Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille... Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres. Le monde magique anglais est en ébullition à mesure que les trois candidats s'opposent, laissant un peu leurs charges respectives à l'abandon au profit de leur campagne. C'est ainsi qu'à Poudlard, un joyeux bazar règne souvent en l'absence du directeur, et que les créatures de tous poils envahissent peu à peu les villes sorcières pour le meilleur comme pour le pire !
poufsouffle
1189 pts
serpentard
918 pts
serdaigle
661 pts
gryffondor
612 pts

l'unité
203 pts
ligue des sorciers
223 pts

Caesius ▬ fondatrice retirée
Viridus ▬ administratrice
Kalev ▬ modératrice
Sloan ▬ modératrice
Flavian ▬ modératrice



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Dérapage incontrôlé • Eileen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invité



avatar
Invité



Message
Sam 3 Oct - 16:38
Gareth se sentait aussi en forme qu'un Souafle dégonflé après un rude match de Quidditch. Le cours de métamorphose avait été plus ardue que prévu. Qui aurait cru qu'il était si difficile de transformer une vulgaire balle de ping-pong en vif d'or ? Celui de Gareth n'avait jamais réussi à obtenir la couleur dorée exigée. Autant dire qu'il risquait de se manger une mauvaise note aussi violente qu'un Cognard envoyé dans les dents. Ce qui expliquait son air bougon, et ses mastications frénétiques qui malmenaient l'infortuné Gnome au poivre qu'il s'était empressé de mettre en bouche, dès sortie du cours. C'était compulsif. Le sucre lui calmait les nerfs aussi efficacement que l'aurait fait une cigarette sur une autre personne.

Son pied dérapant sur les pavés, le Poufsouffle dut s'agripper au rebord d'une fenêtre pour ne pas tomber. Gareth lâcha un grommellement, accompagné de la fumée provoquée par le Gnome au poivre. Ce qu'il détestait ce couloir ! Il avait l'impression de patauger, à chaque fois, dans les fameux Marais de Queerditch – ne manquait que la mousse, l'odeur des marais pour parfaire le tableau. Enfin, il détestait ce couloir surtout quand lui en était la victime. Le sol, glissant comme une savonnette, pouvait se révéler un excellent terrain de jeu. Le Poufsouffle vit d'ailleurs des élèves, plus enhardis que lui, glisser sur le sol avec la grâce de Poursuiveurs filant dans le ciel. Il en vit même exécuter une figure en agrippant la cape d'un de ses camarades pour se faire tirer, comme s'il exécutait un Hochequeue.

C'est alors qu'il l'aperçut, arborant à son col les couleurs de sa maison. Bleu et noir. Serdaigle. Eileen Steele. Gareth l'avait déjà aperçu plus d'une fois – ils avaient après tout fait leur rentrée en même temps, dans des maisons différentes. Il ne l'avait jamais vraiment côtoyé, et n'avait jamais fait le moindre effort pour cela. Comme beaucoup d'autres ils la voyaient comme une petite intello qui perdait son temps dans ses études, et ne savait pas profiter de la vie. Puis tout semblait lui réussir dans les études, comme si elle avait un don.

Comme le gamin qu'il était, Gareth avait envie de se venger. De façon idiote et puérile.

Eileen était en train de descendre un escalier débouchant sur le couloir. Parfait. Le moment propice pour utiliser un sort. Gareth sortit discrètement sa baguette, tâchant d'être aussi rapide dans ses gestes qu'un Attrapeur se saisissant du Vif d'Or. Le Poufsouffle pointa sa baguette sur la Serdaigle, chuchotant tout bas.

« Confundo. »

Le sort frappa Eileen de plein fouet. Un but magistral pour l'équipe Poufsouffle ! Sous le regard goguenard de Gareth, la Serdaigle vacilla. Et tomba dans les escaliers dans un boucan de tous les diables. On aurait dit un joueur subissant un Boutenchoc de la part d'un adversaire invisible. Gareth ne put réprimer son hilarité, laissant son rire ricocher sur les murs tel un Cognard rebondissant d'une batte à une autre. D'autres rires rejoignirent le sien, tandis que certains élèves, probablement plus matures, secouaient la tête d'un air réprobateur.

Le Poufsouffle inspira un grand coup pour reprendre son souffle. Bon sang, ce que c'était bon de rire ! Néanmoins quelque chose le fit tiquer. Eileen ne semblait plus bouger. S'était-elle blessée plus rudement que prévu ? Venait-elle de déclarer forfait, telle une joueuse de Quidditch implorant la grâce de l'arbitre après une rude chute ?

