Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille... Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres. Le monde magique anglais est en ébullition à mesure que les trois candidats s'opposent, laissant un peu leurs charges respectives à l'abandon au profit de leur campagne. C'est ainsi qu'à Poudlard, un joyeux bazar règne souvent en l'absence du directeur, et que les créatures de tous poils envahissent peu à peu les villes sorcières pour le meilleur comme pour le pire !
poufsouffle
1189 pts
serpentard
918 pts
serdaigle
661 pts
gryffondor
612 pts

l'unité
203 pts
ligue des sorciers
223 pts

Caesius ▬ fondatrice retirée
Viridus ▬ administratrice
Kalev ▬ modératrice
Sloan ▬ modératrice
Flavian ▬ modératrice



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Notre propre courage — Vivianne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2

Unité
& hybride & bansheetrouille



avatar
Viviane Cabal
Messages : 46
Date d'inscription : 05/04/2015




Message
Dim 27 Déc - 11:59
Notre propre courage
Kalev & Viviane
LE CERCEUIL ▬



Viviane se demandait en quoi le tableau pouvait être occupé. Même s'il était professeur, il ne dormait pas, c'était bien pour ça qu'il trouvait le temps de venir lui faire cours. Peut-être avait-il de nouvelles obligations ? Quoiqu'il en soit, elle doutait énormément qu'il revienne spontanément ici après tout ce temps. Elle sourit un peu tristement, ne pouvait pas vraiment aider.

« ... Cela fait environ cinq ans qu'il ne vient plus, du moins pas à ma connaissance. Je ne compterai pas trop là-dessus si j'étais vous... »

Elle se referma un peu quant à savoir depuis combien de temps ce tableau était là. Elle n'avait pas vraiment compté les années à vrai dire, le temps s'était comme arrêté depuis la mort de son père.

« Ça doit bien faire 18 ans... Je n'étais qu'une enfant quand mon père a ramené une tableau de l'Erudit chez moi. Je ne pouvais pas aller à Poudlard à cause de ma condition, alors il me faisait cours ici. Je n'avais pas vraiment besoin de cours de magie, je ne suis pas capable d'en faire, mais il m'a appris toute l'histoire et la théorie de celle-ci pour que je ne sois pas trop ignorante... »

Viviane soupira. Au final, ça ne lui a pas bien beaucoup servi. Elle n'a fait que reprendre la boutique, remplie d'objets inconnus et mystérieux, et elle ne liait contact qu'avec peu de personnes, et celles-ci se moquaient bien de la guerre de trolls ou la chute des Morganiens. Ils parlaient sans doute Quidditch ou autre choses qui lui échappaient.




© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier & Jupiter forever



avatar
Kalev Hopwar
Messages : 1441
Date d'inscription : 07/07/2013




Message
Mar 29 Déc - 11:37
Les mots de la propriétaire rendirent Kalev un peu triste. Il baissa les yeux dans sa tasse et afficha un pauvre sourire. Ce n'était pas vraiment de la pitié, ou, tout du moins, ce n'était pas ce qu'il désirait exprimer. Cependant, il avait vécu tant de bons moments à Poudlard, que d'apprendre que cette personne n'avait pas pu s'y rendre pour de simples questions de sang, l'animait d'un sentiment amer. Son adolescence avait été merveilleuse grâce aux personnes qu'il avait rencontré dans le château, de tout ce qui s'y était produit. Et il s'imagina un instant, hybride d'une race un peu dangereuse, devoir resté chez lui, et le monde lui parut soudainement plus terne.

Kalev secoua alors négativement la tête. Son attitude était déplacée, et il en avait conscience. Il releva le nez du thé, et entama ses excuses.

- Pardon, je ne suis pas poli. Il se redressa légèrement dans le fauteuil. Je suis un peu stupide, j'ai tendance à imaginer la vie plus simple qu'elle ne l'est.

Le garçon ne s'était jamais posée de questions particulières. Naïvement, il pensait le monde magique beau et flamboyant, que tout le monde pouvait y vivre sereinement. Il avait conscience des tensions qui pouvaient exister bien sûr, mais il visualisait alors davantage des groupes d'individus, que des individus isolés, comme cette femme, ou comme lui. Il avait cru qu'apprendre la magie était normal et commun, quand on appartenait à ce monde mais, finalement, et avec une certaine évidence, ce n'était pas le cas.

