Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille... Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres. Le monde magique anglais est en ébullition à mesure que les trois candidats s'opposent, laissant un peu leurs charges respectives à l'abandon au profit de leur campagne. C'est ainsi qu'à Poudlard, un joyeux bazar règne souvent en l'absence du directeur, et que les créatures de tous poils envahissent peu à peu les villes sorcières pour le meilleur comme pour le pire !
poufsouffle
1189 pts
serpentard
918 pts
serdaigle
661 pts
gryffondor
612 pts

l'unité
203 pts
ligue des sorciers
223 pts

Caesius ▬ fondatrice retirée
Viridus ▬ administratrice
Kalev ▬ modératrice
Sloan ▬ modératrice
Flavian ▬ modératrice



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Summer will end soon enough, and childhood as well - Louis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ligue des sorciers
Les shorts c'est le bien



avatar
Garfield S. Andersem
Messages : 1107
Age : 25
Date d'inscription : 13/09/2013




Message
Jeu 2 Juin - 23:05
Ce matin-là, Garfield avait enfilé son plus beau t-shirt avec tous les personnages de Mario Bros, parce qu’il avait une mission. Ce n’était pas le truc le plus passe partout pour une sortie en ville sorcière, mais ça devrait le faire, et c’était tout de même fichtrement plus confortable que son uniforme. Une paire de jeans un peu trouée, des baskets un peu usées, c’était la tenue du week-end en été, pour ce mois de juin dont j’ai décidé qu’il était joli sur Pré-au-Lard.

Il avait décidé d’épargner à tout le monde le trajet jusqu’à la ville, en ce samedi matin. Plus exactement, il avait donné rendez-vous au gamin à l’entrée du village, et il s’était arrangé pour y être déjà. Leurs salles communes étaient dans le même coin, il n’avait pas du tout envie de marcher pendant plusieurs dizaines de minutes avec le schtroumpf grognon à côté de lui. Il avait beau tolérer Louis, le silence pesant et les vagues regards à moitié gênés, à moitié meurtriers ne lui disaient pas grand chose.

Garfield s’était donc gentiment appuyé contre le poteau supportant le panneau indiquant l’entrée du village, les mains dans les poches et les baskets dans l’herbe, le regard vaguement porté sur les petits groupes et couples qui faisaient leur sortie de fin de semaine. Il ne se rendit même pas compte qu’il disait bonjour à beaucoup d’entre eux, il ne savait pas encore consciemment que Poudlard lui manquerait affreusement. Il le sentait, pourtant, dans le léger vent, le ciel bleu et les quelques nuages, que c’était le début de la fin. Habituellement ça annonçait une pause, et puis... Là, pas. Il n’avait pas encore compris pourquoi il avait parfois une boule dans la gorge.

Fronçant les sourcils, il regarda le bout un peu vert de ses converses, cherchant à comprendre pourquoi il ne se sentait pas aussi libéré qu’il l’aurait dû. C’était bien, pourtant, il allait vivre avec un de ses meilleurs potes, découvrir l’absence de surveillance parentale ou professorale, tout chambouler dans sa vie. Pour une fois, il admettait difficilement avoir un peu peur.

Un bruit de pas plus énergique et lourd que les autres lui fit lever le nez, et il sourit parce que c’était une démarche ronchonnante même à l’oreille. Il avait encore au moins un truc à faire avant que l’année ne se termine.

- Salut.

Il se redressa, se décollant de son poteau, frottant un peu ses mains sur son jeans.

- T’es venu juste pour m’emmerder, je le savais.

Son sourire devint gamin, large, malicieux, même pas vraiment moqueur.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Serpentard
& Grumpy Loulou



avatar
Louis O'Connor
Messages : 432
Localisation : Dans un jeu vidéo moldu.
Date d'inscription : 03/05/2014




Message
Ven 3 Juin - 20:58
Louis ne pouvait pas s'empêcher de trouver ça vachement suspicieux, ce rendez-vous que Garfield, pardon, Mcfield, lui donnait à Pré-au-Lard. C'est que, de base, ils n'étaient pas spécialement proches. Louis daignait lui dire bonjour de la tête lorsqu'il le croisait dans les couloirs et complimenter son t-shirt certains week-ends. C'était cordial mais distant ; ce qui pour Louis, certes, pouvait peut-être être considéré comme une très grosse preuve de sympathie, sachant que Mcfield était un sorcier.
Un sorcier, qui, néanmoins, l'avait un peu aidé à aller de l'avant, bon gré malgré.

Par définition, Louis avait absolument toutes les raisons du monde de refuser. Il était invité par un sorcier, dans un village de sorciers. C'était un cumul assez intense ; bien que Louis se demandait souvent ce qui était pire entre une école de sorciers et un village de sorciers. Il n'allait jamais à Pré-au-lard, en fait. Il n'avait rien à y faire, en même temps. Les bonbons magiques, les bieraubeurres, les fournitures pour balai, il s'en fichait à peu près autant que de l'état de santé du chat de Summer. Il n'y avait pas de poste moldue, pas de boutique moldue, rien qui puisse lui faire mettre le nez dehors.
Mais voilà, il faisait beau, et il fuyait Galatea comme il pouvait, et l’interdiction formelle des élèves en dessous de la troisième année à quitter le château était un moyen de lutte plutôt satisfaisant à son goût.

