Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille... Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres. Le monde magique anglais est en ébullition à mesure que les trois candidats s'opposent, laissant un peu leurs charges respectives à l'abandon au profit de leur campagne. C'est ainsi qu'à Poudlard, un joyeux bazar règne souvent en l'absence du directeur, et que les créatures de tous poils envahissent peu à peu les villes sorcières pour le meilleur comme pour le pire !
poufsouffle
1189 pts
serpentard
918 pts
serdaigle
661 pts
gryffondor
612 pts

l'unité
203 pts
ligue des sorciers
223 pts

Caesius ▬ fondatrice retirée
Viridus ▬ administratrice
Kalev ▬ modératrice
Sloan ▬ modératrice
Flavian ▬ modératrice



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

EDM - Devoir n°1 - La magie d'internet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

PNJ



avatar
Le Préfet Fayot
Messages : 118
Date d'inscription : 27/05/2013




Message
Lun 13 Juin - 10:16
La magie d'internet

Tous les moldus utilisent internet. C’est tellement pratique, ça pourrait presque ressembler à de la magie. Les moldus passent tellement de temps sur internet que maintenant, il y a des experts qui s’en accablent. Et à côté de ça, très peu de sorciers savent ce que c’est, et encore moins s’en servir. Pourtant, même pour le monde magique internet pourrait être utile. Du coup, votre professeur est gentil : il vous montre comment l’utiliser.

Intitulé du devoir

Thème ϟ La magie d'internet
Dates ϟ Du 13/06/2016 au 30/06/2016
Limite ϟ 20 lignes maximum
Récompense ϟ 5 gallions & 15 points par participation. 30 points et 10 gallions pour la meilleure copie.

Énoncé ϟ La salle de classe a exceptionnellement été dotée d’ordinateurs et d’une connexion internet. Ce que le professeur vous demande, maintenant, c’est de réaliser un exposé sur internet… en vous servant d’internet ! Vous pouvez l’aborder sous l’angle que vous voulez, et tous les outils informatiques sont permis… pour les élèves qui savent s’en servir. Et que les nés-moldus de la bande jouent le jeu, et ne passent pas l’heure sur les réseaux sociaux. Le Préfet Fayot vous a à l’oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Poufsouffle



avatar
A. Mad Esperanza
Messages : 54
Age : 22
Date d'inscription : 21/05/2016




Message
Mer 15 Juin - 16:47
Exposé d'Amadeus Esperanza (avec Powert Point) :

Diapositive 1 : Pourquoi les sorciers devraient avoir accès à Internet ? avec le gif de Brent Rambo « Hum hum. Mon exposé portera sur cette question qui se pose vraiment en ce XXIe siècle : l’accès aux technologies pour les sorciers d’aujourd’hui ! »

Diapositive 2 : La situation actuelle avec un tableau et un graphique grâce à Excel. « Plus de 42 % de la population mondiale a accès à Internet ! C’est énorme mais les chiffres sont faussés par la grande population sorcière qui hésite encore à s’équiper. Pourtant, cela ne cesse de progresser. Selon les chiffres de l’année passée, toutes les huit secondes, un nouvel utilisateur se met à Internet. Et avec nous, ça ferait beaucoup plus »

Diapositive 3 : Pourquoi choisir Internet ? « La magie est incroyable… mais Internet – et les ordinateurs que vous voyez là – pourraient apporter d’autres possibilités ! Ils permettent de communiquer rapidement et partout dans le monde, bien plus que nos meilleures chouettes ! Et ils donnent un accès facile à quantité de connaissances, chacun partageant ses savoirs ! »

Diapositive 4 : Internet sorcier ? avec une impression écran de la page d’accueil de Google remplacé par Accio. « Plus qu’Internet, il faudrait un… Magicnet ! Un internet sorcier avec une messagerie adaptée, des pages Wikipédia sur les sorts et potions, la Gazette en ligne avec les nouvelles de tous les pays… Une vraie communauté magique internationale ! »

Dernière diapositive : À nous de permettre cette avancée ! « Ce cours met en avant les moldus et nous devrions nous inspirer d’eux aussi. On a repris leur idée de train et on est bienheureux avec notre Poudlard Express. Pourquoi ne pas reprendre aussi le concept d'Internet ? »


BURNING BRIGHTER, YOU'RE GONNA HEAR US NOW
Every mistake we think we make Is just part of the road we pave Every enemy that we make Could be an angel to light the way ♫♪ Barricades © okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gryffondor



avatar
Sandy H. Lindon
Messages : 121
Date d'inscription : 23/01/2016




Message
Mer 22 Juin - 11:58
Sandy ne panique pas facilement, mais quand il a découvert quelle nouvelle folie le prof d'étude des moldus avait eu... il a un peu paniqué. Internet. Sandy connait, son meilleur ami lui a longuement expliqué... mais ça ne veut pas dire qu'il y a compris quelque chose. Alors devant son... ordinateur ? Il panique, il oublie tout et il se retrouve à faire la première grosse erreur de l'heure : il "clique" sur internet explorer (y'a internet dedans !). Le voilà parti pour cinq minutes d'attente. C'est long... et ce n'est que le début.