Pustule de troll. Est-ce qu'elle s'était assommée contre les marches et avait sombré dans l'inconscience ? C'est que ça pourrait lui valoir une punition carabinée, une exclusion pure et dure du terrain de jeu que représentait l'école.

En tous les cas, il ne pouvait pas la laisser dans cet état, même si elle était Serdaigle. Accourant auprès d'Eileen, Gareth tenta de la relever.

« Hey ! Si t'es consciente dis quelque chose. »

Manquerait plus que le préfet Fayot ne passe dans le coin et ne lui retire des points. Et ce préfet pouvait être plus collant qu'un Cognard lancé aux trousses d'un joueur. La loose.
Revenir en haut Aller en bas

Serdaigle



avatar
Eileen Steele
Messages : 85
Age : 21
Date d'inscription : 03/08/2015




Message
Jeu 8 Oct - 22:00



dérapage incontrôlé

with Gareth R. Peterson


Eileen remontait le couloir du deuxième étage vers les escaliers et une fois n'était pas coutume, sa cousine Will n'était pas à ses côtés, en train d'accaparer son attention en lui racontant quelques sordides histoires, et c'était tant mieux, pensait t-elle, car elle voulait s'épargner l'humiliation de se vautrer sur le sol.

En effet à cet étage-ci, on ne pouvait pas vraiment se permettre d'être distrait si on souhaitait rester les pieds sur la terre ferme. Cela lui était déjà arrivée une paire de fois de s'étaler de tout son long - personne ne peut échapper à la malédiction du couloir du deuxième étage, c'est une fatalité - et elle n'avait pas vraiment apprécier l'expérience, d'autant plus qu'elle s'était retrouvée avec quelques bleus en bonus.

Elle parvint finalement jusqu'à l'escalier, un répit bienvenue, les marches n'étant pas glissantes, mais de courte durée car à la fin de celui ci, un autre couloir commençait et les pirouettes seraient de nouveau au rendez-vous.

Mais à peine avait t-elle commencée à descendre que sa tête s'embruma, sa vision se fit floue et le sol se déroba sous ses pieds. Elle n'eut pas vraiment conscience de tomber, ressentit uniquement une sensation de brûlure aux genoux et aux jambes ainsi qu'à une de ses épaules, puis une vive douleur à la tête.

Lorsqu'elle prit conscience qu'elle était allongée par terre, elle mit bien du temps à comprendre que c'était parce qu'elle était tombée, et lorsqu'elle finit par aboutir à cette conclusion, ça ne lui paraissait avoir aucun sens. Ses pensées se bousculaient les unes après les autres sans aucun sens logique et elle se sentait égarée.

Elle entendit vaguement une voix lui demander si elle était consciente mais elle se contenta de gémir sourdement. Elle ne savait pas ce qui était le pire, la douleur qui émanait de plusieurs endroits à la fois et qui promettait des bleus d'une couleur violacée, la bosse qu'elle sentait se former sur le côté de sa tête ou bien le charabia incompréhensible qui retentissait dans son esprit.



C O D E © W H A T S E R N A M E .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ringolily.tumblr.com

Invité



avatar
Invité



Message
Dim 11 Oct - 20:10
Nulle réponse hormis un gémissement. Pas de quoi rassurer le Poufsouffle. Ce gémissement pouvait aussi bien assurer la survie de l'élève qu'être une expression de douleur. Le jeune homme se mit à genoux sur le sol et déposa le haut du corps de la Serdaigle sur ses cuisses. Il avait hésité à la porter et l'emmener jusqu'à l'infirmerie. Mais il craignait, dans sa hâte, de tomber et d'aggraver les blessures de l'élève. Puis la déplacer n'était peut-être pas la meilleure chose à faire. Il lui semblait avoir déjà entendu dire qu'il ne fallait pas bouger le corps d'un blessé – sans quoi on aggravait son état.

Aucun hématome n'était visible à Gareth. Ils étaient dissimulés sous la robe de la Serdaigle, et ses cheveux cachaient la bosse naissante. Pointant sa baguette sur la jeune fille, le Poufsouffle tenta de lancer un sort curatif. Si au bout de cinq années d'études il n'y arrivait pas, ce serait un comble !

« Cura Vitalis ! »

Une aura bleutée émanant de la pointe de la baguette. L'aura s'étira en un long filament brillant, avant d'englober la Serdaigle. Gareth se mordit la lèvre. Le sort était considéré comme complexe. Jetant des coups d’œil aux alentours, Gareth releva discrètement le bas de la robe de la Serdaigle. Il vit une trace de brûlure, sur un de ses genoux, se résorber.