Cela ne l'empêcha pas de traîner très lourdement les pieds, les mains fourrées dans les poches de son sweat, ni de tirer la tête pour le principe. Il n'avait pas envie que Mcfield s'imagine que Louis était content de venir le voir et de potentiellement passer la journée avec lui, ou quelque chose qui y ressemble.
Apercevant Mcfield, Louis renifla avec une sorte de dédain ; le genre de reniflement qu'il adressait aux gens qu'il appréciait, pour dire bonjour sans avoir à dire bonjour. La mauvaise foi illustrée.

- Sympa ton t-shirt, commenta-t-il simplement. T'as pas.... quidditch ?

Louis s'était retenu très fortement d'insulter encore la discipline. Il avait décidé qu'il allait essayer d'être aimable et d'enterrer un tout petit peu sa fierté mal placée. C'était son défi personnel du mois de juin. Il pouvait y arriver. Même si le sourire de Mc... Garfield ne lui disait rien qui vaille.

- On est ici pour quoi ? A part... t'embêter ?

C'était mignon, songea Louis, ce commentaire de Garfield, mais des deux, c'était lui le plus embêté. Un patronus moche avait déboulé devant son lit sans crier garde, et voilà qu'il devait fréquenter un village de sorciers. C'était vraiment parce que c'était Garfield qui le lui avait demandé, et pas un autre.


Après 1 an et 9 mois Loulou est propriétaire d'un adorable phénix nommé Ikki.
Et je mets ça là juste pour me vanter parce que depuis le temps que je le veux.
Et merci Astrid pour l'avatar.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des sorciers
Les shorts c'est le bien



avatar
Garfield S. Andersem
Messages : 1107
Age : 25
Date d'inscription : 13/09/2013




Message
Mar 7 Juin - 21:43
Garfield ne pouvait pas s’empêcher de comparer leurs postures respectives et de se demander s’il avait un jour été aussi défensif. Il avait aussi les mains dans les poches, au final, mais il avait les épaules en arrière dans un mouvement relaxé. De son point de vue, c’était plutôt comique ; il était colérique de nature, mais il savait que le mieux à faire avec ce gamin était de lui opposer un calme souverain alors ça marchait plus ou moins. La psychologie inversée marchait sur lui aussi, ça aurait fait trop plaisir à Louis de pouvoir le détester alors il s’appliquait à ce que ce ne soit pas possible.

Il secoua la tête sans se départir de son sourire.

- La saison est finie. Maintenant ça va être le foot, le vélo et le tennis. On peut pas avoir tout en même temps.


En fait, le tennis était probablement déjà entamé, et il en avait loupé une partie dans ce bled sans télé. Il y en avait trois chez lui, principalement pour éviter les bagarres qui auraient fait exploser un seul appareil à coup de décharges magiques, mais à Poudlard ça ne marchait pas. A partir de l’année prochaine il ne louperait plus rien ; ce serait rafraîchissant, après sept ans dans ce trou perdu.

Son sourire vira malicieux à la deuxième question. En vrai, il avait un peu peur de ce plan tordu, mais il se disait que c’était pour le mieux. Il avait juste un peu l’impression de s’apprêter à balancer Precious dans une baignoire remplie, l’idée était en soi intéressante mais prévoir une armure aurait pu être sympa aussi.

- En fait, on reste pas ici. Si tu acceptes. Va falloir transplaner, et donc que tu me fasses confiance. T’es pas obligé.


Il savait à quel point ça avait l’air louche, mais il n’avait pas envie de lui dire, pas encore. Ils n’étaient pas très loin du château, Louis pouvait toujours tourner les talons et Garfield se disait qu’il aurait essayé. Le transplanage le stressait un tout petit peu aussi, il s’était juste entraîné à transporter une autre personne et il n’était pas absolument certain de maîtriser le truc complètement... Mais bon, le tout, c’était d’y croire.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Serpentard
& Grumpy Loulou



avatar
Louis O'Connor
Messages : 432
Localisation : Dans un jeu vidéo moldu.
Date d'inscription : 03/05/2014




Message
Mer 8 Juin - 20:55
Foot, vélo, tennis ? Garfield pratiquait vraiment toutes ces choses-là ? L'espace d'un court instant, Louis oublia d'être grognon, se dérida, et haussa les sourcils d'étonnement. Il était jusque là persuadé que Garfield, comme tous les sorciers d'Angleterre, ne connaissait rien d'autre que le quidditch, et ne jurait que par le quidditch. Louis avait souvent eut l'impression d'être le seul élève de toute l'école à aimer et pratiquer des sports normaux lorsqu'on lui en laissait l'occasion ; majoritairement l'été.

- Je préfère le basket, rétorqua-t-il pour la forme, le menton baissé. Mais le vélo c'est bien aussi. Et la course à pieds.

Il n'avait en vérité jamais fait de tennis, mais ça, il ne comptait pas spécialement le dire. Il n'y avait pas de terrain près de chez lui, aux dernières nouvelles. La ville n'était pas immense, il fallait dire, alors on ne pouvait pas y développer trop de complexes sportifs. Il n'y avait même pas de piscine ; mais en contrepartie, ils avaient la mer. Froide, mais elle était là quand même.

