Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille... Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres. Le monde magique anglais est en ébullition à mesure que les trois candidats s'opposent, laissant un peu leurs charges respectives à l'abandon au profit de leur campagne. C'est ainsi qu'à Poudlard, un joyeux bazar règne souvent en l'absence du directeur, et que les créatures de tous poils envahissent peu à peu les villes sorcières pour le meilleur comme pour le pire !
poufsouffle
1189 pts
serpentard
918 pts
serdaigle
661 pts
gryffondor
612 pts

l'unité
203 pts
ligue des sorciers
223 pts

Caesius ▬ fondatrice retirée
Viridus ▬ administratrice
Kalev ▬ modératrice
Sloan ▬ modératrice
Flavian ▬ modératrice



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Summer will end soon enough, and childhood as well - Louis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2

Serpentard
& Grumpy Loulou



avatar
Louis O'Connor
Messages : 432
Localisation : Dans un jeu vidéo moldu.
Date d'inscription : 03/05/2014




Message
Mar 13 Sep - 20:30
Pas joyeux, l'état du patient. Louis n'aurait pas dû s'en étonner. Il l'avait lu, dans le journal. Il était peut-être vivant, mais pas entier. Louis se demandait si c'était aussi le cas du second héros de l'opération. Il n'avait aucun souvenir de lui. Il fallait dire qu'il n'arrivait déjà pas à se souvenir du nom de celui en face de lui, alors quelqu'un d'autre ? Peine perdue. Et forcément, Mcfield n'avait pas jugé utile de lui annoncer qui, exactement, il allait rencontrer, alors il allait devoir faire semblant de connaître son nom tout le long. Merveilleux.

Bon. La bonne nouvelle, c'était qu'il se souvenait de son frère. Les mauvaises nouvelles, parce qu'il y en avait plusieurs, c'était qu'il n'avait plus aucune excuse légitime de s'enfuir et, pire encore, il était invité à entrer. Bon sang. Ce furent parmi les pas les plus durs de sa vie ; avec ceux qui le forçaient à monter dans le Poudlard Express chaque mois de septembre, mais avec quelques efforts surhumains, il parvint à visser ses fesses sur la chaise qu'on lui avait montré.

D'accord. Et maintenant.

Louis fronçait les sourcils parce qu'il ne savait pas quoi faire d'autre, et il tapotait du pied parce qu'il devait trouver un moyen ou un autre d'évacuer son stress ; si possible, pas en hurlant sur quelqu'un, qui, a vu de nez, n'avait rien fait de mal.

- Hmm. Oui. Le frère de Nicolas.

Ce qui les avançait beaucoup. Répéter ce qu'avait dit l'autre n'allait pas éclairer la situation, il fallait bien que Louis accepte cette idée.

- Vous... allez bien ?

Ce n'était pas du tout ce qu'il voulait demander mais sa langue avait dérapé. Bon, ce n'était pas quelque chose d'horrible, il n'avait pas dit "je vous souhaite de bonnes vacances au pays des morts" mais ce n'était pas vraiment dans ses habitudes de s'inquiéter de l'état des inconnus, et il avait le sentiment d'avoir été vachement impoli. Il fallait embraye sur autre chose.

- Je voulais pas déranger. Un... ami, s'il pouvait appeler Mcfield "ami", m'a traîné ici de force.

Pas de doute il allait rudement se faire apprécier avec cette façon de présenter les choses. Que de bons points marqués en moins de cinq minutes ! Louis n'avait jamais été doué pour discuter posément, c'était un fait, mais ça commençait à devenir légèrement handicapant, tout de même.


Après 1 an et 9 mois Loulou est propriétaire d'un adorable phénix nommé Ikki.
Et je mets ça là juste pour me vanter parce que depuis le temps que je le veux.
Et merci Astrid pour l'avatar.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Unité
& sorcier



avatar
Tybalt Burgess
Messages : 68
Age : 26
Date d'inscription : 15/03/2015




Message
Sam 17 Sep - 17:50
Tybalt observait paisiblement ; il n’y avait pas grand chose qui puisse le stresser, et de la visite ne rentrait pas dans ces conditions. Il souriait, laissant Louis le temps de respirer un peu, et son expression se fit un peu amusée à la question qui lui était adressée.

- Oui, ça va.

