Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille... Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres. Le monde magique anglais est en ébullition à mesure que les trois candidats s'opposent, laissant un peu leurs charges respectives à l'abandon au profit de leur campagne. C'est ainsi qu'à Poudlard, un joyeux bazar règne souvent en l'absence du directeur, et que les créatures de tous poils envahissent peu à peu les villes sorcières pour le meilleur comme pour le pire !
poufsouffle
1189 pts
serpentard
918 pts
serdaigle
661 pts
gryffondor
612 pts

l'unité
203 pts
ligue des sorciers
223 pts

Caesius ▬ fondatrice retirée
Viridus ▬ administratrice
Kalev ▬ modératrice
Sloan ▬ modératrice
Flavian ▬ modératrice



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Une grande et un petit près d'un lac noir [ PV Aaliyah Campbell ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Serpentard



avatar
Lucas Onlay
Messages : 40
Age : 29
Localisation : Poudlard
Date d'inscription : 05/10/2015




Message
Ven 4 Déc - 19:17

«  Et reviens ici petit voyou ! »

Ça c'est un tableau qui crie, tableau d'un vieux sorcier que notre petit Lucas a, une fois de plus, fait tourner en bourrique. Il a réussi, cette fois, à le persuader qu'une armée de détraqueurs allait gouverner Poudlard et le ministère de la magie et même qu'on en verrait sur des balais volant. Alors que le tableau pâlissait de terreur Lucas avait éclaté de rire. Avant de prendre la poudre d'escampette  sous le jurons du vieux sorcier.

A vrai dire, Lucas n'a jamais,  du haut de ses onze ans, vu de détraqueur, mais une image qu'il a vu à 5 ans dans un livre de son grand-père sorcier avait suffi à graver en lui une idée de la définition de l'horreur. Les Détraqueurs étaient, pour lui, souffrance et solitude, ils n'avaient d'humain que ces deux traits et cela l’horrifiait au plus haut point. Si bien qu'il devinait qu'on pouvait en rire tout aussi bien qu'en pleurer. Lucas avec le temps avait choisi d'en rire. Lucas riait de tout mais pas avec tout le monde. La mort en personne serait venue le chercher qu'il lui aurait ri au nez.

C'est si bon de rire, cela permet de ne pas réfléchir, ne pas penser, jamais. C'est pour cela que Lucas aimait tourner tout en dérision même ses pires peurs. Cela ne voulait pas dire qu'il riait avec tous mais il s'adaptait à son public et à son jardin secret qu'il voulait préserver. Réfléchir trop était le pire ennemi de notre petit Serpentard et aussi sa pire manie. Si bien qu'il finissait toujours par réfléchir. A son plus grand regret.

Arrivé au lac, le reflet du gamin roux se mêla à l'eau noire et vu le temps, probablement très froide, du lac. Il s'assit et le moment qu'il détestait arriva de nouveau : Il se mit à réfléchir. Sur la maison qui devait être devenue chaotique Land payez à la sortie, sur sa maman qui manquait tout ça car elle avait décidé de dormir pour toujours, flemmarde ! Sur son papi et son incessant « Ah, Lucas tu comprendras quand tu seras grand. » et sur sa propre solitude. Ici, Lucas n'avait pas d'ami, à vrai dire il n'en voulait pas vraiment, il ne désirait même pas être ici. Ses pensées s'entrechoquaient et devinrent bien vite confuses. Il décida de chercher une solution plus tard. La fatigue le gagnait. A Poudlard on en demandait beaucoup plus que sa petite école primaire, et quelle idée d'écrire à la plume d'oie ???? Ça tachait, on en mettait partout et c'était lent.


«  Ah mon vieux Arthur si tu vivais ça ! » s'exclama Lucas dans un rire. Mais son frère jumeau ne viendrait pas, déjà car celui ci était un moldu, et selon le code de la date-qu-il-n-avait-pas-retenu-en-cours-d-histoire-de-la-magie, il ne pouvait pas venir à Poudlard, de plus c'était un loup-garou alors sa scolarité aurait été perturbée même sorcier. Devant ce constat affligeant Lucas eut, une nouvelle fois, envie de pleurer. Mais quelle chance ! Les deux gamins qui l'embêtaient vinrent pile à ce moment là. Lucas essuya ses larmes le plus vite qu'il put. Pourquoi on l'embêtait ? Il l'ignorait lui-même. Peut-être car il était plus faible qu'eux. Les forts, selon Lucas, ça embête toujours les moins forts. Mais il avait décidé que là, aujourd'hui, ça allait changer. Il se leva donc se voulant menaçant et lança un vif : «  AVIFORS ! » bien clair sur le chapeau de sorcier d'un des gamins. Il avait tant et tant répété ce sortilège. Malgré le découragement des échecs il avait persévéré. Et...