Les images de sa petite ville natale s'effacèrent lorsque Garfield évoqua l'idée très saugrenue de transplaner. Comme arrosé d'un grand seau d'eau froide, Louis contracta les épaules, rentra sa tête dans son cou, et jeta un regard noir à celui qui avait osé prononcer mot.
Transplaner ? Pourquoi faire ? C'était quoi, la magouille ? Il y avait une arnaque là-dessous ? Et depuis quand il savait transplaner, lui, d'ailleurs ? Il ne fallait pas être majeur, pour ça ? Il avait pas dix-huit aux dernières nouvelles. Quoique, la majorité sorcière était plus basse, non.. ? Dans tous les cas, non pas question qu'il s'y risque. C'était trop dangereux. Et puis justement, il l'avait dit : il n'était pas obligé.
... sauf qu'il n'avait pas du tout envie de s'être déplacé pour rien.

En proie à un petit dilemme intérieur, Louis grognait tout seul, tournant la tête à droite et à gauche, pesant le pour et le contre, cherchant un argument valable de refuser, autre que le fait que c'était mortellement dangereux, et en même temps tiraillé par la curiosité. Finalement conscient qu'il ne se sortirait pas de là tout seul, il jea un regard en coin à Garfield :

- C'est pas une vieille ruse pour me faire la misère ? T'as un vrai permis de transplanage ? T'as déjà transplané avec quelqu'un sans que ça foire ?

Et puis d'abord, est-ce qu'il avait le droit de faire sortir un sorcier mineur du château et de ses environs ? Bon, d'accord, cette question-là, Louis ne l'avait pas posée parce que ça ne le dérangeait pas du tout de partir d'ici, très loin de là, même.

- Si tu peux répondre oui à tout ça.... je suppose que tu peux essayer...

Il avait beau le dire, Louis n'était pas très convaincu de lui-même. Le transplanage, c'était un des trucs de sorcier qui l'inspirait le moins au monde. Même Gandalf ne savait pas se téléporter, c'était dire comme cette affaire sentait le fennec. Mais voilà. Garfield l'avait fait venir, et il posait le mystère, ça aurait vraiment été dommage de rester dans l'ignorance et d'être venu pour du vent.
Il essayait de se convaincre comme il pouvait, Louis.


Après 1 an et 9 mois Loulou est propriétaire d'un adorable phénix nommé Ikki.
Et je mets ça là juste pour me vanter parce que depuis le temps que je le veux.
Et merci Astrid pour l'avatar.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des sorciers
Les shorts c'est le bien



avatar
Garfield S. Andersem
Messages : 1107
Age : 25
Date d'inscription : 13/09/2013




Message
Sam 11 Juin - 21:16
Garfield pouvait voir les changements d’humeur de Louis, et il trouvait ça assez marrant de le voir osciller entre l’ouverture et le rejet pour la forme. Il pouvait plus ou moins comprendre et essayer de respecter, mais pour ce qu’il avait en tête il n’y avait pas cinquante manières de procéder, la magie était nécessaire rien que pour se rendre dans le lieu concerné. Il aurait bien aimé faire autrement, mais le permis de conduire ne serait que pour l’année suivante quand il serait suffisamment proche de la maison pour que son père puisse lui faire des leçons suivies. De toutes façons, ça aurait été un peu long, de l’Écosse à Londres.

Il soupira et secoua à la tête devant les accusations, mais il souriait quand même.

- J’ai aucune raison de te chercher des noises, il me reste moins d’un mois ici et j’ai pas spécialement envie d’être expulsé avant d’avoir ce fichu diplôme.

En parlant, il extirpa son portefeuille de sa poche, pour en tirer un drôle de bout de parchemin avec un sceau du Ministère de la Magie.

- J’ai raté l’examen la première fois à cause du stress, mais aux exercices en classe Emerald a été obligé de me donner une bonne note même si je suis à Poufsouffle. Et oui, j’ai déjà transplané avec quelqu’un.

Bon, c’était sur deux mètres juste pour tester, mais personne n’était ni mort, ni blessé, c’était un succès indéniable. Au pire, ils arriveraient à destination et puis ils ne pourraient plus repartir, mais il y avait sans doute moyen de trouver une cheminée raccordée au réseau de cheminette quelque part, non ? Il aurait pu choisir cette solution d’emblée mais c’était beaucoup moins drôle, il fallait qu’il en retire quelque chose aussi. Il rangea son portefeuille après avoir laissé Louis examiner son permis.

Il prit une grande inspiration et fit craquer ses doigts.

- Bon, ça te suffit ? On peut y aller ? Je suis désolé, il va falloir que je te prenne la main. En tout bien tout honneur, hein, mais si tu t'accroches pas ça a un léger risque de foirer.


Evidemment, il se sentait obligé de préciser - ce n’était pas comme s’il avait envie de toucher Louis, ça allait être très bizarre pour tout le monde mais c’était un mal nécessaire.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Serpentard
& Grumpy Loulou



avatar
Louis O'Connor
Messages : 432
Localisation : Dans un jeu vidéo moldu.
Date d'inscription : 03/05/2014




Message
Dim 12 Juin - 17:17
Ah bah Louis, lui, il n'aurait vraiment pas été contre être expulsé, ça faisait quatre ans qu'il était de concert avec Emerald pour essayer d'y parvenir mais le directeur de cet établissement était cent fois trop clément. Toutefois, Louis ne dit rien. Il garda sa langue cloisonnée dans sa bouche et examina le permis avec une très vive attention. Emerald, lui mettre une bonne note ? C'était plutôt inattendu. D'un côté... le permis avait vraiment l'air vrai. Peut-être que Garfield savait effectivement transplaner sans danger.
Ce qui au demeurant restait risqué et perturbant puisque le plus grand sorcier de la littérature ne savait pas transplaner, et ça, ça voulait tout dire ; mais encore une fois, Louis garda le silence, les sourcils froncés. Il fourra ses mains profondément dans les poches de son sweat.

