Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille... Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres. Le monde magique anglais est en ébullition à mesure que les trois candidats s'opposent, laissant un peu leurs charges respectives à l'abandon au profit de leur campagne. C'est ainsi qu'à Poudlard, un joyeux bazar règne souvent en l'absence du directeur, et que les créatures de tous poils envahissent peu à peu les villes sorcières pour le meilleur comme pour le pire !
poufsouffle
1189 pts
serpentard
918 pts
serdaigle
661 pts
gryffondor
612 pts

l'unité
203 pts
ligue des sorciers
223 pts

Caesius ▬ fondatrice retirée
Viridus ▬ administratrice
Kalev ▬ modératrice
Sloan ▬ modératrice
Flavian ▬ modératrice



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

And now, ladies and gentlemen, the living paradox : Allister Daugherty!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gryffondor



avatar
Allister Daugherty
Messages : 17
Date d'inscription : 24/11/2016




Message
Jeu 24 Nov - 23:31

   
Allister Daugherty

   
   
There once was a boy named Harry

   
Prénoms ϟAllister Armelin Bartholomew
   Âge ϟ 13 ans
   Nationalité ϟ Britannique
   Origine ϟ Sang-Pur
   Année d’étude ϟ Troisième année
   Options ϟ Soins aux créatures magiques & étude des moldus
   Maison ϟ Gryffondor
   

   
Destined to be a star

   

   Baguette Magique ϟ Pommier & Crin de Licorne-37cm-rigide
   Patronus ϟ Corbeau
   Odeur de l'Amortentia ϟ L'odeur des feuilles mortes de fin d'automne ou celle du sapin à Noël. Allister aime bien les odeurs végétales de toute évidence.
   Forme de l'épouvantard ϟ Un elfe de maison géant aux yeux globuleux habillé comme son père. Il déteste les elfes de maison. Non mais vous avez vu leurs yeux? Ils sont énormes! Et son père? Oh, il le déteste aussi.
   Reflet du miroir du Riséd ϟ Lui, entouré d'une famille aimante et compréhensive. Ceci dit, il vaudrait mieux qu'il ne regarde jamais dans le miroir du Riséd, ça pourrait lui briser le cœur. Parce que...Vous savez, ça n'arrivera jamais et ça, il n'a pas la force de l'accepter.
   Peut voir les Sombrals ϟ Non
   Matière préférée ϟ Soins aux créatures magiques, quoique étude des moldus c'est pas mal aussi. Oh, attendez, c'était pas son idée hein, les options...D'ailleurs, les créatures magiques et les moldus peuvent aller se faire voir chez les trolls, il les déteste! C'est...C'est à cause d'Evangeline, elle voulait donner une meilleure image à la famille et...Il a fait que suivre hein...Mouais bon, il n'est pas sur que ses parents aient gobé l'histoire...
   Friandise favorite ϟ Le chocolat noir, Allister s'est découvert un certain gout pour l'amertume. Il a délaissé très tôt les friandises sucrées pour le chocolat noir. Puis en plus c'est bon pour le moral.
   Sortilège favori ϟ Wingardium Leviosa, on aura beau dire, c'est quand même très pratique ce truc-là... Mais il a aussi un faible pour Bloclang, ça permet de mettre un terme facilement aux discutions ennuyeuses.
   Potion favorite ϟ L'élixir d'Euphorie, qui lui serait bien utile dans ses crises de larmes et ses coups de blues. Il a vraiment hâte de pouvoir en faire.  
   Créature favorite ϟ Il n'as pas vraiment de préférence de ce coté-là. Si en apparence il fait mine de les détester, il leur porte un sérieux intéret et une sorte de tendresse et de fascination enfantine. Sauf pour les elfes de maison, il en a toujours eut peur et Dieu seul sais si cela changera un jour. Bien sur il ne s'enfuit plus en courant devant eux mais fait toujours une grimace dégoutée quand il en vois un.
   Plante favorite ϟ La Belladone, pas particulièrement élégante d'apparence, même si ses fleurs sont belles. Allister l'aime surtout pour sa longue histoire en tant que plante de sorcière, sans doute l'une des plus anciennes usitée. Puis, Belladone, ça sonne bien comme nom.
   Sorcier célèbre en modèle ϟ Rowena Serdaigle. Et oui, vu sa famille on pourrait penser qu'il se passionnerait pour Salazar Serpentard, mais voilà. Allister privilégie le savoir, qui comme chacun le sais est une source de pouvoir sur les autres, mais aussi et surtout sur soi-même. Quoique parfois il se dit qu'il aurait aimé connaitre la douceur et l'honnêteté d'Helga Poufsouffle. Et Godric Gryffondor? Soyons franc, il s'en fiche un peu.
   

