Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille... Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres. Le monde magique anglais est en ébullition à mesure que les trois candidats s'opposent, laissant un peu leurs charges respectives à l'abandon au profit de leur campagne. C'est ainsi qu'à Poudlard, un joyeux bazar règne souvent en l'absence du directeur, et que les créatures de tous poils envahissent peu à peu les villes sorcières pour le meilleur comme pour le pire !
poufsouffle
1189 pts
serpentard
918 pts
serdaigle
661 pts
gryffondor
612 pts

l'unité
203 pts
ligue des sorciers
223 pts

Caesius ▬ fondatrice retirée
Viridus ▬ administratrice
Kalev ▬ modératrice
Sloan ▬ modératrice
Flavian ▬ modératrice



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Allumer une ampoule ! [14/11/2015 jusqu'au 28/11/2015]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invité



avatar
Invité



Message
Ven 13 Nov - 21:13

Allumer une ampoule


-Aujourd'hui, cours pratique.

Le professeur Dwarf compta rapidement les élèves pour savoir s'ils étaient tous là, puis disposa un portoloins au milieu de la salle. Les élèves ayant choisi son option était assez peu nombreux pour qu'ils puissent tous s'y accrocher, d'autant plus qu'il s'agissait d'un vieux gouvernail parfait pour l'occasion.

-Comme certains d'entre vous le savent déjà, la mécanique moldue ne fonctionne pas ici. Nous allons donc utiliser ce Portoloins pour nous rendre dans un atelier en dehors du château, puis nous reviendront ici dans une heure, à la fin du cours.

Il espérait fortement que ses élèves allaient réussir à se tenir tranquille cette fois, la dernière fois que l'un d'entre eux avait mit un doigt dans une prise électrique, il avait eu des problèmes. Il les fit se réunir autour de la roue, puis il en toucha lui même un bout avant de compter à voix haute pour le faire partir avec ses élèves. Une fois dans son cher atelier couvert de plans et d'armoires contenant divers outils ou pièce de matériel moldu, Mr. Dwarf récupéra son portoloin et alla s'installer derrière un bureau à son échelle, c'est à dire gigantesque.

-Installez vous tous sur un tabouret. Bon. Devant vous se trouve une boîte. Dans cette boîte il y a des fils de couleur verte, comme ceci. Il prit des fils dans sa propre boîte et les montra à ses élèves, puis les posa sur son bureau. Il y a aussi un espèce de gros boîtier. Ça s'appelle un alternateur et je tiens à ce que personne ne s'amuse à les briser, ils sont très fragiles et coûteux. Il leur montra le sien qui tenait aisément dans ses mains mais qui serait sans doute un peu lourd pour les élèves. Puis vous avec ceci. Il leur montra une sorte de planche en plastique avec deux trous de part et d'autres d'une ampoule. Ça s'appelle une ampoule et ça fait de la lumière, mais sans flamme. Vous avez d'autres objets dans cette boîte mais vous n'allez PAS y toucher, vous m'entendez ? Bien.

Il posa ses objets et repassa devant le bureau pour rejoindre un tableau blanc, chose un peu inhabituelle pour les étudiants non né-moldu, ainsi qu'un feutre bleu pour écrire dessus.

-La leçon du jour, c'est l'ELECTRICITE. Ou plus précisément, comment est-ce qu'on en fait ce qu'on veut. Bon. L'électricité c'est quoi ? Des idées ? Pas d'idées, tant pis. L'électricité, c'est la magie des moldus. Sans ça, ils ne sont rien de plus que des hommes des cavernes qui habitent dans des maisons froides et sombres. Bien. Les moldus ont trouvé un moyen pour enfermer les éclairs dans les fils que je vous ai montré au cours d'un procédé que je ne vous expliquerais pas car vous n'y comprendrez rien. Ça marche. C'est tout. Bon. Je vais vous apprendre à contrôler l'électricité pour allumer l'ampoule. Sans baguette bien sûr. Vous allez prendre un des alternateurs que je vous ai montré, une plateforme à ampoule, et deux fils à deux embouts, puis vous allez vous débrouiller pour faire en sorte que l'ampoule s'allume. N'oublier pas de brancher l'alternateur sur une prise de votre paillasse sinon rien ne va s'allumer. Ne mettez pas vos doigts dans la prise.Sinon vous êtes mort. Compris ? Bien. Bon. Vous n'aurez pas besoin de manuel, regardez bien l'alternateur et tâchez de brancher les fils dans les trous qui vous sembleront les plus pertinents. N'importe quel moldu de 11 ans peut le faire. La plupart d'entre vous ont plus que ça. Quand vous aurez fini vous m'appellerez et je vous donnerais de plus amples explications sur le fonctionnement de tout ceci. Je ferait une démonstration à la fin de l'heure de la bonne façon de s'y prendre et vous dicterais le cours. Bien. Bon. Bon courage.