- Je suppose que je peux à peu près te faire confiance. Si t'es là en un seul morceau c'est que t'as réussi à pas te tuer à ton examen.

Alors que de ce qu'il en savait, ce type finissait souvent à l'infirmerie après le quidditch. Comme quoi le quidditch, c'était vraiment le plus truc le plus dangereux du monde. Ou alors, c'était juste que Garfield était mauvais ? Pourquoi est-ce qu'il ne s'essayait pas à un autre sport ? Un sport où il fallait transplaner pour éviter les balles et marquer des buts, plutôt que de faire des figures de cirque sur un balai volant ?

Louis allait lui soumettre cette idée ; mais Garfield lui rappela entre temps une des contraintes du transplanage. Son premier réflexe fut de ficher ses mains encore plus profondément dans son sweat ; mais il ne le pouvait pas vraiment, alors, frustré, il recula d'un pas. Ce n'était pas juste contre Garfield, mais vraiment, Louis n'aimait pas du tout l'idée d'avoir un contact avec quelqu'un. Pas même sa soeur, pas même sa mère, et pourtant, il aimait beaucoup sa famille. Il avait toujours été le gamin qui dire la tronche quand sa maman lui fait un bisou. Bon, il avait toujours été un gamin qui tire la tronche de manière générale.

- Bon.... mais fais vite.

L'air bougon, Louis lui tendit sa main droite, tout en tournant la tête dans la direction opposé. Il renifla dédaigneusement. Ce pour quoi Garfield l'avait contraint à tout ça devait vraiment vouloir le coup, sinon, ça allait barder.


Après 1 an et 9 mois Loulou est propriétaire d'un adorable phénix nommé Ikki.
Et je mets ça là juste pour me vanter parce que depuis le temps que je le veux.
Et merci Astrid pour l'avatar.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des sorciers
Les shorts c'est le bien



avatar
Garfield S. Andersem
Messages : 1107
Age : 25
Date d'inscription : 13/09/2013




Message
Jeu 30 Juin - 21:49
Garfield se sentit sourire ; apparemment, Louis était beaucoup trop curieux que pour laisser passer l’occasion, même si ça incluait le seul truc à peu près inconscient que Garfield ait fait depuis quelques temps. Disons que ça entrait dans la même catégorie que ‘passer les sélections de Quidditch’ et ‘redécorer la salle commune de Serpentard’. Tout ça lui avait réussi, ceci dit, alors il n’y avait pas de raison que transplaner avec quelqu’un d’autre ne fasse pas exactement pareil. C’était, évidemment, d’une logique implacable.

Il fut un peu mal à l’aise lorsqu’il prit la main de l’autre garçon dans la sienne - le mot clef de l’embarras étant garçon - mais c’était nécessaire.

- Me presse pas, arriver en un seul morceau ce sera plus sympa.

Ceci dit, il y avait une raison pour laquelle Garfield ne s’inquiétait pas trop de se blesser ou de blesser le gamin : la destination. Il ferma les yeux et se concentra très fort, quelque chose dans lequel il pensait être très mauvais. Il découvrait en grandissant qu’il était surtout très mauvais pour suivre les méthodes d’enseignement de la plupart des professeurs, mais que la pratique de quelque chose de vraiment utile lui était, en fait, assez aisée.

Un bruit de canon plus tard, et ils réapparaissaient tous les deux dans un large hall d’entrée, rempli de gens à l’allure plus ou moins maladive. Garfield lâcha Louis aussi vite que possible pour vérifier qu’ils étaient tous les deux entiers, mais personne n’avait l’air de se tordre de douleur. C’était une franche réussite, et il sourit largement avant de soupirer d’aise.

- Bienvenue à Sainte Mangouste, hôpital londonien pour sorciers - t’inquiètes, je t’emmène pas chez le psy même si c’est pas l’envie qui manque.

Il fit signe à Louis de dégager de l’aire de transplanage avant que quelqu’un d’autre ne leur tombe dessus, puis se planta devant le panneau indiquant les étages, près des ascenseurs.

- D’après ma mère, on va au quatrième, mais on n’est jamais trop prudent...

La liste des services était un peu flippante, avec l’indication qu’elle donnait sur le nombre de manières possibles de se faire du mal dans le monde magique, mais au moins lorsqu’un ascenseur s’ouvrirait pour les laisser entrer, il saurait où aller. Enfin, plus ou moins.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Serpentard
& Grumpy Loulou



avatar
Louis O'Connor
Messages : 432
Localisation : Dans un jeu vidéo moldu.
Date d'inscription : 03/05/2014




Message
Dim 3 Juil - 20:39
Ce fut lorsqu'il eut le sentiment de se faire gentiment broyer dans un trou noir que Louis se rappela que, en fait, il n'avait jamais transplané de sa vie. Ceci dit, ça n'était pas franchement différent des portoloins, et c'était sans doute pour ça qu'ils eut la même réaction que lorsqu'on le contraignait à prendre un de ces téléporteurs de l'enfer. Les jambes flageolantes, Louis prit de grandes inspirations pour calmer son estomac qui faisait les montagnes russes, et jeta un regard plutôt assassin à Garfield. Il le retenait, lui et son transplanage.
Et puis en plus... pourquoi ? Pourquoi l'hôpital Sainte-Mangouste ? Lui allait très bien, merci, sa santé se portait comme un charme puisqu'il n'avait visité l'infirmerie qu'une fois en quatre ans. C'était quoi le but du jeu ? Est-ce que finalement on s'était bien fichu de lui ? Louis accepta de dégager de l'air de transplanage, mais lorsqu'il vit les panneaux des étages, il fut beaucoup moins intéressé que Garfield.

