans leur coeur.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des sorciers
Les shorts c'est le bien



avatar
Garfield S. Andersem
Messages : 1107
Age : 25
Date d'inscription : 13/09/2013




Message
Mar 11 Aoû - 15:30
Tout le monde avait du mal à imaginer Precious avec des bébés, il était au courant. Summer serait sans doute ravi de savoir qu'il était une grand-mère - enfin, c'était un peu ça, avec lesdits bébés. Quand on voyait Souafle, Cognard et Vif d'Or, on pouvait difficilement nier la parenté, avec leurs museaux tellement écrasés que leurs yeux larmoyaient, et Summer prenait son chat pour un enfant. L'un dans l'autre... Garfield soupira.

- Je saiiis. Je prends pas mal, c'pas moi que tu traites de mémé, c'est pas mon chat. Mais si j'étais toi, j'éviterais de mettre Summer en colère. Demi-vélane, tu vois à peu près ce que ça fait quand c'est en rogne ?

Ça devrait clore le sujet, aucun des deux Poufsouffles n'étant particulièrement téméraires en dehors des blagues foireuses. Garfield donna le reste du macaron à Precious, qui s'en léchait des babines à présent rose framboise, avant de se redresser et d'envisager leur magnifique projet.

- Des confettis. Je vote pour.


Idée de génie. Bon, après, il fallait trouver des confettis ou en faire, mais détail. Il hocha la tête pour les cadeaux, ça leur permettrait de se choper un truc à grignoter ; c'était le milieu de la nuit et le souvenir du dîner était déjà bien loin. Il releva les manches de son pull, reprenant sa baguette dans la poche ventrale. Ils avaient du boulot.

- ... On fout la paix au chat. Demi-vélane, je t'ai dit.

Décidément, Kalev avait la dent dure avec ce qui essayait de bouffer Jupiter. Garfield sourit un peu, presque timidement, parce qu'il comprenait à moitié le feeling quand il voyait les trois chatons s'approcher dangereusement d'escaliers. Il avait ceci dit écouté avec attention les suggestions, et hoché la tête quand Kalev s'était approché des vitres, regardant distraitement le cactus. Le machin n'avait sérieusement pas l'air sympa. Il le fit léviter jusqu'au centre de la pièce.

- On va la jouer cactus. Euh. Sapifors ?

Cette formule magique absolument débile était inspirée de celle servant à transformer des gens en lapins, et ça ne se passait jamais bien quand Garfield lançait des sorts en ayant l'air de poser une question. Le cactus prit un espèce de forme de topiaire, un lapin géant couvert d'épines. Après Noël, c'était Pâques. Il se demanda vaguement s'il ne valait pas mieux garder ça, en fin de compte, mais Kalev voulait un sapin. Il prit une grande inspiration et se lança dans les ajustements nécessaires. Ce n'était pas spécialement simple avec Precious qui avait l'air de le juger du regard.

Il parvint finalement à obtenir un truc qui ressemblait à un sapin, sauf que les aiguilles étaient des épines de cactus et que le machin avait donc l'air affreusement flippant.

- Tu aurais une idée de comment euh... Arrondir un peu ça ?

Non parce que bon le but était de faire kitsch, pas de leur fournir une arme avec laquelle leur taper dessus. Faute de mieux, il le mit en jaune, mais c'était étrangement encore plus menaçant. M'enfin, au moins, ça ressemblait plus ou moins à un sapin, version dents de la forêt. Jaunes et acérées, les dents. M'enfin, peut-être qu'avec les fleurs et quelques paillettes...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier & Jupiter forever



avatar
Kalev Hopwar
Messages : 1441
Date d'inscription : 07/07/2013




Message
Mar 11 Aoû - 16:16
... Demi-vélane ? Kalev ne jugeait pas, mais quand même, Garfield s'était trouvé un ami peu commun. D'un seul coup, il avait un poil peur pour lui, parce que si Garfield était plus doué et précautionneux que lui dans beaucoup de domaine, Kalev avait retenu qu'il était en revanche très maladroit avec toute personne un peu trop attirante. Et les vélanes, en matière d'attirance, c'était tout de même corsé. Du coup, tout en continuant de peindre les vitres, il jeta dans son dos :

- Fais quand même attention à toi Fifi. Sois avec avec une vélane si tu veux mais fais juste attention. Je veux pas que tu meurs.