Il écrivit les consignes de sécurité sur le tableau blanc d'une écriture parfaitement illisible, puis il retourna derrière son bureau pour travailler sur un projet qui lui était propre.

-Oh, et n'oubliez pas régler l'alternateur sur courant continu, sinon votre ampoule explosera et ça ne me plaira pas du tout.





Marche à suivre


Thème ? Allumer une ampoule
Dates ? Du 14/11/2015 au 28/11/2015
Limite ϟ 20 lignes maximum
Récompense ϟ 5 gallions & 15 points par participation, 10 gallions & 30 points pour le meilleur élève.
Énoncé ϟ Vous avez une boîte devant vous, remplie de matériel moldu, le professeur vous a expliqué comment brancher l'alternateur et vous a plus ou moins indiqué de vous débrouiller pour le reste. Bon courage à vous.
Pour connaître votre résultat, lancez les dés dans ce sujet et RP votre résultat ici.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



avatar
Invité



Message
Ven 13 Nov - 21:56
C’était la honte; il avait le feu aux joues. Voilà quoi : sa mère aurait eu honte de lui, si elle l’avait vu faire. En tout cas, il ne ferait jamais électricien dans le monde moldu. C’est qu’il avait tellement eu confiance en ses habilités, aussi, qu’il n’avait pas prit la peine de vraiment écouter ce que le professeur disait, déjà que c’était un peu fait à moitié son affaire. Alors on était devant le résultat qu’on avait présentement : il avait bien sortit tous les fils de la boite parce qu’il ne savait pas lequel choisir (c’était le bleu ou le jaune? Autant prendre le vert.) et pourtant aucune combinaison ne semblait fonctionner.

En plus, il avait bien eu envie de dire au professeur que ce n’était pas de la magie mais bien de la science, histoire de faire son lourdaud. Encore heureux, il ne l’avait pas fait, s’attirer autant d’attention lui aurait été fatal. Son pauvre petit cœur, il avait trop la honte. Pour le coup, il était bien content que Robin ne soit pas dans le même cours que lui, il se serait bien moqué.  Il jeta un coup d’œil vers le professeur, essayant de voir s’il n’aurait pas le temps d’espionner l’élève d’à côté pour voir s’il ne pourrait pas rattraper sa cause. En plus, le professeur avait bien mentionné qu’il ne voulait pas qu’ils sortent les autres objets de la boite, alors le voilà bien servit…


Ça lui apprendra à ne pas écouter en cours.
Revenir en haut Aller en bas

Serpentard
& Grumpy Loulou



avatar
Louis O'Connor
Messages : 432
Localisation : Dans un jeu vidéo moldu.
Date d'inscription : 03/05/2014




Message
Sam 14 Nov - 14:37
En toute théorie, Louis était censé être un as en étude des moldus : c'était la seule matière du fichu château à ne jamais nécessiter de baguettes magiques. C'était le moment parfait pour prouver à tout cet amas de sorciers siphonés que rien n'était plus paisible et sain qu'une vie moldue, sans foutue magie pour toujours tout gâcher.

En pratique, parce que le maudit château avait toujours plus d'un tour dans son sac pour lui pourrir l'existence, rien ne se passait comme prévu.