- Ok et on fait quoi ici au juste ? Parce que que tu m'invites à jouer aux jeux vidéos à Noël c'est une chose que j'accepte sans trop grincher, mais l'hôpital, non, carrément moins, et je t'avoue que je me sens vachement trahi.

Louis fourra, à nouveau, ses mains dans les poches de son sweat, et baissa la tête jusqu'à ce que son menton touche son torse. Ses sourcils froncés ne formaient plus qu'une ligne continue, presque hérissée, qui en disait plutôt long sur la contrariété de l'adolescent.
Sérieusement. Pourquoi l'hôpital ? Pourquoi l'hôpital magique des sorciers, en plus ? Il parlait de sa mère. Elle lui avait conseillé de lui faire examiner la cervelle pour comprendre d'où venait sa colère envers la magie, c'est ça ? Ou peut-être qu'ils avaient besoin d'un cobaye pour un sortilège révolutionnaire qui retire la magie aux sorciers qui ne veulent pas moisir dans la moitié aberrante du monde ?

- Je te préviens, affirma Louis en lui jetant un regard noir, je vais voir aucun spécialiste, je srs de rat de laboratoire à personne et je refuse de boire ou de subir le moindre truc magique. Rien de tout ça.

Il n'avait pas sa baguette sur lui, forcément, puisqu'il avait tendance à la laisser sur son lit la majeure partie du temps, coincée entre deux oreillers, mais il commençait à se dire que, pour une fois dans sa vie, ça aurait pu être utile. Histoire de lutter contre les scientifiques fous. Il était presque sûre que ce vieux cliché venait des magouilles des sorciers, incapables de ne pas tout faire exploser lorsqu'ils utilisent la foutue magie.

Alors en attendant de voir à quelle sauce Garfield allait le faire mijoter, Louis jeta des regards noirs à toutes les personnes qui passaient un peu trop près d'eux. Question de principe. On ne mélange pas Louis et les serviettes, comme ça, impunément.


Après 1 an et 9 mois Loulou est propriétaire d'un adorable phénix nommé Ikki.
Et je mets ça là juste pour me vanter parce que depuis le temps que je le veux.
Et merci Astrid pour l'avatar.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des sorciers
Les shorts c'est le bien



avatar
Garfield S. Andersem
Messages : 1107
Age : 25
Date d'inscription : 13/09/2013




Message
Dim 10 Juil - 18:04
Garfield s’était bien douté que ça passerait mal sans aucune explication. Il aurait préféré attendre d’être tout juste devant la chambre où il allait le larguer parce que ça aurait été plus facile pour s’enfuir, mais visiblement ça n’allait pas le faire.  Il soupira profondément.

- On vient juste voir quelqu’un. Je te jure sur mon - mes - chats que personne ne te fera rien, magique ou pas.


D’où lui venait cette idée, d’ailleurs ? Garfield ne se rappelait pas avoir été désagréable, du moins pas sans humour ni raison. Il lui jeta un coup d’oeil en coin après avoir appelé l’ascenseur.

- Je considère pas que t’as besoin de voir un spécialiste, tu sais. T’as pas besoin de grand chose, peut-être juste d’un bon coup de pied aux fesses mais dans le fond c’est le cas de tout le monde. Honnêtement, tu peux te détendre. T’es même pas bizarre pour moi. Mon père est moldu, et forcément mes grands-parents pareil. Oncles, tantes, cousins, tout le bazar. C’est pas une tare.

Il se demandait vaguement ce qu’on avait pu balancer à la tronche de Louis pour qu’il s’imagine des trucs pareils. L’ascenseur s’ouvrit sur une note aiguë et Garfield prit une grande inspiration, poussant un peu Louis pour qu’il avance avant de presser le bouton vers le quatrième étage. Il enfonça ensuite ses mains dans ses poches, vaguement mal à l’aise.

- On vient voir un gars qui a connu ton frère. Ma mère fabrique des potions et elle en vend une grosse partie ici, du coup elle connaît quelques infirmières, patients, enfin tu vois. Je lui ai parlé un peu de toi la dernière fois que je suis rentré et elle m’a donné quelques pistes. Je sais pas si t’as cherché aussi, m’enfin voilà.

Il avait songé au départ à demander son avis à Louis avant de l’embarquer là dedans, mais il s’était rapidement rendu compte qu’il risquait fort de se retrouver face à une moue et des poings complètement fermés. Le prendre par surprise avait beaucoup plus de chances de succès - un peu comme le traîner dans l’ascenseur avant de lui expliquer vraiment, histoire qu’il doive attendre d’être à l’étage pour essayer de s’enfuir. Peut-être que Fifi parviendrait à le calmer d’ici là.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Serpentard
& Grumpy Loulou



avatar
Louis O'Connor
Messages : 432
Localisation : Dans un jeu vidéo moldu.
Date d'inscription : 03/05/2014




Message
Mer 13 Juil - 20:34
Encore heureux qu'être moldu n'tait pas une tare, pensa Louis en bougonnant intérieurement. Il daigna avancer ses deux pieds dans la cage d’ascenseur, mais il n'était toujours pas très sûr d'être content d'être ici. Ce n'était pas du tout un endroit qui l'inspirait, ni qui présentait l'opportunité de passer un moment pas trop désagréable. Aller à l'hôpital avec Garfield n'avait jamais fait parti de ses projets, peu importe la raison ; et ses aïeuls, quelle raison c'était !