Kalev réajusta le cache-oreille sur sa tête, prudent. Il avait le sentiment que son hôte n'apprécierait guère qu'il s'évanouisse.

- Peut-être l'Erudit n'a-t-il pas conscience qu'autant de temps soit passé... ? Certaines personnes racontent à Poudlard qu'il a du mal, avec ce genre de choses. Qu'il réveille parfois les gens au beau milieu de la nuit pour leur parler, sans se rendre compte de l'heure.

Il ne l'avait pas personnellement vécu, mais il avait déjà entendu un professeur ou deux en parler, durant sa scolarité. En même temps, les tableaux ne pouvaient que difficilement voir l'extérieur, n'est-ce pas ? De ce fait, ce devait être un peu dur de se rendre compte du temps qui passe et du changement des jours.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Unité
& hybride & bansheetrouille



avatar
Viviane Cabal
Messages : 46
Date d'inscription : 05/04/2015




Message
Sam 9 Jan - 16:37
Notre propre courage
Kalev & Viviane
LE CERCEUIL ▬



Viviane secoua la tête. C'était une histoire qui commençait à dater à vrai dire, et puis, ce n'était pas comme si c'était facile à deviner. Il y avait de plus en plus d'hybrides qui arrivaient à vivre paisiblement, sans problèmes pour s'adapter. C'était cependant loin d'être son cas. Il faut dire qu'avoir une voix capable de tuer n'aidait pas à se mêler à la foule, et peut-être qu'elle devrait simplement déménager dans un village de vampires... Avec Eliott, au moins, elle n'avait pas peur de le tuer, juste peur qu'il se brûle la langue si le thé est trop chaud.

« Ce n'est pas grave. Je sais bien que je n'ai pas une vie très palpitante ni joyeux comparée aux... autres... »

Elle ne s'en sortait pas trop mal ceci dit... Elle avait un toit sur la tête et un travail pour gagner son pain, alors certes ça ne rapportait pas des masses, surtout vu comment elle s'en occupait, mais ça aurait pu être bien pire. Elle a eu une enfance relativement heureuse après tout, simplement très restreinte.

L'hybride eut un léger froncement inquiet de sourcil quand... Kalev, c'est ça ? Quand il tripota le cache-oreilles. Il semblait ne pas vouloir le retirer mais elle craint tout à coup que l'objet soit trop vieux et plus très efficace, ce qui la fit parler à nouveau avec une voix plus basse.

« C'est possible... Je ne saurai dire... En attendant vous pouvez rester ici si ça vous chante... La boutique ferme à 19h... »

Mais en tout cas, elle-même ne souhaitait pas parler au tableau. Le temps avait peut-être apaisé sa rancoeur, elle n'en restait pas moins présente.




© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier & Jupiter forever



avatar
Kalev Hopwar
Messages : 1441
Date d'inscription : 07/07/2013




Message
Dim 17 Jan - 15:23
Kale était un peu gêné de rester aussi longtemps. Pas tellement dans le sens où ses journées étaient particulièrement occupées, mais plutôt parce qu'il ne voulait pas prendre trop de place, s'imposer. C'était déjà très aimable de la part de cette femme de l'avoir accueilli et écouté, et de lui avoir offert le thé. Il n'était qu'un vulgaire inconnu dans la grande foule de Londres, après tout.

- C'est gentil, mais je veux pas être un poids, alors à moins que vous trouviez une tâche à me donner qui puisse vous aider, ce serait peut-être plus raisonnable que j'arrête de vous embêter.

Elle tenait un commerce, quand même. Ce genre de travail, ça devait avoir certaines exigences. Ce n'était pas comme lui et ses horaires aléatoires. Il ne savait même pas si il pouvait considérer son travail comme un vrai métier ; mais ce n'était pas sa faute, il ne voulait pas étudier. Il n'était pas foncièrement bête, mais il ne s'épanouissait pas dans l'apprentissage théorique de choses qui ne l'intéressaient pas beaucoup.