Le cours d'aujourd'hui par exemple. Juste parce qu'ils allaient manipuler une bête ampoule, il fallait utiliser un portoloin. De la foutue magie.

Vexé comme un poux, Louis avait refusé de toucher l'objet maudit et, bras croisés, s'était assis devant sans daigner bouger. Tant pis pour sa salle note.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Serpentard
& Pivoine Cerf Volant



avatar
Peony Kite
Messages : 111
Localisation : Dans la salle du club de choral.
Date d'inscription : 11/05/2015




Message
Sam 14 Nov - 17:08
Peony ne manquait jamais une occasion de mettre en avant son intégration parfaite aux deux mondes ; celui extravagant des sorciers, et celui parfois un peu étrange des moldus. L'option de l'étude de ces derniers avait coulé de source. Il s'en sortait bien la plupart du tout et sauvait un peu sa moyenne. C'était l'occasion, parfois, d'étaler la science qu'il n'avait absolument pas. Pourtant, l'exercice du jour l'inspirait beaucoup : malgré les apparences, Peony bricolait beaucoup avec son moldu de père, et bon, à plus de quinze ans, il avait quand même changé un paquet d'ampoules. Ce n'était pas une de plus qui allait l'effrayer.
Vraiment.
C'était vachement bien parti.

Puis son voisin, un type un peu inconnu au bataillon parce qu'il n'avait pas réussi à chopper une place à côté de Kelsey, avait décidé de lui mettre des bâtons dans les roues. Ou une baguette dans les circuits, c'était pareil. Un pauvre petit sort de pacotille, son installation portait en fumée, et le professeur commençait à lui hurler dessus.

Sa mauvaise note sous les yeux, Peony croisa les bras et les jambes tel une diva et bouda le reste de la journée. L'autre, là, la prochaine fois qu'il lui croise, il lui fait la peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



avatar
Invité



Message
Sam 14 Nov - 19:38
Gareth n'avait pas écouté la moitié du discours du professeur, et avait commencé à créer sa propre installation. C'est que vivre chez les Moldus lui avait fait croire qu'il saurait s'en sortir mieux que personne. Alors qu'il était incapable de réparer un grille-pain.

Pensant, à tort, que ce serait rapide et efficace, Gareth avait branché l'alternateur directement sur le secteur avec les fils verts.

L'alternateur explosa, manquant d'embraser sa robe de sorcier au passage.

La note du professeur fut sans appel.

Troll.

Gareth se renfrogna et s'assit sur sa chaise, dépité. En observant les autres élèves, il remarqua qu'aucun n'avait véritablement réussi.

Allumer une ampoule, ce n'était pas donné à tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas

Serpentard
Survivant du royarcèlement



avatar
Perseus Kashirin
Messages : 304
Date d'inscription : 13/08/2015




Message
Sam 14 Nov - 23:10
En fait, après toutes ces années, Perseus se demandait encore ce qui lui avait pris de choisir cette option. Après tout il avait déjà presque grandi chez les moldus ; quelques points valaient-il véritablement de se farcir ces heures interminables ? Car elles n'avaient pas même le mérite d'être intéressantes, ni même exceptionnellement faciles : ce cours était simplement un pur condensé d'ennui. A l'aube de sa dernière année, Perseus y allait maintenant à reculons, et l'humeur sombre que ce cours lui inspirait laissa son attention sur ses talons. Ce n'était pas la première fois qu'il venait en étude des moldus pour faire semblant d'écouter ; l'activité principale, d'ailleurs, qu'il s'était trouvé pour camoufler son désintérêt, était de faire ses comptes mentalement. Emporté par l'appel du gallion, il suivit donc d'un œil distrait ses camarades du regard s’attrouper autour d'un vieux gouvernail - et à peine eut-il le temps de méditer sur la valeur monétaire d'un objet suscitant tant d'attention, que la plupart d'entre eux disparurent.
Donc, c'était un Portoloin. Qu'il avait raté. Ce qui fit dégringoler le poids en mornilles qu'il avait commencé à estimer pour le gouvernail, en même temps que sa note à ce cours. D'autant plus qu'il se retrouvait à présent en charmante compagnie - levant ostensiblement les yeux au ciel dès qu'il aperçut Louis, il tourna les talons et quitta la salle. Très bien ! Au moins, tout ça lui libérait une heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gryffondor