Louis se figea ; et comme parcourut d'un courant électrique, il eut le sentiment de sentir ses cheveux se hérisser sur sa nuque. Ses muscles étaient tellement raide que Garfield aurait pu le faire tomber d'une pichenette, il aurait été incapable de se rattraper. C'était quoi cette blague, encore ? Son cerveau n'arrivait pas tout à fait à enregistrer l'information. Il fallait dire que Louis n'avait pas songé un seul millième de seconde, en se levant ce matin-là, qu'il allait rencontrer une connaissance de son frère.

- Non.

Louis leva un regard paniqué vers Garfield, comme s ce binoclard venait de lui annoncer qu'il devait se jeter du haut de la tour d’astronomie, sans parachute. C'était un peu ce que Louis se sentait sur le point de faire, et l’ascenseur ce serait arrêté avant d'entamer une chute libre que Louis n'aurait pas été plus paniqué.

- Tu pouvais pas me prévenir avant ?!

Oui, non, garder son sang-froid, c'était un hôpital quand même et il était bien élevé, et puis Garfield n'était pas le pire des sorciers de cette planète, il devait faire un effort, un tout petit effort... oui, enfin, quand même, ça le secouait. Le cognard du cours de défense contre les forces du mal venait de le percuter une seconde fois, aussi immatériel était-il cette fois-ci.

- Je veux dire je peux pas je suis pas prêt je peux pas présenter, là comme ça, pouf, salut je suis le petit frère d'un type qui est mort  ? Non, non, je peux pas faire ça c'est pas possible, et puis ça ne se fait pas de déranger les gens sans prévenir, et puis...

Et puis il parlait un peu trop, il fallait se ressaisir ; mais Louis avait bien plus envie de se jeter d'une des fenêtres de l'hôpital que de se ressaisir, là. Il n'était psychologiquement pas prêt. Pas du tout. Qu'est-ce qu'il allait lui dire ? Il n'y avait rien à dire. S'il commençait à lui parler, ça finirait forcément mal. De toute façon, ça finissait toujours mal entre Louis et les sorciers.


Après 1 an et 9 mois Loulou est propriétaire d'un adorable phénix nommé Ikki.
Et je mets ça là juste pour me vanter parce que depuis le temps que je le veux.
Et merci Astrid pour l'avatar.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des sorciers
Les shorts c'est le bien



avatar
Garfield S. Andersem
Messages : 1107
Age : 25
Date d'inscription : 13/09/2013




Message
Jeu 21 Juil - 11:28
Garfield avait anticipé cette réaction - longue vie aux ascenseurs et leurs quatre murs rapprochés. Il s’appuya contre un desdits murs, les mains dans le creux du dos pour éviter que ses vêtements ne touchent la paroi d’un endroit public.

- T’as pas trop le choix.


Ce n’était probablement pas la manière de faire ; il soupira et se prit d’un grand intérêt pour le sol. Il était très laid, ce sol.

- C’est la dernière possibilité que j’aie de te donner un coup de main facilement, parce que dans une semaine j’aurai mon diplôme. Avec un peu de chance. Si je t’avais prévenu avant on aurait planifié ça pour dans dix ans le temps que tu sortes de ton déni ET que tu trouves un peu de courage ET que tu mettes ta fierté de côté pour accepter un peu d’aide. Si tu veux me coller ton poing sur le nez pour te défouler tu pourras le faire, mais APRÈS que tu aies été voir le mec - et si tu me laisses enlever mes lunettes avant.


Bizarrement, Garfield connaissait bien ça, l’éternel cycle de l’évitement du problème. C’était nettement plus facile de mettre le nez des autres dans leur bouse que de gérer la sienne, même s’il commençait doucement à y parvenir aussi.

Il sourit un peu.

- J’ai hésité à envoyer un hibou avant, mais c’est pas mon job. Et puis, ce gars risque pas d’aller très loin, d’après ce que ma mère m’a dit. Il sera probablement content d’avoir de la compagnie, crois-moi. T’es pas obligé de rester longtemps. Si c’est trop, tu peux juste dire bonjour et on peut revenir demain. Ou après demain. Essaye juste. Si ça tombe, tu vas apprendre des trucs, t’as rien à perdre. Si jamais tu te vautres misérablement et que tu paniques, bah... Tu peux ne jamais revenir et oublier tout ça.