   
La renommée est une amie bien peu fidèle.

   
Allister n'est pas parfait du tout.

Il le sais mais il a quand même du mal à l'accepter. Chez les Daugherty, la perfection c'est l'obéissance, la docilité, l’amabilité et surtout la maîtrise de la magie. La magie s'est manifestée chez lui très tardivement par rapport aux autres, vers l'âge de neuf ans. Si bien que ses parents avaient d'abord cru qu'il était un cracmol et lui avaient exprimer tout leur dédain. Ce dédain, même si Allister s'est avéré être un sorcier comme ses aînés, n'as jamais vraiment quitté ses parents. Il a appris à s'en accommoder en fait, ou plutôt à oublier la douleur que cela suscitait pour lui.

Personne n'as vraiment apporté d'affection à Allister. Cela ne fait pas de lui un psychopathe, entendons-nous bien. Il sais ce que c'est d'aimer et rêve même de pouvoir le faire sans devoir se cacher derrière des préjugés qui ne lui appartiennent pas. Juste comme Amadeus, son grand frère. Son chanceux grand frère. Son idole, presque, mais aussi la personne qu'il déteste le plus au monde. Paradoxale vous dites ? Allister est un paradoxe ambulant. C'est une boule de colère et de frustration, mais aussi de tristesse et de détresse qui ne connaît d'autre langage pour appeler à l'aide que celui du mépris et de l'insulte. Et comme vous devez vous en douter, ce n'est pas la meilleure méthode pour s'en sortir. Si sa famille est la source de son malheur, Allister s'acharne à l'entretenir par son comportement infecte qui l'empêche d'avoir de réels amis.

Il n'est pas vraiment conscient de souffrir de sa condition par ailleurs. Ses coups de déprimes et ses crises de larmes, il les mets surtout sur le compte de sa faiblesse et de son imperfection. D'un naturel assez introverti et craintif, il a toujours eut peur du regard des autres, de leurs moqueries et de leur méchanceté. Il n'est pas bête non-plus, il sais bien qu'être un Daugherty ne lui apportera rien de bon. Il a eut son frère aîné pour exemple et n'as aucune envie de finir comme lui. Il sais pertinemment que contrairement à Amadeus, il n'as pas la force de supporter ça. Alors il s'est dit que la meilleure façon de se protéger des autres, c'était de mener le troupeau, en quelque sorte. Si tout le monde s'attendait à ce qu'il soit colérique et médisant, digne du nom de son illustre famille, et bien c'est simple, il le serait. Au début, c'était dur bien sur, il se sentait mal pour ceux qu'il blessait mais il a peu à peu glisser dans l'apathie, ce qui n'as en rien arrangé son état moral. Maintenant cela ne lui fait plus rien d'insulter les Sang-de-bourbes. Il arrive même à trouver ça drôle parfois.

Au final, Allister est ce qu'on attend qu'il soit : une vraie petite teigne. Même si c'est juste un rôle, ça sauve au moins les apparences. Sauf pour sa pimbêche de sœur, jamais contente et toujours trop strict. Mais il y a une partie de lui que personne ne connaît. C'est cette partie-là qui le fait souffrir, qui le rend imparfait pour ses parents. Pourtant, ils ne savent pas mais Allister est sur qu'ils l'ont sentis. C'est pour cela qu'il a érigé toute ses murailles entre lui et le reste du monde, c'est pour ça qu'il a peur d'être jugé et moqué. C'est pour ça qu'il se hais lui-même. Allister n'est pas un bon Daugherty. Il est plus proche de la princesse Disney attendant prisonnière le jour où son prince charmant la délivrera de son enfer quotidien. Il voudrait récolter les mêmes honneurs qu'Evangeline mais il est plus proche d'Amadeus, le courage en moins.