Sur un parchemin, Sandy a écrit:
L'internet est un outil très utilisé par les moldus, il permet de compenser l'absence de magie. Il a différentes caractéristiques principales : il permet de communiquer, s'informer et cela sans limite de frontière ou de temps.

Internet est le réseau informatique mondial accessible au public. C'est un réseau de réseaux, sans centre névralgique, composé de millions de réseaux aussi bien publics que privés, universitaires, commerciaux et gouvernementaux, eux-mêmes regroupés, en 2014, en 47 000 réseaux autonomes. L'information est transmise par internet grâce à un ensemble standardisé de protocoles de transfert de données, qui permet l'élaboration d'applications et de services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée, le pair-à-pair et le World Wide Web. L'accès à internet peut être obtenu grâce à un fournisseur d'accès via divers moyens de communication électronique.

La comparaison avec la magie peut être intéressante, mais très vite on se rend compte que ce n'est pas semblable. L'internet est lent, il y a beaucoup d'images, mais on ne sait pas d'où elles viennent et les "liens" rendent la recherche d'information très fouillis contrairement à un sommaire clair de livre. L'interneteur peut obtenir beaucoup d'information, c'est un avantage, mais il perd beaucoup de temps en utilisant l'internet. La magie est bien plus rapide et une recherche dans les livres bien plus claire. De plus l'utilisation de l'électronique n'est jamais sûr. Il peut y avoir des arrêts d’électricité qui font perdre l'internet.

Fier de sa copie et de son petit tour pour le paragraphe central, Sandy se lève, rend son parchemin et s'en va en ricanant. Il ne s'est pas beaucoup foulé pour ce travail, mais ça le fait quand même réfléchir... il redemandera à Romeo de lui expliquer ce truc, parce qu'il comprend encore moins qu'avant d'avoir testé.


And I'm still not done, I'm only halfway there
I'm a million miles ahead of where I'm from
But there's still another million miles to come.
#778899

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gryffondor



avatar
Flavian T. Maroon
Messages : 531
Date d'inscription : 11/04/2014




Message
Mer 22 Juin - 18:24
Flavian avait la flemme. Ces cours d’étude des moldus mettaient en valeur tout le n’importe quoi des cours à Poudlard – se servir d’internet, franchement? Il avait réussi à trouver plus moyenâgeux que ses grand-parents parmi les sorciers, là, et pourtant ses grand-parents ils faisaient pas semblant. Le jeune homme soupirait d’ennui devant son écran. Il avait pas envie de bosser. Du tout.

Heureusement qu’il y avait wikipédia. C’était l’occasion de se rattraper sur la saison de base-ball en cours, ce qu’il ne pouvait faire qu’à travers les hiboux envoyés à sa famille, ou par des moyens plus conventionnels pendant les vacances d’été, en allant voir un match, par exemple. Flavian avait bien mieux à faire qu’un stupide exercice noté par un vieillard poussiéreux qui ne savait même pas de quoi parlait le sujet. Mais, à dix minutes de la fin du cours, et voyant que le surveillant le regardait avec un peu trop d’insistance, il se mit à griffonner quelque chose sur un parchemin pour faire bonne figure. Sandy, à côté de lui, griffonnait lui aussi sa réponse, et Flavian se mit à le copier … avant de jeter un coup d’oeil sur l’écran, et d’aller à son tour pomper les informations à la source.

Flavian Maroon a écrit:
Flavian Maroon, 6è année, Gryffondor

L'internet est un outil très utilisé par les moldus, car il permet de compenser l'absence de magie. Il permet de communiquer et de s'informer sans être gêné par les limites des frontières du temps.

Internet est le réseau informatique mondial accessible au public. C'est un réseau de réseaux, sans centre névralgique, composé de millions de réseaux aussi bien publics que privés, universitaires, commerciaux et gouvernementaux, eux-mêmes regroupés, en 2014, en 47 000 réseaux autonomes. L'information est transmise par internet grâce à un ensemble standardisé de protocoles de transfert de données, qui permet l'élaboration d'applications et de services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée, le pair-à-pair et le World Wide Web.