- Vous savez, c'est peut-être déplacé et ça ne vous intéresse sans doute pas, mais l'Erudit doit vous apprécier si vous étiez travailleuse. Même aux cancres comme moi, qui n'apprenait rien et baillait aux corneilles, il arrivait à trouver des qualités. Alors quelqu'un qui y met du sien, il devait vraiment l'apprécier.

En sept années de scolarité à Poudlard, c'était peut-être bien le seul enseignant du château qui ne l'avait ni rabaissé, ni mis en retenu pour ses piètres notes et son cruel manque de sérieux. Peut-être y avait-il des limites à la gentillesse et qu'il était plutôt passé du côté du laxisme, mais quoi qu'il en soit, c'était agréable, d'avoir quelqu'un qui croit un minimu en soi.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Unité
& hybride & bansheetrouille



avatar
Viviane Cabal
Messages : 46
Date d'inscription : 05/04/2015




Message
Dim 17 Jan - 16:02
Notre propre courage
Kalev & Viviane
LE CERCEUIL ▬



Viviane aurait bien voulu répondre qu'il ne dérangeait pas, étant donné à quel point la boutique était vide de toute manière et qu'elle avait peu d'occasions de parler à des gens, mais ça serait passer pour une laxiste et une asociale non ? Et puis si elle avait bien compris, il comptait repasser pour vérifier si l'Erudit allait venir. De son côté, elle en doutait fortement, même si le garçon en face d'elle semblait garder espoir.

Et attendant, il fallait bien qu'elle réponde et maintenant que le tableau était retourné, ça la mettait légèrement mal à l'aise. Il avait beau être vide, elle était nerveuse à l'idée qu'une tête blonde apparaisse.

« Euhm... Un sortilège de nettoyage pour les étagères de la boutique serait le bienvenue... »

Elle n'osait pas toucher à tout ce bric à brac, déjà parce que le jour où elle s'était décidé à faire le ménage, tout était déjà couvert de poussière, et ensuite parce qu'on ne savait jamais, maladroite comme elle était, elle serait capable de casser quelque chose ou pire, activer quelque chose. En revanche elle savait que son père utilisait souvent la magie pour nettoyer tout ça d'un coup de baguette, elle supposait que le sortilège était donc plus pratique et sans danger.

Et pour en revenir à L'Erudit, elle ne saurait dire si le mot "travailleuse" était le bon pour la qualifier. En tout cas, certainement pas quand à ce commerce. Elle avait aimé apprendre plus jeune, c'est vrai. Tout semblait intéressant après tout, quand on n'avait ni amis ni distractions. Elle faisait ses devoirs quand elle en avait, et révisait ses cours quand il le fallait... Est-ce que les choses auraient été différentes si elle avait été à Poudlard ? De ce qu'elle avait compris, maintenant, les gens de sa nature y étaient autorisées. Est-ce qu'ils ont autant de difficultés qu'elle à s'intégrer ?

« Je ne sais pas... C'était son métier après tout, enseigner, c'est la seule raison pour laquelle ce tableau était ici... C'est pour cette même raison que je n'en ai plus l'utilité. Je devrais peut-être écrire un message au directeur pour le lui rendre, il sera certainement utile à un élève qui en aurait besoin comme j'en ai eu besoin auparavant. »

Car elle songeait que même ce tableau ne voudrait pas rester ici, il n'avait plus rien à lui apprendre après tout. Il serait mieux entourés d'élèves ou avec d'autres enfants curieux qui ne peuvent pas non plus sortir de chez eux.




© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier & Jupiter forever



avatar
Kalev Hopwar
Messages : 1441
Date d'inscription : 07/07/2013




Message
Jeu 28 Jan - 22:01
Kalev, il dû l'avouer, fut content qu'elle accepte sa proposition d'aide. Un sortilège de nettoyage n'était vraiment pas grand-chose, mais si cela pouvait tenir place de maigre remerciement pour le temps qui lui fut accordé, alors il s'en contentait. Il n'arrivait curieusement pas à se défaire de l'impression de solitude que lui procurait cette femme et son environnement, et n'arrivait pas à déterminer si cela lui convenait et sied à son caractère, ou si cela lui était pesant. L'un dans l'autre, Kalev s'était imposé. C'était peut-être la première fois de sa vie qu'il se sentait mal à l'aise de s'imposer, d'ailleurs. Quoique, ne l'avait-il pas ressenti aussi lorsqu'il s'en allait discuter avec l'Erudit, certains soirs, à Poudlard ?