« Hey, il regarde sous sa jupe ! » scanda un premier année.

Gareth s'empourpra d'un coup. Le jeune homme relâcha le bas de la robe, fusillant du regard le premier année qui s'amusait sous les regards hilares des élèves attroupés.

« Allez plutôt chercher de l'aide au lieu de vous rincer l’œil ! »

Du coin de l’œil, le Poufsouffle vit les cils de la Serdaigle battre. Signe qu'elle allait, probablement, bientôt se réveiller. Avait-elle tout entendu?
Revenir en haut Aller en bas

Serdaigle



avatar
Eileen Steele
Messages : 85
Age : 21
Date d'inscription : 03/08/2015




Message
Lun 26 Oct - 22:04



dérapage incontrôlé

with Gareth R. Peterson


Eileen sentit vaguement qu'elle se faisait hissée sur quelque chose. La voix masculine qu'elle avait entendu auparavant prononça un sort de soin et la sensation de douleur qu'il la submergeait jusque là diminua progressivement. Elle remarqua distraitement que sa jupe se soulevait légèrement sans que cela ne l'interpelle.

En effet, alors que la douleur avait quasiment disparue, la confusion dans sa tête n'avait pas du tout cessé. Une minuscule voix tout au fond de sa tête lui disait que le sortilège aurait du également mettre fin à cet étourdissement, mais étant noyée par le brouhaha de ses pensées qui s'entrechoquait les unes avec les autres, Eileen n'y porta aucune attention.

Une voix différente se mit à parler de jupe et elle se demandait bien pourquoi jusqu'à ce que la soudaine sensation du tissu de nouveau en contact avec sa peau provoqua un éclair de lucidité insoupçonné.  Ah, cette personne parle de moi. Elle remua un peu, se sentant comme bizarrement déconnectée de la réalité, puis ouvrit les yeux.

Elle était allongée sur les cuisses d'un garçon, vaguement familier sans qu'elle sache pourquoi. (c'est un Poufsouffle de ton année, lui souffla la petite voix, mais une fois encore elle ne l'entendit pas) Cette position n'était pas normale. Elle était même extrêmement anormale. Mais elle ne parvenait pas à s'en étonner, ou à s'offusquer que ce garçon ait soulevé sa jupe pour on ne sait qu'elle raison. La partie de son cerveau qui pouvait constater la situation n'était plus connectée aux autres, et chacune d'elles baragouinaient toute en même temps dans une hymne de cauchemar.

N'ayant pas la moindre idée de ce qui se passait ici, elle porta la main à sa tête, là où se trouvait une bosse à présent bien diminuée, et un pli se forma entre ses sourcils.

- Qu'est ce que ..., murmura t-elle, l'air perdue, ne parvenant même pas à finir sa phrase de manière cohérente.



C O D E © W H A T S E R N A M E .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ringolily.tumblr.com

Invité



avatar
Invité



Message
Mar 27 Oct - 18:33
En voyant la Serdaigle reprendre connaissance, Gareth déglutit. Il s'attendit à ce que la jeune fille ne s'éloigna de lui, ou ne le frappa pour avoir osé porter la main sur elle. Néanmoins le choc semblait avoir été plus rude que ce qu'il n'escomptait, puisque la jeune fille se contenta de formuler une question. Gareth en devina facilement la fin, même si la Serdaigle ne termina pas sa phrase. Il combla le vide, tâchant de reprendre le contrôle de la situation qui lui échappait de plus en plus.

« Tu es tombée. Un petit malin t'a lancé un sort. » Gareth eut un froncement de sourcils. « Je t'ai lancé un sort. Rien de méchant. » se crut-il bon de préciser, se justifiant de sa bourde. « Je ne pouvais pas savoir que tu allais dévaler les escaliers comme ça. »

Le sortilège de Confusion avait dû être plus violent que ce qu'il avait prévu. Sa baguette roulant entre ses doigts, le Poufsouffle eut une vilaine idée en tête. Profiter de la faiblesse d'une jeune fille n'était pas une bonne chose. Mais il était curieux de savoir si le sortilège avait fonctionné.