La comparaison avec la magie est intéressante mais elle n'est pas semblable : l'internet est lent parce qu'ici la connexion est mauvaise, et il ne crée rien de matériel, enfin pour le moment, parce qu'il y a des recherches qui sont en train de se faire avec des imprimantes 3D. Il est plein d'images. Il est plein de liens, qui rendent la recherche plus fouillie contrairement au sommaire clair d'un livre, mais plus riche aussi, et plus diversifiée. L'interneteur peut obtenir beaucoup d'information, c'est un avantage, mais il perd beaucoup de temps en utilisant l'internet, mais il aura appris plus de choses. La magie est bien plus rapide et une recherche dans les livres bien plus claire, mais les deux sont quand même beaucoup plus limitées que l'internet car il est difficile de sortir des sentiers battus. De plus l'utilisation de l'électronique n'est jamais sûr. Il peut y avoir des arrêts d’électricité qui font perdre l'internet. Mais les ratés en magie sont spectaculaires et dangereux pour le sorcier qui fait un raté.

Voilà. Heureusement qu'il savait de quoi il parlait, parce que Sandy racontait n'importe quoi. Plutôt fier de lui-même et de son tour de passe-passe, Flavian signa sa copie et la donna au surveillant, avant de s'en aller au cours suivant avec le sentiment du devoir accompli.



Freedom
Is just frosting
On somebody else's
Cake-
And so must be
Till we
Learn how to
Bake.

ϟ Langston Hughes

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Poufsouffle
tiamoooo tiiii amooo ♫



avatar
Timothy E. Mills
Messages : 424
Date d'inscription : 31/03/2014




Message
Jeu 23 Juin - 0:54
Lorsque le professeur annonça qu'il y aurait l'internet de façon temporaire, le temps du cours, Timothy failli pleurer. Il y vu la possibilité momentanée - la même qu'un otage qui avait l'occasion de s'enfuir – de se détacher de ce monde bâtard qu'était celui des sorciers. Comme un bon né-moldu, il s'assura de prendre place à un endroit pas trop à l'arrière, pas trop à l'avant, juste assez caché. La première chose qu'il fit avant de commencer son travail était d'aller sur Facebook, voir à quel point l'Univers avait changé. Ce n'était pas très glorieux. Il cliqua sur l'icon de sa meilleure amie, dans la barre de clavardage, et lui envoya un « HALP. PLEASE. Don't know if I'll survive. Luv u. :c ».  Le jeune homme sorti un parchemin et une plume. Il ne savait pas quoi écrire. Il improviserait.

Timothy Mills - Septième, Poufsouffle a écrit:
« L'internet est, pour le moment, l'invention la plus pratique qui soit. Elle permet, d'ailleurs, de garder contact avec des gens qui ne sont pas à côté et/ou dont il n'est pas nécessairement économique de contacter par téléphone. Avec Facebook, par exemple. Nous pouvons y partager des photos, des articles de journaux et de blogues ( d'ailleurs, il n'est pas nécessaire d'attendre un hibou pour avoir les dernières nouvelles. Dès que quelque chose se produit, nous en avons connaissance dans les minutes, voire secondes, qui suivent, via les réseaux sociaux), ce qui permet également de rassembler la communauté mondiale. À l'ère de l'internet, nous ne sommes plus dans une petite bulle qui n'englobe que notre communauté. De plus, il est possible de retrouver des gens avec qui nous n'avions plus contact et d'espionner ses crushs, par exemple.

Sinon, l'art et les médias sont plus accessibles que jamais. Prenons en exemple les téléphones intelligents, qui sont également connectés à internet par WiFi ou LTE / 4G / 3G . Sur le mien, j'ai Spotify qui me permet d'écouter de la musique partout sans avoir à recourir à la radio. Nous avons aussi des applications de lecture sur lesquelles nous pouvons acheter des livres et, d'un aspect moins légal, en télécharger gratuitement. Plusieurs dictionnaires sont disponibles en ligne et des ressources géniales comme Wikipédia peuvent aider à s'informer sur des sujets sans avoir à fouiller à la bibliothèque pendant des heures.

D'un côté plus curieux et « fun »,  il y a le dark web. Une partie de l'internet uniquement accessible en téléchargent un navigateur nommé Tor Onion. Nous y trouvons des trafics de toutes sortes de choses ( passant des organes aux substances peu légales ), des vidéos douteuse au sens douteux du terme, mais aussi des choses moins graves: des forums de discussion de groupes préparant des révolutions dans des pays opprimés, des passages d' informations des pays où la censure règne...