Au fond, cette histoire de sang-pur, il s'en fiche, il n'y croit même pas, il se dit que c'est juste un terme que les sorciers peureux comme lui utilisent pour se rassurer. Et imaginer ses parents peureux comme lui ça lui fait du bien. Allister est passionné par les créatures magiques, il rêve de pouvoir essayer d'apprivoiser un Hippogriffe ou même, pourquoi pas, un Dragon. Tout le monde dit que c'est impossible mais qu'importe, il essayera quand même. Il n'y a bien que dans son imagination qu'il est capable d'un tel courage. Il aimerait faire un herbier de plantes magiques aussi et apprendre comment les utiliser, surtout celles qui soignent. Puis il aimerait passer quelques mois sans magie avec les moldus, juste pour savoir comment ça fait. Loin de sa famille, loin de la magie et de cette idiotie d'idéal de sang-pur. Des fois il aimerais être un moldu, mais ça, personne ne dois le savoir.

   
Espèce de grosse brute repoussante

   
Parlez nous des relations :
   Avec les membres du personnel ϟ Des larbins. Ni plus ni moins. On fait comme si ils n'existaient pas, c'est la convenance. Enfin, ils existent seulement quand on a besoin d'eux. Seul les professeurs méritent le respect, ils sont gardiens d'un savoir à transmettre, leurs rôle est noble, voir grandiose. Ah, il faut respecter le directeur aussi, parce qu'il est directeur...
   Avec les créatures du château ϟ Comment décrire le comportement bipolaire d'Allister à leur égard? En apparence, il les détestent et ne manque pas une occasion de médire à leur sujet. Elles sont sales, apportent des maladies et si on le laissait faire, il irait même jusqu'à dire qu'elles nous volent notre travail. Mais voilà, Allister, il les adore adore au fond, ces créatures. Il n'as juste pas vraiment le droit de le dire. Ni le courage.
   Avec les Serdaigles ϟ Ils sont beaux, intelligents, et c'est la maison de Rowena Serdaigles, ils méritent donc le respect. Allister leur accorde ouvertement un certain intérêt qu'ils soient sang-pur ou sangs-mêlés, ce qui est un exploit quand on y pense.
   Avec les Poufsouffles ϟ Ils sont de bons travailleurs et ils sont loyaux. Allister apprécie beaucoup ce genre de qualités, mais ça il ne l'admettra jamais. Il leur reste donc indifférents et les insultent comme il fait avec à peu prêt tout le monde. Puis...Pourquoi un blaireau?
   Avec les Gryffondors ϟ Allister s'en fiche tellement qu'il oublie parfois que cette maison existe. Pour lui c'est bien simple, les Gryffondors sont comme les larbins : ils n'existent pas sauf quand on a besoin d'eux.
   Avec les Serpentards ϟ C'est la maison de la tradition familiale. La parfaite Evangeline y est allé, et elle a récolté toute la gloire de la famille. Allister ne sais pas trop quoi en penser cependant, il aimerait bien que sa famille l'aime et soit fière de lui mais n'as aucune envie de ressembler à Evangeline.
   

   
Par le caleçon de Merlin !

   
Je m'appelle Allister Armelin Bartholomew Daugherty. Et ne croyez pas ce que dit le Choixpeau, je ne suis pas un Gryffondor, je suis un lâche...

Allister est né quelque part au milieu du printemps, un de ces jours tellement banales et tellement gris que l'on aimerait bien rester couché. Le jeune garçon était la plus jeune de sa fratrie, celui que l'on attendait plus vraiment en somme. Sa jeunesse le coupait de ses frères et sœurs trop âgés et ses parents ne lui portaient de toute façon aucun intérêt, plus occupés à tracer le destin de ses deux aînés. Amadeus et Evangeline, en effet, avaient toute l'attention de ses parents, la magie s'était éveillée tôt en eux et ils portaient un peu l'avenir de la famille Daugherty. Il leur fallait une éducation parfaite et une réputation parfaite. Allister, lui, était inutile.