Ce n’était même pas un mensonge, et il ne se formalisait pas de la question ni de la réaction qui s’ensuivait ; les gens s’imaginaient toujours qu’il était en verre, ce à quoi Tybalt répondait mentalement qu’il était d’un matériau plus dur que ça - sans mauvais jeu de mot, évidemment. Il avait l’intuition que retourner la question serait faire paniquer le garçon, ç’aurait été amusant s’il n’était pas bienveillant de nature. Il haussa les épaules, signalant que Louis ne dérangeait pas. Il y avait ça de bien avec Tybalt, on ne le dérangeait jamais.

- C’est le gars qui t’a amené, j’imagine.

Il y eut un vague silence, et Tybalt eut un petit rire doux pour le briser. Ce n’était pas particulièrement moqueur, il trouvait juste drôle le contraste entre leurs humeurs respectives. Comme toujours, lui-même rayonnait le calme.

- Tu peux parler, y a pas de malaise. Je suis très difficile à vexer. Pourquoi est-ce que ton ami t’a traîné ici ?

La logique voulait que ce soit pour parler de Nicolas et de ce qui s’était produit six ans auparavant, mais ce pourrait être autre chose ; il ne connaissait pas l’autre garçon du tout, cela ne lui donnait aucun indice. Dans tous les cas, Tybalt était un livre ouvert.


I won't heal given time
I won't try to change your mind
I won't feel better in the cold light of day
But I wouldn't stop you if you wanted to stay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Serpentard
& Grumpy Loulou



avatar
Louis O'Connor
Messages : 432
Localisation : Dans un jeu vidéo moldu.
Date d'inscription : 03/05/2014




Message
Mer 12 Oct - 13:40
"Pourquoi est-ce que ton ami t'a traîné ici". Excellente question. S'il savait, ce serait arrangeant. Et puis, déjà, ce n'était pas de son ami. Il fallait commencer par remettre les points sur les I. De deux... de deux, s'il avait su, il ne se serait pas laissé embobiné et aurait fuit loin, très loin, parce que maintenant, c'était bien joli, mais Louis n'avait aucune idée de quoi dire, malaise ou pas.

Louis pouvait sentir la transpiration sur ses paumes et sentait déjà un besoin urgent de se laver les mains. Dire que la conversation avait à peine commencé. Joie.

- Je crois... qu'il a voulu... je sais pas, aider ? Quelque chose comme ça ? Je sais pas.

Non, parce que, s'il pensait l'aider en le fichant devant l'entrée des mines de la Moria sans avertissement et arme pour se défendre, c'était pas la meilleure des idées du monde.

Louis ne savait ni où chercher ses idées, ni où poser ses yeux, ni quoi faire de ses mains, ni rien du tout en fait. Sa tête était aussi blanche que les murs de l'hôpital, tant aucune pensée cohérente n'y circulait.

- Je....

Oui, bravo, excellent début Louis. Il faut continuer maintenant. Essayer de mettre des mots à la suite les uns des autres.

- J'ai vu votre nom dans le journal.

Ok, ce n'était pas ce qui était prévu, mais c'était peut-être mieux que de rester muet comme une tombe. Il déglutit, péniblement, et fronça les sourcils, et agita les mains.

- Enfin pas récemment hein ! De toute façon je touche pas à la gazette. C'était euh. Des archives.

Merveilleux. Il venait de traiter son interlocuteur d'archive. Beau travail, grande délicatesse. Il affirmait qu'on ne le vexait pas facilement, mais tout de même. Et puis ça n'avançait à rien de dire ça. Quitte à être scotché sur cette chaise contre son gré, autant prendre son courage et aborder le coeur du sujet. Seulement, Louis devait se l'avouer, c'était un petit peu dur de plonger à l'eau la tête la première.


Après 1 an et 9 mois Loulou est propriétaire d'un adorable phénix nommé Ikki.
Et je mets ça là juste pour me vanter parce que depuis le temps que je le veux.
Et merci Astrid pour l'avatar.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Unité
& sorcier



avatar
Tybalt Burgess
Messages : 68
Age : 26
Date d'inscription : 15/03/2015




Message
Mer 2 Nov - 16:55
C’était reposant, d’une certaine manière, de se trouver face à quelqu’un dont les mots finissaient par sortir ; peut-être que Louis pensait ne pas s’exprimer clairement, mais par rapport à ce dont Tybalt avait l’habitude il était d’une éloquence rafraîchissante. Il suffisait d’écouter, d’attendre un peu que ses pensées se démêlent. Tybalt eut un petit rire sans moquerie, qu’il voulait encourageant.