Cet élan d'amour était bien entendu totalement justifié par les tentatives de sortilèges un peu hasardeuse que le second batteur lançait sur le misérable cactus, devenu sapin à ne pas laisser à la portée des enfants d'un jour. Interrompu dans son travail, Kalev se tourna vers le végétal ainsi métamorphosé et analysa la situation. Point positif, ils avaient un sapin. Jaune, en plus. Point négatif, quelqu'un risquait de finir embroché là-dessus. Peut-être même le chat obèse mangeur de furet, si il ne circulait pas ailleurs. Ce qui, en soit, ne dérangerait pas Kalev, mais mettrait fin aux jours de Garfield, d'après ce qu'il avait compris. Il caressa la tête de son furet par réflexe.

- Hmmmm.... Ce qu'on peut faire, sinon, c'est planter un maximum de marshmallow au bout des épines ? Pour limiter les dégâts. Dans le pire des cas si les Serpentards se piquent un doigt ou deux, ils iront à l'infirmerie, c'est pas si grave. Même l'infirmier doit savoir coller un pansement quand même ?

Même en étant né dans une famille sorcière jusqu'à l'os, Kalev avait connaissance des pansements, donc si monsieur Bridgstone ne l'avait pas, il était l'heure de se poser des questions.

- De toute façon avec les flots, les les fleurs, et tout, on verra plus beaucoup le sapin, te fait pas de bille. Je finis la vitre, tu veux te lancer dans les confettis tant qu'on y pense ?

Après tout, avec le sapin, c'était sans doute le second sort le plus difficile à réaliser, autant se débarrasser des problèmes maintenant pour se concentrer sur la décoration amusante ensuite. Il acheva quelques retouches sur la vitre, y appliqua de splendides paillettes et prit du recul pour admirer son oeuvre. Bon, ce n'était pas du grand art en matière de dessin, mais on reconnaissait quand même la scène, c'était rose et ça brillait.

- Peut-être bien que je vais devenir peintre sur vitre après l'école en fait, j'ai déjà deux exercices sur la fenêtre des Serpentard en expérience... clama-t-il sans sérieux, d'un ton enjoué.

Un ton beaucoup moins enjoué lorsqu'il constata que Jupiter s'était échappé pour la seconde fois, attiré par l'odeur de la boîte aux macarons cette fois-ci.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des sorciers
Les shorts c'est le bien



avatar
Garfield S. Andersem
Messages : 1107
Age : 25
Date d'inscription : 13/09/2013




Message
Mar 11 Aoû - 16:53
A l'avertissement, Garfield se contenta de lever les yeux au ciel. Summer n'était sans doute pas celui qui aurait le plus de chances de le tuer, sauf peut-être par crise cardiaque. Il faisait du Quidditch, il aurait pu être pote avec un requin que ça n'aurait pas été pire. Et puis, il collectionnait les gens bizarres. Gens qui étaient tous bien plus doux que son horrible sapin, de toutes façons.

La suggestion lui plaisait bien, mais ça allait demander un sacré paquet de marshmallow.

- Au moins s'ils veulent les faire griller y aura déjà les brochettes.


Toujours pragmatique, Garfield nota mentalement de prendre les friandises au passage dans la cuisine. Il hocha la tête aux questions, sauf la dernière.

- J'ai pas la moindre idée de comment on fait les confettis alors euh. Ensemble ce serait peut-être mieux.