Il réalisa très tôt, avec une certaine tristesse d'ailleurs, qu'il n'avait aucuns liens forts avec sa propre famille. Il ne s'y sentait pas à sa place. Il essaya pourtant, quelques fois, d'entretenir quelque conversation avec sa fratrie, surtout Amadeus, dont il se sentait le plus proche. Il arriva bientôt à se lier d'affection avec lui et à se sentir seul quand il partait à Poudlard, pendant l'année. Il s'était mis à attendre désespérément son grand frère, juste pour ne pas être seul, même pour quelques minutes. Allister s'était mis à idéaliser Amadeus, d'ailleurs, il avait été envoyé chez les Gryffondor, au plus grand malheur de ses parents mais à son plus grand bonheur à lui. Ne disait-on pas que les Gryffondors étaient vaillants et courageux ? Il n'y avait pas à en douter, Amadeus avait l’âme d'un chevalier. Les grands étaient juste trop bêtes pour le voir.

Les années passaient tranquillement, Amadeus et Allister s'écrivaient quelques lettres quand le temps était trop long pour le jeune garçon. Bien évidemment, les lettres d'Allister étaient aussi maladroites que pouvaient l'être des lettres d'enfants mais il faisait des efforts, des fois c'était juste des dessins, écrire à Amadeus l'apaisait beaucoup et le rendait moins triste. Les années passèrent encore. Allister avait huit ans, et toujours pas de magie, vivre une vie de cracmol ne lui aurait poser aucun problème à lui. Mais ses parents c'était une autre affaire. Lui qui auparavant n'avait aucune importance dans la famille était devenue le centre d’intérêt de son paternel. Se faire gronder pour quelque chose que l'on ne comprend pas n'est jamais très agréable. Alors imaginez plusieurs fois de suites.

Entre un mariage arrangé qui se profilait avec les Rosenbach et d'autres affaires de notoriété publique, un enfant cracmol, il fallait bien avouer que ça faisait tache dans les rangs d'une famille de sang-pur. Pourtant, Allister essayait de toute ses forces de convenir aux attentes de ses parents. On avait jamais rien attendu de lui auparavant, pourquoi fallait-il que leurs premières exigences soient si difficiles à combler ? Il fit tout pour leur plaire, il adopta la façon d'être et de parler des Daugherty, leur mépris pour tout ce qui n'est ni sorcier ni sang-pur et arrêta même d'écrire à son cher Amadeus, qui, d'après ses parents, avait une mauvaise influence sur lui. Rien n'y fit, il passa son neuvième anniversaire sans avoir prouver son statut de sorcier. C'était apparemment trop pour ses parents, qui finirent par l'ignorer et le mépriser presque ouvertement. Le désespoir du jeune garçon était total, il n'avait jamais vu son absence de magie comme un problème auparavant mais c'était rapidement devenu une tragédie.

Le comportement du petit avait bien changé au cours de cette année, plus méchant, plus sournois, Allister était devenu un véritable enfant Daugherty tel qu'on pouvait se l'imaginer. Usant de mots qu'il comprenait à peine mais dont il devinait toute la violence. Il prit cette fois pour modèle sa sœur Evangeline, elle avait toujours convenue aux attentes de ses parents, elle. Pourtant, essayer de lui ressembler s'avéra une tache extrêmement pénible pour le jeune garçon. Il fallait être docile avec ses parents, aimable, sage comme une image.

La colère s'accumulait peu à peu dans son cœur, il fallait la réprimer quand elle menaçait de sortir. Il fallait la contenir, même si elle lui brûlait le ventre et la gorge, même si ça faisait mal, il serait un bon Daugherty. Car si il était un bon Daugherty, il ne serait plus seul. Mais un jour, toute la colère accumulée finit par éclater lors d'une dispute avec sa mère, toute la colère qu'il avait accumula se déversa hors de sa bouche dans un torrent de paroles, comme le feu d'un dragon. D'ailleurs, il mis du temps à se rendre compte qu'il avait mis le feu à la si belle nappe blanche de la table de la salle à mange. Allister venait, à neuf ans et quatre mois et demi, de prouver à sa famille qu'il était bel et bien un sorcier. L'honneur était sauf. La nappe était à jeter.