En soi, adopter l'internet pourrait rendre la vie des sorciers beaucoup plus facile.»

Il se disait qu'il aurait pu mieux faire, mais ce n'était pas mal en soit.


"We're the new romantics"
we're all bored we're all so tired of everything we wait for trains that just aren't coming we show off our different scarlet letters trust me mine is better we're so young that we're on the road to ruin we play dumb but we know exactly what we're doing we cry tears of mascara in the bathroom honey life is just a classroom cause baby i could build a castle out of all the bricks they threw at me (c) endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Serpentard
& Grumpy Loulou



avatar
Louis O'Connor
Messages : 432
Localisation : Dans un jeu vidéo moldu.
Date d'inscription : 03/05/2014




Message
Ven 24 Juin - 15:18
Louis avait vachement de mal à croire qu'on leur laissait utiliser un ordinateur et internet à Poudlard ; la seule fois où c'était arrivé, c'était à Noël, quand Garfield l'avait invité à profiter du nouvel équipement électronique, qui avait subitement disparu le lendemain. C'était assez inespéré et ça avait un goût de libération ; un peu comme la cloche de fin des cours.
Loin de s'intéresser au contenu du cours, comme pas mal d'autres personnes, Louis passa la première partie de l'heure à envoyer des mails à sa famille et ses amis, histoire de changer des vieux hiboux à la noix du collège. Puis, cela étant fait, il se dit que ce serait peut-être bien de rendre un bout de parchemin.

Citation :
Avant de découvrir le monde magique, je savais pas qu'il y avait encore des gens au Royaume-Uni qui ignoraient ce qu'était internet. Non parce que bon, tout le monde sait ce qu'est internet.
Internet permet de faire des tas de recherches, de communiquer avec les autres, de stocker des données, de jouer aussi. Si le monde magique avait internet, ce serait carrément plus pratique, parce que chercher des noms de potions dans des dictionnaires ça fait vachement moyen-âgeux.

C'était court, mais il avait la flemme de faire plus.


Après 1 an et 9 mois Loulou est propriétaire d'un adorable phénix nommé Ikki.
Et je mets ça là juste pour me vanter parce que depuis le temps que je le veux.
Et merci Astrid pour l'avatar.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Poufsouffle
face de banane



avatar
Ann O'Neil
Messages : 131
Localisation : Sous l'océan...
Date d'inscription : 02/06/2014




Message
Lun 27 Juin - 8:44
Ann était entrée dans la salle d'étude des moldus.
Avec les examens qui approchaient, elle avait envie de se changer les idées dans un monde qu'elle connaissait (et où elle n'avait pas à réfléchir beaucoup trop).
Manque de chance, ce jour-là le Préfet Fayot avait investi la classe d'une multitude d'objets moldus : des ordinateurs. En tant que née-moldue du XXIème siècle, Ann aurait dû connaître plus que bien ce genre choses... Oui mais elle venait du fin fond de l'Irlande et, la technologie étant inexistante dans son village, était pour ainsi dire aussi ignorante en matière d'ordinateur que Viridus en matière de gentillesse et d'équité.
Cependant, elle se pencha sur l'une de ces étranges machines et s'attela à sa tâche (après tout ça ne devait pas être très compliqué!).
Ann O'Neil
Quatrième année

Sujet : faire un exposé sur Internet à partir d'Internet


Selon Internet, Internet est un réseau informatique mondial constitué d'un ensemble de réseaux nationaux, régionaux et privés. Mais d'abord qu'est-ce qu'un réseau informatique ? Il s'agit en réalité d'un ensemble de moyen matériel et logiciel mis en oeuvre pour assurer les communications entre ordinateurs (la chose que nous avons entre les mains).
Un ordinateur, pour sa part, est, outre une affreuse boîte qui clignote de partout, une machine capable d'exécuter un programme, littéralement « écrit à l'avance », c'est-à-dire une série d'opérations. En résumé, un ordinateur est comme un Rappeltout mais en plus gros et en moins class.
En ce qui concerne Internet, c'est donc une sorte de chemin de fer invisible qui relie les ordinateurs entre eux et qui charrie des informations en tout genre.