Quand on voyait le conifère assassin, il y avait des raisons de se méfier au sujet de quelque chose qui allait leur pleuvoir dessus pendant tout le restant des préparatifs. Il entreprit de faire apparaître des fleurs un peu partout. Sur le sapin, évidemment, de gros tournesols et des gerbes de fleurs des champs, mais aussi dans pleins d'endroits. Le buste de Salazar se vit décoré d'une jolie couronne et d'une moustache en brins d'herbe. Il contemplait son oeuvre quand Kalev attira son attention sur les vitres.

- C'est...

Absolument, fondamentalement, irrémédiablement kitsch, et un peu hideux aussi vu le thème.

- Parfait.

C'était tout à fait vrai, pour l'effet recherché. Les deux elfes, l'un en robe de mariée et l'autre avec un haut de forme, avaient l'air très amoureux. Les paillettes seraient sûrement du plus bel effet dans la lumière du matin. Rien qu'avec ça et le cactin - parce que sapus ce n'était pas très classe - on sentait déjà le changement. Ils auraient probablement dû établir une checklist.

- Tu devrais sérieusement. Le jour où j'ai un chez-moi je t'engage.

Peut-être pas pour des elfes de maison à l'aube d'une vie de couple sans doute immensément longue vu la loyauté des machins, mais quand même. Il balaya la pièce du regard et entreprit de changer des couleurs tout en réfléchissant. Les murs virèrent au jaune pastel, ce qui donnait un effet assez curieux sur la pierre brute, le tapis et les fauteuils vert anis à petites fleurs roses.

- Donc. On a dit. Confettis. De la bouffe. Des cadeaux. Je suis sûr qu'il manque un truc.

Il n'avait pas encore remarqué la nouvelle fugue du furet, mais Precious avait tout de suite constaté sa réapparition dans son champ de vision. Alors que Jupiter avait le museau dans la boîte de macarons, le félin était plaqué au sol juste derrière, son imposant derrière ondulant. Elle était prête à bondir. Garfield continuait de parler sans les voir.

- Ah si, ouais, je sais. Ça manque de coussins et de couvertures, et de - PRECIOUS !

Elle avait sauté, toutes griffes dehors. Non, ça ne manquait vraiment pas de Precious.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier & Jupiter forever



avatar
Kalev Hopwar
Messages : 1441
Date d'inscription : 07/07/2013




Message
Mar 11 Aoû - 17:21
Kalev n'avait jamais eu pour défaut d'ignorer ses amis lorsqu'ils lui parlaient. Jamais. Pourtant, il y avait, certains jours, des cas de force majeure ; et confronté à l'un d'eux, le blondinet n'avait absolument pas écouté un traître mot de ce qu'avait pu lui énoncer Garfield. Tout au plus avait-il compris qu'il était question d'une liste. Son attention était bien trop focalisé sur le postérieur remuant du fauve en liberté pour s'intéresser au sapin mutant de son ami, aussi mignon soit-il.

N'écoutant que son courage, Kalev se jeta, littéralement, sur la boîte à macarons. Avec la vivacité du poursuiveur qu'il avait longtemps été, il ferma le couvercle de la boîte dans laquelle resta enfermé son furet, de sorte que les griffes du chat ne s'écrasèrent pas sur le petit animal, mais sur l'avant bras et la main de Kalev qui dû faire preuve d'un courage digne du plus glorieux des Gryffondor pour ne pas penser le moindre cri. Pas même un petit couinement. Il avait seulement ouvert grand la bouche, grimacé, et secoué sa main rouge, griffée et endolorie, comme si cela allait chasser la douleur.

Sautillant sur place, une larme au bord de l'oeil, Kalev se tourna avec désespoir vers Garfield.

- Comment tu peux supporter ça de la part de ton chat, ça fait juste un mal de chien bon sang ! Summer, c'est ça son nom ? Il lui coupe jamais les griffes ou quoi ?

Mordillant ses lèvres en attendant que la douleur passe, il se laissa tomber dans un des fauteuils colorés dans un splendide vert anis et décida de sceller la boîte à macarons d'un sortilège. Là-dedans, Jupiter ne mourrait pas de faim et ne serait dévoré par aucun animal dangereux. Il fit juste de petits trous afin qu'il puisse respirer. Il aurait préféré mettre le chat en cage plutôt que son furet, mais cette situation était un cas de force majeure.