L'année suivante, Amadeus terminait ses études à Poudlard. Si la nouvelle aurait autrefois réjouis le jeune Allister, cela le rendait plutôt nerveux. Il avait appris quelques mois plus tôt de la bouche d'Evangeline que son frère aîné avait été un bouc émissaire tout le long de sa scolarité. L'image de chevalier en avait pris un coup, bien sur, mais il s'en était terriblement voulu d'avoir laisser Amadeus seul dans ce genre de situation. Puis il se rendit compte rapidement que cela pourrait lui arriver également. Il sentit une grande terreur l'envahir. Il avait 10 ans, dans un an seulement il irait à Poudlard. On ne lui avait jamais vraiment expliquer comment se sociabiliser, lui qui n'avait fréquenté personne d'autre que sa famille et ses domestiques. Tout ce qu'il avait appris, il l'avait appris chez lui, loin des autres enfants bruyants et morveux qui l'effrayait quand même beaucoup. Réfléchir, il fallait réfléchir...

Il pensa à Evangeline, elle s'était bien protéger, elle. Puis après tout c'est sur elle qu'il fallait prendre exemple non ? Elle n'avait rien fait pour Amadeus et s'était contentée d'être aimable et gentille en apparence, comme d'habitude. Rien d'étonnant ni de vraiment nouveau. Cette protection semblait trop faible pour Allister. La gentillesse, même fausse, n'avait jamais préserver personne des langues de vipères des autres mioches. C'était décidé, si il ne voulait pas être victime c'est qu'il fallait être bourreau. C'était le moyen le plus sur de ne pas être blessé dans la bataille. Cette idée l’horrifia profondément, mais ne trouvant pas de solutions plus rassurante à ses yeux, il du s'y résoudre. Décidément il n'avait rien d'Amadeus. Même au pied du mur, Allister était sur que son grand frère aurait fait preuve de courage et n'aurait jamais cédé à ce genre d'abjection.

La première année de Poudlard fut...Difficile. Etre envoyé à Gryffondor fut pour lui un véritable choc qui réveilla des peurs qu'il avait jusque là réussis à calmer. Il avait alors passé tout le reste de la soirée de rentrée prostré sur son banc, une boule dans le ventre, la tête baissée au milieu de tous ces jeunes Gryffondors sans doute six fois plus courageux que lui. Il allait finir comme son frère, comme une victime, une fichue victime. Il finit par détester Amadeus et à détester sa propre maison. Pas qu'il aurait voulu finir à Serpentard, contrairement à ce qu'il s'évertuait à dire aux autres, mais il aurait voulu tout sauf finir dans la même maison que son frère. Puis il avait une petite pensée émue pour Serdaigle, c'est la maison sur laquelle il lorgnait véritablement dés son arrivée. Visiblement, il n'était pas assez intelligent ou créatif pour y aller. Une fois de plus, Allister était inutile. Chez lui ou à Poudlard, ça n'avait finalement pas d'importance.

Il y eut beaucoup de crises de larmes pendant cette première année. Tourmenté par cette peur du changement, Allister se retrouvait dans des lieux où la solitude de sa chambre lui était interdite, dormir dans des dortoirs pour la première fois fut sans doute la pire expérience de sa vie. Il fit perdre quelques points à sa maison en se battant avec d'autre élèves qui s'était moqué de son nom de famille et du fait que malgré ses idéaux de sang-pur, il avait finit à Gryffondor. C'est au cours de cette année si difficile pour lui qu'il mis sa stratégie en place : il allait devenir un véritable petit diable et alors, tout le monde lui ficherait la paix. Enfin, c'est ce qu'il pensait : surprendre un conversation à son sujet entre deux élèves de sa maison le laissa en larmes. Privilégié, arriviste, langue de serpent, faux gryffondor, même son père n'avait jamais été aussi violent avec lui. Il fallait s'y faire pourtant et Allister finit par se résigner à cette situation, comme il avait si bien su faire au cours de sa vie. Il ne s'était jamais sentit aussi lâche, le Choixpeau ne pouvait que s'être trompé de maison.