Le chapeau se transforma en oiseau noir et voleta quelques instant avant de se coincer, redevenu tissu, sur le saule cogneur. Lucas ne put retenir sa surprise et sa joie :
«  Ça a marché ! Vous avez vu ça fonctionne ! »  Tout heureux qu'il était il réussit à se calmer assez vite et voyant les gamins pâlir et s'enfuir  il s'exclama : «  C'est ça et ne revenez pas ! Ou je fais pareil avec le reste de vos habits ! »

Ce qu'il ignorait était que les gamins avaient fui devant une plus âgée et non car il avait réussi son  sortilège.


[ HRP : A toi ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



avatar
Invité



Message
Lun 7 Déc - 13:21
1,2 et 3. Elle avait déjà écrit trois feuilles pour son devoir et son poignet commençait à fatiguer. Aaliyah posa plume et feuille avant de ranger le tout dans ses affaires. La salle commune n’était pas vraiment remplie donc elle n’avait pas trouvé utile d’aller jusqu’à la bibliothèque.
Avec un léger mal de crâne naissant, elle décida de sortir prendre l’air. Elle prit manteau et écharpe rouge et or et sortie donc de la salle commune Gryffondor avant de descendre les 7 étages qui la séparait de l’extérieur (en prenant bien soin de faire attention aux escaliers têtus du château.)  La jeune fille arriva au hall du château un peu essoufflée (quelle idée de mettre une maison tout en haut aussi…) et sorti en prenant une grande inspiration. Enfin l’air libre.

L’air n’était pas trop froid, du moins emmitouflée sous son manteau, on était quand même au mois de Décembre. Elle prit la direction du lac. Ce n’était pas le coin le plus accueillant des jardins du château mais ça fera parfaitement l’affaire, et puis, elle n’avait pas envie de se confronter aux autres pour le moment.

Pendant qu’elle révisait ses runes en traçant, à l’aide de sa baguette, des formes diverses et variés en se souvenant de leur significations et en essayant de les retracer correctement, un grand oiseau noir passa au dessus de sa tête. Quelque peu déconcentré elle n’eut que le temps de voir l’oiseau tombé raide… dans le saule cogneur. Elle se leva et regarda dans la direction du saule, qu’elle avait largement évité sur son chemin. Ses branches bougeaient nerveusement, surement vexé à l’idée de recevoir quelque chose sur lui. Puis l’oiseau tomba de l’arbre, mais à ce qu’elle avait put voir, c’était en fait un chapeau, rien de vraiment étonnant dans une école de sorcellerie.
Elle hésita un moment à faire le fameux accio pour ramener le chapeau vers elle, mais se résigna, elle n’était pas là pour ramasser les affaires des autres et puis elle ne voulait pas risquer d’énerver l’arbre.
Elle s’avança dans la direction d’où venait le chapeau et elle arriva au lac ou deux gamins déguerpir à sa vue. Elle se demanda en quoi elle était effrayante, peut-être parce qu’elle avait toujours sa baguette à la main? La jeune fille vit alors le 3e au bord du lac.

« C'est ça et ne revenez pas ! Ou je fais pareil avec le reste de vos habits ! »

Donc c’était lui le responsable de l’envol du chapeau. Rapide analyse, il était jeune, surement en première année, et c’était un Serpentard. Aaliyah rangea sa baguette avant de s’avancer vers lui.

« Tes camarades vont avoir du mal à récupérer leurs affaires si tu les envois dans le mauvais arbre. »

C’était très loin d’être un reproche, c’était presque une félicitation.

« Qu’est ce que tu fais là ? »
Revenir en haut Aller en bas

Une grande et un petit près d'un lac noir [ PV Aaliyah Campbell ]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WIGGENWELD ! :: 
 :: Extérieur :: Lac Noir
-
Vote pour WW parce que tu l'aimes ♥