- Ouais euh. Les confettis pour commencer donc. Euh, le sort Glitterchoum en modifié peut-être ? Genre Glitterpluvius, quelque chose comme ça ?

En attendant la réponse, il essaya de lancer un petit sort de soin sur sa main et son bras, mais on ne pouvait pas dire que ce soit très efficace. Tant pis, il irait à l'infirmerie de bon matin pour voir si un petit quelque chose ne traînait pas, efficace contre les griffures de chat.

En attendant les idées de Garfield au sujet des confettis, Kalev se mit à transformer quelques objets qui traînaient ça et là en coussins moelleux et épaisses couvertures. Il changea aussi la couleur du feu de la cheminée et des torches pour une teinte rose du plus bel effet, et changea l'eau des carafes en sirop de menthe ou de grenadine, selon les contenants. Le tout sans quitter Precious des yeux. Maintenant qu'elle avait tenté de dévorer son furet à deux reprises, Kalev rangeait la bestiole dans la même catégorie que Vega : erreur de la nature.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des sorciers
Les shorts c'est le bien



avatar
Garfield S. Andersem
Messages : 1107
Age : 25
Date d'inscription : 13/09/2013




Message
Mar 11 Aoû - 18:06
Ça avait été le bordel en une fraction de seconde, sous le regard ahuri de Garfield qui se passa une main dans les cheveux en cherchant contenance.

- Bah, euh, non.

Question con, réponse équivalente. Il aurait bien aimé voir quelqu'un essayer de même penser à approcher un objet tranchant de Precious, aussi bien pour la réaction de la bête elle-même que pour celle du maître. Il espérait que Kalev n'avait pas chopé la rage ; secouant la tête, il soupira.

- Bon attends.

Les confettis pouvaient attendre - en plus là ils allaient se choper une pluie de paillettes, donc ils en auraient partout et ce serait absolument pas discret - il y avait plus urgent à régler. Il lança un sortilège de protection sur Kalev pour éviter ça, un peu comme s'il lui enfilait de force une salopette de peintre. Et puis, il attrapa la boîte de Jupiter, la soulevant un peu pour la montrer à son camarade.

- Alors. Le plan. Tu nous ponds une tonne et demi de confettis pour l'esprit carnaval, et je dépose Jupiter à la salle commune histoire qu'il survive à la nuit. Puis après je vais à la cuisine et je nous ramène une tonne d'oeufs de Pâques histoire de compléter l'esprit festif, plus de la bouffe pour faire cadeaux. Okay ?

Il était en train d'envisager avec le plus grand sérieux du monde de déposer des oeufs de Pâques dans la salle commune de Serpentard. L'univers était vraiment en train de partir en cacahuète. Dans le fond, il se demandait même si ça n'allait pas plaire aux vils serpents, parce qu'avec une maison aussi lugubre que ça ils avaient sûrement bien besoin d'un peu de couleurs vives et de nourriture de consolation.

- Non mais en fait okay ou pas okay je reviens, sinon ça va être un massacre.


Sans attendre la confirmation de Kalev, il se dirigea vers la sortie, parce que Precious le regardait d'un peu trop près et que cette malheureuse boîte était en carton facile à déchirer quand on avait des griffes de cette taille. Il revint une dizaine de minutes plus tard, silencieusement, sans Jupiter et avec un stock de bouffe miniaturisée dans un torchon replié. Il balança un petit pot d'antiseptique à Kalev, extorqué aux elfes de maison ; heureusement que les bestioles l'aimaient bien et n'avaient pas prévenu de professeur.

- Tiens, mets ça sur ta main. Toujours pas de mouvement dans les dortoirs ?