avatar
Flavian T. Maroon
Messages : 531
Date d'inscription : 11/04/2014




Message
Dim 15 Nov - 8:36

Il avait tout bien fait, Flavian. Il était pas vraiment du genre à suivre en cours, mais là c'était du travail manuel, il connaissait un peu, pas beaucoup mais un peu, et puis c'était marrant de bidouiller des fils pour essayer d'allumer l'ampoule, même s'il n'aurait jamais avoué qu'il aimait bien ce cours-là. Les sorciers avaient toujours de drôles d'idées sur les moldus. Mais fallait bien dire qu'un cours sur l'électricité c'était quand même pas du luxe.

Changer une ampoule ça n'était pas si difficile. Flavian avait plus ou moins réussi à tout mettre en place, il avait testé voir si ça s'allumait, mais pas trop de peur que le résultat ne lui explose entre les doigts (Flavian n'avait pas trop confiance dans le matériel que les sorciers pouvaient se procurer, 'fallait voir les trucs qu'on lui dénichait parfois) et tout marchait comme il faut, il avait du temps avant la fin du cours, il avait même le luxe de pouvoir bavarder en ayant l'air fier comme un pigeon. Pour une fois, c'est sûr, il allait avoir une bonne note.

Et voilà qu'arrivé à la toute fin de l'heure, une espèce de raclure de veracrasse, une moisissure de botte, une engeance d'elfe de maison, enfin quelque chose qui lui servait de camarade de classe, trouva drôle de lui lancer un sort dans son dos. Ou plutôt un sort dans son travail. Et son ampoule explosa dans une spectaculaire déflagration. Le devoir de Flavian se transforma en feu d'artifice. Mais le professeur ne fut pas du tout impressionné.

Tout le travail du Gryffondor fut réduit à néant, et il se retrouva avec une note exécrable.

Son humeur était exécrable aussi. Flavian ne tenait pas encore le coupable, mais ce n'était qu'une question de temps. Il y en avait un dans cette classe qui allait payer cher ses rigolades.



Freedom
Is just frosting
On somebody else's
Cake-
And so must be
Till we
Learn how to
Bake.

ϟ Langston Hughes

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



avatar
Invité



Message
Mar 17 Nov - 9:32
Citation :
Carte 9 : Vous obtenez un Troll bien mérité. Vous avez fait explosé votre alternateur en le branchant sur le secteur via les fils verts.


Abigayle habitait certes le monde des Moldus. Mais ce qu'on lui demandait c'était comme lui demander d'aller faire face au Saule Cogneur de l’école. Demandez lui de présenter un défilé pour  de la haute couture. Elle pourrait le faire sans problème. Sa mère veillait à ce que si sa fille ne perce pas dans le monde des sorciers. Qu'elle puisse au moins assurer la popularité dans le monde Moldu.

Alors comment dire  que quand elle se retrouvait face à ses composants, la Serdaigle était totalement perdue. Elle jeta un œil autour d'elle pour apercevoir son frère échouer. Était-elle rassurér ? Non. Car si sont idiot de frère Garet échouait, alors qu'il se vantait d'adorer tout ce qui était Moldu. Est-ce qu'elle arriverait à le surpasser dans le seul domaine ou, en général, elle laissait la vedette à son frère ?

Quand faut y aller, faut y aller.

La Serdaigle prit son courage à deux main et assembla le tout. Elle était sûre d'elle, peut être trop... Le moment crucial était venu : faire marcher cette chose. Abigayle essaya d'allumer son œuvre, quand celle-ci lui explosa au visage. Visage qui était noir à cause de l'explosion.
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas

Allumer une ampoule ! [14/11/2015 jusqu'au 28/11/2015]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WIGGENWELD ! :: 
 :: Premier étage :: Salle de classe d'étude des Moldus
-
Vote pour WW parce que tu l'aimes ♥