- Ecrire au directeur n'est peut-être pas une mauvaise idée, approuva Kalev d'un hochement de tête. Si vraiment vous n'en voulez plus. Ceci dit, ne le prenez pas mal, mais, vous savez, du peu que j'ai pu voir de vous aujourd'hui.... et bien, vous me rappelez un peu l'Erudit. Kalev cacha sa gène derrière sa tasse et ses lunettes qui glissaient sur son nez. Peut-être parce que vous êtes la première adulte avec laquelle je me tiens en tête à tête depuis que j'ai quitté Poudlard. Mais vous êtes posée et réfléchie, à son image.

Discuter avec elle lui procurait définitivement le même sorte de sentiment. Il se savait le cadet, se sentait gêné d'importuner, et pourtant désirait entendre ce que des gens plus expérimentés avaient à lui dire. Il aimait aussi le fait de pouvoir répondre sans être dénigré malgré ses dix-huit petites années, son statut d'enfant. Et il aimait ce ton doux et bas qu'ils prenaient en conversant. C'était différent des discussions énergiques que l'on pouvait avoir avec des amis.

- Enfin, fit Kalev en se levant, posant la tasse près de lui. Je peux nettoyer ces étagères dès maintenant si vous voulez ?

Il remonta ses lunettes et sortit sa baguette de sa poche. Il prenait un tout petit peu la fuite, il l'avouait. Il n'arrivait pas à gérer le fossé entre sa curiosité envers ce bout de femme, et son impression de lui manquer de politesse et de lui voler un temps précieux.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Unité
& hybride & bansheetrouille



avatar
Viviane Cabal
Messages : 46
Date d'inscription : 05/04/2015




Message
Sam 5 Mar - 19:15
Notre propre courage
Kalev & Viviane
LE CERCEUIL ▬



Viviane termina sa tasse de thé et la reposa sur la table. Elle était toujours un peu nerveuse à vrai dire, elle n'était pas habituée à avoir des... des humains ici. Le seul qui soit resté dans cette maison était son père évidemment, et c'était stressant de se dire que maintenant se tenait un autre jeune homme ici, quelqu'un qu'elle pourrait peut-être tuer si elle n'était pas assez vigilante. Au moins, avec Elliott et avec Monsieur, elle n'avait pas ce problème.

Le compliment — si c'en était un, la surpris quelque peu. A l'heure actuelle, elle refusait toujours de parler à L'Erudit, mais elle reconnaissait qu'il avait des qualités, même si son avis biaisé ne voulait voir que ses défauts. Viviane se relaxa légèrement et sourit un peu timidement.

« Merci... »

Elle accepta de le laisser nettoyer les étagères, en songeant que tout irait bien plus vite avec la magie bien sûr. Kalev était un gentil garçon et il se rendait utile du mieux qu'il pouvait, chose qu'elle appréciait beaucoup. Elle lui montra un peu tout ce qu'il pouvait faire pour aider et insista pour lui donner une petite rémunération pour ses services, sinon elle se sentirait mal, et elle pleura presque pour qu'il accepte, et autant dire que voir des larmes de sang encourageait tout de suite à ne pas la contrarier.

Après l'avoir consolé et s'être assuré qu'elle allait bien, Kalev reparti enfin chez lui et Viviane lui assura qu'il pourrait repasser voir L'Erudit. Quand elle ferma enfin la porte, elle se sentit extrêmement soulagée d'être à nouveau seule, mais aussi un peu contente au fond d'elle-même, parce qu'elle semblait avoir réussi à s'être fais un ami qui était tout à fait normal, et elle ne lui avait pas fais peur.




© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas

Notre propre courage — Vivianne

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WIGGENWELD ! :: 
 :: La place universelle :: Les boutiques & commerces :: Dans le Cercueil
-
Vote pour WW parce que tu l'aimes ♥