« Dis-moi... Si je te demande d'aller voler un livre à la bibliothèque, est-ce que tu le feras ? Ou si je te demande d'obéir à tous mes ordres pendant une journée ? Est-ce que tu dirais non ? »

Les mots lui avaient échappé, ça avait été plus fort que lui. Aucun Serdaigle ne s'abaisserait à faire une seule des actions qu'il avait mentionné. Mais le sortilège de Confusion pouvait modifier bien des choses.
Revenir en haut Aller en bas

Serdaigle



avatar
Eileen Steele
Messages : 85
Age : 21
Date d'inscription : 03/08/2015




Message
Dim 8 Nov - 21:14



dérapage incontrôlé

with Gareth R. Peterson


- Tu es tombée. Un petit malin t'a lancé un sort. prononça le garçon.

- Un petit malin m'a lancé un sort, répéta t-elle dans un murmure, comme pour mieux comprendre ce qu'il était en train de lui dire.

- Je t'ai lancé un sort, précisa t-il, sourcils froncés. Rien de méchant.

Ah bon, pensa t-elle en le dévisageant avec de grands yeux étonnés. Pourtant elle avait eue très mal. Et maintenant elle se sentait toute perdue. Une partie d'elle sentait qu'elle devrait être furieuse mais ce sentiment semblait être comme enfermé au tout au fond d'elle même. Elle avait toujours cette sensation d'être déconnectée de la réalité.

- Je ne pouvais pas savoir que tu allais dévaler les escaliers comme ça, continua t-il, l'air déconfit, comme pour se justifier.

Bien sûr, quoi de plus surprenant que de tomber quand on t'agresse dans une descente d'escaliers, repris la voix, sarcastique. Vraiment, c'était pas prévisible !

- Un sort ? Pourquoi tu as fais une chose pareille ?, balbutia t-elle finalement avec confusion, essayant de faire le tri dans toutes les pensées qui lui traversaient la tête et prononçant la première chose qui sortait de ce chaos.

Ça n'a pourtant rien d'un grand mystère, intervint la voix, : ce type doit être un gros crétin. Mais bien sûr, elle était noyée sous toutes les autres, et de toute façon, Eileen était occupée à tenter de comprendre la question étrange que le garçon venait de lui poser. Une étrangeté que Eileen ne remarqua pas : elle n'écoutait que d'une oreille, désorientée par son désordre spirituel.

Après quelques instants de réflexion, elle décidait de lui dire qu'en effet, sa réponse serait non, parce que même dans son état d'égarement extrême, elle ne voyait aucun sens à suivre les ordres d'un inconnu. (mais tu le connais, s'agaça la voix)

Elle ouvrit donc la bouche et un charabia incompréhensible en sortit. Ses yeux s'écarquillèrent légèrement, un peu plus de confusion s'ajouta dans son regard perdu et une petite étincelle de surprise prit également sa place.

Même elle pouvait s’apercevoir qu'il se passait quelque chose d'étrange.



C O D E © W H A T S E R N A M E .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ringolily.tumblr.com

Invité



avatar
Invité



Message
Sam 14 Nov - 20:20
Pourquoi il avait fait ça ? Gareth haussa les épaules comme si la question ne se posait même pas.

« On est dans une école de magie, ce serait idiot de ne pas l'utiliser. »

La peur et la honte avaient vite disparus pour laisser place à une forme de liesse. Gareth s'amusait. La Serdaigle semblait complètement perdue, cherchant du regard quelque chose à quoi se raccrocher. Lorsqu'elle laissa échapper un charabia incompréhensible, Gareth ne put retenir son rire. Un rire intense, de ceux qui vous font vous plier en deux en vous tenant la côte.

« Tu nous fais quoi ? Tu tentes de parler le Fourchelang ? »

Ironique si c'était le cas. Les Serpentards n'apprécieraient pas.

Grand prince, Gareth aida Eileen à se remettre debout et lui épousseta sa robe de sorcier.

« Si tu peux plus parler, tu peux au moins bouger, non ? » Gareth leva un index. « Tu hoches la tête pour dire oui. Ou tu la secoues pour dire non. »

Ce qu'il allait faire n'était pas bien, pas bien du tout. Mais ce n'était qu'une petite blague de rien du tout. Il n'allait pas envoyer la Serdaigle affronter une créature de la Forêt Interdite. Même son humour avait des limites à ne pas franchir.

« Obéiras-tu à tous mes ordres, toute la journée, sans discuter ? »

Gareth trépignait presque sur place en attendant la réponse.

Citation :
Je me suis permise d'essayer de réaliser ce défi.
ϟ Surexcité le temps d'un RP
Ce sera probablement plus parlant dans le prochain message.
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas

Dérapage incontrôlé • Eileen

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WIGGENWELD ! :: 
 :: Deuxième étage :: Couloir-qui-glisse
-
Vote pour WW parce que tu l'aimes ♥