Mais Internet n'est venu au monde comme ça, POUF !
Il est devenu fonctionnel au terme d'un long processus. Internet a tout d'abord été une invention militaire :
Tout a commencé en 1969 par la création d'une norme de communication à toute épreuve : le TCP/IP. Celle-ci découpe les messages en paquets qui partent dans toutes les directions avant de se recomposer à l'arrivée. Une idée mise au point sur la demande du Pentagone à l'époque de la Guerre froide et qui s'est développée de manière féconde et exponentielle. En effet, le gouvernement américain, depuis les années 1950, se demandait comment protéger l'appareil d'État contre une éventuelle attaque nucléaire soviétique.
En 1964, un chercheur du nom de Paul Baran propose de mettre en place un réseau de communication qui n'aurait aucun centre. Si un réseau avait eu un point névralgique, un cœur où auraient été centralisées toutes les décisions, les Soviétiques y auraient certainement pointé suffisamment de missiles pour le détruire vingt-cinq fois.
On a donc suggéré de mettre en place une série de nœuds, tous égaux et tous reliés les uns aux autres, de telle sorte que même si plusieurs d'entre eux étaient détruits, le réseau resterait fonctionnel.
C'est ainsi qu'est né, en décembre 1969, l'ArpaNet. À l'origine, le réseau était censé permettre aux chercheurs de l'Arpa de faire des sérieux calculs à distance...
Au cours des années 1970, cependant, les chercheurs branchés sur l'ArpaNet ont trouvé une utilité nouvelle au réseau. Ils se sont mis à correspondre avec leurs collègues, sur leurs travaux de recherche puis, petit à petit, les amitiés se formant, le réseau a servi à échanger des conseils plus personnels.
Le côté ludique du réseau émergent explique en grande partie la popularité d'Internet aujourd'hui. Pour la première fois, des machines avaient un visage humain (enfin d'après les Moldus). Rapidement, la bonne nouvelle s'est propagée. Les universités américaines se sont progressivement reliées au réseau, chacune devenant un nouveau nœud et, profitant de l'occasion, publiaient les travaux de leurs chercheurs sur le Net.
C'est dans les années 1990 qu'Internet s'est imposé au grand public par la grâce d'un système de consultation aisé : le World Wide Web (WWW). Le nombre d'ordinateurs sur le réseau double chaque année jusqu'en 1994, avant de connaître une croissance exponentielle dès 1995.
Par millions, les Moldus se sont équipés d'ordinateurs et ont découvert qu'ils pouvaient accéder à l'information désirée d'un simple clic de souris. À la façon d'une Pensine collective dont les souvenirs réels ou imaginaires seraient d'une telle variété que chacun puisse y trouver son bonheur, le Web ne semble effectivement connaître aucune limite. Le réseau, limité au départ aux universitaires américaines, a connu une expansion continue. Internet et le World Wide Web sont devenus les nouveaux standards d'une informatique qui n'en avait jamais eu jusqu'alors.
Personne n'avait prévu une telle explosion et nombreux sont les spécialistes qui s'accordent à dire que nous n'avons encore rien vu. Si l'on peine à imaginer des frontières à Internet, c'est sans doute parce que, pour la première fois, chaque utilisateur peut devenir un émetteur d'information – et non plus seulement un consommateur. Quel système peut se targuer d'accueillir un tel potentiel de créativité ? Sans doute le Département des Mystères au Ministère de la Magie. Mais ça, les Moldus et donc Internet ne sont pas censés le savoir.


Ann rendit son devoir, relativement contente d'elle. Bon d'accord, celui-ci était un peu long.
Cette séance n'allait pas lui faire apprécier les nouvelles technologies pour autant, mais ça restait plus simple que de voler sur un balai...


Voilà, Ann est désormais une Legilimens, ce qui signifie qu'elle peut lire vos pensées écrites en italique et vos émotions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

PNJ



avatar
Le Préfet Fayot
Messages : 118
Date d'inscription : 27/05/2013




Message
Sam 9 Juil - 16:58
MEILLEURE COPIE 30 points et 10 gallions
A. Mad Esperanza - EE - Pour l'utilisation du power point, ingénieux.

POUFSOUFFLE 5 gallions & 15 points
Timothy E. Mills - A - Certais termes sont obscures.
Ann O'Neil - EE - C'est un travail réfléchi.

SERPENTARD 5 gallions & 15 points
Louis O'Connor - P - Décevant.


GRYFFONDOR 5 gallions & 15 points
Sandy E. Lindon - A - Ce travail est-il vraiment de vous ?
Flavian T. Maroon - A - Ce travail est-il vraiment de vous aussi ?



+15  points pour Serpentard
+30  points pour Gryffondor
+60 points pour Poufsouffle
+0  points pour Serdaigle

payé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas

EDM - Devoir n°1 - La magie d'internet

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WIGGENWELD ! :: 
 :: Premier étage :: Salle de classe d'étude des Moldus
-
Vote pour WW parce que tu l'aimes ♥