Il fallait juste espérer que son petit discours fonctionne, parce que l’ascenseur venait d’émettre un ‘ping’ signalant qu’ils étaient arrivés au quatrième étage. Garfield regarda Louis, attendant qu’il descende avant de le faire lui-même, juste pour être sûr.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Serpentard
& Grumpy Loulou



avatar
Louis O'Connor
Messages : 432
Localisation : Dans un jeu vidéo moldu.
Date d'inscription : 03/05/2014




Message
Ven 22 Juil - 20:29
Garfield avait beau se chercher des excuses, il restait coupable. Louis comprenait totalement que ça partait d'une bonne intention et de ce point de vue là il ne pouvait pas réellement lui en vouloir, mais non, pas moyen, il n'allait jamais réussir à faire face à ce type, c'était hors du champ des possibles. Il lui aurait fallut un temps de préparation. D'accord, Garfield avait entièrement raison, ce temps de préparation aurait duré deux ans et demi, mais ce n'était pas si grave, si ?
L’ascenseur arriva au bon étage. Louis en sortit bon gré malgré parce qu'il était au moins assez bien éduqué pour ne pas déranger les gens qui en avaient besoin, mais il n'était toujours pas prêt à mettre un pied devant l'autre pour rallier la chambre. Les arguments de Garfield avaient beau être très justes, Louis parvenait difficilement à les intégrer.

- Non vraiment je suis pas sûr du tout que ma compagnie à moi le rendra content, mais vraiment vraiment pas. Je vais lui rappeler des tas de mauvais souvenirs qu'il voudra pas... bah se souvenir justement. Vraiment.

Louis savait pertinemment que ce qu'il disait sonnait creux, mais c'était quand même vachement difficile de se persuader du contraire. Ce type devait avoir au moins dix ans de plus que lui, en quoi un gamin allait l'intéresser ? Peut-être qu'il ne pouvait pas blairer son frère, en plus, allez savoir. Louis regardait Garfield avec tout le désespoir du monde. Une partie de lui savait que le mieux qu'il avait à faire était d'arrête de broncher et de gentiment suivre Garfield, mais une autre persistait à croire que tout cela ne servait à rien du tout et qu'il n'y avait aucun intérêt à rester ici.

- Et toi tu vas faire quoi ? Nous regarder nous lancer dans un bataille de regards ? Vraiment je comprends pas pourquoi tu fais tout ça.  

Louis souffla un grand coup. En fait, il avait brusquement très chaud à cause du stress. Ce n'était vraiment pas la colère qui dominait pour une fois dans le ton qu'il adressait à Garfield. C'était la peur. Sa fierté pour le coup, il s'en fichait un peu aussi. Il craignait surtout la façon dont pourrait se dérouler une rencontre avec un type pareil. Il avait presque envie de prendre sa mère par la main pour s'y traîner.
... et c'est sans doute pour ça que très, très stupidement, Louis prit la man de Garfield.


Après 1 an et 9 mois Loulou est propriétaire d'un adorable phénix nommé Ikki.
Et je mets ça là juste pour me vanter parce que depuis le temps que je le veux.
Et merci Astrid pour l'avatar.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des sorciers
Les shorts c'est le bien



avatar
Garfield S. Andersem
Messages : 1107
Age : 25
Date d'inscription : 13/09/2013




Message
Sam 30 Juil - 21:51
Garfield sortit de l’ascenseur avec un soupir de soulagement, suivant Louis. Au moins, il n’avait pas à le tracter hors du machin, ça aurait été un peu gênant avec les patients et les infirmières dans le couloir. Il essaya de diriger leur duo vers le point d’accueil afin de demander le numéro de chambre, mais de le faire assez subtilement pour que ça n’alimente pas la panique du gamin.

- Si c’est ça, il te mettra à la porte et ce sera réglé, tu le verras plus jamais et tu pourras au moins barrer son nom sur la liste des pistes à suivre.


Il n’allait pas le laisser se débiner de toutes façons, parce qu’il sentait bien que le Serpentard se cherchait des excuses. S’il avait vraiment voulu partir, il aurait pu retourner dans l’ascenseur et aller faire un scandale en bas pour kidnapping, il aurait pu se trouver une cheminée ou même juste se barrer en courant vers le vaste monde, mais il ne le faisait pas.

Il secoua la tête en soupirant.

- Je vais aller me prendre un café, il y a une cafeteria au dernier étage. Et, franchement, je sais pas non pl-...

En fait, si, il savait, donc le geste de Louis le coupait dans un mensonge. Lui qui voulait soutenir Louis parce qu’il lui semblait qu’il en avait besoin, il était servi. Dans toute autre circonstance, il l’aurait éjecté, mais étrangement il se contenta de faire une pause pour le regarder longuement. Ce n’était pas du tout un déclencheur de son homophobie, parce que ce n’était pas un autre gars qui aurait pu être son égal, c’était juste un gamin paumé et il n’y avait rien de bizarre à tenir un gosse par la main. Il était très bien placé pour savoir qu’on ne laissait plus les adolescents être des enfants assez longtemps, lui-même avait encore souvent l’impression d’être arraché à ce confort et balancé dans un monde vaste et hostile ; il aurait bien voulu pouvoir s’accrocher à quelqu’un comme ça. Il referma juste sa main sur celle de Louis sans faire de commentaire à ce sujet et se tourna vers la secrétaire pour demander le numéro de chambre.

On lui fournit rapidement, et il remercia la dame avec un sourire poli avant de guider Louis vers le bon couloir. Ce n'était pas loin. La porte de la chambre était ouverte, et le malade lisait dans son lit.

- Si tu veux je viens avec toi jusque là, mais je préférerais attendre dans le couloir.