Le seul véritable bon point de sa première année à Poudlard fut la découverte de la faune et de la flore magique. Il sentit naître en lui une véritable passion. Et commença à se demander sérieusement pourquoi il fallait mépriser des créatures aussi merveilleuses que les fiers géants, les magnifiques centaures ou encore les somptueuses Vélanes. Peut-être les sorciers les méprisaient-elles parce qu'ils savaient qu'ils leur étaient inférieurs. Ou pour se protéger de peur d'être blesser. Tout comme lui en fait. Ce questionnement d'idéologie ne lui fit cependant pas changer d'attitude, il avait trop peur pour cela. Même si il mourrait d'envie d'en apprendre plus à leur sujet, il ne l'aurait admis pour rien au monde. Il fallait être discret au moment d'emprunter des livres à la bibliothèque, supplier la bibliothécaire du regard pour qu'elle garde le silence. Il finit cependant, au bout de sa seconde année à s'être constitué une base de connaissance assez complète sur les créatures magiques. Il commença alors à s’intéresser aux Moldus, fidèle à lui-même, suivant son chemin de Daugherty bon marché.  

C'est au cour des vacances d'été qu'Allister appris avec un mélange d'horreur et de joie que son cher Amadeus allait épouser une vélane. Daisy, qu'elle s’appelait. Allister ne savait pas trop quoi penser, ses nombreuses lectures lui avait appris à considérer avec méfiance la sincérité des amours avec une vélane, principalement causés, la plupart du temps, par leur aura si spéciale. Cependant, il mourrait d'envie de la voir au moins une fois, de voir une vélane de ses propres yeux. Sans compter que cette vélane là était -oui il osait le dire- sa belle-sœur. Avoir une créature magique dans la famille, c'était merveilleux ! Enfin, non, c'était horrible...Merveilleusement horrible. Il aurait bien supplier Amadeus de lui faire rencontrer Daisy, mais il s'en abstint, principalement parce qu'Amadeus aurait sans doute refusé, de peur qu'Allister se conduise de façon impolie et que la vélane le carbonise. Enfin, il faut dire, il ne s'était pas gêné pour se moquer grassement des sentiments de son frère  -devant lui en plus- et il le regrettait amèrement.

Ses parents se rendirent rapidement compte de l’intérêt certain, voir scientifique, qu'il portait pour Daisy et pour les créatures magiques en général. Allister remercia Merlin qu'il n'aient pas appris pour les Moldus car s'expliquer pour les créatures magiques fut déjà assez difficile. Finalement, il trouva l’excuse parfaite lorsque sa sœur le réprimanda pour sa grossièreté de langage et la mauvaise image qu'il donnait de sa famille. Il prétendit alors que, comme cette chère Evangeline, il voulait donner une image ouverte et tolérante de sa famille. Et puis bien connaître ses ennemis était toujours pratique non ? C'est donc avec leur feu vert -un peu à contrecœur, avouons-le- qu'il put choisir librement ses options, pour son plus grand bonheur.

C'est en préparant ses affaires pour commencer sa troisième année qu'il prit une décision. Il allait s’excuser auprès d'Amadeus...Et auprès de Daisy aussi, même si il ne la connaissait pas directement. Sous forme de lettre bien sur, il n'aurait jamais osé le faire face à face. Il lui écrivit une longue missive comme quoi il était désolé de s'être moqué de lui, d'avoir arrêté de lui écrire quand il étudiait à Poudlard. Il lui dit qu'il l'admirait beaucoup pour son courage mais il avoua aussi qu'il était jaloux de lui et qu'il était en colère contre lui à cause de cette jalousie. Il lui expliqua longuement les raisons de son comportement, avouant même sa passion pour les Moldus et les créatures magiques. Le tout avec une belle écriture, un beau papier et une belle enveloppe. Mais cette lettre, il ne l'envoya pas. Il la fourra au fond de sa valise et se dit qu'un jour, avec un peu de chance, il aurait la courage de la poster.

Décidément, il était vraiment un lâche, et le Choixpeau magique un abruti...

   
Mais, je suis l'élu.