Selon sa carte, rien ne bougeait, mais Kalev avait peut-être entendu du bruit. Il entreprit de remettre la nourriture à la bonne taille ; il y avait à peu près de quoi nourrir toute une maison pendant une semaine.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier & Jupiter forever



avatar
Kalev Hopwar
Messages : 1441
Date d'inscription : 07/07/2013




Message
Mar 11 Aoû - 18:33
Kalev approuva silencieusement tout ce que proposait Garfield, et à peine eut-il eut le temps de lui affirmer qu'il allait transformer la salle commune de Serpentard en maison de fée que son ami s'était déjà éclipsé, furet en mains, ou plutôt en boîte. Mettre l'animal en lieu sûr était une très bonne idée, en fait, si les deux garçons espéraient continuer leur oeuvre sans se faire repérer, et sans bain de sang.
Penser aux fées inspiraient d'ailleurs le Poufsouffle, qui se demanda un moment où pouvait bien traîner Meme la nuit ; mais après réflexion, il préférait éviter de se lancer dans une chasse après cette bestiole. Outre ses mauvaises relations avec, il n'avait pas la moindre idée du sortilège qu'il pourrait utiliser pour lui voler de sa poussière rose et pailletée, alors autant rester sur l'idée du glitterchoum. Et, honnêtement, il avait déjà assez à faire avec un seul monstre dans les pattes.

C'était plus fort que lui ; Kalev jetait des regards noirs au sac de graisse jaune qui se traînait par terre. Avec cette couleur, on aurait vraiment dit l'animalisation de Vega Eastwood. Aussi malfaisantes et mauvaises l'une que l'autre. Kalev n'était pas très heureux d'être laissé en tête à tête avec ce démon, mais il tenta de se persuader que c'était pour la bonne cause, bien que sa main lui hurle le contraire.

Kalev quitta presque avec regret le fauteuil vert anis, ramassa encore une fois sa baguette et visa le plafond. Un peu tendu et peu sûr de ce qu'il devait faire, il jugea qu'il valait mieux y aller au hasard.

- Bon, on va tenter hein. Glitterpluvius ?

Le sortilège hasardeux eut l'air de fonctionner, puisqu'il tomba du plafond quelques confettis et paillettes à un rythme régulier, comme une petite neige de décembre. Quelques petits ajustements permirent de faire disparaître les confettis au bout de quelques secondes, histoire d'éviter de se retrouver noyés dans une piscine de paillettes flashy, et ce fut justement ce moment-là que Garfield choisit pour revenir.

Laissant son ami s'occuper de ce qui concernait la nourriture, Kalev se contenta de saisir le pot d'antiseptique avec avec gratitude.

- Rien de rien, ils doivent être en train de dormir comme des loirs, répondit-il en commençant à appliquer le produit sur sa main. J'aimerais tellement voir leur tête au réveil. Il ne manque plus que les robes de princesse et les chansons Disney.

Le blond n'y connaissait pratiquement rien à la culture moldue, mais il avait tout de même déjà entendu parler des films de Disney et connaissait deux ou trois airs en passant. Et, surtout, il savait que les paroles collaient rarement à l'image que renvoyait la maison Serpentard. D'ailleurs, en jetant un coup d'oeil soupçonneux à Precious, il fit remarquer :

- Ce chat aurait dû s'appeler Lucifer, comme celui de la belle-mère de Cendrillon. Mais trêve de méchanceté. Tu vois autre chose à faire ? On a le sapin, les paillettes, la nourriture, les coussins, les couleurs, la peinture sur vitre.

Lui devait avouer trouver le résultat actuel tout à fait satisfaisant et arriver à court d'idées. A moins qu'ils n'arrivent à persuader un fantôme de chanter un truc, vraiment, il ne voyait pas quoi ajouter à ce décor aux antipodes de ce à quoi ressemblait la salle à leur arrivée.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas

Last tribute (Fifi)

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WIGGENWELD ! :: 
 :: Sous-sols et cachots :: Salle Commune des Serpentards
-
Vote pour WW parce que tu l'aimes ♥