Il offrit un sourire rassurant et un peu maladroit à Louis, en espérant que ses espoirs ne soient pas déçus.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Serpentard
& Grumpy Loulou



avatar
Louis O'Connor
Messages : 432
Localisation : Dans un jeu vidéo moldu.
Date d'inscription : 03/05/2014




Message
Sam 6 Aoû - 11:46
Dans un coin de sa tête, Louis se jura de faire promettre à Garfield de ne jamais parler de cette journée, lorsque tout cela serait fini. Il n'avait jamais autant tenu la main de quelqu'un, jamais été trimbalé avec aussi peu de résistance, jamais emmené dans un hôpital magique sans qu'il ne s'enfuit au courant. C'était contraire à presque tous ses principes. Garfield devrait garder le silence, sinon, sa vengeance serait terrible ; bien qu'à l'heure actuelle, Louis était un peu trop tétanisé pour réfléchir à une punition digne de ce nom. Dire qu'il avait quatorze ans. Il avait le sentiment d'en avoir huit et demi, au plus.

Louis ne répondit pas à Garfield, sa voix un tout petit peu trop coincée dans sa gorge, mais se sépara de sa main et daigna faire quelques petites pas en direction de la porte ouverture. Des pas vraiment, vraiment très petits, et très hésitants. Un peu comme lorsqu'il était contraint de monter dans le Poudlard Express, sous le regard féroce et intransigeant de sa mère. Sauf que Garfield n'était pas sa mère, et que Louis essayait de se convaincre qu'il avançait de sa propre volonté.

Effectivement, il y avait un patient dans son lit, avec un livre. Est-ce qu'il avait fait assez de bruit pour que la personne remarque qu'il y avait u invité ? Louis n'était pas le moins du monde convaincu. Il n'avait jamais marché à pas aussi timides qu'aujourd'hui. Histoire d'être certain d'être remarqué, Louis se racla la gorge d'un air gêné. Lui-même détestait lorsque les gens se raclaient la gorge ; mais le stress le rendait un peu idiot.

- Bonjour ?

Louis restait figé dans l'encadrement de la porte, qui lui semblait être encore à peu près une zone safe. De celles, dans les jeux vidéos, où les monstres ne peuvent pas attaquer. Il ne ferait un pas à l'intérieur de cette chambre que s'il y était expressément invité.

- Je suis. euh. Louis O'Connor.

Est-ce que c'était vraiment utile de se présenter ? Pas la moindre idée. A tous les coups, ce type n'avait pas le moindre souvenir de son Nicolas, qui n'avait été qu'un figurant dans sa vie. Bon, son frère n'avait jamais trop aimé rester le figurant, c'était même tout le contraire, mais après tout, qu'est-ce que Louis savait de sa vie au travail ? Absolument rien.


Après 1 an et 9 mois Loulou est propriétaire d'un adorable phénix nommé Ikki.
Et je mets ça là juste pour me vanter parce que depuis le temps que je le veux.
Et merci Astrid pour l'avatar.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Unité
& sorcier



avatar
Tybalt Burgess
Messages : 68
Age : 25
Date d'inscription : 15/03/2015




Message
Ven 9 Sep - 22:43
Si Garfield avait regardé le garçon s’avancer avec l’expression d’une mère poule voyant son poussin faire ses premiers pas, Tybalt était un peu moins au courant de l’effort surhumain requis pour la courte distance parcourue. Le Poufsouffle s’était éloigné pour d’autres aventures dans la cafeteria et il n’y eut bientôt plus que Louis à regarder, timide mouvement que Tybalt avait surpris du coin de l’oeil. Il ferma son livre sans y placer de signet une fois qu'il eut fini son paragraphe ; il ne lisait que pour tuer le temps, s’il devait recommencer du début ce ne serait qu’une petite victoire sur l’ennui et pas une frustration.

- Bonjour ?

Il était déjà curieux, son expression poliment perplexe. Il se serait bien levé pour saluer son visiteur, mais il ne pouvait pas vraiment - et puis, peut-être qu’il s’était juste trompé de chambre. Cela arrivait, parfois ; Tybalt n’avait plus beaucoup de visite, parce qu’il n’avait plus grand chose à dire de neuf.

Et puis, son visage s’éclaira d’un sourire.

- Tu es le frère de Nicolas ?

Ce n’était pas tant qu’ils étaient les meilleurs amis du monde mais ils s’entendaient bien, et chaque détail à propos de ses collègues défunts s’était gravé dans sa mémoire assez profondément. Il ne l’avait pas voulu, c’était comme ça.

Repliant la jambe qui acceptait encore de le faire vers son buste, il fit un geste vers la chaise, l’éternelle chaise des visiteurs. Au moins, ce serait plus agréable que de voir Mercutio s’y figer encore et toujours.

- Tu peux entrer, je vais pas te manger. C’est le service d’à côté, ça.


Son mouvement terminé, il croisa les bras sur son genou, détaillant l’adolescent et ramenant à la surface les quelques anecdotes qu’il avait entendues à son sujet. Il aurait peut-être dû se sentir un peu inquiet ou gêné de ne pas savoir de quoi il retournait, mais il était juste calme et intéressé. Il passait ce qui restait de sa vie à attendre de la visite, il n’allait pas faire fuir celle qui se présentait en posant trop de questions.


I won't heal given time
I won't try to change your mind
I won't feel better in the cold light of day
But I wouldn't stop you if you wanted to stay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas

Summer will end soon enough, and childhood as well - Louis

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WIGGENWELD ! :: 
 :: L'hôpital Sainte Mangouste
-
Vote pour WW parce que tu l'aimes ♥