   
Pseudo ϟ Mali, noisette ou la boule magique...
   Et l'âge ϟ 18 ans, bientôt 19
   Male, Femelle, où Dumbledore ϟ Dumbledore
   Comment tu as connu WW ϟ En cherchant bien
   Est-ce que tu aimes WW ϟ Je m'inscris pas sur les forums que j'aime pas, banane!
   Est-ce que tu aimes beaucoup WW ϟ è_é ...Bon d'accord oui...
   Des réclamations ? ϟ Enlevez la question du dessus/VLAM Ah oui, et le lien des options pour les cours, il mène nulle part, c'est normal? ._.
   Personnage sur l'avatar ϟ Ciel Phantomhive-Kuroshitsuji

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier & Jupiter forever



avatar
Kalev Hopwar
Messages : 1441
Date d'inscription : 07/07/2013




Message
Ven 25 Nov - 9:04
Bienvenue petite chose
Ton épouvantard m'a beaucoup fait rire.

Eeet *tousse* la staffeuse en carton (et encore c'est déjà luxueux un carton) que je suis ne retrouve absolument pas la liste des options.
J'ai honte. Pardon.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ligue des Sorciers
& sorcier



avatar
Evangeline Daugherty
Messages : 105
Date d'inscription : 21/05/2015




Message
Ven 25 Nov - 14:21
Bienvenue petit monstre ♥

Je suis plutôt contente que tu ais tenue en compte les perso d'Evangeline et Amadeus xD Ca fait toujours plaisir à voir. Et pour les options euh eh bieeeen de mémoire il y a études des runes, soins aux créatures magiques, alchimie, littérature, étude des moldus, arithmancie, divination et euh sûrement un truc que j'ai oublié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gryffondor



avatar
Allister Daugherty
Messages : 17
Date d'inscription : 24/11/2016




Message
Ven 25 Nov - 18:10
Kalev : C'est pas grave, c'est difficile de se rendre compte d'un lien mort sans que quelqu'un ne le signale, je comprend tout à fait ^^

Evangeline : Merci beaucoup pour la liste, à la base j'avais décidé de régler ça en le mettant en seconde année et en disant qu'il était né genre en novembre ou décembre et que ça expliquait son age. Mais j'ai vraiment trop envie de le voir faire des études de soins aux créatures magiques donc je vais changer ma fiche, hu hu...

Évidemment que j'allais citer Evangeline et Amadeus c'est genre LE bon exemple et LE mauvais exemple de la famille, ça l'a marqué le petiot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

PNJ



avatar
Le Choixpeau Magique
Messages : 1367
Date d'inscription : 05/05/2013




Message
Sam 26 Nov - 23:22


Aah, bien bien... Oui, fort intéressant... Je vois de la volonté et des choix difficiles... Je pense savoir où tu seras chez toi ! Tu es un GRYFFONDOR !





Bienvenue Allister ♡
Ce petit me semble plein d'avenir tu peux bien sûr ajouter l'histoire !
Pour info, voici la bonne liste des options : divination, soins aux créatures magiques, alchimie, arithmancie, étude des moldus. Arts & littérature magiques est un cours obligatoire sur WW :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gryffondor



avatar
Allister Daugherty
Messages : 17
Date d'inscription : 24/11/2016




Message
Dim 27 Nov - 3:22
Voilà voilà, terminé =3

ps : *rire étouffé* Gryffondor, vous voulez le tuer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

PNJ



avatar
Le Choixpeau Magique
Messages : 1367
Date d'inscription : 05/05/2013




Message
Mar 29 Nov - 8:27


Cher Allister, tu es désormais validé ! Tu peux aller gambader tout nu (ou non) dans les couloirs de Poudlard. Pense à passer dans la Gestion du Sorcier et d'ouvrir ton Passeport Wiggenweld. Tu peux également rejoindre un Club de ton choix ou en créer un. Au moindre besoin, le staff est à ton service - n'hésite pas à faire appel à nous ♥.

BIENVENUE A POUDLARD !



Moi je trouve que ça lui va vraiment très bien à ce chaton. Il est très mignon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas

And now, ladies and gentlemen, the living paradox : Allister Daugherty!

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WIGGENWELD ! :: 
 :: La Cérémonie de Répartition :: Bienvenue à Poudlard !
-
Vote pour WW parce que tu l'aimes ♥