- Des archives, hein ? C’est pas très étonnant.

Il y avait bien longtemps qu’il ne faisait plus quoi que ce soit digne de passer dans la Gazette, mais il s’était dit que peut-être cette visite avait un rapport avec Mercutio. Apparemment, ce n'était pas le cas, et il en était heureux.

Tybalt décida d’aider un peu le garçon.

- Ton frère aussi devait être dans ces journaux, n’est-ce pas ?

Après tout, il ne connaissait pas Louis en personne, il fallait bien que quelque chose l’amène là et Tybalt avait un peu de mal à envisager que ce soit juste pour le voir - sans amertume aucune, mais ce n’était juste pas logique. Il soupira doucement, trouver par où commencer était un peu compliqué de son point de vue aussi. Il lui faudrait essayer de lui arracher des questions, des indications qui n’amèneraient pas un superflu douloureux dans la conversation.

- Je ne sais pas exactement ce que tu veux entendre, mais je peux essayer de le raconter quand même. Est-ce qu’il y a quelque chose en particulier dont tu voudrais qu’on parle ?

Il n’était pas tout à fait sûr de viser juste, peut-être que son visiteur voulait juste des anecdotes, mais il lui semblait qu’entrer en matière en parlant des archives du journal menait à discuter d'une journée bien funeste. Tybalt était en paix avec ce moment, il ne regrettait pas grand chose, mais il sentait bien qu’il devait faire attention à ne pas faire fuir Louis à toute vitesse. Il souriait avec calme et patience, se demandant s’il pouvait faire quelque chose pour le mettre plus à l’aise.


I won't heal given time
I won't try to change your mind
I won't feel better in the cold light of day
But I wouldn't stop you if you wanted to stay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Serpentard
& Grumpy Loulou



avatar
Louis O'Connor
Messages : 432
Localisation : Dans un jeu vidéo moldu.
Date d'inscription : 03/05/2014




Message
Sam 5 Nov - 11:16
Louis se redressa sur sa chaise dans une attitude très raide. Comment est-ce qu'il avait deviné que le nom de son frère était aussi dans le journal ? Est-ce que Garfield lui avait parlé avant ? Oui, non, Louis, ne sois pas si stupide, tenta-t-il de se dire. Il l'avait bien lu dans l'article : ils travaillaient plus ou moins ensemble. Il s'infligea une gifle mentale.

Ce type était gentil. Peut-être un peu trop. Louis s'était demandé pourquoi dans les deux personnes qui avaient survécu, il n'y avait pas son frère. Il s'était demandé pour quoi la personne devant lui n'était pas morte à la place de son frère ; mais il se rendait bien compte combien cette pensée était horrible et injuste et... et vraiment pas glorieuse. Il déglutit.

- Je... je sais pas trop ? Mes parents ont jamais rien voulu dire. Peut-être qu'ils comprennent pas eux-mêmes ? Ce sont pas des sorciers.

Et ça aurait été cool que ni mon frère, ni moi, on soit des sorciers, se retint-il d'ajouter.

- Je sais même pas c'était quoi vraiment son travail. Enfin... votre travail ?

Garfield lui avait dit que c'était un peu l'équivalent de la police moldue, mais ça restait vachement obscure. Ils avaient beau parler du ministère de la magie en cours, de un, Louis n'écoutait que le quart de ce que les professeurs disaient, et de deux, ça restait quand même abstrait quand on avait grandit vraiment très loin du monde sorcier.

- Est-ce que... les gens de votre métier meurent souvent ?

Une nouvelle gifle mentale. Louis savait qu'il était vraiment stressé quand ses mots dépassaient sa pensée. Ce genre de question ne se posait pas. C'était nul, presque insultant. Déjà, pour être à l'hôpital, ce type s'en était pas si bien sorti, alors c'était assez vache de remuer le couteau dans la plaie.


Après 1 an et 9 mois Loulou est propriétaire d'un adorable phénix nommé Ikki.
Et je mets ça là juste pour me vanter parce que depuis le temps que je le veux.
Et merci Astrid pour l'avatar.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas

Summer will end soon enough, and childhood as well - Louis

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WIGGENWELD ! :: 
 :: L'hôpital Sainte Mangouste
-
Vote pour WW parce que tu l'aimes ♥